MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

enfant et catechisme

M
49 ans 78 477
ma fille a 5 ans et demi et ses grands parents m'ont suggéré l'idée qu'elle aille au catechisme en cp ou ce1 .
elle a été baptisée disons pour faire  
plaisir à mes parents .
ils sont devenus catholiques pratiquant depuis 4 ans suite a un drame familial je vais me renseigner mais je ne la forcerai pas si elle ne veut y aller
38 ans au milieu des poissons 7816
Je pense que tu peux lui parler des religions, et de voir avec elle ce qu'elle en pense et veut.
Je pense qu'il y a des livres qui permettent d'aborder la religion auprès des enfants.

Je sais que pour ma soeur et mon frère, ils n'ont pas apprécié de ne pas avoir eu la possibilité de choisir leur voie religieuse.
70 ans 3528
Je suis d'accord avec Ocean, l'ideal est de commencer a en parler a ta fille (ou de laisser ses grand-parents le faire, si tu n'es pas croyante), a travers des petits livres ou magazines (il y en a de tres bien qui parlent de la foi pour les enfants), ou lors de la visite d'une eglise (en dehors de la messe, ca permet le dialogue ;)), puis, si elle en exprime le desir, de la faire essayer le catechisme. Les enfants savent tres tot ce qu'ils veulent dans ce domaine, il faut, a mon avis, les guider avec douceur en restant coherent vis a vis de ses valeurs personnelles.

bonne chance!
38 ans au milieu des poissons 7816
Bien évidemment lui donner la possibilité de choisir cela veut dire entre les différentes religions représentées sur Terre (et il y en a un paquet) et non le choix entre le catéchisme ou non.

Il faut être ouvert sur ce point et ne pas pénaliser l'enfant dans son choix en limitant les choix. En d'autres termes, il faut lui parler du christianisme (catholiscisme, orthodoxie, protestantisme), du judaisme, de l'islam, du bouddisme, de l'hindouisme et tant d'autres...
38 ans au milieu des poissons 7816
Ocean a écrit:
Bien évidemment lui donner la possibilité de choisir cela veut dire entre les différentes religions représentées sur Terre (et il y en a un paquet) et non le choix entre le catéchisme ou non.

Il faut être ouvert sur ce point et ne pas pénaliser l'enfant dans son choix en limitant les choix. En d'autres termes, il faut lui parler du christianisme (catholiscisme, orthodoxie, protestantisme), du judaisme, de l'islam, du bouddhisme, de l'hindouisme et tant d'autres...
70 ans 3528
La dessus, je ne suis pas forcement d'accord avec toi, Ocean, dans le sens ou je ne trouve pas forcement coherent de "proposer" des religions comme on proposerait un paquet de biscuits. ;)
Il y a plusieurs choses qui me semblent importantes, dans l'education spirituelle (attention, je dis bien spirituelle et pas forcement religieuse, meme si les deux sont souvent lies) d'un enfant: tout d'abord, rester coherent avec ses propres valeurs, c'est a dire lui parler avant tout de sa propre foi et de lui expliquer comment nous la vivons.
Ensuite, etre evidemment a l'ecoute de l'enfant, si l'enfant s'interesse de lui meme a une autre religion que la notre et que l'on est suffisament ouvert pour l'accepter, je pense qu'il est important de l'accompagner dans sa decouverte, en partageant notre point de vue.

Autant je trouve respectable l'idee d'accompagner l'enfant dans sa decouverte personnelle de la spiritualite, au gres de ses rencontres, de ses lectures etc. autant je trouve relativement incoherent l'idee de proposer un "catalogue" des religions a un enfant pour le faire choisir. La foi est quelque chose de tres intime qui n'a rien a voir avec la connaissance d'une religion (on peut etre un excellent theologien et etre non croyant). Si l'education spirituelle et religieuse de l'enfant est suffisament ouverte et a l'ecoute de l'enfant lui meme, il saura faire ses propres choix religieux en son temps.
38 ans au milieu des poissons 7816
mamisha a écrit:
La dessus, je ne suis pas forcement d'accord avec toi, Ocean, dans le sens ou je ne trouve pas forcement coherent de "proposer" des religions comme on proposerait un paquet de biscuits. ;)
Il y a plusieurs choses qui me semblent importantes, dans l'education spirituelle (attention, je dis bien spirituelle et pas forcement religieuse, meme si les deux sont souvent lies) d'un enfant: tout d'abord, rester coherent avec ses propres valeurs, c'est a dire lui parler avant tout de sa propre foi et de lui expliquer comment nous la vivons.
Ensuite, etre evidemment a l'ecoute de l'enfant, si l'enfant s'interesse de lui meme a une autre religion que la notre et que l'on est suffisament ouvert pour l'accepter, je pense qu'il est important de l'accompagner dans sa decouverte, en partageant notre point de vue.

Autant je trouve respectable l'idee d'accompagner l'enfant dans sa decouverte personnelle de la spiritualite, au gres de ses rencontres, de ses lectures etc. autant je trouve relativement incoherent l'idee de proposer un "catalogue" des religions a un enfant pour le faire choisir. La foi est quelque chose de tres intime qui n'a rien a voir avec la connaissance d'une religion (on peut etre un excellent theologien et etre non croyant). Si l'education spirituelle et religieuse de l'enfant est suffisament ouverte et a l'ecoute de l'enfant lui meme, il saura faire ses propres choix religieux en son temps.



Lorsque je parle d'évoquer les différentes religions, ce n'est pas proposer une religion telle un paquet de biscuit. Je trouve que c'est mieux d'ouvrir l'enfant au monde et ainsi aux différentes facettes religieuses. Cela ne fait pas de mal de connaître la religion de son camarade de classe et lui expliquer en quoi cela consiste.

Bien entendu, si les parents sont croyants, ils peuvent parler de leur façon de vivre la religion mais apparemment, dans le cas de Manon78, ils ne sont pas pratiquants ni croyants, ce sont les grands-parents.

Je ne parle pas de catalogue, je pense juste qu'il est important d'évoquer les différentes religions car cela permet une ouverture sur les autres. Et puis, le choix de religion se fait en fonction de ses aspirations et donc de l'enfant et donc je pense qu'il est bon d'évoquer avec lui les différentes façons qu'ont les gens pour vivre leur spiritualité.
Tu parles d'éducation spirituelle ouverte, mais n'est-ce pas restreindre l'ouverture en ne ciblant que sur une seule religion ?

Maintenant, sur le sujet, j'ai donné mon avis et je ne veux pas que cela dégénère donc je pense que je vais en rester là sur ce sujet.
70 ans 3528
Ne t'inquiete pas, Ocean, ca ne degenerera pas avec moi ;)

Au niveau de l'ouverture et du dialogue sur les autres religions, je suis d'accord avec toi, tant que cela correspond a des experiences ou des interets de l'enfant ou des parents. En effet, si un camarade de classe a une autre religion c'est l'occasion ideale pour en discuter.

Apres, je pense que la spiritualite est tellement riche en soi, au dela des differences de religions, que je ne trouve pas cela limite de partager seulement sur une foi qui est personnelle, ou que l'on connait. Tant que l'on ne met pas de barriere a l'enfant si il desire aller voir ailleurs.
57 ans à la campagne 771
Mais quand on fait baptiser un enfant, ses parents signent un "engagement", c'est à dire qu'ils promettent d'élever leur enfant dans la religion catholique, et donc de l'inscrire au cathéchisme afin de faire sa communion...( Enfin, ça se passe comme ça dans mon coin....ce n'est pas partout pareil ?)
53 ans 560
Bonjour Manon78,
D'après ce que j'ai compris, tu es catholique mais tu ne pratiques pas. Si tu n'étais pas du tout catholique je suppose que tu n'aurais pas fait baptiser ta fille même pour faire plaisir!

Tous les parents admettent que l'école est indispensable pourtant rares sont les enfants qui partagent cette pensée.
Je comprends que ce soit l'attente de tes parents et non la tienne mais faire reposer la décision sur le choix de ta fille me paraît trop lourd pour une enfant.

As tu toi même été au caté? A partir de quoi fera-t- elle son choix?
La présence ou non de ses super copines, l'absence d'une autre activité à cette heure là, le coté sympa de la personne en charge...

Il existe pour les plus petits de "l'éveil à la foi". Il ne s'agit en aucun cas de catéchisme les enfants ayant de 3 à 7 ans mais les bases sont posées.
La pédagogie étant adaptée aux enfants le coté ludique est davantage présent coloriage, découpage, collage, écoute d'une histoire.
En suivant ces séances en générale peu nombreuses (cela varie selon selon les paroisses mais souvent 1 séance de 30min à 1h par mois).
Grâce à cela TOI et elle pourriez vous faire une idée, à l'âge où ce que font les amis à moins d'importance.

Découvrir la foi peut bien entendu se faire par l'intermédiaire de ses grand-parents qui lui donneront envie d'aller plus loin.
Dans ce cas premièrement il n'y aura pas d'autres enfants avec ta fille et deuxxièmement tes parents ne veulent peut-être pas s'immiser dans ce domaine sans ton autorisation.

Par ailleurs suivre le catéchisme ne veut pas dire recevoir obligatoirement les sacrements mais ouvrir son coeur et partir à la rencontre de Dieu de façon concrète pour un enfant: rencontrer un ami.

Aujourd'hui, il existe aujourd'hui dans la "formation" dispensée au caté une ouverture sur les autres religions.
Vers 10-11ans sauf erreur il y a des visites organisée à la synagogue, la mosquée, etc (en fonction du lieu d'habitation) pour avoir un dialogue avec d'autres croyants.

J'espère avoir pu aider ta reflexion sans trop de parti pris. Etant catholique et pratiquante, le catéchisme est pour moi aussi indispensable que l'école.
45 ans 17521
Lisalou a écrit:
Mais quand on fait baptiser un enfant, ses parents signent un "engagement", c'est à dire qu'ils promettent d'élever leur enfant dans la religion catholique, et donc de l'inscrire au cathéchisme afin de faire sa communion...( Enfin, ça se passe comme ça dans mon coin....ce n'est pas partout pareil ?)


en même temps, manon78 explique que sa fille a été baptisée pour faire plaisir aux grand-parents, et donc pas par conviction des parents... je ne pense donc pas que les parents se sentent tenus, dans un cas comme ça, à un engagement quelconque...

et puis les engagements vis à vis de la religion... combien de gens se marient à l'église pour faire plaisir à la famille, et divorcent quelques années après alors qu'on est pas censé le faire ? ;)
57 ans à la campagne 771
karen a écrit:
Lisalou a écrit:
Mais quand on fait baptiser un enfant, ses parents signent un "engagement", c'est à dire qu'ils promettent d'élever leur enfant dans la religion catholique, et donc de l'inscrire au cathéchisme afin de faire sa communion...( Enfin, ça se passe comme ça dans mon coin....ce n'est pas partout pareil ?)


en même temps, manon78 explique que sa fille a été baptisée pour faire plaisir aux grand-parents, et donc pas par conviction des parents... je ne pense donc pas que les parents se sentent tenus, dans un cas comme ça, à un engagement quelconque...

et puis les engagements vis à vis de la religion... combien de gens se marient à l'église pour faire plaisir à la famille, et divorcent quelques années après alors qu'on est pas censé le faire ? ;)


Oui, d'accord... mais à la base, on a "promis" une éducation chrétienne à l'enfant ( je ne parle pas d'y croire ou de pratiquer ), simplement du respect de la parole donnée...C'est surtout comme ça que je le vois, et puis les enfants auront les bases et ils en feront ce qu'ils voudront....
45 ans 17521
Lisalou a écrit:

Oui, d'accord... mais à la base, on a "promis" une éducation chrétienne à l'enfant ( je ne parle pas d'y croire ou de pratiquer ), simplement du respect de la parole donnée...
C'est surtout comme ça que je le vois, et puis les enfants auront les bases et ils en feront ce qu'ils voudront....


ben justement, promettre si on ne croit pas et qu'on ne pratique pas, je ne vois pas tellement quel sens ça peut avoir, si c'est une institution dans laquelle les parents ne se reconnaissent pas... :-k

quant au respect de la parole donnée, j'imagine qu'il y a des circonstances dans lesquelles on ne respecte pas sa parole, et que ça ne nous empêche pas de dormir... toutes les choses qui sont promises sous la contrainte, par exemple, comme dans ce cas, puisque c'était pour faire plaisir aux grands parents...

mais c'est un sujet glissant, hein, donc je ne vais pas intervenir plus sur ce post... ;)
57 ans à la campagne 771
Glissant, c'est tout à fait ça !!!! :lol:
35 ans Paris 2114
Oui, tu pourrais laisser cette charge aux grands parents puisque ça leur tient à coeur. Je crois que les grands parents peuvent avoir plusieurs rôles, et non pas seulement "papi, mami, mercredi, gâteaux, club dorothée" ;) D'ailleurs, c'est ce qui s'est passé avec moi : ma grand mère m'a inscrite au caté, et non pas mes parents car ils sont athés.

En revanche, j'aimerais que mes enfants aient une culture biblique car j'estime qu'il s'agit d'une part importante de notre culture occidentale, mais je n'ai pas envie qu'on les endoctrine :roll: . Donc bon, à part des cours de théologie...J'ai bien l'impression que c'est moi qui leur ferai cours dans la mesure du possible. Concernant la spiritualité, je pense qu'il s'agit avant tout d'une périple personnel, donc ils auront tout le loisir de la découvrir ;)

Manon, si ça ne te dérange pas plus que ça, eh bien que les gds parents s'occupent de ça (et tu te casseras moins la tête !). Après, si ça te dérange...dis leur, mais dans ce cas pourquoi l'avoir faite baptiser :roll:
B I U