Le 01.04.08 Par Anne Stolbowsky

Le secret minceur des japonais enfin perçé …

Portail japonaisAprès des années de recherches, des centaines de milliard dépensés pour répondre à une question simple : « pourquoi les japonais sont minces ? », La vrai réponse a enfin été trouvée par le laboratoire pharmaceutique Merkel…la fin est tragique malheureusement.

C’est par hasard que Peter FatBold, chercheur chez Merkel, a découvert le

gaijongdosecret dans un petit restaurant de Tokyo nommé « Gaijongdo ».
Après avoir mangé chez « Gaijongdo », il a inexplicablement perdu 30 kilos en une semaine. Un poids jamais repris plusieurs mois après, malgré une mauvaise hygiène de vie et une alimentation déséquilibrée.
Aucun médecin n’étant parvenu à expliquer cette brutale perte de poids irréversible, Peter FatBold a décidé de mener lui même l’enquête.

« Le restaurant Gaijongdo s’est montré très secret et méfiant. Quand j’ai demandé au chef si je pouvais faire un tour en cuisine, çà a été un refus net…même leurs poubelles sont gardées par des Yakuzas ! »

Ne pouvant pas entrer lui même, Peter FatBold a envoyé un rat télécommandé muni d’une webcam (C’est fou les gadgets qu’on peut trouver là bas !)

L’analyse des photos et prélèvements a finalement révélé l’ingrédient secret : le « koitofu ».
Ce poisson qu’on ne trouve qu’au restaurant Gaijongdo serait le croisement entre une méduse et une carpe. Un mélange pourtant impossible scientifiquement !!!
Ce poisson impossible à reproduire provoque inexplicablement un raffermissement cellulaire et une dissolution des tissus adipeux dans le corps de celui qui l’ingère.

Koitofu

Peter FatBold a voulu en savoir plus. Dans la dernière note de son carnet, il déclarait : « Je pars voir ce chef. Et je ne partirais pas sans savoir comment produire ce poisson miracle. Je dois le faire. Pour la science ! Pour l’humanité. Ps : pensez à nourrir mon hamster. Merci »

Depuis, Personne n’a jamais revu Peter.

Si un jour vous vous aventurez dans les ruelles de Tokyo, et que vous croisez un vieux japonais à longue barbe blanche, parlez lui de « Gaijongdo ».
Il partira en courant, en criant « malheur à celui qui perce le secret de la légende Gaijongdo !!! »


... Charger plus