MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Peine de sureté contre les pedophiles

J
39 ans Paris 1842
Bonjour,
quelques liens à propos d'un projet de loi présenté par Rachida Dati et prévoyant une peine sureté pour les pédophiles: http://www.premier-ministre.gouv.fr/inf … 58380.html

Robert Badinter, comme beaucoup  
d'avocats, s'est élevé contre ce projet: http://fr.reuters.com/article/topNews/i … 1720080107 et http://www.bfmtv.fr/podcast_video_bfmtv.php?id=12

Personnellement, j'avoue que je suis agacée par cette manie de légiférer à tort et à travers pour tenter de satisfaire l'opinion publique. Cela m'énerve gentiment quand on prend rapidemment une loi contre les chiens dangereux et les maneges qui s'envolent. Quand il s'agit de bouleverser les fondements meme de notre droit pénal (en gros, on ne peut normalement etre condamné que pour ce qu'on a fait), je trouve cela plus qu'honteux.
1383
faudrai surtout creer une peine qui serai un "internement" en hopital psychiatrique (je met des guillemets car j'aime pas ce mot)
et donc créer plus de zones psy pour patients dangereux
un mix entre prison et hopital
il en existe mais très peu
35 ans 37 469
oui et embaucher des psy parce que les psychiatres manquent sont débordés et n'ont plus le temps de faire des psychothérapies mais c'est pas pour ca qu'ils embauchent des psychologues supplémentaires qui eux manquent de postes!!!!
E
99 ans Occitanie 3854
J'en ai entendu parler à la télé ce midi me semble... ça me laisse perplexe.

OUi il y a des recidiviste, et y en a dont on sait très bien que c'est dangereux de les relacher comme ça dans la nature... mais si le travail psychologique était réellement fait avant ? durant leur peine ... bien sur ça demanderait plus de moyen car on manque énormément de psy dans ces lieux...

Si à leur sortie on les suivait mieux ?

Car là ça fait un peu double peine... Même si je peux comprendre en imaginant l'horreur des parents quand ils apprenent un plus que c'est fait par un recidiviste...
Et la présomption d'innocence, alors?
Le gars(ou la fille) aura fini sa peine et en prévision de sa récidive, il sera de nouveau condamné, c'est contradictoire avec la présomption d'innocence.
35 ans toulouse 1436
Alors déja il faudrait recadrer les choses. Il ne s'agit pas d'un projet de loi concernant uniquement les pédophiles, elle concerne tous que les détenus condamnés à au moins quinze ans de prison pour meurtre, assassinat, torture, acte de barbarie ou viol sur mineur. Ensuite cette peine de sureté n'est pas automatique. Chaque détenu correspondant à ces critères sera une fois qu'il aura purgé sa peine présenté à une comission pluridisciplinaire qui jugera de leur dangerosité ou non.

Je trouve que c'est un projet valable. De nos jours prendre 15 ans de prison c'est énorme, cela concerne les crimes/délits les plus graves. Je trouve ça bien que plutot que de relacher de telles personnes dans la nature comme ça du jour au lendemain on prenne 5 minutes pour juger de leur évolution.
J
39 ans Paris 1842
Sauf Violyne que le probleme reste le meme: on prolonge une peine alors qu'aucun crime n'a été commis. Il ne s'agit pas de prendre 5 min pour juger de l'evolution de qq1, mais de sanctionner qq1 qui a déjà été jugé, de le sanctionner non aprce qu'il a commis un nouveau crime, mais pour ce qu'il est.

Si l'on veut eviter de relacher les gens dans la nature, pourquoi ne pas developper l'acces au soins en prison ou l'aide à la reinsertion, plutot que de prendre des mesures démagogiques et populistes de ce type?
S
34 ans 1093
Justdontknow a écrit:
Sauf Violyne que le probleme reste le meme: on prolonge une peine alors qu'aucun crime n'a été commis. Il ne s'agit pas de prendre 5 min pour juger de l'evolution de qq1, mais de sanctionner qq1 qui a déjà été jugé, de le sanctionner non aprce qu'il a commis un nouveau crime, mais pour ce qu'il est.

Si l'on veut eviter de relacher les gens dans la nature, pourquoi ne pas developper l'acces au soins en prison ou l'aide à la reinsertion, plutot que de prendre des mesures démagogiques et populistes de ce type?


+1

=D>
35 ans toulouse 1436
Je ne suis pas d'accord. Dire qu'aucun crime n'a été commis c'est se voiler la face. Porter atteinte à l'intégrité physique en tuant, violant à plusieurs reprises et en torturant c'est dépasser la ligne ... Je n'aime pas faire de généralité mais en se renseignant sur la "psychologie criminelle" on se rend vite compte que ces personnes ont un fonctionnement psychique à part, la plupart du temps irréversible. Sauf que ça on s'en rend compte une fois que c'est trop tard ...

Alors oui effectivement, imposer la peine de sureté à un type qui vole une bagnole c'est abusif. L'imposer à un type comme Dutronc pour moi c'est ça la vrai justice ...

Je ne cherche pas à débattre finement, mon discours dans ce débat est simplement viscéral. Pour avoir fréquenté certains milieux, pour avoir vu les dégats que provoquent le viol des nourrissons par exemple ...

Les détenus peuvent tout à fait accéder aux soins en prison. Sur simple demande ... Mais ça n'est pas une obligation. Que ferait-on face à un criminel en série qui refuse de se soigner? A la fin de sa peine on le relache ?

Je vais surement paraitre séche et je m'en excuse d'avance car ce n'est pas le cas mais il faut arrêter de croire qu'on est au pays des bisounours. Je trouve ça trés beau de croire en l'évolution des gens, mais il faut arrêter de se voiler la face.

Prenons un exemple si la loi était votée:

Monsieur X est un violeur en série doublé d'un meurtrier. Son domaine à lui c'est les petites brunes de 12/13 ans. Monsieur X se fait prendre et écope de 16 ans de prison. En prison on lui propose des soins qu'il refuse. Il passe devant la commission pluridisciplinaire qui le juge inapte à reprendre la vie en société du fait de son refus de soin et de son comportement dangereux en prison. Monsieur X reste en prison.

Si la loi n'est pas votée:

Monsieur X se fait prendre. On lui propose des soins qu'il refuse. Une fois sa peine purgée il sort de prison. Deux ans aprés il viole et tue à nouveau.

Dans ce cas là on fait quoi ? On pleure ?

La seule solution serait d'obliger les gens à se soigner, mais ça malheureusement ça n'est pas possible ...
J
42 ans paris 130
Il n'existe pas de perpetuité en France..... donc quand bien même on trucidé 14 personnes, qu'on en éprouve aucun remorts et bien lorsqu'on a purgé sa peine (maximum 22 ans en France, enfin je crois) on sort......

Maintenant, il y a une étude qui a été menée sur 272 sérial killer (exemple dont je ne me rappelles plus de la source, promis quand je la retrouve, je vous en fait part) et bien sur ce chiffre, savez vous combien ont récidivé? 272!

Certe, les conditions de suivie psy ne sont pas toujours bonne (voire existante) sauf que même lorsqu'il existe ( et allons plus loin, lorsqu'il est bon) pour etre suivie il faut le vouloir, on ne fait pas faire un travail psy contre la volonté des gens....

J'ai vu un reportage il y a plusieurs années qui m'avait extrement choqué!
C'était dans une prison spécialisée pour les aggrésseurs sexuels (violeurs, pédophiles...), avec psy, toutes les structures possibles en vue d'une bonne réinsertion des détenus...

Certain avaient entammé une réelle reflexion psy sur leurs actes, et pour leur bonne conduite avaient des remises de peine, une continuité de leur suivie après leur sortie décidé en collégial avec les psy du service ect.......... ça je dis, super, si ça marche, Génial!

Et d'autre avaient effectué leur peine (leur 15 ans, 20 ans), et à leur sortie tous les psys savaient qu'ils recommenceraient.... durant toute leur peine, à aucun moment ils avaient accepté le moindre suivie psy, à aucun moment ils n'avaient pris conscience de la gravité de leur act.... C'étaient affreux de voire ces personnes "pathologiques", non suivies, non soignées retourner dans la société sans possibilité finalement de "protéger" cette dite société.....

Alors évidement que je ne suis pas pour garder les gens au fond des prisons éternelement, que je suis pour la réinsertion bien faite et réelle! mais je dois bien avouer que dans certain cas, et bien je me pose des questions....
M
42 ans 28 187
C est clair que que ce projet de loi est a double tranchant on ne peut condammer une personne qu une fois l interner serait le condanner a des faits qu ils pourrait faire effectivement la presemption d innoncent n exite plus , se baser sur des probalité de recidive on a une chance sur 2 de se planter .


De plus je ne suis pas ne sur qu il existe un "gene pedophile " dans l adn de ses condannes mais c est clair que la plupart recidivent quoi faire les suivre psycologiquement mais personne est a l abri qu ils recomment 10 ans apres.

Je ne sais qu elle est la meilleure solution ....
S
34 ans 1093
Citation:
Je ne cherche pas à débattre finement, mon discours dans ce débat est simplement viscéral.


Je pense que si l'on ne peut pas parler avec détachement de la pédophilie, on ne peut pas avoir un point de vue rationel. Mais ce n'est que mon avis.

Citation:
Maintenant, il y a une étude qui a été menée sur 272 sérial killer (exemple dont je ne me rappelles plus de la source, promis quand je la retrouve, je vous en fait part) et bien sur ce chiffre, savez vous combien ont récidivé? 272!


Alors là la source elle m'interesse, je ne suis même pas sure qu'il y ai eu 272 serial killer en France...

Quand a l'accès au soins laisser moi rire deux minutes... Un psy pour 200 personnes ? Meme si le détenu a envie il n'aura jamais de psychothérapie valable.

Le modéle canadien de traitement de la pédophilie me semble être une référance déjà en terme d'efficacité mais aussi d'humanité.un article ici
Si enfermer les gens ne marche pas 15 ans, pourquoi cela marcherai 5 de plus ??

De plus ce n'est un psy qu'il faut, c'est une vrai prise en charge pluridisciplinaire, avec un cadrement complet, une reintégration progressive et suivie. Bref plus que 4 mur, un maton et une rdv psy par mois.
S
34 ans 1093
Citation:
Un psy pour 2000 personnes
35 ans toulouse 1436
La pédophilie n'est malheureusement que l'un des aspects de la perversion humaine.

Comme d'habitude on tourne en rond. Nos deux visions du probleme sont valables, elles sont meme complémentaires. Mais est-il possible matériellement de mettre en place un tel systeme d'encadrement/réadaptation ... ?

Le projet de loi de Rachida Dati a ses faiblesses et ses manquements, mais au moins c'est un début de solution concret.
S
34 ans 1093
Nous sommes quand même la 6ème puissance mondiale, si le canada y arrive je ne vois pas pourquoi on y arriverai pas et pour les pédophiles et pour les autres.
B I U