MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Ménometrorragies sans contraception

A
44 ans sur un bel abricotier bien sur... 93
Voila les filles, nouvelle chez VLR, je me suis presentée dans la rubrique appropriée .
Je vous resitue quand même ma situation,j'ai 31 ans, je suis deja maman et pas  
de contraceptif depuis 4 ans.
Depuis le debut de l'année, mes cycles sont supers bizares : au début j'avais des cycles courts (21 jours) puis mes régles sont devenues de plus en plus longues au fil des mois - et là actuellement ce qui m'amène, c'est 2 mois de metrorragies (règles non stop et limites hémorragiques) qui m'épuisent littéralement et me flingue le moral :x
Je sors de chez ma toubib qui a demandé, bilan hormonal (prise de sang complète) et echo endovaginale.
Je flippe quand même beaucoup car même si mon medecin s'est montrée rassurante, elle m'a aussi parlé de risque d'hyperplasie, voire même de cancer de l'endomètre :shock:
Auriez vous des témoignages a m'apporter sur le sujet des menometrorragies ?
Merci par avance ;)
36 ans marseille 2582
est ce que on t'a prescrit une NFS sur la prise de sang? parce que deux mois de saignements non stop = anémie !

pour ce qui est de ton utérus, les cancers de l'endomètre se voient le plus souvent chez des femmes plus agées et ménopausées (mais ça peut arriver aussi chez des femmes plus jeunes)

As tu connaissance d'un éventuel fibrome que tu aurais? parce que si c'est un fibrome sous muqueux, ça fait saigner!
Est ce que tes saignements ont été provoqués par des rapports sexuels?

est ce que ton médecin t'as fait un examen gynéco (spéculum, toucher vaginal et examen des seins)? parce qu'il se peut que le saignement ne soit pas utérin et dans ce cas on ne parle pas de ménométrorragies.

Bref, tiens nous au courant!
A
44 ans sur un bel abricotier bien sur... 93
Re Fanny ;)
Decidemment, merci a toi d'etre la pour m'eclairer ce soir :D
Mon medecin a penser a l'anemie donc elle a demander : nfp, fer serique, tsh, fsh, vs, lh et oestradiolemie.
Depuis mon petit dernier, j'ai zappé le suivi gynéco (pas bien du tout je sais :? ) donc, je ne sais pas si j'ai un fibrome. Je sais juste que j'avais un gros kyste fonctionnel il y a quelques années...
Sinon, saignements pas forcemment liés a des rapports, pour te répondre.
De toute facon mon medecin m'a envoyé de suite en consultation gynéco (j'espere un rdv rapide) et n'a pas fait elle même d'exam gynéco complet.
Je te tient au courant...la je vais dodo car debout a 4h30 ! demain je taffe :evil:
Bisouille et merci beaucoup :P
46 ans Campagne Avesnoise 8546
Pour le contexte: mes règles ont toujours été super régulières jusque Février dernier, je n'ai jamais été enceinte et, à part une petite mycose de temps en temps, je n'ai jamais eu de problème gynéco.

Donc en février dernier, j'ai commencé à perdre un peu de sang en plein milieu de mon cycle. Je ne m'en suis pas trop inquiétée. Puis, au fil des cycles, ces épisodes de saignements entre les règles sont devenus plus longs et plus abondants. Pour finir, en Mai je saignais tout le temps.

En Juin, j'en ai parlé à mon médecin. Les saignements ne permettant pas l'examen, il m'a prescrit du luteran pour 15 jours mais le temps que les saignements s'arrêtent, le traitement était fini et je n'ai pas pu aller chez le médecin à temps. :? Les saignements ont recommencé.

Quelques jours plus tard, j'ai commencé à avoir très mal au ventre. Comme des douleurs de règles mais en plus fort. En pleine nuit, je me suis réveillée, tellement j'avais mal. Je suis allée aux toilettes et là j'ai perdu plusieurs caillots de sang dont un énorme (environ 10 cm de long sur 5 de diamètre).

Vu la douleur et la taille des caillots perdus, je me suis demandé si ce n'était pas une fausse couche.

J'ai donc rappelé mon médecin debut Août. Il m'a rendu du Lutéran et je n'ai plus traîné pour me faire examiner cette fois. N'ayant rien trouvé à l'examen, mon médecin m'a prescrit une échographie. Résultat: rien du tout! Ni fibrome ni kyste ni aucun signe de quoi que ce soit.

Conclusion: la cause n'est pas physique. Et ça ne colle pas avec une fausse couche.

J'ai demandé s'il fallait faire une prise de sang hormonale mais mon doc m'a dit que même si ça venait de là, une prise de sang ne serait pas forcément significative. Mais une prise de sang "normale" a montré que j'étais anémiée.

Donc depuis mi-Août je suis sous Lutéran et Tardyféron. Depuis, je me sens un peu mieux côté fatigue mais bon, je ne peux pas être très objective, étant fibromyalgique, la fatigue c'est permanent chez moi. Et côté saignements: plus rien! Même pas de règles durant les 5 jours d'arrêt du Lutéran! De temps en temps une légère trace en allant aux toilettes mais c'est tout.

La prochaine fois que je verrai le médecin, je lui demanderai une pds pour le fer et aussi, si cest normal que je n'ai plus de règles du tout (quoi que ça ne me manque pas tant que ça!)

Tout ça reste donc un grand mystère... :roll: Mais bon, tant que les examens ne montrent rien de grave! ;)

Tout ça pour te dire de ne pas te mettre Martel en tête, vois ton doc et fais les examens nécessaires. Je te souhaite que tout ce passe bien, qu'on trouve la cause de ton problème ou pas. :)
A
44 ans sur un bel abricotier bien sur... 93
Bonsoir Herlyd,
Merci pour ton témoignage...qui prouve une fois de plus a quel point il peut parfois se passer des trucs etranges sans qu'on y trouve d'explications :roll: (pfff, moi en plus, je suis ch***** et j'aime bien comprendre ce qui m'arrive, lol)
Bref ce qui me rassure dans ton histoire, c'est qu'il ny avait rien de grave.
J'espere que ce sera egalement mon cas, et surtout que ces saignements (ou règles? :roll: ?) s'arrêtent car je n'en peux carrèment pluuuuus :x :evil:
Malheureusement pour moi pas de traitement possible pour stopper les saignements tant que je n'aurais pas fait mes exam :cry:
Viiiite lundi je saute sur le telephone ! je veux mes exam, je veux que ca s'arrête !!!
46 ans Campagne Avesnoise 8546
Comme je te comprends! C'est vrai que c'est crevant et stressant. :?

Mon médecin m'avait prescrit le Lutéran temporairement juste pour permettre l'examen gynéco, en me disant bien que la dose qu'il me donnait ne suffirait pas à me guérir et ne changerait rien aux résultats de l'échographie. Et puis je n'avais pas de pds hormonale prévue.

Allez, courage abricoquine! Et tiens-nous au courant ;)
S
46 ans seine et marne 20
Bonjour à toutes,

je vous lis depuis des mois sans intervenir , mais là le sujet m'interpelle...

Car cela concerne beaucoup de femmes , et contrairement à ce qui se dit , beaucoup de jeunes femmes.
En lisant vos témoignages j'ai tout de suite pensé à une "maladie" que les medecins connaissent peu mais qui a des conséquences très grave : l'ENDOMETRIOSE.

Qu'est-ce que l'endométriose ?
L'endomètre est le tissu qui tapisse l'utérus. Sous l'effet des hormones (oestrogènes), au cours du cycle, l'endomètre s'épaissit en vue d'une potentielle grossesse, et s'il n'y a pas fécondation, il se désagrège et saigne. Ce sont les règles. L'endométriose est une maladie généralement récidivante causée par du tissu semblable au tissu endométrial qui se développe hors de l'utérus et provoque des lésions, des adhérences et des kystes (endométriomes) dans les organes colonisés. Aujourd'hui, l'endométriose est diagnostiquée, souvent par hasard, avec un retard moyen de cinq années, durant lesquelles la maladie a eu le temps de causer des dommages notables à différents organes. Selon les sources, cette maladie toucherait de 1 femme sur 20 à 1 femme sur 10.

Quels sont les symptômes ?

Ils peuvent être multiples et liés à la localisation de la maladie, chroniques ou périodiques, ou totalement absents dans les formes asymptomatiques, et leur intensité n'est pas révélatrice de la gravité des lésions. Les plus répandus sont :

douleurs : règles douloureuses (dysménorhée), douleurs pendant les rapports sexuels (dyspareunie), douleurs pelviennes fréquentes, défécation douloureuse, difficulté pour uriner (dysurie), douleurs lombaires, abdominales (ombilicales ...), douleurs pelviennnes ou lombaires pouvant irradier jusque dans la jambe, ...
saignements (métrorragie, rectorragie ou spotting) principalement prémenstruels
diarrhée ou constipation
troubles digestifs
brûlure urinaire, sang dans les urines
lombalgie
infertilité : la maladie est souvent révélée à l'occasion d'un bilan de fertilité
fatigue
Cette liste n'est malheureusement pas exhaustive car l'endométriose peut toucher de nombreux organes et la symptomatique varie en fonction des organes touchés.


J'espère n'avoir pas été trop longue et surtout avoir sensibilisé certaines sur ce problème car quand j'en ai parlé à mon medecin traitant il m'a dit que j'étais folle et c'est excusé après avoir vu mon échographie pelvienne et lu le compte rendu du radiologue.

Si vous penser avoir un de ces symptomes ou plusieurs , un diagnostique pour vous rassurer c'est pas plus mal.

Pour celles qui veulent en savoir plus un site :


http://www.endofrance.org/index.html
36 ans marseille 2582
oui peut etre que c'est une endométriose mais pourquoi rechercher une maladie rare en premier lieu? :shock:

partons du plus simple pour arriver au plus compliqué non? ou plutot du plus fréquent (fibrome par exemple) pour arriver au plus rare (cancer ou endométriose selon les cas).
S
46 ans seine et marne 20
Parce que l'endométriose n'est pas si rare que l'on peut bien le faire croire et que les medecins n'y pensent pas toujours et parfois ça prend des années avant qu'un medecin diagnostique cette maladie de merde.

Et puis le dépistage est aussi simple qu'un examen gynéco : palpations et si soupçons une échographie pelvienne.

Et d'ailleurs je ne dis pas qu'il s'agit de cela non plus mais que toutes les femmes ayant des regles plutot douloureuses (l'impression qu'on les déchire de l'intérieur) et de gros caillots de sang pdt leur menstruation devrait se faire dépister.

J'ai profité de ce post pour mettre le doigt sur cette maladie aux conséquences assez lourdes si pas prise à temps.

Voilà j'espère ne pas avoir fait peur à ces dames quand meme , et désolée si c'est le cas.
46 ans Campagne Avesnoise 8546
sweety972 a écrit:
J'ai profité de ce post pour mettre le doigt sur cette maladie aux conséquences assez lourdes si pas prise à temps.

Voilà j'espère ne pas avoir fait peur à ces dames quand meme , et désolée si c'est le cas.


En ce qui me concerne, tu ne m'as pas fait peur, rassure-toi. ;)

C'est vrai qu'il faut sensibiliser les femmes sur certains sujets comme l'endométriose, le cancer du col... Mais je comprends de point de vue de fannydusud aussi, qui ne veut pas inquiéter abricoquine sans avoir plus déléments. :)

Pour ma part, il ne s'agît pas de ça, mon médecin y avait pensé.
A
44 ans sur un bel abricotier bien sur... 93
Coucou !
Desolée, je taffe du 47 heures par semaine en ce moment, donc je suis longue a vous rejoindre :?
sweety972, je connais l'endometriose et j'avoue y avoir penser aussi. Une de mes cousines en est atteinte :cry:

Mais bon, la nouvelle du jour, c'est que j'ai enfin réussi a obtenir mes rdv en urgence !! jeudi a 14h30 pour l'echo - et vendredi a-m pour le gyneco !
En attendant, j'essaye de ne pas trop y penser :)
Je vous tiens au courant, zou je file au taf' ;)
Bonne journée a toutes :D
A
44 ans sur un bel abricotier bien sur... 93
Coucou tout le monde !
Ben voila ! echo faite...et on en sait pas plus :roll:
Juste qu'il y a un truc pas normal, mais le medecin qui m'a fait l'echo n'a pas pu me poser de diagnostic plus precis !
Esperons que la gyné que je vois demain le pourra !
L'echo montre une image liquidienne de 7 mm pouvant evoquer une grossesse non evolutive (car ni embryon ni vesicule vitelline) ou une GEU.
Mais bon, le medecin trouvait etrange que les saignements durent depuis 2 mois pour diagnostiquer une fausse couche...et mes saignements ne sont pas ceux qui evoquent une GEU. Donc elle était très dubitative :?
Elle a noté aussi une image liquidiene ovarienne gauche de 27 mm (mais comme je n'y connais rien, ca ne m'en dit pas plus :oops: )
Des avis sur la question ?? desolée mais bon, je flippe un peu la quand même :cry:
B I U


Discussions liées