MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

témoignage : anneau

47 ans 67 241
bonjour,

je vous adresse ce message aujourd'hui pour expliquer à toutes celles qui envisagent de se faire poser un anneau comment les choses peuvent tourner.

Histoire :
Depuis 2 ans je fais partie  
d'un réseau composé de médecins (endocrino, diet, chirugien, généraliste, psy,..) qui luttent (avec les patients) contre l'obésité. Donc ma décision de l'anneau a été mûrement réfléchie et très encadrée.
Voilà le 16 novembre je me fais opérer, tout se passe bien. sortie après 4 jours .... puis au bout d'un mois je commence à ressentir des douleurs à l'estomac quand j'avale même l'eau me fait souffrir !!!
Puis petit à petit plus rien ne passe du tout durant 3-4 jours.
Je retourne voir le chirurgien qui m'hospitalise durant 5 jours pour faire tous les examens (endoscopie, TOGD, scanner,...) bref la totale.
Il me rassure, me dit que l'anneau n'a pas bougé mais le passage est très étroit alors que je n'ai fais aucun resserage !!!! mystère.
Je repars confiante et moins fatiguée grâce à la perf.
Mais voilà durant le grand week-end de Noël, tout s'accélère !!!
Je ressents de voilentes douleurs dans le dos, je ne tiens plus debout et je ne peux plus rien avaler.
Le 26 je vais voir mon chir à 8h00 et à 10h00 je suis au bloc.
Il retire l'anneau et me dit que j'ai fais une grosse inflammation de l'estomac, c'est tout.
Mais j'ai une lame dans le ventre pour drainer les impuretés donc je conclue toute seule que j'ai une infection (ce qui est le cas).
En discutant avec les internes, je commence à comprendre que j'ai une infection du pancréas SUPER !!!!
Voilà je suis restée 10 jours à l'hosto et j'ai toujours cette lame que le chir doit m'enlever aujourd'hui après les derniers résultats.
Je suis bourrée de médocs maintenant et doit faire très attention à ce que je consomme pour le restant de mes jours si je ne veux pas que ça recommence.

Tout ceci pour vous dire que ça n'en valait pas la peine !!!
Que notre corps est fragile même s'il n'en a pas l'apparence.
Je sais que maintenant chacun est libre de faire ce qu'il veut mais je vous en prie prenez votre temps et sachez que cela peut finir comme ça.
P
37 ans toulon 39
salut,
le pancreas n a rien a voir avec l estomac? ils ne t ont rien dit d autres?
109 ans Bretagne 1920
Merci de ton témoignage qui aura j'espère le mérite de faire comprendre que la chirurgie n'est pas une solution miracle et qu'il peut y avoir des complications.

J'espère de tout coeur que tes problèmes de santé vont s'arranger :?
43 ans nice 1157
franchement moi j'ai failli m'engager dans la procedure chirurgicale mais je suis pas encore prete pour ça. Apres ton temoignage je le suis encore moins... bon courage pour la suite...nano11 a écrit:
bonjour,

je vous adresse ce message aujourd'hui pour expliquer à toutes celles qui envisagent de se faire poser un anneau comment les choses peuvent tourner.

Histoire :
Depuis 2 ans je fais partie d'un réseau composé de médecins (endocrino, diet, chirugien, généraliste, psy,..) qui luttent (avec les patients) contre l'obésité. Donc ma décision de l'anneau a été mûrement réfléchie et très encadrée.
Voilà le 16 novembre je me fais opérer, tout se passe bien. sortie après 4 jours .... puis au bout d'un mois je commence à ressentir des douleurs à l'estomac quand j'avale même l'eau me fait souffrir !!!
Puis petit à petit plus rien ne passe du tout durant 3-4 jours.
Je retourne voir le chirurgien qui m'hospitalise durant 5 jours pour faire tous les examens (endoscopie, TOGD, scanner,...) bref la totale.
Il me rassure, me dit que l'anneau n'a pas bougé mais le passage est très étroit alors que je n'ai fais aucun resserage !!!! mystère.
Je repars confiante et moins fatiguée grâce à la perf.
Mais voilà durant le grand week-end de Noël, tout s'accélère !!!
Je ressents de voilentes douleurs dans le dos, je ne tiens plus debout et je ne peux plus rien avaler.
Le 26 je vais voir mon chir à 8h00 et à 10h00 je suis au bloc.
Il retire l'anneau et me dit que j'ai fais une grosse inflammation de l'estomac, c'est tout.
Mais j'ai une lame dans le ventre pour drainer les impuretés donc je conclue toute seule que j'ai une infection (ce qui est le cas).
En discutant avec les internes, je commence à comprendre que j'ai une infection du pancréas SUPER !!!!
Voilà je suis restée 10 jours à l'hosto et j'ai toujours cette lame que le chir doit m'enlever aujourd'hui après les derniers résultats.
Je suis bourrée de médocs maintenant et doit faire très attention à ce que je consomme pour le restant de mes jours si je ne veux pas que ça recommence.

Tout ceci pour vous dire que ça n'en valait pas la peine !!!
Que notre corps est fragile même s'il n'en a pas l'apparence.
Je sais que maintenant chacun est libre de faire ce qu'il veut mais je vous en prie prenez votre temps et sachez que cela peut finir comme ça.
:teddy:
47 ans 67 241
merci les filles, j'ai encore la lame jusqu'à mercredi mais je me sens beaucoup mieux maintenant.
J'essais de ne pas trop en faire mais avec 2 enfants (7 et 3ans) ce n'est pas évident.
Bon courage à toutes !!!
P
37 ans toulon 39
vivi15 a écrit:
franchement moi j'ai failli m'engager dans la procedure chirurgicale mais je suis pas encore prete pour ça. Apres ton temoignage je le suis encore moins... bon courage pour la suite...nano11 a écrit:
bonjour,

je vous adresse ce message aujourd'hui pour expliquer à toutes celles qui envisagent de se faire poser un anneau comment les choses peuvent tourner.

Histoire :
Depuis 2 ans je fais partie d'un réseau composé de médecins (endocrino, diet, chirugien, généraliste, psy,..) qui luttent (avec les patients) contre l'obésité. Donc ma décision de l'anneau a été mûrement réfléchie et très encadrée.
Voilà le 16 novembre je me fais opérer, tout se passe bien. sortie après 4 jours .... puis au bout d'un mois je commence à ressentir des douleurs à l'estomac quand j'avale même l'eau me fait souffrir !!!
Puis petit à petit plus rien ne passe du tout durant 3-4 jours.
Je retourne voir le chirurgien qui m'hospitalise durant 5 jours pour faire tous les examens (endoscopie, TOGD, scanner,...) bref la totale.
Il me rassure, me dit que l'anneau n'a pas bougé mais le passage est très étroit alors que je n'ai fais aucun resserage !!!! mystère.
Je repars confiante et moins fatiguée grâce à la perf.
Mais voilà durant le grand week-end de Noël, tout s'accélère !!!
Je ressents de voilentes douleurs dans le dos, je ne tiens plus debout et je ne peux plus rien avaler.
Le 26 je vais voir mon chir à 8h00 et à 10h00 je suis au bloc.
Il retire l'anneau et me dit que j'ai fais une grosse inflammation de l'estomac, c'est tout.
Mais j'ai une lame dans le ventre pour drainer les impuretés donc je conclue toute seule que j'ai une infection (ce qui est le cas).
En discutant avec les internes, je commence à comprendre que j'ai une infection du pancréas SUPER !!!!
Voilà je suis restée 10 jours à l'hosto et j'ai toujours cette lame que le chir doit m'enlever aujourd'hui après les derniers résultats.
Je suis bourrée de médocs maintenant et doit faire très attention à ce que je consomme pour le restant de mes jours si je ne veux pas que ça recommence.

Tout ceci pour vous dire que ça n'en valait pas la peine !!!
Que notre corps est fragile même s'il n'en a pas l'apparence.
Je sais que maintenant chacun est libre de faire ce qu'il veut mais je vous en prie prenez votre temps et sachez que cela peut finir comme ça.
:teddy:



tu sais vivi toutes les poses d anneau ne sont pas vouées a l echec regarde maria! Et moi j en suis très contente je n ai pas effets secondaires et il ne me gene pas du tout, l operation s est très bien passée. Pour moi la chirurgie est certes un moyen avec des risques, mais je pense que c est aussi dangeureux de la tenter que de rester obèse avec tous les problemes que cela engendre et sans compter les problemes qui sont causés par les nombreux regimes.
43 ans nice 1157
c'est sur que rester obèse ce n'est pas la solution surtout quand comme moi on le vit mal. Mais je pense qu'il faut d'abord que je sois prete dans ma tête pour franchir le pas sans avoir peur...
40 ans Ici et là-bas 3402
vivi15 a écrit:
c'est sur que rester obèse ce n'est pas la solution surtout quand comme moi on le vit mal. Mais je pense qu'il faut d'abord que je sois prete dans ma tête pour franchir le pas sans avoir peur...


C'est vraiment très bien que tu réagisses comme çà, parce que ce qui a fait que ça n'a pas marché pour moi c'est que je n'étais pas prête. Prends vraiment ton temps, renseignes-toi au maximum sur tous les aspects de l'opération et prends ton temps aussi pour bien choisir ton chirurgien, en veillant à ce qu'il ait une vraie équipe autour de lui (psy, diet, nutri, etc.)
67 ans Charente Maritime 3080
Merci de ton témoignage, Nano. C'est vrai qu'une complication grave tout de suite après la pose d'un anneau, ce n'est pas vraiment une chose à laquelle on se prépare. Pour moi, un problème au moment de l'opération, du fait de mon poids, j'étais consciente que cela pouvait arriver. Un problème après un, deux, trois ans ou plus, oui, je pense que je m'y suis préparée. Mais j'ai toujours voulu avoir le temps au moins de pouvoir profitter de mon anneau. Et si pour moi, cela marche, toi, tu n'auras pas ce temps.

Malgré tout, l'important est maintenant de prendre acte de ce qui s'est passé et de faire avec, autrement que ce que tu avais projeté. Bref, le courage, c'est à toi qu'il faut en souhaiter.

J'espère que ta santé va maintenant s'améliorer rapidement.
B I U