MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Bypass: quel est le rôle de l'estomac?

39 ans Ici et là-bas 3402
Coucou,

ben oui, ils l'enlèvent pas, ils dévient le trajet des aliments mais "connectent" le reste de l'estomac au duondenum, pourquoi? L'estomac a toujours un rôle, mais lequel?

S'il-vous-plaît, ne  
vous moquez pas trop de moi, je suis une littéraire!!!

Merci :D
56 ans 91 25732
Il a toujours le même rôle : brassage des aliments et début de la digestion grâce aux sucs gastriques.

Le duodénum c'est la première portion de l'intestin grêle, et il sécrète des enzymes indispensables pour la digestion. C'est là aussi que la bile est déversée et agit.

Mais dans le bypass, ce n'est pas au duodénum qu'on relie l'estomac (enfin ce qu'il en reste) mais au jéjunum, la partie intermédiaire. De ce fait on court-circuite le circuit de la digestion (les sucs gastriques arrivent juste en bas de la poche, on évite le duodénum et on passe dans le jejunum, les aliments sont donc moins bien digérés (moins d'enzymes et de bile), moins bien réabsorbés (d'où les carences que l'on constate, notamment en vitamines) par le grêle et il y a + de déchets.

Donc pour résumer le but du bypass c'est de manger moins (estomac rétréci) et de mal absorber (les aliments sont moins digérés, donc plus de déchets).
67 ans Charente Maritime 3080
Dans l'absolu, dans le bypass, les deux moitiés de l'estomac restent dans le corps. La petite poche au bout de l'oesophage d'un côté qui est raccordé à l'intestin grèle, et de l'autre la partie issue du reste de l'estomac et le duodénum + un petit peu d'intestin grèle. Cette seconde moitié n'est pas enlevée du corps, mais raccordé plus loin sur l'intestin. Cela va donc formé un Y et dans la portion commune, les sucs digestifs sont normalement totaux (à la différence du switch ou du scopinaro). Simplement, cette portion commune est réduite. Cela explique que les carences vitaminiques sont normalement moindres dans le bypass, et que normalement, il ne devrait pas y avoir de carences protéïques.
56 ans 91 25732
Merci Maria, j'avais bien pensé à l'estomac "créé" et à sa dérivation, mais j'avais oublié le reste de l'estomac (qui ne reçoit plus aucun aliment) et la jonction entre l'anse alimentaire et l'anse biliaire avec l'anse commune. :oops:
39 ans Ici et là-bas 3402
Je me sens stupide, je n'ai absolument rien compris à vos explications!!

Vous pourriez essayer de me réexpliquer mais comme si vous parliez à un enfant de 4 ans!! Lol

Merci! Désolée!!!
56 ans 91 25732
:lol:

Alors je vais essayer de te faire un truc simple (je schématise vraiment, il manquera peut-être 2 ou 3 trucs mais je te dis l'essentiel).

Normalement tu as un oesophage, un estomac, un foie, une vésicule biliaire, un pancréas, un intestin grêle (composé de trois parties : le duodénum qui est fixe, le jénunum et l'iléon qui sont mobiles), le côlon, le rectum.

Dans la digestion normale, les dents broient les aliments, la salive commence à les préparer. Ils descendent dans l'oesophage, puis dans l'estomac. Là ils vont rester 4h en moyenne. L'estomac brasse les aliments et les prépare à la digestion avec les sucs gastriques. Puis ça descend dans le duodénum où arrive la bile et où les enzymes agissent pour liquéfier encore le bol alimentaire. Ensuite le chyme (c'est le nom de la bouillie que l'estomac a fabriqué avec ce que tu as mangé) part dans les deux autres parties du grèle qui absorbent les nutriments dont tu as besoin (graisses, vitamines, minéraux...) et les fait transporter par le sang, ensuite ça continue vers le colon où l'eau est absorbée. Ce qui reste, les déchets, part vers le rectum pour être éliminé.

Passons au by pass. On commence par couper l'estomac en deux parties, en créant une petite poche juste en bas de l'oesophage. On coupe ensuite l'intestin grêle et on raccorde ensuite cette petite poche au jejunum (comme tu vois, on zappe le duodénum, donc une partie des enzymes et une partie de l'action de la bile). Ensuite ça continue normalement par l'iléon, le colon et le rectum. Cette partie de l'intestin est l'anse alimentaire.

L'autre partie de l'estomac, une plus grande poche, est conservée, mais elle ne reçoit plus aucun aliment. Elle sert toutefois pour la fabrication des sucs gastriques. Le duodénum reçoit la bile sécrétée par le foie et stockée dans la vésicule. En dessous de la grande poche il y a toujours le duodénum (mais comme aucun aliment n'y passe, aucune action des enzymes ne s'y fait) et une partie du jéjunum. Ce reste d'intestin grêle dans la continuité de la grande poche est appelée anse biliaire.

Ensuite on raccorde l'anse biliaire un peu avant la fin de l'anse alimentaire, sur ce qu'on appelle l'anse commune, qui est l'endroit où va se faire la réabsorption. Plus l'anse commune est petite, plus la malabsorption est élevée.

Je te mets un schéma , c'est plus pratique pour comprendre. ;)

C'est vrai que ce n'est pas simple à expliquer et on comprend mieux pourquoi c'est une intervention complexe. ;)
39 ans Ici et là-bas 3402
Ah oui, là c'est plus clair d'un coup!
Merci Patty, c'est très gentil, je me sens vraiment idiote mais bon, je ne suis pas une scientifique du tout du tout.

Par contre Maria, que sont le switch et le scopinaro?

Merci beaucoup!
56 ans 91 25732
Je vais laisser Maria répondre, j'ai eu mon compte de tuyauterie pour la soirée ! :lol:
67 ans Charente Maritime 3080
Pas le temps de répondre en détail. Un lien sur des schéma :

Switch : http://www.chirobes.net/flash/ds01.swf

Scopinaro : http://www.chirobes.ne...hirurgie-deriv-bpd.htm#dessin1

En gros, ces opération privilégient la malabsorption.

La suite ce soir ;)
39 ans Ici et là-bas 3402
Merci Maria,

vivement ce soir que tu m'en dises plus parce que même en cherchant toute seule, je comprends pas des masses........


Encore merci Patty :D
67 ans Charente Maritime 3080
Donc, un peu plus de technique :
le bypass, c'est de la réduction au niveau du bol alimentaire et de la malabsorption au niveau de l'intestin. Le bypass insiste sur la réduction de l'estomac, mais la malabsorption, elle, reste limitée.

Scopinaro et switch vont laisser un estomac plus grand (donc des portions alimentaire plus grandes) mais réduire la partie commune de l'intestin. L'intesin grèle mesure environ 6m. Dans le cadre du bypass, on coupe l'intestin grèle à une distance de 1m à 1,50m de la sortie de l'estomac et et on mesure encore 50cm pour raccorder le fond d'estomac et le duodénum qui le prolonge. Donc la partie commune est de environ 4,5m à 4m, soit entre le 2/3 et les 3/4 de sa taille initiale.

Dans le cadre du switch, la partie commune est réduite à 1m, dans le cadre du Scopinaro, elle est réduite à 50cm. Dans le Scopinaro, la poche restante de l'estomac est asez grande, l'amaigrissement s'obtient quasiment uniquement par la malabsorption. Dans le switch, le pilore ou muscle fermant l'estomac est également conservé. Cela diminue le dumping syndrome.

Bien sûr un maximum de malabsorption et des portions quasi normales, c'est souvent vu comme un point intéressant. Mais il faut bien comprendre qu'un maximum de malabsorption, cela veut dire aussi un risque accru d'avitaminose, voire, dans le cas du scopinaro, de manque de protéïnes. Une augmentation également du risque de cirhose du foie. Bref, plus la malabsorption est grande, plus le prix à payer est lourd.

D'un autre côté, dans le cadre du bypass, au bout de 2 ans environ, l'intestin a récupéré sa capacité d'absorption, tandis que la personne maitrise mieux la manière de s'alimenter et a le choix d'aller à nouveau vers des portions plus grande, entre 6 mois et 1 an après le bypass. Donc, il est clair que la première année du bypass est essentielle pour accpeter la nouvelle manière de s'alimenter à travers des portions réduites. Maintenant, si les évaluations faites montrent que le métabolisme de la personne est vraiment très faible, alors oui, on peut se poser la question d'aller vers une opération introduisant plus de malabsorption, tout en acceptant aussi des conséquence accrues.

Bon j'espère que c'est un peu plus clair.

Bypass -> très petit estomac (20cl à 30cl) avec le temps la sortie s'élargie et la personne peut augmenter sa consommaion, partie commune de l'intestin de 4m
Switch -> estomac taillé "en banane", pilore conservé, poche plus grande, et surtout qui va s'agrandir plus facilement avec le temps , partie commune de l'intestiin de 1m
Scopinaro -> poche de 200 cl à 300 cl (10 fois plus que dans le bypass), partie commune de l'intestin de 1m

Penser aux à cotés aussi de ses chirurgie. Notamment les selles qui sont d'autant plus nauséabondes que la partie commune de l'intestin est restreinte.

A noter que dans la sleeve, on se contente de réduire l'etomac, de lui donner une forme de banane, mais de la calibrer comme pour un bypass à 20cl.
67 ans Charente Maritime 3080
maria123 a écrit:

Scopinaro -> poche de 200 cl à 300 cl (10 fois plus que dans le bypass), partie commune de l'intestin de 1ml.
Arg, non, partie commune de l'intestin de 50cm.
39 ans Ici et là-bas 3402
Merci beaucoup Maria pour cette réponse très complète.

Mais qui occasionne encore plus de questions, dont la plus fatidique:

Laquelle des trois techniques est la mieux?
La moins dangereuse? Celle qui "dure" le plus longtemps?

Merci d'avance
67 ans Charente Maritime 3080
Il n'y a pas la mieux. Il y a celle qui t'es le mieux adapté.

Est-ce que ton métbolisme a été évalué ? S'il est normal ou proche de la normale, le bypass est indiqué, car c'est celui qui a le moins de risque de problèmes sur le terme.

Mais as-tu lu le post de Exquise-Marquise ? Je ne suis pas sûre que le bypass soit l'opération qui lui était le mieux adapté.

Il y a un autre problème important, c'est les techniques que possède ton chirurgien. Le switch est assez courant au Canada, mais plus rare en France. Sur VLR, Fabylo a subit un switch, Michel59 du Luxembourg, en parle dans le post de Joelle42, par contre, elle est rare en France. Mais comme la sleeve se répand, (la technique au niveau de l'estomac est la même), peut être va-t-elle devenir plus répandue. Le Scopinaro est en perte de vitesse, car très lourds pour les conséquences.

Mais si ton chirurgien ne possède pas d'autres techniques que celle du bypass, il ne te proposera pas d'autres opérations.

Bref, il n'y a pas vraiment de réponses standard.

Mais il y aura surtout, si tu veux aller vers une nouvelle chiurgie, la technique que tu auras compris et acceptée pour toi après avoir llu et rencontrés divers témoignages de réussites comme d'échecs.
39 ans Ici et là-bas 3402
Merci Maria!

Je n'avais pas songé au fait que ma chirurgienne ne connait pas forcément toutes les techniques... Enfin, de toutes façons, je ne sais même pas ce que je veux faire!

Par contre, qu'entends-tu par évaluer mon métabolisme? Tu veux dire, faire une impédance?
Et c'est quoi un métabolisme normal?
B I U


Discussions liées