MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Problème de conscience

1722
Bonsoir les filles,

J'aimerais vous demander conseil car je suis un peu beaucoup attristée...Voilà je me sens terriblement mal depuis quelque temps et mon envie de rejoindre zom se fait bien  
plus pressante qu'avant...j'en suis malade à l'idée d'aller en cours et j'en passe...c'est devenu ingérable pour moi...

Je suis censée le rejoindre en juin déjà et définitivement...seulement...certaines choses font que je voudrais partir plus tot...car de toute façon j'aurais quand meme les meme problemes...

Seulement voilà...Ma mère digère très mal mon souhait de partir, en meme temps elle ignore a quel point je souffre et ignore à quel point je suis déterminée...nous sommes totalement perdus...

Je sais que ca va faire beaucoup de mal autour de moi...et j'avoue que ca me fait de la peine, ce n'est pas mon objectif, mais mon souhait de rejoindre l'homme que j'aime est plus fort que tout...alors voilà je voulais votre aide et vous demander comment je peux gérer leurs déceptions...

Je veux aussi préciser qu'il ne sagit d'un acte irréflechis, que je sais ce que je risque, que j'ai mûrement réflèchis...Donc mon choix est fait...
41 ans Bretagne 2439
Bonsoir,

Excuse mon ignorance mais je ne connais pas l'histoire, et peut-être l'as-tu déjà expliquée dans un autre post...

Mais tu souhaites rejoindre ton homme où?

Ta famille n'accepterait pas que tu partes maintenant? Au mois de juin?

Tu voudrais arrêter les cours? Tu fais quoi?

Enfin bon pour te donner des conseils, ce serait plus facile de connaître un peu l'histoire.

Perso, 3 mois après avoir rencontré mon homme, il vivait en Italie et moi je naviguais sur la Manche. Nous avons été séparés 3 mois, longs et difficiles, puis nous nous sommes retrouvés mais une semaine sur deux car ensuite c'est lui qui naviguait. Enfin bon sans te raconter ma vie, si tu es sûre d'aller le rejoindre en juin et que tu as des cours à terminer, peut-être des exams à passer, et je ne sais quoi d'autre...Juin ce n'est pas si loin!

Pour ce qui est de tes proches, les doutes et les peurs sont normales et cela signifie qu'ils t'aiment et se préoccupent pour toi.

Si le fait de partir maintenant influe sur ta vie perso (ta vie à TOI), comme par exemple des études, alors c'est normal qu'ils s'inquiètent car même si tu es certaine que ton homme est le bon, on ne sait jamais ce que nous réserve l'avenir et parfois on se retrouve à avoir fait des sacrifices pour rien.

Ce n'est pas ce que je te souhaite, mais cela peut arriver, enfin bon voilà mon opinion.

Je te souhaite quand même tout le bonheur du monde.

-Vany-
1722
Je vais t'éclairer sans probleme ;)

Mon homme vient de France, pour ma part je suis actuellement des études de secrétariat qui ne me convienne aucunement...Je me sens mal dans ma peau et je sais déjà que j'aurais une seconde session...

Je veux partir avant le mois de juin car l'idée de rester encore à faire des études que je trouve insupportable m'est très difficile...

Pour ce qui est de ma famille j'ai eu une conversation avec ma soeur et une réunion de famille est prévue...donc nous en parlerons clairement tous ensemble...
40 ans 2506
Salut ;)

Moi je te dirais de foncer, et de vivre ta vie maintenant... Je suis d'accord sur le fait que ça ne va pas être facile de partir, mais qu'en sera t'il si tu ne le fais pas ?...

ta famille ne peut pas décider pour toi, et ce n'est pas parce que tu pars, que tu vas les oublier....explique leur...c'est seulement que tu te sens plus heureuse auprès de ton homme et que, comme tu le dis, ce n'est pas une décision prise à la légère ;)

Il faut savoir à un moment ou à un autre, couper les ponts et d'après ce que tu dis, il est temps pour TOI....pense à toi simplement ;)
1722
Je sais que c'est ce que je dois faire et je veux pas en changer mais certaines choses font que j'ai besoin de leurs approbations...il faut que je sois soutenue financièrement au départ par ma soeur car je n'ai aucun revenu et que voilà j'aurais une bourse d'étude à rendre à l'état...comme la chance ne m'a jamais vraiment souris bien longtemps et bien je n'ai pas d'argent...
60 ans Au bord de la mer 15536
Ce n'est pas toi de gérer leur déception.
Tout ce que tu peux faire, c'est leur expliquer pourquoi tu pars, et de leur assurer que tu fais tout en connaissance de cause, que tu as bien pesé le pour et le contre.
Et tu dois leur demander de te faire confiance, s'ils t'aiment, et parce qu'ils t'aiment.
Le reste c'est à eux de l'assumer, et tu ne dois pas avoir de culpabiité à ce sujet.
Cà doit être dur de se séparer ainsi des siens, je ne suis jamais partie bien loin pour ma part, mais plus tu te montreras sûre de toi, plus ils seront rassurés.

Reste le problème de leur aide financière. Je souhaite qu'ils te comprennent et qu'ils puissent t'aider. J'imagine que tu t'engages à rembourser ? Il faut que les choses soient claires et que tu aies un projet précis à leur présenter dans ce cas.

Bon courage :D
1722
Ma soeur est la seule à pouvoir me soutenir et c'est ce qu'elle fera si je lui présente un projet avec un budget établi représentant ce dont j'aurais besoin...il est évident que je la rembourserais...c'est certains
41 ans Bretagne 2439
Re...

Alors pour moi qui suis partie de la maison à 17 ans tout juste pour aller faire mes études à 150 km de chez moi, puis à 19 ans je suis partie vivre en Italie continuer mes études supérieures et bien sûr l'éloignement n'est pas évident mais en même temps, on se déplace avec des avions ou des trains et donc France / Belgique ça peut le faire sans problème.

Je pense et je suis suis certaine que tu en es consciente, ta famille voit cette situation un peu préoccupante par rapport au fait que tu stoppes tes études, que tu doives rembourser ta bourse d'Etat, que tu n'aies pas d'économies et que tu pars un peu à l'aventure, dans le sens où tu as 20 ans, pas de bagage scolaire dans un pays où le chômage est présent.

Je te comprends car moi aussi je décides beaucoup avec mon coeur mais c'est aussi penser à toi que de t'assurer un avenir, même si avec des diplômes en poche, on n'est sûr de rien mais cela reste un plus.

Car si tu terminais tes études, tu obtiendrais un diplôme qui te restera à vie, tu peux déjà commencer à chercher un job d'été, ce qui te permettrait de ne devoir rien demander à personne niveau financier, de préparer ton départ/arrivée avec un peu plus de tranquillité dans l'esprit et donc d'avoir entièrement la situation en mains.

Ensuite il faut te mettre à la place de tes parents / soeur...imagine-toi maman d'une jeune femme de 20 ans...amoureuse depuis (je ne sais pas depuis combien de temps tu es avec ton homme) quelques temps, qui souhaites arrêter ses études, qui va devoir rembourser de l'argent d'Etat, demander à sa soeur de la financer pour démarrer son aventure française, tu serais toi aussi inquiète, ce qui ne signifie pas qu'ils ne te comprennent pas mais je le répète, ils sont inquiets car ils t'aiment et dans la conjoncture actuelle, gagner de l'argent devient un parcours du combattant.

Bien sûr l'amour est plus fort que tout, mais parfois des choix s'imposent à nous, ils sont souvent vécus comme des sacrifices mais s'avèrent souvent d'excellents choix.

Je suis partagée à ton sujet car pour la "vieille" que je suis et surtout la maman, je te dirais juste de réfléchir pour tes études...4 mois ce n'est pas une vie...et si dans 4 mois tu vas le rejoindre avec un diplôme en poche, c'est aussi mettre une chance de plus pour VOTRE avenir à tous les deux.

Je te souhaite bon courage et je te fais une bise.

-Vany-
36 ans Belgique 7319
oui si tes etudes ne te retiennent pas vaz y fonce, tes parents finiront pas comprendre, tu es grande un jour ou l'autre tu vas partir ils devront s'y faire.Et puis c'est a toi de savoir si t'es asse mature pour le rejoindre.
38 ans 4079
Je vais peut-etre passer pour une rabat joie, mais bon, hein.

Je suis plus que sceptique quant à ta situation. Je ne la connais evidemment pas mais, étant passée par là, d'agir sur un coup de tête je ne pense pas que ce soit une bonne chose. Tu dis que c'est une decision murement reflechie, que ce n'est pas un coup de tête, mais à 20 ans, on ne connait rien de la vie ou presque...

Comment peux-tu savoir si c'est le bon ? Que vas-tu faire si cela ne marche finalement pas ?

Et une fois avec lui, que vas-tu faire comme études, comment vas-tu être financierement assez dependante pour ne pas te retrouver enchainée à quelqu'un ( lui, ta soeur, etc ) ?

A 20 ans on n'est malheureusement pas assez terre à terre, pas assez réaliste, trop idealiste. Jeune quoi, finalement...!

J'aimerai te dire que les choses sont belles, simples, que parfois il faut se lancer sans se soucier de rien, mais ca ne marche pas comme ca. On aimerait, ca marche pour certains, mais pas pour tout le monde... Et pour ceux pour qui ca ne marche pas, la descente aux enfers est rude.

Desolée pour ce message peu positif et je suis sure que mon message sera tres mal pris.

Si ton instinct te dit de foncer, alors fonces... Mais aies un moyen de te retourner en cas de probleme, et pas partir comme ca sans filet de securité.

C'est le seul conseil que je te donnerai au final.
42 ans 4830
Dramamine a écrit:
Je vais peut-etre passer pour une rabat joie, mais bon, hein.

Je suis plus que sceptique quant à ta situation. Je ne la connais evidemment pas mais, étant passée par là, d'agir sur un coup de tête je ne pense pas que ce soit une bonne chose. Tu dis que c'est une decision murement reflechie, que ce n'est pas un coup de tête, mais à 20 ans, on ne connait rien de la vie ou presque...

Comment peux-tu savoir si c'est le bon ? Que vas-tu faire si cela ne marche finalement pas ?

Et une fois avec lui, que vas-tu faire comme études, comment vas-tu être financierement assez dependante pour ne pas te retrouver enchainée à quelqu'un ( lui, ta soeur, etc ) ?

A 20 ans on n'est malheureusement pas assez terre à terre, pas assez réaliste, trop idealiste. Jeune quoi, finalement...!

J'aimerai te dire que les choses sont belles, simples, que parfois il faut se lancer sans se soucier de rien, mais ca ne marche pas comme ca. On aimerait, ca marche pour certains, mais pas pour tout le monde... Et pour ceux pour qui ca ne marche pas, la descente aux enfers est rude.

Desolée pour ce message peu positif et je suis sure que mon message sera tres mal pris.

Si ton instinct te dit de foncer, alors fonces... Mais aies un moyen de te retourner en cas de probleme, et pas partir comme ca sans filet de securité.

C'est le seul conseil que je te donnerai au final.


+1 et je ne vois pas pourquoi ton conseil serait mal pris, il me parait très judicieux aussi de peser le pour et le contre quand à un changement radical comme ça!!

surtout que tu veux tout lâcher sans garantie derrière, sans boulot, ni rien. c'est un peu facile de compter sur ta sœur pour te faire vivre... c'est à toi d'assumer tes choix, et pas à ta famille. pourquoi, avant de partir de l'école, ne cherches-tu pas un boulot, même à mi-temps dans le coin ou tu comptes aller habiter?? penses à tes arrières... pero j'ai réfléchi deux ans avant de sauter le pas avec mon homme...
60 ans Au bord de la mer 15536
Il me semble que la question d'Izumi c'était plutôt : comment ne pas leur faire de mal ?
et non pas : dois-je partir ou pas ?
Elle a d'ailleurs bien précisé : ma décision est prise.

Même si je suis d'accord avec vous sur le fait qu'il vaudrait mieux finir ses études, je respecte son choix et essaie de l'aider à assumer la décision qu'elle a prise ;) :D
38 ans 4079
Provence a écrit:
Il me semble que la question d'Izumi c'était plutôt : comment ne pas leur faire de mal ?
et non pas : dois-je partir ou pas ?
Elle a d'ailleurs bien précisé : ma décision est prise.

Même si je suis d'accord avec vous sur le fait qu'il vaudrait mieux finir ses études, je respecte son choix et essaie de l'aider à assumer la décision qu'elle a prise ;) :D



Ah oui, bon, alors je la refais :D

Non en fait je la refais pas, c'etait juste pour dire que si sa mere "digerait tres mal son envie de partir", c'est peut-etre parce que tout n'etait pas clair et limpide..?

Elle s'inquiete et c'est normal pour une maman, elle doit etre triste aussi que tu quittes le nid, mais peut-etre aimerait-elle aussi avoir la certitude que TOUT va bien se passer une fois le cap franchi ..? Surtout si vous avez une relation fusionnelle ( ou pas d'ailleurs ). Plus il y a d'informations, moins elle sera decue / triste / inquiete...

Enfin en tout cas c'est comme ca que je l'interprete.
60 ans Au bord de la mer 15536
;) :lol:

Moi ce que je note dans ton message, Izumi, c'est que tu ne parles pas de ton mal de vivre actuel. Alors évidemment si tu ne dis rien, ils ne peuvent pas comprendre.....
54 ans le pays de Cocagne bien sur 4169
j'ai l'impression que tu as besoin au plus profond de toi de quitter ton environnement actuel pour exister et que c'est pour ça que ta décision est deja prise en toi
si c'est le cas alors fais le sans te preocuper des etats d'ames de tes parents
ta vie ne sera pas plus rose c'est sur, tes problemes ne seront pas resolus forcement mais le poids qui te pese sur les epaules aura disparu

c'est ce que j'ai vecu, mes pb ne se sont pas resolus mais bizarrement je me suis sentie plus forte pour les affronter

essaie d'expliquer cela a tes parents pour t'eloigner d'eux de maniere pacifique mais si ce n'est pas possible n'ai pas de remords
les parents doivent apprendre a laisser partir leurs enfants et ne pas masquer l'envie de garder leurs petits au nid derriere des inquietudes reeles sur le plan materiel mais ce n'est pas a toi de te sentir coupable de les quitter c'est a eux de savoir te laisser partir
B I U