MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

4fc et anticorps

B
37 ans 21
Bonjour, tout le monde je me rapproche de vous en espérant avoir des témoignages de femme dans mon cas. J'ai fait plusieurs fausses couches à quelques jours de la  
fin de mon premier trimestre du à des anticorps qui s'attaque aux foetus comme s'il s'agissait un virus qu'il faut combattre. J'aimerai savoir si paris vous quelqu'un vie ou à vécu le même combat pour pouvoir donner la vie. Merci
31 ans 3196
Est-ce que tu parles d'anticorps produits contre un foetus de rhésus différent que le tien ? Par exemple, si tu es rhésus négatif et que ton bébé es rhésus positif (parce que le papa l'est), ton système immunitaire risque effectivement de "l'attaquer" comme un corps étranger... Normalement, le problème ne se pose qu'au second bébé, et peut être réglé grâce à des injections de Rhophylac. Perso, j'ai eu plusieurs injections parce que je suis rhésus négatif, et le papa rhésus positif. BB1 était rhésus positif, donc j'ai eu une injection au cours de la grossesse puis une juste après la naissance, pour ne pas produire ces fameux anticorps. Là BB2 est négatif, donc pas d'injection.

Je ne sais pas si c'est ça mais j'en parle au cas où... Je pensais que tous les gynécos vérifiaient systématiquement le groupe sanguin des parents, mais ma soeur m'a appris aujourd'hui que sa maternité ne l'avait pas fait :shock: Ca me scie que l'on prenne tant de risques pour la suite !
B
37 ans 21
Bonsoir aphasie, merci d'avoir répondu à ma question. Le gynécologue appel ça des anticorps cardiolipine. Les anticorps attaques le foetus. Je suis vraiment au bord du gouffre et sans aucune réponse se logique de mon gynécologue. Tout c'est bien passé pour mon fils mais après impossible d'avoir un notre enfant. J'ai subi une sleeve pour mettre tt les chances de mon côté et avoir un autre bébé mais tjs rien. Merci encore.
F
29 ans 497
Bonjour boubalou,

Je me permet de te répondre même si je ne connais pas ton problème, pour t'apporter mon soutien mais également parce que quelque chose me "choque" dans ton histoire.

J'ai l'impression que ton gynéco ne fais pas grand chose pour t'aider à part te dire le nom de ces anticorps et ce qu'ils provoquent, alors que tu as subi une opération importante pour avoir ce deuxième enfant. Tu fais tout ce qu'il faut.
Tu as l'air totalement démunie face à ta situation et je n'ai pas l'impression que tu reçois beaucoup d'aide ou de soutien du corps médical.

Est-ce que ton gynéco t'a expliqué autre chose ? Est-ce un maladie ? Un syndrome ? Est-ce que ça t'empêche "seulement" d'avoir des enfants ou est-ce que ça a d'autres conséquences sur ta santé ?
Est-ce qu'il y a un traitement ?
Je n'ai pas l'impression que ce soit le cas, mais si c'était moi j'aurais vraiment besoin de réponses !

Pour finir, si je ne peux te donner un conseil c'est de te tourner vers des spécialistes.
Tu ne peux pas rester comme ça !
B
37 ans 21
Bonsoir flotch, malheureusement le corps médical n'a aucune réponse à ce problème et aucun traitement spécial. Il m'a donné de l'aspegic et des progestérone en ovule, mais rien y fait le coeur du bébé s'arrête au troisième mois. Bientôt 1ans que j'ai subi ma sleeve et mon chirurgien ma demandé de patienter 1ans av de mettre en route une dernière tentative. Je vais prendre un rdv avec un spécialiste de la stérilité même si je ne suis pas de ce cas mais j'ai besoin de réponse supplémentaires. Merci de ton soutien
53 ans 91 25731
En fait ces anticorps anticardiolipine ont une influence sur la coagulation. Au niveau du foetus, du placenta, de l'utérus... (je schématise), il provoquent de petits caillots en s'associant notamment avec les protéines du plasma, les vaisseaux se bouchent et la grossesse s'arrête, aboutissant à une fausse couche.

Actuellement, à part l'aspirine à petit dosage (en général le dosage nourrisson) destiné à fluidifier le sang et à éviter la formation des caillots, et parfois de la progestérone (qui en fait ne sert qu'à favoriser la nidation dans l'utérus), il n'y a pas vraiment de traitement.

Certains médecins préconisent d'associer de l'héparine (un anticoagulant) à l'aspirine, il y a des résultats, mais ça ne fonctionne pas chez tout le monde.

Ton médecin te donne donc le traitement approprié dans le cadre des connaissances actuelles de ton problème. Je doute qu'un médecin spécialiste en stérilité puisse être d'un grand secours, car le problème relève plus de l'hématologie que de la gynécologie.

Avec traitement la grossesse peut être possible, mais elle doit être très surveillée. Mais ça peut marcher, ça dépend en fait du taux d'anticorps et de tout un tas de facteurs qu'on ne connait pas bien.

Je te souhaite bon courage !
B I U