Le 20.05.04 Par nuage noir

La vie au quotidien avec une femme ronde

A part les jugements qui ressortent en 1er : rang social, attitude générale…sur quoi les gens portent leur regard ??? Bonne question que voila !

Et bien, ne jugent-ils pas la personne que vous tenez la plupart du temps par la main, celle a qui vous donnez des petits noms qui vous paraîtraient totalement ringards dans la bouche d’un autre, et qui vous accompagne dans la vie ?

Je veux dire : votre MOITIE !!!

Alors que vous lui trouvez toutes les qualités du monde, votre famille

trouve un malin plaisir à l’accabler de tous les défauts possibles et imaginables. Mais surtout ils portent le jugement fatidique, une petite phrase qui n’a l’air de rien, 4 petits mots expulsés d’une bouche que l’on croyait innocente au possible : « MAIS ELLE EST GROSSE !!! »

Par le sacro-saint-idéalisme-de-la-taille-mannequin, je ne l’avais pas remarqué !!! Et puis d’abord, un peu de respect, on dit pas grosse mais ronde ! Na !

Merde, et je fais quoi maintenant ?

Je la mets au régime ?

Je suis incapable de me passer de chocolat et je ne vais pas la pousser à se priver des joies culinaires, non, non !!!

Je change de femme et je prends la 1ere « anorexique » qui passe ?

Ahhhhh non ! Qui va me tenir chaud l’hiver ??!! (C’est de l’ironie je vous rassure ;-) )

Ben sûrement que, par dépit et non pas pour son humour, sa tendresse, son mauvais caractère, sa beauté et tellement de choses qui riment avec elle, je vais la garder auprès de moi !!!

Bon, le 1er pas est fait : bien que j’ai brieffé mon entourage, ça a été un semi échec !

Et 1ere constatation :

Ne présentez JAMAIS une ronde complexée à des personnes dont le QI relationnel ne dépasse pas 60, même si ces personnes font partie de votre cercle familial.

1eres emplettes

Moi qui pensais qu’elle était anti-sportive, je me suis bien trompé ! Le nombre de kilomètres à avaler pour trouver un magasin qui veuille bien faire des vêtements où le prix est à peu prés proportionnel a la quantité de tissus utilisé est un défit dont on ne ressort pas indemne … Je crois que le 20 Kilomètres-shopping est le seul sport où l’homme n’a aucune chance de sortir vainqueur !

Donc le temps de trouver le saint graal, ma grand-mère aurait déjà pu lancer sa propre collection !

2ème constatation :

Ma copine n’a aucun lien de parenté avec la garde robe de ma grand-mère !

Est-ce que ça me grossit ??

Donc, on a rendez-vous a 10h00 (le motif n’a pas d’importance a ce stade).

9h15 : essai d’un pantalon et d’un tee-shirt (c’est très succinct) :

« ouai tu es super belle ! »

« Ça me grossit pas ?? « 

« Ben nan ou vas-tu chercher ça , sûrement pas à cause du pli qui se forme légèrement au niveau des hanches, mais dois-je te rappeler qu’avant d’être ronde, tu es une femme, ma chérie. »

9h25 : essai pantalon + pull :

« tu es radieuse » … et question fatidique :

« ça me grossit pas ?? »

« heu nan » ( l’homme perplexe a du mal avec le vocabulaire, il régresse)

9h35 :

« Je trouve qu’une chaussure, elle est ou l’autre ? »

« sûrement là ou tu ne cherches pas » ( l’homme dépité a le sens de la répartie)

9h45 :

« bon, alors ça va, ça me grossit pas ?? »

– (Je commence à croire que le « non » n’existe pas dans son vocabulaire … )« C’est le miroir qui donne cette impression » (Si impression il y a, dans ces conditions mieux vaut éviter d’employer le terme « grossit » même si la phrase posséderait la négation dans sa construction.)

9h50 :

« ben chéri, dépêche toi, on va être en retard ! »

(impossible de parler, je suis brisé !)

3eme constatation :

L’achat d’un miroir inclut de grandes responsabilités !

Rondeurs a table

Un point me semble particulièrement obscur concernant un détail (qui l’est pour moi en tout cas) de la vie courante : le fameux complexe du « je ne veux pas que l’on me regarde manger, donc je ne mange pas en dehors de chez moi » !!!

Au début, je me suis dit : tiens, elle entame un régime, ce qui me laissait coi et bien sur, sans jeu de mot absurde, sur ma faim ; elle n’acceptait aucune invitation au restaurant, ce qui met en général un doute sur les capacités que vous avez a être de bonne compagnie (pauvres hommes tout de même ;-) ).

Mais le temps passant, doublé d’une certaine lenteur que l’homme a à se poser les bonnes questions, font que j’ai tout de même réussi à mettre le doigt sur le problème.

Il est certain que l’amalgame que l’on fait des personnes rondes est absurde : qui pense rondeurs pense appétit gargantuesque !

Déjà, tout le monde n’est pas à égalité devant les calories et elle ne dévore pas tout ce qui bouge ni 2 fois + que les autres (bien que j’ai connu au lycée, un copain de classe qui pratiquait la choucroute en apnée, je pense qu’il ne respirait que toutes les 2 ou 3 minutes) ni spécialement a foison.

Bref il me semble que ma compagne a toujours eu un appétit raisonnable et justement à elle de montrer que ce cliché est surfait !

4eme constatation :

Lire Vivelesrondes en profondeur afin de trouver les réponses qui nous (les hommes) échappent…

CONCLUSION

On peut se demander ce qu’on fait sur VLR quand on est ni rond, ni « FA » (terme auquel je ne me ferais jamais et que j’ai découvert il y a peut :s )

Et bien, tout ce que j’aurais a vous répondre c’est que nous sommes des hommes qui aimons tout simplement des femmes, qui voulons les aider a s’aimer et les comprendre dans tous les petits soucis qu’elles ont au quotidien … comme toutes les femmes !


... Charger plus