MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

"tabou" sur france 2

37 ans Vannes 2776
http://programmes.fran...id_article=304&id_rubrique=158

J'ai regardé l'émission d'hier soir sur les tabous de la naissance.
Cette émission est présentée par Karine Le Marchand des "maternelles" france5...Emission dont je suis fan  
;)
Je n'ai pu que constater que beaucoup de sujets avaient déjà été traités sur la 5, et les même témoignages ont été repris... :? Pas top pour l'originalité...

Je suis restée toutefois bloquée sur l'émission :roll:
J'ai notamment apprécié les interventions des professionnels :P
Karine a su détendre l'atmosphère lorsque les sujets étaient lourds...Je trouve d'ailleurs que les sujets tristes ont été traités avec respect, sans tomber dans le larmoyant :roll:

Par rapport à l'invité Samuel Lebihan, mon mari m'a plusieurs fois demandé "mais pourquoi il est là, lui?". Et bien justement, j'ai trouvé que ça illustrait parfaitement le tabou de la naissance! La naissance est toujours considérée comme une affaire de femmes et de spécialistes! Même si les papas s'impliquent de plus en plus physiquement et mentalement, on constate que certains détails intimes (je pense à la chute d'organes... :? ) restent tabou! :lol:

Personnelement, j'adore l'animatrice et le sujet de cette émission me touchait beaucoup puisque je suis enceinte ;)
Je compte regarder la prochaine, ça me permettra d'avoir un point de vue plus juste sur le contenu de cette émission ;)


Je me permet de rajouter un sondage au sujet de la grossesse pour autrui qui est , selon moi, LE débat auquel il faut prendre part...
38 ans 22/29 2570
J'ai mis pour sous certaines conditions. En effet, il ne faut pas non plus tomber dans des sujets trash.

Une fois, j'ai vu l'émission qui parlait des gays. Quelle n'a pas été ma surprise quand j'ai reconnu un ancien ami à moi qui a déménagé et que j'ai perdu de vue. Il parlait de son couple très libéré, des saunas...
Il a même fait rire Bruno Solo qui était invité.
Ca m'a fait tout drôle.
40 ans là 5969
je regarde cette émission réguilèrement (c'est la 3ème ou la quatrième je crois) hier soir j'ai pas tout suivi, dommage.

j'ai donc répondu au sondage, j'ai mis pour mais sous certaines conditions...
par exemple une femme d'un certain age, ne pourrait-y faire appel.
pas de lien anterieur entre la famille et la mère porteuse.
un bon suivi de la mère porteuse (parceque confier son bébé au ventre d'une autre, faut vraiment être sur de sa façon de vivre: tabac, alcool, drogue...)
le même montant pour dédomager les mères porteuses (sinon vive les innéglités)
ne pas que ça devienne un métier (limite du nombre d'enfant que peut porter, la porteuse)


voilà...
sinon je pense que oui il serait temps que la france s'y mette
33 ans l'ile des snipers 567
j'ai repondu totalement contre
y'a des orphelins, adoptez les ! :evil:
A
36 ans Nice 21965
pour sous certaines conditions, j'ai lu plusieurs histoires ou la mere porteuse refusait de "rendre" l'enfant aux parents biologiques, je vous raconte pas l'etat des parents

pour l'adoption, c'est bien gentil mais c'est le parcours du combattant et certaines personnes n'envisagent pas d'adopter car ca serait un enfant qui est pas d'eux (il me semble que patty est dans ce cas, faudrait eclairer ma lanterne)
56 ans 91 25732
burning_duck a écrit:
j'ai repondu totalement contre
y'a des orphelins, adoptez les ! :evil:


Comme tu es dur du haut de tes 20 ans Burning Duck... Je crois que tu n'imagines même pas à quel point tes mots peuvent faire mal... Combien ils m'ont fait mal...

Je n'ai pas pu avoir d'enfant. On a tout essayé mais rien à faire. On arrive à avoir plein d'embryons, mais pas à faire en sorte que j'aie suffisamment d'hormones pour être enceinte. Les médecins ont essayé et j'ai failli mourir à cause des traitements et j'ai du arrêter, c'était trop dangereux pour moi.

J'ai toujours 2 embryons congelés dans un hôpital, depuis 7 ans maintenant. Je n'ai qu'un seul choix : demander qu'on stoppe la congélation. Qu'on les tue...

Tu sais ce que j'aurais voulu moi ? Que la loi me donne le droit de demander à une autre femme de porter ces embryons, qui sont de mon mari et moi, qui sont les enfants qu'on n'aura jamais parce que mon corps ne me le permet pas et la loi non plus... Cette femme aurait pu leur donner la chance que je ne peux pas leur donner. Moi je ne suis que leur future meurtrière alors que je voulais être leur maman... :cry:

Adopter un orphelin ? Ca n'a rien à voir, ce n'est pas du tout la même démarche. Avoir un enfant c'est donner la vie. Adopter c'est donner des parents à un enfant qui n'en a pas, ou plus.

C'est trop orgueilleux de ma part et de celle de mon mari d'avoir envie d'un enfant qui serait de nous deux ?

La technique permet de faire plein de choses merveilleuses. Sans elle, je n'aurais jamais eu d'embryons. Mais ils me servent à quoi si mon seul droit c'est de dire qu'on doit les faire mourir, alors qu'avec une loi juste humaine, et une femme compréhensive (et j'en connaissais 3 qui auraient accepté de le faire pour nous si ç'avait été possible) ils auraient le droit de vivre ?

Vous l'aurez compris, je suis pour, dans certaines conditions, mais je ne vois pas comment je pourrais être contre...

On ne jette pas l'adoption à la tête des gens qui n'ont pas eu le bonheur d'avoir des enfants alors qu'ils en voulaient, comme le boulanger te propose du pain en tranches parce qu'il n'a plus de baguette.

Chacun a le droit d'avoir sa propre démarche et son propre cheminement. On ne remplace pas un enfant biologique par un enfant adopté. On part seulement dans une histoire d'amour différente. Tout le monde n'est pas prêt à vivre l'histoire d'amour de l'adoption, qui est bien plus difficile qu'il n'y parait, surtout quand on a trop souffert avant.
10361
Patty a écrit:
burning_duck a écrit:
j'ai repondu totalement contre
y'a des orphelins, adoptez les ! :evil:


Comme tu es dur du haut de tes 20 ans Burning Duck... Je crois que tu n'imagines même pas à quel point tes mots peuvent faire mal... Combien ils m'ont fait mal...


c'est pas tant qu'il est dur c'est qu'il na que 20 ans et qu'il connais bien mal la vie tout du moins ce paramètres la en tout cas. moi je suis pour sans réserve. c'est le plus beau cadeau du monde, que de donner la vie, alors en faire cadeau comme ça.. c'est magnifique ..

burning deux questions ? t'es au courant des procédures des critères de sélection, de la complexité et du temps d'attente en france notamment ?
t'es au courant de combien de couple qui désirent très fort avoir un enfant mais qui ne le peuvent pas, sont désespérés de ne pas être retenu pour l'adoption ? du délais d'attente si jamais ton dossier passe ?

Et 2 eme question, si tu reste assez longtemps avec la femme que t'aime en ce moment ( chose que je te souhaite) et qu'il s'avère qu'elle ( ou toi ) ne pouvais pas avoir d'enfant ensemble, et que par le plus grand des malheurs vous ne pouviez pas adopter ( pour tel ou tel raisons) tu plaque ta copine pour cette raisons ? ( ou peut être elle, le feras) ou bien tu te retourne vers cette solution car il ne te reste plus que celle la ?

non sans rire, sur un sujet aussi sensible que celui là, faut savoir resté en demi teinte dans ces réponses, car ya beaucoup de gens qui lisent ca, et qui sont touché de prés ou de loin par ce " problème"

on est loin de " sky" et des petite culotte la ...
33 ans l'ile des snipers 567
Patty a écrit:
burning_duck a écrit:
j'ai repondu totalement contre
y'a des orphelins, adoptez les ! :evil:


Comme tu es dur du haut de tes 20 ans Burning Duck... Je crois que tu n'imagines même pas à quel point tes mots peuvent faire mal... Combien ils m'ont fait mal...

excuse moi :oops: :oops:
je suis désolé :oops: :oops: :oops: :oops: :oops: :oops:
je savais pas :oops: :oops: :oops: :oops: :oops: :oops: :oops: :oops: :oops: :oops: :oops: :oops:
1443
Je ne suis pas d'accord avec l'autorisation d'emploi d'une mère porteuse, et ce même si je comprend la douleur des couples ne pouvant avoir d'enfants.
Et je ne crois pas que ce soit du à ma grande jeunesse (d'ailleurs pour être honnête, j'apprécie assez peu qu'on rappelle l'âge des gens quand on est pas d'accord avec ce qu'ils disent, il me semble qu'a 20 ans on est capable de reflexion, même si elle reste différente de celle que l'on pourra avoir à 40).
Si je suis contre c'est parce qu'il y a trop d'humain au sens de personnes pourvues de sensibilité dans l'équation pour arriver au resultat bébé, la démarche est différente, même si elle fait appel à un tiers, dans la PMI.

Et comme le dit un peu abruptement Burning Duck, il y assez d'enfants qui meritent d'avoir des parents pour que je ne comprenne pas l'acharnement à avoir des enfants de manière "naturelle".
Oui c'est terrible mais c'est la réalité, je ne comprend pas.
Je ne comprend pas la différence entre adopter un enfant et le faire pousser dans son ventre, surtout en cas de difficultés à la procréation.
Les démarches sont après tout, tout aussi pénible dans un cas comme dans l'autre alors bon...

Enfin ce n'est que mon avis et même s'il est refléchi, j'espere que personne ne le prendra personnellement ou n'y verra une quelconque attaque, ce n'est pas le but.
56 ans 91 25732
Tout va bien Burning Duck, ne t'en fais surtout pas ! :kiss:

Jazz je n'ai pas reproché son âge à Burning Duck, au contraire, pour moi ça voulait dire qu'il manquait encore un peu d'expérience et que ça expliquait son avis tranché sur la question. Bien sûr qu'on est capable de réflexion à 20 ans, à 10 aussi. Mais avec le temps et ce qu'on vit, on apprend à nuancer. ;)

Tu ne vois pas la différence entre adopter et concevoir un enfant Jazz ? Et bien tu ferais déjà un très mauvais candidat à l'adoption, parce que la 1e chose qu'on te dit, si tu adoptes sans avoir d'enfant, c'est qu'il faut d'abord que tu fasses le deuil de l'enfant biologique que tu n'auras pas. Tant que tu ne l'as pas fait, tu n'es pas prêt pour une démarche d'adoption.

Je ne te souhaite pas d'avoir à traverser ce que j'ai vécu. Mais je peux te dire que pour nous, avoir notre bébé c'était important, c'était notre démarche, c'était ce qu'on voulait, un peu de moi et de lui.

L'adoption on a essayé et on a vite renoncé, parce que justement c'est différent et qu'on ne s'inscrivait pas dans cette démarche et aussi parce qu'après s'être foutu à poil physiquement pendant des années, pour comprendre enfin qu'on n'était pas capable d'être des parents biologiques, on n'avait pas envie de se refoutre à poil moralement pour prouver - encore !!!! - quelque chose, et de se faire "juger" (même si ça n'est pas le bon terme, c'est comme ça qu'on l'a vécu) sur des critères souvent bien peu objectifs.

Je regrette de ne pas avoir eu mon bébé. Je ne regrette pas de ne pas avoir adopté, au contraire, j'ai bien fait de laisser la place à ceux pour qui cette démarche est un but et qui donneront de bonnes chances à un enfant.

Et bien que je parle de ma situation - c'est celle que je connais le mieux !" - je comprends tout à fait que tu ne comprennes pas, parce qu'avant que ça me tombe dessus, je pensais exactement comme toi ! :D
10361
Jazz a écrit:
j'apprécie assez peu qu'on rappelle l'âge des gens quand on est pas d'accord avec ce qu'ils disent, il me semble qu'a 20 ans on est capable de reflexion, même si elle reste différente de celle que l'on pourra avoir à 40).



naaa alors désolé je me suis mal exprimé et ou ca a été mal percu, désolé, ce que je voulais dire c'est qu'il manquait peut etre un peu de recul sur ce sujet la en tout cas, vu qu'a 20 ans il n'avait peu etre pas l'expérience adéquat dans ce domaine. Loiiiiinnn de moi de dire et encore moins de penser qu'a 20 piges on ne connait rien a rien. loin de là

Jazz a écrit:
Enfin ce n'est que mon avis et même s'il est refléchi, j'espere que personne ne le prendra personnellement ou n'y verra une quelconque attaque, ce n'est pas le but.


je l'ai en tout cas pris comme cela pas de soucis.

Pour le reste du sujet jazz, tu a ta vision propre de la chose, même si je ne la partage pas, elle est quand même tout a fait respectable ;)
39 ans Sud Ouest 3873
Je peux imaginer (dans la limite où je ne l'ai toutefois pas vécu) la souffrance dans laquelle sont plongés des couples comme Patty et son mari, effectivement c'est tragique de savoir que l'on a des embryons et que l'on ne peut pas leur offrir la possibilité de se développer, et qui sait, de devenir un bébé...

Et comme elle l'a très bien dit, la démarche de l'adoption est malgré tout très différente, et pas évidente à mon avis... On reçoit un enfant qui est parfois déjà "abîmé" par la vie... Et puis il faut lui apprendre à nous aimer, et nous à l'aimer.

Cela dit, je suis globalement contre le système de "mère porteuse" qui reviendrait à dire que le rôle de mère ne commence qu'à la naissance. On commence seulement à découvrir les liens étroits qui se tissent entre une mère et son foetus dans l'utérus. D'ailleurs dans les Maternelles il y a en ce moment une série doc sur le sujet. Le foetus reconnaît la voix de sa mère (de celle qui le porte).
Alors un enfant qui a été bercé pendant 9 mois par un corps, qui a goûté son odeur, sa voix, il devrait passer d'un coup dans un univers inconnu... Ce doit être déstabilisant. Et je pense que les implications sont bien plus profondes que l'on veut bien le penser...
Du côté de celle qui porte, il y a des implications, des risques, des choses qui se passent dans l'affect. Quand une grand-mère a porté son petit-enfant, comment cela se passe-t-il ensuite ? Comment la "mère" trouve-t-elle sa place ?

Je pense quand même que les humains cherchent trop à s'approprier des pouvoirs qui les dépassent, même si c'est souvent dans un but très louable et philanthropique.
Les lois même justes blessent toujours quelqu'un, on ne peut pas extrapoler une loi pour la communauté, d'un cas singulier.
Sans compter l'aspect mercantile...

Mais peut-être que certaines exceptions pourraient quand même donner lieu à ce procédé...
56 ans 91 25732
Jazz a écrit:
Si je suis contre c'est parce qu'il y a trop d'humain au sens de personnes pourvues de sensibilité dans l'équation pour arriver au resultat bébé, la démarche est différente, même si elle fait appel à un tiers, dans la PMI.


J’avais aussi envie de réagir sur ça. ;)

Et la dimension humaine dans l’adoption , tu ne la vois pas ? Cet enfant, avant qu’il soit confié à des parents adoptifs, il a son histoire, avec un père et une mère lui aussi. Avant qu’il arrive il a déjà vécu plein de choses (l’abandon, souvent le foyer et ses « nounous », ses petits copains, un foyer d’accueil, des séparations, des choses graves parfois comme les coups, la guerre, la faim…) et même s’il est tout petit, certaines le marqueront pour toujours.

Il voudra savoir pourquoi sa maman (surtout sa maman) l’a abandonné un jour… Parce qu’elle ne pouvait pas l’élever ? Mais pourquoi ? Parce qu’elle était trop jeune ? Parce qu’elle était seule ? Parce qu’elle était malade ? Parce qu’elle l’a vendu ? Parce qu'il a été volé ?Parce qu’elle a pensé que c’était mieux pour lui ? Parce qu’elle n’en voulait pas et l’a rejeté ? C'est pas rose l'abandon... :(

Cette mère elle existe aussi quelque part et ce n’est pas parce qu’on adopte un enfant que sa vie d’avant est gommée du jour au lendemain. Un jour l’enfant voudra la connaître et savoir enfin, parce qu’il en a besoin pour se construire. S’il n’y avait pas eu cette mère, et sa situation, les adoptants n’auraient pas eu d’enfant… Est-ce qu’on pense parfois à ces mères, celles pour qui l’abandon n’a pas été un véritable choix, et à ce qu’elles vivent sans leur enfant ? Est-ce qu’on s’interroge sur la vie des enfants étrangers, transplantés dans un autre pays où les attend soi-disant une vie meilleure et qui doivent tout réapprendre ?

Ce n’est pas de l’humain au sens de personnes pourvues de sensibilité là aussi ?

Quand on adopte, on accepte aussi cette histoire de l'enfant, sa vie d'avant, ce qu'il est. Si on veut qu'il se construise, il faut le prendre dans sa globalité, avec toute la dimension humaine qu'il y a autour.

Et c'est autre chose qu'une FIV... ;)
56 ans 91 25732
Pendant que j'y pense, je vous vois réagir sur les mères porteuses, mais pas sur les dons d'embryons ou de gamètes (ovules ou spermatos).

Ca vous choque plus qu'on utilise le ventre d'une femme que son capital génétique ou celui d'un homme ?
39 ans Sud Ouest 3873
Patty a écrit:
Jazz a écrit:
Si je suis contre c'est parce qu'il y a trop d'humain au sens de personnes pourvues de sensibilité dans l'équation pour arriver au resultat bébé, la démarche est différente, même si elle fait appel à un tiers, dans la PMI.


J’avais aussi envie de réagir sur ça. ;)

Et la dimension humaine dans l’adoption , tu ne la vois pas ? Cet enfant, avant qu’il soit confié à des parents adoptifs, il a son histoire, avec un père et une mère lui aussi. Avant qu’il arrive il a déjà vécu plein de choses (l’abandon, souvent le foyer et ses « nounous », ses petits copains, un foyer d’accueil, des séparations, des choses graves parfois comme les coups, la guerre, la faim…) et même s’il est tout petit, certaines le marqueront pour toujours.

Il voudra savoir pourquoi sa maman (surtout sa maman) l’a abandonné un jour… Parce qu’elle ne pouvait pas l’élever ? Mais pourquoi ? Parce qu’elle était trop jeune ? Parce qu’elle était seule ? Parce qu’elle était malade ? Parce qu’elle l’a vendu ? Parce qu'il a été volé ?Parce qu’elle a pensé que c’était mieux pour lui ? Parce qu’elle n’en voulait pas et l’a rejeté ? C'est pas rose l'abandon... :(

Cette mère elle existe aussi quelque part et ce n’est pas parce qu’on adopte un enfant que sa vie d’avant est gommée du jour au lendemain. Un jour l’enfant voudra la connaître et savoir enfin, parce qu’il en a besoin pour se construire. S’il n’y avait pas eu cette mère, et sa situation, les adoptants n’auraient pas eu d’enfant… Est-ce qu’on pense parfois à ces mères, celles pour qui l’abandon n’a pas été un véritable choix, et à ce qu’elles vivent sans leur enfant ? Est-ce qu’on s’interroge sur la vie des enfants étrangers, transplantés dans un autre pays où les attend soi-disant une vie meilleure et qui doivent tout réapprendre ?

Ce n’est pas de l’humain au sens de personnes pourvues de sensibilité là aussi ?

Quand on adopte, on accepte aussi cette histoire de l'enfant, sa vie d'avant, ce qu'il est. Si on veut qu'il se construise, il faut le prendre dans sa globalité, avec toute la dimension humaine qu'il y a autour.

Et c'est autre chose qu'une FIV... ;)



Je pense qu'il faut nettement faire un distingo entre PMA et mère porteuse.
La PMA n'est souvent qu'un petit ou gros coup de pouce au processus naturel. Sauf quand il y a don de sperme ou d'ovocyte, qui là implique un tiers, même si ce n'est que génétiquement parlant.
La mère porteuse prend carrément la place de la mère dans tout le processus de maturation de l'oeuf jusqu'à la naissance elle-même. C'est très, très différent.
D'ailleurs, je me demande comment se passe un accouchement pour un enfant qui n'est pas le sien, surtout s'il y a des complications... On accepte beaucoup pour ses enfants, mais pour ceux des autres ?
Et puis, qu'une mère porteuse prenne le risque de complications, voire de décéder (même si ça reste marginal) pour un enfant qui n'est pas lié à ses enfants aînés, à son conjoint, ce doit être dur pour l'entourage...

Ca soulève beaucoup de questions. :roll:
B I U


Discussions liées