MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Naissance aprés decouverte d'une pré-éclampsie

25 ans Nord Finistère 187
Bonjour à toutes,

J'ouvre se topic pour vous raconter mon accouchement après la découverte d'une maladie de grossesse, pas assez diffusé à mon goût, la pré-éclampsie.

(Je m'excuse d'avant pour  
toute les fautes)

Lors du début de grossesse on m'a annoncée que bébé était prévu pour le 14 Mai 2012.

Nous avons déménagé en février (6 mois de grossesse), le mois d'après le médecin me demandait de me calmer car mon col commençait à s'ouvrir, mais rien d'alarment. J'ai continuée ma petite vie, en faisant quand même un peu plus attention, j'avais pris en 7 mois 7kg, je me portais bien, bébé grandissait bien... Parfais.

Le 22 Mars je commence les cours de préparation à l'accouchement, histoire de voir d'autres femmes enceinte et de m'informer sur ce que je vais vivre, la sage femme nous disait "vous en faites pas entre deux contractions vous avez un peu de temps pour vous reposer avant que la douleur ne remonte" (ah ah j'ai bien pensé à elle quand j'accouchais)

Le temps passait, arrivé à la séance de 12 Avril, le conjoint était convié. On à bien rigolé mais à la fin de la séance j'ai préférée poser une question à la sage femme car depuis un moment je me sentais gonflé et j'avais mal aux jambes. En voyant mes mains elle me conseille tant qu'a être à l'hôpital, de consulter directement. Ce que je fis.

De la on me fait un monitoring, prise de sang, analyses d'urine, prise de tension... Ils me demandent de revenir le samedi qui suit, le 14.
Je reviens, rebelote pour tout, monitoring... là le verdict tombe, le médecin nous annonce que j'ai ce qu'on appelle une PRE-ECLAMPSIEc'est à dire que l'échange qu'il entre le placenta et moi ne se fait plus très bien, d'où mes gonflements, la prise de poids énorme (de +7kg au 7émé je suis passée à +16kg), la tension plus élevée, les protéines dans les urines...

Le seul remède: l'accouchement!

Il me dit que je doit encore tenir le weekend et ma fille ne sera pas considérée comme prématurée. Par contre il faut que je fasse attention à mon état, que je reste attentive aux symptômes car la situation peux très vite empirer et être fatale soit pour moi, soit pour ma fille.

Je reviens à l'hôpital le mardi 17, encore tout pleins d'analyses, mais on me fait une échographie, la dernière. Tout va bien pour mon bébé pour l'instant.

Suite aux résultats sanguins et urinaires la sage-femme m'annonce qu'on ne doit plus attendre et que l'on va me déclencher le lendemain à 8H, mais si je veux je peux rester le soir à l'hôpital.

Je rentre chez moi, prend une douche pour me changer les idées car ce n'est pas vraiment évident d'apprendre qu'on ira pas au bout de sa grossesse, que je peux mettre en danger la vie du mon bébé...
Puis je décide de repartir à l'hôpital car arrivée a jeun je le sentais pas du tout.

Retour à l'hôpital, re-monitoring, tension puis la on nous annonce qu'ils vont me déclencher le soir même car mon état empire de plus en plus.

Bon bah OK

18h pose de l'espèce de tampon qui doit déclencher le tout, et surveille si bébé supporte bien.

les contractions montent tout doucement mais c'est supportable

20h surveillance fini. On nous installe moi (mon conjoint suit) dans une salle de consultations à côté des salles d'accouchement.

Les contractions montent montent et je n'ai pas de "repos" entre elles, la sage femme m'a t-elle menti? non je pense pas mais vu que c'est déclenché, c'est donc différent.

On ne peux pas me poser la péridural car mon col ne s'ouvre pas, et pour cela faut qu'il soit ouvert à 3 doigts.

J'ai mal... Les sages femmes décident de m'injecter une dose de morphine dans la fesse. SOULAGEMENT j'ai pu dormir 2h

3H je me réveille, les contractions ont repris de plus belle.

Direction la salle d'accouchement

4H pose de la péridural, l'anesthésiste génial! il me conseille de me mettre en tailleur et de baisser la tête et souffler sur mon ventre quand une contraction survient, miracle ça fonctionne, j'ai moins mal!

5-6-7-8-9-10h le temps passe et mon col n'est toujours pas entièrement ouvert.

10h15 une infermière arrive et commence à installer le matériel. Ah enfin je vais pouvoir pousser parce que là je commence à bien sentir que ma petite veux enfin montrer son petit nez.

10h30 c'est partie je peux commencer à pousser "Poussez Madame, encore, encore, encore!"

11h00 Mon bébé est la, posé sur mon ventre, elle est belle, elle n'a pas pleurée, elle est restée à nous regarder son père et moi, comme un ange.

La gynéco me dit qu'elle à du me faire une épisio, mais j'en ai rien à faire, ma fille est là, dans mes bras, en bonne santé.

J'ai accouchée à 37semaines +2 jours et ma princesse fait 3kg620 pour 50cm. Un beau bébé.

Mon accouchement fut long et compliqué par cette pré-éclampsie, mais j'en garde un excellent souvenir, et s'il le faut je recommencerais sans aucun doute.

désolé c'est un texte un peux long, mais je voulais vous informer sur ce qu'es la pré-éclampsie qui peux être grave si on n'y fait pas attention.

Profitez bien de votre accouchement et de vos petits bambins.

Cordialement

Camille
43 ans à côté de Rouen ;-) 5361
Merci pour ton témoignage!!

J'avais déjà entendu parler de pré-éclampsie mais je ne savais pas exactement de quoi il retournait.
25 ans Nord Finistère 187
Ca me tiens vraiment à cœur de prévenir les futures mamans, car si je n'avais pas participée aux cours de préparation à l'accouchement je ne serais pas aller à l'hôpital car rien n'était visible sauf mes gonflements qui pour moi étaient "normal" pour une femme enceinte.
M
42 ans 317
voici le site d'une assoc : http://www.apape.fr/#!la-pr-clampsie/cr06
M
42 ans 317
Moi j'ai fait 2 PE sévére à 34 sa & 34 +3 sa , avec le même papa ( car ça joue via les cellules du papa ).
Après une 1ere PE, la seconde grossesse est beaucoup plus suivie.
27 ans dans le lot et garonne 131
J'ai fait une PE 6 mois de grossesse et j'ai accouchée a 33+3 sa c'etait une grossesse gemellaire , j'en garde pas un tres bon souvenir ...
25 ans Nord Finistère 187
ça me fait plaisir de voir que vous témoignez également, ça pourra peut-être soulager certaines futures mamans dans ce cas.

Pour ma part quand j'ai essayée de me renseigner sur la pré-éclampsie j'ai souvent lu des choses qui m'ont fait peur.
M
42 ans 317
p'tite précision : 2 césa en urgence pour moi ...
28 ans 102
Merci de ces témoignages!
Y a til eu un manque d'informations au cours de vos grossesses?
Et avant ca, la grossesse s'est déroulée comment ???
Bonne soiree :)
25 ans Nord Finistère 187
Sira a écrit:
Merci de ces témoignages!
Y a til eu un manque d'informations au cours de vos grossesses?
Et avant ca, la grossesse s'est déroulée comment ???
Bonne soiree :)


Pour ma part j'ai connu cette maladie en regardant des reportages style baby boom...
Sinon avant tout était nickel, j'étais épanoui :)
33 ans 3289
Ton témoignage me touche, j'ai également fait une pré éclampsie l'an dernier, je devais accoucher le 25 juin 2012, et au courant du mois d'avril, j'ai gonflé d'un coup d'un seul, j'ai pris 6/7 kg en 15 jours alors que je n'en avais pris que 5 depuis le début de ma grossesse... Ca m'a alarmé j'ai donc appelé ma gynéco qui m'a fait aller vers la mat pour un contrôle...

La bas, tension un peu haute mais pas dramatique, et bilan sanguin correct...
Je rentre chez moi avec pour consigne d'aller chez la SF toutes les semaines pour un monito et controle de la tension. Quelques semaines passent et j'ai l'impression d'y aller pour rien, à chaque fois ma tension est nickel, j'ai un régime sans sel et mon poids se stabilise...

Jusqu'au 21 mai, ou lors du controle j'ai 14 de tension, la SF me fait un test urinaire pour l'albumine, j'ai le résultat au max.
Elle m'annonce alors qu'elle va me faire un bilan sanguin, et que ma gynéco me rappellera le lendemain pour me tenir au courant mais que je risque au mieux d'être hospitalisée jusqu'à l'accouchement, au pire une césarienne en urgences.

Je rentre chez moi complètement perdue, heureusement ma valise était déjà prête depuis 10 jours...
En début de soirée, la sage femme m'appelle : impossible d'attendre jusqu'au lendemain, je dois me rendre d'urgence à l'hopital, j'ai 12 g d'albumine dans les urines, mes reins déraillent à plein tube.

On y va avec mon mari, après un examen par la SF et le gynéco de garde, on m'annonce que ma vie est en jeu et que le seul remede à ce que j'ai est d'accoucher.

Je suis à 36 SA tout pile, mon bébé sera légèrement prématuré mais rien d'affolant d'après eux. On me pose un tampon de propess, et rien ne bouge jusqu'au lendemain 14h, je perds les eaux et fais une méga hémorragie en meme temps, on me dit que vu que le travail n'avance pas des masses et qu'en plus je perds du sang abondamment, il faut envisager la césarienne et donc on me propose de passer en salle d'accouchement et de me poser une péridurale, pour qu'en cas de césarienne j'évite l'anesthésie générale...
Il est alors 16h, je suis dilatée à 2, je perds toujours énormément de sang, au monitoring le coeur du bébé est pas tip top, et la dilatation avance pas, on me dit donc qu'on prépare le bloc pour une césa et qu'on fait venir un gynéco pour me confirmer ca.

Une heure plus tard.... toujours pas de gynéco mais moi il m'arrive un truc bizarre : j'ai envie de pousser !!!! j'y crois pas trop car on m'avait dit que le travail avancait pas... le gynéco arrive au moment ou je dis à mon mari qu'il faut sonner qu'il m'arrive un truc bizarre. Il m'examine et tadam : la tête de notre bébé est prête à sortir ! je pousse pousse pousse (en plaisantant sur le fait que j'avais pas prévu d'accoucher si tot et que je n'ai pas fait le cours de prépa sur la poussée), et tout à coup mon bébé est sur moi.

On me montre rapidement son zizi (on voulait avoir la surprise du sexe à la naissance) puis on l'emmene l'aider à arriver, il est né en détresse respiratoire mais va vite aller bien mieux... Il fait 2,340kg et 47 cm (pour une naissance à 36 SA +1 donc), restera à peine 2 jours en couveuse... quelques difficultés d'alimentation, aggravées par son ictère mais il va très vite aller très mieux.

Aujourd'hui il a 10 mois, et il pète la forme :D

Moi j'ai passé pas mal d'examens suite à la pré éclampsie, et d'après la gynéco et le nephrologue qui m'a suivi, rien n'indique que si j'ai un autre enfant un jour je refasse une pré éclampsie...
25 ans Nord Finistère 187
Merci d'avoir témoignée, très belle histoire :)

Finalement la "chance" était quand même avec toi, car ton petit bout a décidé de montrer son bout du nez avant qu'ils t'embarque en salle d'op'.

Tout est bien, qui finit bien !
B I U


?>