MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

je ne sais plus comment communiquer avec lui...

39 ans Dans le Nord 46
Bonjour à tous/toutes,

je prends souvent du temps pour lire les (més)aventures des uns et des autres, et j'ai toujours reçu du soutien et de bons conseils sans jugement de la  
part des membres, ce dont je vous remercie. Le problème que je rencontre aujourd'hui concerne la relation que nous avons mon mari et moi. Nous sommes mariés depuis 5 ans, ensemble depuis bientôt 8, et j'ai l'impression que les mêmes griefs reviennent constamment sur le tapis, bref, on avance pas!
Il est + jeune que moi de 5 ans, passionné par son boulot (beaucoup me disent workalholic), et il fuit complètement dans le travail et sur l'ordi. C'est sa passion, je le conçois (je ne partage pas, mais bon). Dès qu'il se lève, c'est ordi, smartphone, tablette et autres. Pendant le film, à table, etc. On communique souvent, mais là aussi, j'ai l'impression qu'à force d'être dans son monde (Internet est très sécurisant, pas beaucoup de remise en question de nos valeurs et opinions), il ne se remet pas en question : c'est moi le problème et pas lui. Il ne m'aide pas beaucoup à la maison (un peu + qu'avant mais franchement pas grand'chose). J'ai une maladie chronique invalidante et malgré mes demandes il ne prend pas souvent le relais ("je le saoûle"). Il me dit qu'il a besoin de temps pour lui, pour ses occupations, ses loisirs. Ok, mais quand je lui réponds qu'il y a le reste à gérer (travaux, paperasse, courses, linge, etc.), sa réponse est que je me pourris la vie pour des conn*****. J'ai proposé la femme de ménage : pas question! Il ne veut pas d'un inconnu qui a les clés de chez lui et quand je lui propose qu'elle travaille quand il est en récup' à la maison "elle va le déranger".
Même chose pour les courses en ligne : trop cher, pas pratique pour x ou y raison..;
Bref, il râle sur tout, tout le temps (le lave-linge fait trop de bruit, les casseroles font trop de bruit quand on les range dans le placard, les courses il y a trop de gens...et j'en passe).
Moi qui suis quelqu'un de positif et de joyeux, j'ai l'impression de vivre avec un vieux ronchon de 80 ans qui s'enferme chez lui et dans ses idées.
Je lui ai déjà dit/écrit à plusieurs reprises précisément ce qui n'allait pas, à chaque fois il me promet qu'il va y réfléchir/travailler là-dessus, et puis ça revient de plus belle...En gros, il me demande de remettre en question mes exigences, mais les siennes sont légitimes.
Une idée pour communiquer encore/mieux?
P.S. : concernant les projets on parle timidement bébé, mais c'est 3 pas en avant 2 pas en arrière...on nage dans le flou de ce côté-là aussi...
P.S. : j'ai prix rdv chez un psychologue de couple la semaine prochaine. Je sais qu'il est contre, mais même s'il ne veut pas m'accompagner, ça me fera du bien à moi...
27 ans En Indochine 519
Coucou miss !

Et si pour certaines choses, tu te passais de son avis et le mettais devant le fait accompli ? Par exemple, pour faire le drive pour les courses, après tout puisqu'il ne t'aide pas plus que ça et que ça te simplifierait la vie, fais-le. Et s'il te fait une réflexion par rapport à ça, tu lui rétorques que tu prends tous les moyens pour te simplifier la vie puisque tu dois te débrouiller seule à 90 % du temps.

Mais on dirait qu'il a aussi un souci de son côté. Il s'isole dans tout ce qui est virtuel, râle beaucoup, s'implique beaucoup (trop ?) dans son travail... Il y a peut-être quelque chose qui cloche. Cette séance chez le psy lui ferait sûrement du bien et à votre couple aussi. Tiens-nous au courant en tout cas !
50 ans 2261
Bon, visiblement, il n'est pas d'accord pour le Rv psychologue... Ce qui signifie que ça risque de servir à pas grand'chose... Et attention car il y a des fois de mauvaises surprises : à savoir que celui qui est absent sera celui qui aura tort, et celà risque donc juste de te renforcer dans votre antagonisme. Si l'ordre du jour est "ton couple", il faut y aller "en couple... Ou rien.
Si tu veux faire un travail personnel : pourquoi pas!
Avec ma femme, on en a tâté, des trucs de psychologie : je dois dire que rien, strictement rien de bon et de positif n'en est venu...

Pour le projet de bébé, je vois une tite lumière rouge qui clignote : je dirais qu'il y a urgence à concrétiser si c'est ton (et votre) voeu! (bon là on est dans le chapitre des relations hommes-femmes alors je vais mettre ça de côté...)

J'ai remarqué que les discours rébarbatifs et répétitifs dans le couple finissent par aboutir à une + grande fracture qu'avant.
Se plaindre fait que l'autre est saoulé!! Si ton mari t'abreuvait de toujours les mêmes rengaines, de toujours les mêmes critiques, à la fin tu n'écouterais plus, ça planerait à 10000...

Il faudrait privilégier les initiatives, les propositions : un jour tu proposes quelque chose : on le fait.
Le lendemain, je propose quelque chose : on le fait.
On dirait que vous ne passez pas beaucoup de temps ensemble!!
Je dirais que ce n'est pas un problème en soi : le challenge est de parvenir à créer des instants privilégiés, des moments appréciables et de qualité.
Je remets ma petite idée "sur le métier"... C'est qu'avec ma femme on a pris l'habitude de faire quasiment tous les soirs une petite activité de jeu de cartes ou autre jeu (scrabble -carte vermeil sors de ce corps!!-)
39 ans Dans le Nord 46
Merci à Littels0 et Poirier pour votre lecture et vos réponses.
On a encore bien pris le temps de discuter ce soir, ça n'a pas été facile, mais on se bat pour notre couple.
Disons que je parle le plus possible en communication non violente et lui est très direct dans sa communication, et ça me heurte très vite. Je pense qu'en dehors de ses problèmes de confiance en lui c'est surtout la manière dont on communique qui passe mal. Il comprend de travers ce que j'exprime et moi je fais un chemin dans ma tête qui n'est pas forcément le sien.
Il n'empêche qu'il reste majoritairement dans le déni sur dès problèmes que je considère comme importants ( agressivité, gestion de la colère, fuite dans le travail et le Net...)
Je sais que rabâcher sans cesse le même sujet de discorde est usant, mais je pars du principe de "remettre sur l'établi 100 fois son travail"...bref, de travailler le problème et communiquer sur ce qui ne va pas, sans laisser couler jusqu'à l'explosion.
C'est vrai qu'on se voit peu (on travaille en horaires décalés tous les 2) et qu'on apprécie de passer de bons moments ensemble.
Mais un couple, c'est fait de bons moments qui soudent et aussi d'épreuves à surmonter avec son partenaire.
Bonne soirée à vous 2
On verra avec le psy la semaine prochaine, je lui ai dit que j'avais pris rendez-vous, il n'est pas chaud mais il va y réfléchir.
A
49 ans Srilnam-Vilam 14
Par deux fois tu emploies l'expression :j'ai l'impression. Mon conseil : oublie tes impressions, oublie de te centrer que sur ce que tu ressens. Sois concrète. Cherche à lui plaire de manière raisonnable sans trop te soucier de que tu en ressens. En un mot accepte de te soumettre raisonnablement à lui, non pour qu'il domine sur toi mais pour qu'il puisse accomplir son rôle de mari sans pénibilité. Maintenant pour lui il serait bon qu'il prenne le temps de considérer qu'il doit te guider pour que tu t'épanouisses,pour que tu progresses. Tous les deux vous devez considérer votre couple comme essentiel : toi, en ne cherchant pas seulement à ressentir de bonne impression, lui, en reconnaissant que tu as aussi ton mot à dire. Quand on veut vraiment sauver son couple on y parvient.
S
46 ans suisse 932
"accepter de se soumettre raisonnqablement à lui pour qu'il accomplisse son rôle de mari sans pénibilité"

N'importe quoi. Belle vision du couple.
30 ans 35 1063
Anonymev a écrit:
Par deux fois tu emploies l'expression :j'ai l'impression. Mon conseil : oublie tes impressions, oublie de te centrer que sur ce que tu ressens. Sois concrète. Cherche à lui plaire de manière raisonnable sans trop te soucier de que tu en ressens. En un mot accepte de te soumettre raisonnablement à lui, non pour qu'il domine sur toi mais pour qu'il puisse accomplir son rôle de mari sans pénibilité. Maintenant pour lui il serait bon qu'il prenne le temps de considérer qu'il doit te guider pour que tu t'épanouisses,pour que tu progresses. Tous les deux vous devez considérer votre couple comme essentiel : toi, en ne cherchant pas seulement à ressentir de bonne impression, lui, en reconnaissant que tu as aussi ton mot à dire. Quand on veut vraiment sauver son couple on y parvient.


C'est quoi ces conneries de se soumettre à lui !!!Elle communique avec lui, lui pas (et c'est là le problème de ce monsieur), il est trop enfermé dans son monde virtuel et informatique et il devrait un peu plus s'ouvrir sur l'extérieur.
39 ans Dans le Nord 46
Bonjour à tous,

Pour venir un peu aux nouvelles, il s'est passé pas mal de choses depuis mon premier post. Mon mari a eu un accident (handicapant mais sans gravité) qui l'oblige à se tenir éloigné du boulot pendant un certain temps. C'est suite à cet accident que j'ai ouvert les yeux sur beaucoup de choses que je n'ai pas pu/voulu (?) voir auparavant.
Je pense qu'il est complètement sous l'emprise de son boss qui le manipule et le harcèle. Depuis son accident certaines personnes de son entourage professionnel délient la langue et j'apprends de plus en plus des vérités qui font sens maintenant que j'ai le tableau général mais dont je n'ai jamais soupçonné la gravité avant.
Il fait une première démarche chez un psychothérapeute bientôt, pour regagner de l'estime de soi (inexistante) mais pour le moment il est dans le déni complet.
Merci à tous ceux qui ont suivi ce fil. Je ne répond pas à chacun mais je reçois les opinions de tous et je fais le tri en fonction de ce que je perçois ;)
K
39 ans 703
Bon courage. Le harcèlement peut détruire une personne et l'empêcher d'avancer ensuite.
Le harcèlement c'est honteux
J'ai emmerdé mon mari pendant des années

Plus je grossissais, plus je l'emmerdais. Autant vous dire qu'il en a chié !
J'ai même failli l'écraser avec mon camion de rage.

Il m'a mis une grosse baffe dans la gueule et s'est barré en me laissant les enfants. C'est mérité
36 ans 36
madchat a écrit:
Bonjour à tous/toutes,

je prends souvent du temps pour lire les (més)aventures des uns et des autres, et j'ai toujours reçu du soutien et de bons conseils sans jugement de la part des membres, ce dont je vous remercie. Le problème que je rencontre aujourd'hui concerne la relation que nous avons mon mari et moi. Nous sommes mariés depuis 5 ans, ensemble depuis bientôt 8, et j'ai l'impression que les mêmes griefs reviennent constamment sur le tapis, bref, on avance pas!
Il est + jeune que moi de 5 ans, passionné par son boulot (beaucoup me disent workalholic), et il fuit complètement dans le travail et sur l'ordi. C'est sa passion, je le conçois (je ne partage pas, mais bon). Dès qu'il se lève, c'est ordi, smartphone, tablette et autres. Pendant le film, à table, etc. On communique souvent, mais là aussi, j'ai l'impression qu'à force d'être dans son monde (Internet est très sécurisant, pas beaucoup de remise en question de nos valeurs et opinions), il ne se remet pas en question : c'est moi le problème et pas lui. Il ne m'aide pas beaucoup à la maison (un peu + qu'avant mais franchement pas grand'chose). J'ai une maladie chronique invalidante et malgré mes demandes il ne prend pas souvent le relais ("je le saoûle"). Il me dit qu'il a besoin de temps pour lui, pour ses occupations, ses loisirs. Ok, mais quand je lui réponds qu'il y a le reste à gérer (travaux, paperasse, courses, linge, etc.), sa réponse est que je me pourris la vie pour des conn*****. J'ai proposé la femme de ménage : pas question! Il ne veut pas d'un inconnu qui a les clés de chez lui et quand je lui propose qu'elle travaille quand il est en récup' à la maison "elle va le déranger".
Même chose pour les courses en ligne : trop cher, pas pratique pour x ou y raison..;
Bref, il râle sur tout, tout le temps (le lave-linge fait trop de bruit, les casseroles font trop de bruit quand on les range dans le placard, les courses il y a trop de gens...et j'en passe).
Moi qui suis quelqu'un de positif et de joyeux, j'ai l'impression de vivre avec un vieux ronchon de 80 ans qui s'enferme chez lui et dans ses idées.
Je lui ai déjà dit/écrit à plusieurs reprises précisément ce qui n'allait pas, à chaque fois il me promet qu'il va y réfléchir/travailler là-dessus, et puis ça revient de plus belle...En gros, il me demande de remettre en question mes exigences, mais les siennes sont légitimes.
Une idée pour communiquer encore/mieux?
P.S. : concernant les projets on parle timidement bébé, mais c'est 3 pas en avant 2 pas en arrière...on nage dans le flou de ce côté-là aussi...
P.S. : j'ai prix rdv chez un psychologue de couple la semaine prochaine. Je sais qu'il est contre, mais même s'il ne veut pas m'accompagner, ça me fera du bien à moi...


Je suis désolé, mais un psychologue de couple ne résoudra rien du tout. Il va juste compter les billets à la fin de la séance et rien de plus.

Non attrape le ton mari, et dis lui les choses, franchement, comme tu les penses, et n'hésite pas à évoquer la possibilité de rupture.

Qu'on se le dise, que le travail soit important, c'est parfaitement concevable, qu'il y soit passé et absorbé par son taf, ok, no souci, mais qu'il te délaisse complètement... Non à toi de lui faire comprendre que tu es là, et que tu ne fais pas partie des meubles de la maison, et que si il veut que tu fasses toujours partie de cette même maison, qu'il y mette du sien.

Précise que tu veux des actes, pas des mots, et que si il ne t'aime plus, qu'il te le dise franchement. Rentre lui dedans par les propos, mais attention, les réponses pourraient ne pas être facile à entendre. Mais au moins, tu seras fixée.

Dis toi que de toute façon, ça ne sert à rien, tu vois bien que tu ne peux plus continuer ainsi.
82 ans 4474
madchat a écrit:
Bonjour à tous,

Pour venir un peu aux nouvelles, il s'est passé pas mal de choses depuis mon premier post. Mon mari a eu un accident (handicapant mais sans gravité) qui l'oblige à se tenir éloigné du boulot pendant un certain temps. C'est suite à cet accident que j'ai ouvert les yeux sur beaucoup de choses que je n'ai pas pu/voulu (?) voir auparavant.
Je pense qu'il est complètement sous l'emprise de son boss qui le manipule et le harcèle. Depuis son accident certaines personnes de son entourage professionnel délient la langue et j'apprends de plus en plus des vérités qui font sens maintenant que j'ai le tableau général mais dont je n'ai jamais soupçonné la gravité avant.
Il fait une première démarche chez un psychothérapeute bientôt, pour regagner de l'estime de soi (inexistante) mais pour le moment il est dans le déni complet.
Merci à tous ceux qui ont suivi ce fil. Je ne répond pas à chacun mais je reçois les opinions de tous et je fais le tri en fonction de ce que je perçois ;)



il est donc possible que ce que tu prenais pour un problème de communication était en fait un énorme mal être du à ses problèmes de travail.

J'espère que la situation va s'améliorer.

Tiens-nous au courant si tu le veux bien.
39 ans Dans le Nord 46
Bonjour à tous et pardon à Saralou dont je n'ai pas vu le dernier message... :oops:
La situation à un peu évolué car mon mari est toujours en invalidité et éloigné de son travail et c'est simple : j'ai l'impression de retrouver l'homme que j'ai épousé!
Plus de pression, d'engueulades, moins de râlage systématique sur tout...
Il a pris du recul par rapport à son travail ( avant, il aurait continué à faire du télétravail), mais appréhende le retour au boulot ( et moi aussi!) :(
Je me suis renseignée brièvement auprès des personnes-ressources (médecin du travail, psy d'entreprise) pour obtenir une marche à suivre dans le cas du harcèlement, mais ils ont la logique de son employeur... :evil:
Enfin, pour ma part je vis beaucoup mieux la situation pour le moment, je lui ai même dit (en rigolant) qu'il pouvait continuer à rester à la maison :lol:
Voilà, il a rendez-vous dans un mois à la clinique du stress. On verra.
Merci à tous pour votre écoute et votre soutien!
B I U


?>