MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

les jeux dangereux a l ecole

47 ans 665
Que se passe t il dans la tête des enfants?
je suis parent d élève au sein du collège de mon fils
jusqu a présent les conseils de discipline portais sur des  
cas certes graves, mais des bêtises de gosse

ce matin j ais reçut 4 convocations pour des conseils de disciplines leurs motifs
:arrow: participation a un jeu dangereux et en bande appeler le petit pont massacreur.

Le petit pont massacreur est un jeu brutal qui consiste à envoyer un objet entre les jambes d’une personne, et une fois l’objet passé, tout le monde se jette sur cette personne en la rouant de coups de pieds et de coups de poings dans la figure. Une fois la personne à terre, tout le monde la laisse et s’en va.

se sont quand plus des petits enfants ils ont 15 ans :shock:
je pensait peut être a tors qu a cet age la ont était un peut plus intelligents que cela.



de plus le collèges vas demander leurs expulsion définitive de l établissement, je ne crois pas que se soit la bonne solution sa ne serais que déplacer les problèmes vers un autre collège; quoique je ne veut pas de se genre d enfant fréquente le mien.

comment leurs faire rentrer dans leurs têtes que cela est dangereux.
qui est responsable les enfants , l ecole, la banalisation de la violence, un manque d éducation, le manque d informations.
46 ans albertville 1799
Oui j'avais déjà entendu parler de ce jeu à la c**.
C'est pas mieux que le jeu du foulard ou de la tomate.

D'un autre côté, des bastons au collège, c'est légion. Les mecs cherchent toujours à prouver leur virilité à l'adolescence et le font souvent grâce à la bagarre. Je trouve cela débile, pour autant j'y ai pris part à cet âge là.

Je me souviens même d'un jeu en primaire (CM1 et CM2) qui consistait à faire 2 camps, chacun d'un bout à l'autre du terrain de handball, au signal, on partait en courant pour aller rejoindre le camp adverse. Lors du croisement des 2 camps il y avait des coups de pieds et coups de points qui fusaient.
Je trouvais cela marrant jusqu'au jour ou j'ai pris une énorme pêche en pleine poire (voyez comme c'est poétique, une pêche en plein poire....lol) et j'ai arrêté de moi-même ce jeu à la c**.

Je passerai les épisodes suivants, notamment au collège, où l'apprentissage du karaté et la pratique régulière du rugby me valait "de droit" le respect de tous.

Et il n'empêche que si ces jeux sont stupides, les règles sont quant à elle connues de tous et ceux qui désirent y jouer savent à quoi ils s'exposent.
Je le répête donc, je ne cautionne pas cela mais la violence n'excuse pas les victimes d'avoir voulu jouer.

Maintenant, en ce qui concerne les sanctions, effectivement je ne sais pas si l'exclusion, définitive ou temporaire, serait une bonne solution.

Pour moi, tout le problème réside dans l'attention que porte les parents envers leurs enfants.

Pour ma part, je sais que si mon père avait été convoqué pour ce genre de faits, j'en aurais pris une sévère qui m'aurait fait passer l'envie de recommencer. Pour résumer, j'avais des parents soucieux de mon éducation. Malheureusement aujourd'hui on voit pas mal de parents qui ne se déplacent même pas aux convocations.
47 ans 665
pour les conseils de discipline généralement les parents se déplacent ils n ont pas vraiment le choix.

beaucoup de parents ne veulent pas admettre que leurs enfants soit responsables des actes commis.
il rejettent la responsabilité sur le collège.
une maman d un des enfants ma téléphoner tout a l heure car elle a reçut elle aussi la convocation pour sont fils.pour elle elle a donner a son enfant une bonne éducation et s est le collège et les amis qui ont transformer sont fiston en animal.
et attend de moi par ma fonction de représentant de parents d élèves, que je prennent la défense de son fils.
en tant que mère je ne lui trouve aucune excuses.

par conscience j ais appeler la principal pour savoir comment se portait l enfant agresser, physiquement il vas bien quelques bleus et contusions, mais il est terriblement choquer et ne veut plus retourner au collège, et il y a de quoi.
moi aussi si j avais reçut se genre de convocation mon fils aurais certainement passer un sale moment.
mais on ne vas attendre que la chose se passe .
personnellement je ne mets pas mon enfant a l école pour qu il prouve sa virilité.
que des gosses se pouillent la têtes a la sorties grand bien leurs fasse , mais la cela c est passer dans la cour du collège.
46 ans albertville 1799
Oui je comprends ta réaction.
Perso, je pense que je ne chercherais pas non plus à défendre les parents des enfants fautifs.

Je te suis dans le fait de ne pas mettre ton enfant au collège "pour qu'il prouve sa virilité" (et pourtant je suis un homme....lol) mais force est d'admettre que c'est comme ça, les jeunes ados "males" ont ce besoin en majorité de jouer à "qui est le plus fort", et les hommes aussi en général. Ca n'excuse pas leur violence mais c'est ainsi. Mon père m'a déjà raconté ses bagarres, j'ai eu les miennes et quoiqu'on en dise je pense que cela perdurera.

Ce qui m'inquiète désormais c'est la violence à laquelle les tabassages sont commis.
47 ans 86 832
Je suis entièrement d'accord avec Mike, il est vrai que les "bagarres" ou "jeux débiles" existent et existeront toujours mais ce que j'ai du mal à comprendre c'est avec quelle violence ils peuvent être pratiqués!

Perso, je pense que les parents aussi devraient être plus regardant sur le comportement de leurs enfants, j'ai un fils qui est encore en primaire mais qui sera bientôt au collège, j'espère bien qu'il n'aura pas à subir ce genre de "jeux", ou de le faire subir aux autres, sinon je crois qu'il m'entendrait et je crois qu'il s'en souviendrait pour longtemps!

Dame quand tu dis que beaucoup de parents rejettent la faute sur le collège je trouve ça incroyable! Il faudrait que les parents comprennent que le Collège n'est pas forcément responsable des actes des élèves, il me semble que ce sont les ados à être aussi responsables de leurs actes ainsi qu'aux parents, le Collège n'est pas une "garderie pour ados"!
Certe, ça ne doit pas être drôle de se faire convoquer mais justement c'est aux parents de sanctionner aussi de leur côté!

La violence semble si banale de nos jours que plus personne ne semble réellement y faire attention, je me pose cette question:

Quelles genres d'excuses les parents peuvent-ils trouver à leurs enfants qui "passent à tabac" d'autres enfants?
A
40 ans Montlouis/Loire (37) 295
je bosse dans un collège et vendredi prochain, j'assiste à 2 conseils de discipline.
franchement des fois, j'hallucine sur les actes des gamins: une fois, on confisque un portable (interdit quand le collège), la gamine montrait à tout le monde un film qui la mettait en scène avec un autre gamin. elle lui faisait une fellation. elle a 12 ans la petite.
là, j'étais vraiment "choquée".
parents convoqués et on nous renvoie dans nos penates, en nous disant qu'il fallait ouvrir les yeux et que c'était normal pour eux. leur fille apprennait la vie :shock:
ou je suis, c'est plus soft : pas de jeu du foulard, mais des bousculades, des heurts constamment.
des petits bobos quoi.
qand il y a un souci avec un des élèves et que les parents sont convoqués: 90% du temps, on sait pourquoi les enfants sont comme ça.
la plupart de ses gosses ont des parents à côté de la plaque qui considèrent que c'est au collègue d'éduquer leur môme.
47 ans 86 832
:shock: e les parents de la gamine trouv ça normal? alors là je suis sur c** :shock:

Justement c'est aux parents d'éduquer leurs enfants!
A
40 ans Montlouis/Loire (37) 295
tu prêches une convaincue.
franchement, il y a des parents qui nous font halluciner tous les jours et à côté de ça, il y a des parents formidables qui s'investissent (heureusement)
B I U