MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Ces facteurs exterieurs qui viennent compromettre la R.A

39 ans Toulouse 5609
Bon voilà, je ne sais pas si quelqu'un d'autre est dans ce cas, mais là j'en ai gros sur le coeur et j'aurais besoin d'avis exterieurs et d'expériences à partager...
J'ai  
commencer la R.A en mai dernier, il y a donc 7 mois à peine. Même si les débuts ont été difficiles, j'avais vraiment réussi à révolutionner ma façon de m'alimenter et surtout à me réconcilier avec la nourriture. J'avais stabilisais mon poids et même perdu 2kg alors que je mange autant qu'avant (et peut-être même plus...) mais je ne mange que quand j'ai faim, tranquillement, sans frustration, en écoutant mes sensations... bref, le début d'une vraie réussite!
Cependant, j'ai entre temps été diagnostiquée pour un gros souci de santé qui, les médecins m'ont prévenu, n'ira pas en s'arrangeant :( J'ai un traitement médicamenteux très lourd que je ne supporte pas bien et qui, dès le début m'a fait grossir. Mais depuis deux semaines, j'ai du augmenter la dose de médicaments et là c'est de pire en pire, j'ai l'impression d'enfler à vue d'oeil.
Et là je craque! Je ne faisais pas une R.A pour maigrir, je la faisais pour arrêter de souffrir de mes TCA, pour me réconcilier avec moi même, aimer mon corps, mais là, c'est peut-être très con, mais le fait que ce traitement à la con me fasse grossir encore et encore, remet tout en cause.
C'est affreux mais je me suis même surprise à écouter d'une oreille interessée deux filles qui parlaient régime dans le métro... je me suis rendue compte que j'en venais à me dire que oui, il avait pas l'air mal ce régime-là :cry: C'est n'importe quoi, c'est affreux, j'ai peur de saboter tout le boulot que j'ai fais depuis des mois et de ne même plus être honnête avec moi-même: si j'en arrive à repenser parfois au régime, autant que je quitte vlr tout de suite...
Je me sens complètement désarmée face à ce facteur exterieur qui vient bouleverser tout ce que j'avais mis en place; car ce n'est pas juste un facteur émotionnel, quelque chose de ponctuel, à surmonter, non, c'est quelque chose qui va faire partie de mois pendant des années et même peut-être toute la vie... Comment avez-vous fait vous pour combattre ces choses qui foutent en l'air tant d'effort? comment gérez-vous ça? et puis surtout, avez-vous déjà été confrontées à quelque chose de complètement exterieur au champs de ce que vous pouvez maîtriser?
Je suis paumée là, j'ai plus trop les idées en place :(
U
45 ans 1910
J'ai pas de solutions, conseils etc. à te donner. Tout ce que je peux dire c'est garde courage !
:kiss:
37 ans 12494
Il n'y a malheureusement pas grand chose à faire si ce n'est l'accepter... Encore une chose à avaler et digerer....
C'est comme tu le dis un element extérieur ,le régime ne te servira a rien et tu ne peux pas le maitrisé un point c'est tout.Tout le monde pense un jour a refaire un régime dans un moment de doute et c'est pas pourtant qu'on quitte vlr .. Au contraire...

Maintenant l faut apprendre a vivre avec ...Ne pas hésité à en parler et mettre des mots sur ta souffrance.

Cela ne remet pas en cause tout ce que tu as fait auparavent loin de la... Et peut etre même que la situation serait pire si tu n'etais pas en RA ..Viens un moment ou on a pas le choix... Il faut que tu acceptes que tu es malade et si ses kilos te permettent de gagner en qualité de vie alors il faut l'accepter même si c'est dur..

Je sais de quoi je parle j'y suis en plein dedans et je l'ai été ...Alors je suis peut etre un peu dure sur ce coup là mais promis c'est pour ton bien ;) Pleure, hurle, balance tout un bon coup mais promis sa ira mieu apres...
38 ans au milieu des poissons 7816
Lychee a écrit:
Bon voilà, je ne sais pas si quelqu'un d'autre est dans ce cas, mais là j'en ai gros sur le coeur et j'aurais besoin d'avis exterieurs et d'expériences à partager...
J'ai commencer la R.A en mai dernier, il y a donc 7 mois à peine. Même si les débuts ont été difficiles, j'avais vraiment réussi à révolutionner ma façon de m'alimenter et surtout à me réconcilier avec la nourriture. J'avais stabilisais mon poids et même perdu 2kg alors que je mange autant qu'avant (et peut-être même plus...) mais je ne mange que quand j'ai faim, tranquillement, sans frustration, en écoutant mes sensations... bref, le début d'une vraie réussite!
Cependant, j'ai entre temps été diagnostiquée pour un gros souci de santé qui, les médecins m'ont prévenu, n'ira pas en s'arrangeant :( J'ai un traitement médicamenteux très lourd que je ne supporte pas bien et qui, dès le début m'a fait grossir. Mais depuis deux semaines, j'ai du augmenter la dose de médicaments et là c'est de pire en pire, j'ai l'impression d'enfler à vue d'oeil.
Et là je craque! Je ne faisais pas une R.A pour maigrir, je la faisais pour arrêter de souffrir de mes TCA, pour me réconcilier avec moi même, aimer mon corps, mais là, c'est peut-être très con, mais le fait que ce traitement à la con me fasse grossir encore et encore, remet tout en cause.
C'est affreux mais je me suis même surprise à écouter d'une oreille interessée deux filles qui parlaient régime dans le métro... je me suis rendue compte que j'en venais à me dire que oui, il avait pas l'air mal ce régime-là :cry: C'est n'importe quoi, c'est affreux, j'ai peur de saboter tout le boulot que j'ai fais depuis des mois et de ne même plus être honnête avec moi-même: si j'en arrive à repenser parfois au régime, autant que je quitte vlr tout de suite...
Je me sens complètement désarmée face à ce facteur exterieur qui vient bouleverser tout ce que j'avais mis en place; car ce n'est pas juste un facteur émotionnel, quelque chose de ponctuel, à surmonter, non, c'est quelque chose qui va faire partie de mois pendant des années et même peut-être toute la vie... Comment avez-vous fait vous pour combattre ces choses qui foutent en l'air tant d'effort? comment gérez-vous ça? et puis surtout, avez-vous déjà été confrontées à quelque chose de complètement exterieur au champs de ce que vous pouvez maîtriser?
Je suis paumée là, j'ai plus trop les idées en place :(



Tu sais très bien que les régimes ne vont pas t'aider à te sentir mieux, au contraire, ils vont réveiller en toi de vieux démons tels les troubles alimentaires.
Ce n'est pas ce traitement qui remet en cause ta RA, mais si tu entreprends un régime cela va la remettre en cause.

Un être humain évolue au cours de sa vie.
La RA permet de se réconcilier avec son corps, et depuis Mai, tu as eu une autre vision de toi.
Seulement voilà, tu es malade et tu nécessites ce traitement lourd pour soulager ce mal, et c'est indépendant de ta volonté.

Tu parles de combat contre ces éléments extérieurs qui, soit disant, fichent en l'air ta RA. Ce n'est pas un combat, c'est une nouvelle adaptation que tu dois entreprendre avec la RA, et je ne dis pas que cela sera facile. La RA demande du temps, des efforts, et ce n'est pas un acquis car cela évolue avec toi, tout au long de ta vie.

Je comprends ta situation, à un moment, j'ai eu les mêmes pensées que toi, mais je me suis ravisée, j'ai revu la RA depuis le début, je suis en train d'adapter ma RA avec l'évolution de mon corps, c'est dur mais je sais que c'est la bonne solution.
Attention, quand je parle d'adaptation de la RA cela ne veut pas dire régime, cela veut juste dire que j'écoute encore plus les sensations de mon corps.

A cela je combine des soins, je m'occupe de mon corps, je le masse, je me mets de la crème et cela me permet de me réconcilier avec ce corps que j'ai trop souvent malmené. Ce n'est pas un combat qu'il faut que tu mène, il faut que tu te réconcilies avec ce corps, il a été malmené, maintenant, il faut savoir le soigner, l'écouter.

Je ne sais pas si mes propos vont t'aider et si tu m'as comprise. En tout cas si tu as besoin d'en parler n'hésite pas.
En tout cas je te comprends et je te soutiens et pense à toi très fort. Si tu as besoin,n'hésites pas. Je ne suis pas une pro en RA mais je sais écouter.

:kiss:
49 ans vigo Espagne 195
en as-tu parlé a ton medecin? peut-être pourrais-tu te tourner vers des infusions permettant d'eliminer les toxines. S'il s'agit d'un gonflement, ça pourrait Être efficace, ou alors des massages dreinant?

courage, ms ne renonce pas à ta ra, tu as parcouru un che,min impressionant, ce serait dommage de renoncer maintenant, ces changements ne st p-e que passagers! ;)
39 ans Toulouse 5609
Je vous remercie pour vos réponses les filles. C'est bête mais quand il s'agit de rêgler ce genre de problèmes ça me fait toujours beaucoup de bien d'avoir plein d'avis exterieurs sur la question; et c'est plus facile d'en parler ici qu'ailleurs, car c'est déjà pas évident de faire comprendre la RA aux gens, alors venir ensuite leur dire que j'ai des problèmes avec...
45 ans belgique 13
ce n'est pas simple de se mettre a ta place ....mais il est vrai que le regime n'est en rien une solution ,surtout si tu as deja si bien réussi a trouver un équilibre avec la RA....pour les médicaments...là ,tu ne peux pas faire grand chose malheureusement ,tu dois les prendre pour ta santé...demande peut être au médecin s'il n'y a rien a faire de ce côté là...
en tout cas je te souhaite beaucoup de courage et si tu as besoin ,on est là.... ;)
54 ans le pays de Cocagne bien sur 4169
j'ai eu un probleme avec la cortisone il y a longtemps
a l'epoque on ne m'a pas dis de faire un regime sans sel pour ne pas gonfler
resultat j'ai gonflé
peu heureusement par rapport à ce que ça aurait pu etre parce que je faisais deja une mini RA, je n'ai jamais aimé manger salé et je n'en mangeais pas

mais ensuite pour reperdre le poids pris en trot quoi faire

j'ai eu de la chance car tous les medecins que j'ai croisé m'ont bien dit qu'un régime ne ferait que détraquer encore plus mon corps que ce la cortisone avait fait

j'ai été soigné sur ces effets secondaires indésirable et la, recemment j'ai un peu fondu mais je n'ai pas changé ma façon de manger

apres cela depend aussi des medicaments qui te sont donnés mais voila mon expérience
G
42 ans chez moi 1398
Alors, moi ,l'amour m'a totalement destabilisé.Le fait d'avoir eu ce á quoi j'ai longtemps áspiré,bientot un bébé...Ca a été trop de changements en un coup et j'ai recommencé le crises.

ca a été tres difficile.mais maintenant, ca va de mieux en mieux.je recommence doucement ma Ra.J'adapte ma nouvelle situation à ma RA.Je reflechis beaucoup sur moi-meme.J'essaie de répondre á toutes les questions que je me pose.Et ca fait du bien
38 ans Montréal 1666
Je prends aussi des médicaments pour mon hypophyse qui m'ont fait engraisser et qui rendent ma perte de poids très difficile, et je dois les prendre à vie.

C'est dur à avaler...

Mais il faut l'accepter et tu sais bien que faire un régime ne t'aidera pas. Je te comprends, ça me tente aussi parfois. Mais pour avoir pris le chemin de la RA, tu sais comme nous toutes a quoi les régimes mènent.

Si tu avais le cancer et que tu perdais tes cheveux avec la chimio, ce serait dur mais il faudrait l'accepter. Là, tu es malade et tu as un effet secondaire qui attire moins de sympathie. Il faut apprendre à avoir des yeux compatissant pour soi.

Les kilos, qu'on les prenne par cause physique ou psychologique, ne sont jamais gratuits. On mérite toutes un peu de compassion. Il faut s'aimer assez pour s'aimer avec eux et refuser les prix trops lourds pour les perdre.

Fais toi du bien, prends soin de toi. La nourriture n'est pas un ennemi, au contraire, tu nourris ton corps pour qu'il soit encore plus sain. Focusse plutot sur ton bien être...
B I U