MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Copie ou création

55 ans 7
Je suis artiste et je fais du modelage à l'argile, je donne des cours à mon atelier depuis 10 ans maintenant et je remarque toujours la même réflexion lorsque je  
propose un modèle mes élèves se sentent gênés et vous comment fonctionnez-vous ? qu'en pensez-vous ?

est-ce que cela vous dérange de vous inspirez d'un artiste ou votre ami l'égo vous demande de partir de rien du néant

j'aimerai beaucoup avoir vos retours merci :)
42 ans région parisienne 5831
Perso, ce que je préfère, c'est partir d'un modèle et l'adapter à mon gout. C'est comme ça que je fonctionne très souvent, un peu pour tous les loisirs créatifs. Par contre, si je maîtrise parfaitement la technique, alors là, je préfère partir du néant, mais tant que je suis en apprentissage, copier/modifier un modèle a ma préférence.

Pourquoi j'aime avoir un modèle? Parce que c'est difficile de partir du néant quand on est en train d'apprendre. C'est plus simple de partir de choses qui existent et qui fonctionnent.

Pourquoi je modifie toujours le modèle? J'aime créer, et je me vois mal simplement "pomper" un modèle: j'aurais la sensation de m'approprier quelque chose qui ne m'appartient pas, et puis surtout, je passerais à côté du merveilleux plaisir de la création!

Quand tu dis que tu proposes un modèle, c'est toi qui fais le modèle ou c'est un modèle d'un grand artiste?

Ce qui peut-être gênant si on propose un modèle, je pense que c'est la comparaison: lorsque tu fais un truc inventé à 100%, personne ne peut dire qu'il est "mieux que" ou "moins bien que" l'original. Il n'y a pas de points de comparaison. Par contre, avec un modèle, il y a forcément comparaison, et l'élève peut se trouver dans une situation qu'il estime délicate, car il pense qu'étant juste élève, il fera obligatoirement moins bien que le maître!

Perso, cela ne me gêne pas plus que ça, mais je pense que ça peut être la raison pour laquelle certains de tes élèves sont gênés par le modèle.
55 ans 7
Bonjour je trouve ton retour très juste, je pense que même dans le cadre d'un création pure, nous avons en nous toute notre histoire imprégnée de tellement d'images, c'est notre culture et c'est la ou l'inconscient entre en jeu.
Je propose souvent un de mes modèles c'est plus facile dans un apprentissage surtout en sculpture d'avoir l'image 3D déjà réalisée, alors dans ce cas je pourrai proposer une interprétation dès le départ cela donne un champs des possible et une liberté plus vaste.
Merci pour la discussion inspirante :)
R
36 ans 11
Vouloir partir de zero, n'est pas forcement lié à l'ego.
C'est tout simplement, l'envie de créer, quand on a plein de choses dans la tête et qu'on veut leur donner vie, on n'a pas envie de s'encombrer avec les créations des autres.

Perso, je suis musicien et je n'ai jamais fait de reprises.
J'ai trop de choses dans la tête pour perdre mon temps à recopier le travail d'un autre.

Surement que certains de tes élèves sont dans la même démarche.
31 ans 1530
J'ai du mal à voir dans une création originale autre chose que la sublime capacité à avoir pris plein de choses de l'extérieur et avoir su les transformer pour créer quelque chose de nouveau. C'est comme un formidable mélange entre du pareil et du pas pareil.
On est tellement imprégné, d'images, mais aussi de sons, de thèmes, de formes, etc.

Je n'hésite pas à copier/m'inspirer de quelque chose qui me plaît, j'ai énormément dessiné sans modèle (sans grande ambition) et à d'autres moments, j'ai vu des images qui m'ont donné envie de les reproduire, parce que je trouvais ça beau, alors je me suis amusée avec. Je crois que c'est ça qui me guide plus dans l'acte: le plaisir de faire et le plaisir du beau.

Dans l'après coup de la création, j'imagine que quelque chose de "soi" vient donner le sentiment d'une propriété de la création, d'une attache différente, mais ce n'est pas forcément ce qui est le plus fort dans la démarche pour moi.

Je pense à ce film - chinois ? - où la culture artistique, notamment théâtrale, est précisément l'art de copier. Mais attention, l'art de copier à l'absolu identique, en l'occurrence une pièce de théâtre depuis un temps infini qu'elle existe. C'est ça qui dans cette culture (ou ce contexte dans cette culture - je ne connais pas assez l'histoire pour le dire) est le plus grand talent artistique et technique, pas le fait d'avoir inventé.
55 ans 7
merci Papille d'avoir su dire mon ressenti à travers tes mots, je ne connaissais pas ce film chinois effectivement la copie à ce point là devient une forme d'art ....
B I U