MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Un psy oui mais ça suffit pas

50 ans quelque part sur la terre 2527
hélas mon mari a mis beaucoup detemps à comprendre pour ma dépression aussi , je ne connais pas ts problèmes mais ne serait il pas mieux de lui  
en parler ?
F
37 ans 60
Coucou,


Je pense que tu pleures, que tu t'effondres, car tu n'en peux plus. Tu es en grande souffrance et tu ne peux plus le retenir, le cacher, faire "comme si" et prendre sur toi jusqu'à la vie des autres.

Tu voudrais une aide "choc" pour pouvoir redevenir celle que tu étais, mais je pense que ce n'est plus possible ; ton corps, ton système émotionnel te hurlent que TU ne vas pas bien et qu'il est temps d'arrêter de te mentir à toi-même et à ton entourage.

J'espère ne pas te faire violence avec mes mots, c'est simplement ce que je ressens en te lisant, je me trompe peut-être.

Je te trouve très courageuse dans la voie que tu prends. Je te souhaite d'apprendre à t'écouter de plus en plus.

En pensée avec toi...
N
58 ans 5
Oh non tu ne me fais pas violence....
D'ailleurs tous vos messages me touchent beaucoup.
J'avais réussi à me mentir à moi-même ces derniers jours.... me dire que çà allait mieux. Mais à te lire là je sais que c'est faux.
D'ailleurs maintenant c'est mon corps qui se rebelle. Il faut bien que "çà sorte" quelque part. Tout se déglingue en quelque sorte...
Je ne sais pas encore comment faire, comment dire, mais il va bien falloir.
Merci
T
60 ans Yvelines 11
en lisant tes messages jh'ai l'impression que c'est moi qui les ait écris! ( sauf que j'ai pas de fuel et pas de mari mais bon le schéma est le même) cela fait 1 an 1/2 que le médecin de la sécu m'a obligé à me mettre en invalidité pour cette mechante maladie.

Ma solution pour ne pas sombrer définitivement (je dois tenir un minimum le coup car je suis seule et avec 4 enfants) tout d'abord je suis suivie comme toi par un psychiatre et aujourd'hui ça va un peu mieux mais il est vrai que c'est extremement long, et encore il utilise avec moi une thérapie breve appellée EMDR (pas si breve que ça puisque j'y suis encore mais l'avantage est de faire remonter à la surface plus rapidement les schémas négatifs qui nous ont cronstruits et qui nous bloquent et donc d'en prendre conscience et de tenter d'y remédier) et ensuite j'ai choisi de me faire soutenir avec de l'acupunture. les deux sont à mon avis très complémentaires car le psy m'aide à demonter les mécanismes défaillants de mon psychisme tandis que l'acupuncteur m'aide à ne pas sombrer. il me redonne un peu d''energie qui est indispensable.

quant à la famille j'ai "imposé" le fait qu'ils comprennent! c'est une MALADIE et non un état de fainéantise aigue. si nous avions un cancer ils trouveraient normal d'être au petits soins et pas dans la dépression alors que objectivement les deux sont des maladies, dangereuses dont on peut mourir! alors tes proches doivent comprendre qu'ils n'y sont pour rien mais que ce n'est pas en te disant de te secouer que ça ira mieux. tu es malade et tu as besoin de leur aide et de leur amour! tu es bien assez gtrande pour te culpabiliser toute seule alors que ça fait très mal sans qu'ils en rajoutent!

je te souhaite plein de courage

Buises
B I U