MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Quels medocs puis je prendre?

45 ans ze youniverse 1623
Bonjour à tous

Voilà en ce moment, mon moral est au plus bas. Je retombe ds la melancolie, je pleure pour un rien, j'ai l'impression que je retombe ds la dépression  
(comme il y a qqles années) :cry:
Je pense prendre RDV avec mon généraliste et je voudrais savoir, si vous êtes ou avez été ds le mm cas, quel anti depresseur ou anxiolitique pourrait m'aider ds cette sale passe.
Merci d'avance merci à tous
34 ans morbihan - bretagne 126
Bonjour Selkis.
C'est une bonne chose que tu ailles voir ton médecin, c'est déjà une bonne partie du chemin.
Il y a cependant quelque chose qui me "dérange" un peu, c'est que j'ai l'impression que tu parles des anxiolitiques ou anti-dépresseurs comme d'une solution.
Les médicaments peuvent être une aide, c'est le but de leur existence, mais en aucun cas ne sont une solution. Les médocs pourront t'aider à ne pas être submergée par ce mal-être qui s'installe, mais en aucun cas , en aucune manière cela reglera les problèmes à l'origine de ton mal-être.
Trop de personnes ont tendance à oublier que les médocs ne sont rien de plus que ça : des aides.
C'est un peu comme une voiture. Imagine : tu roule en voiture, tout à coup, tu vois qu'un voyant te signale une panne assez importante. Si tu enlève le voyant, ça ne répare pas la voiture !
Si tu te sens mal, c'est certainement pour différentes raisons, et effacer chimiquement le sentiment de mal-être et de dépression ne t'aidera pas du tout à trouver les raisons de ce sentiment et donc à l'éffacer durablement si tu ne prend pas la peine de comprendre POURQUOI tu vas mal.
Je pense qu'il serait bon que tu ailles voir un professionnel qui puisse travailler avec toi là dessus. Ton medecin traitant peut être une première démarche, mais je te conseille de faire une démarche pour voir un psy (psychiatre, psychologue, psychothérapeute... comme tu le souhaite).

Ne crois pas que je sois anti-médocs, au contraire. Je pense qu'ils peuvent être indispensables pour réussir à travailler sur soi-même quand on est mal dans sa peau et dans sa tête. Mais il ne faut pas s'arrêter aux médocs sans rien faire derrière, comme des milliers de personnes qui ne peuvent plus se passer de leur "pilule magique".

Les psychiatres sont remboursés par la Secu (faire attention aux dépassements d'honoraires) et tu peux certainement voir un psy par l'intermédiaire du Centre médico social le plus proche de chez toi. Peut-être que le premier que tu verras ne te conviendra pas, peut-être que le deuxième non plus... Ne lache pas le morceau, car tu trouvera un professionnel qui pourra t'aider, sans préjugés.

Je te conseille vraiment de faire ce travail, pour toi-même. Ce ne sera pas facile, c'est sur, mais dans quelques temps, tu sera fière de toi d'avoir travaillé autant pour ton bien-être et ton avenir.

Je t'envoie plein de courage.
Je comprend ta situation, j'y suis passée. N'hésites pas à me contacter si tu le veux.
45 ans ze youniverse 1623
Merci pour ta téponse Ambrine
Ms je n'ai pas été très claire ds le mien. Je sais que ce n'est pas LA solution ms je sais, pour l'avoir dejà "testé" que les médocs peuvent être une aide qqls fois . Je ne veux pas m'abrutir de médocs ms être momentanement aidée pour arriver à faire face pd ce passage difficile. Qd à l'aide psycho, j'en ai eu une et elle m'a bcp aidée. Malheureusement, elle a ses limites.
Voilà...
41 ans 04 5576
selkys a écrit:
Merci pour ta téponse Ambrine
Ms je n'ai pas été très claire ds le mien. Je sais que ce n'est pas LA solution ms je sais, pour l'avoir dejà "testé" que les médocs peuvent être une aide qqls fois . Je ne veux pas m'abrutir de médocs ms être momentanement aidée pour arriver à faire face pd ce passage difficile. Qd à l'aide psycho, j'en ai eu une et elle m'a bcp aidée. Malheureusement, elle a ses limites.
Voilà...



tu sais ma belle personne ne peut te conseiller des médocs comme cela, sur un forum du net. Ce serait totalement inconscient...

Le mieux serait de laisser ton médecin te faire des propositions, en te décrivant bien les effets de chaque médicament...

je te fais un gros bisous
34 ans morbihan - bretagne 126
Je comprend.
J'ai l'impression que ça ne s'est peut-être pas bien passé avec le professionnel que tu as pu voir, ou en tout cas pas à la hauteur de tes attentes... ça arrive, souvent même...
J'ai l'impression que tu cherche une petite béquille, comme une personne en rééducation après un "accident de la vie", et que tu crois que cette béquille, ce sera les médocs...
Je ne veux pas te froisser, bien au contraire. Mais demande-toi pourquoi tu crois que seuls les médicaments pourraient t'aider ?
Si le travail que tu as pu faire sur toi même ne t'as pas encore aider à aller mieux, c'est qu'il faut aller plus loin, avec quelqu'un qui te conviendra mieux... Je sais, c'est facile à dire...
Tu dis que tu as l'impression de retomber en dépression "comme il y a quelques années" : que s'est-il passé il y a quelques années pour que tu déprime ? et que se passe-t-il a nouveau pour que ça revienne ?
De quand cela viendrait-il ? Remontes à ton adolescence, à ton enfance. Il y certainement, comme chez tout le monde, quelque chose qui se répète, de manière inconsciente.
Tu laisses entendre que les médocs t'ont aider à sortir de la dépression, et je suppose que c'est après cette période dépressive d'il y a quelques années. D'où l'idée sans doute que les médocs pourraient une autre fois régler le souci.
Mais demande toi pourquoi c'est revenu, cette dépression, si c'était vrament réglé...
Ce n'est pas facile, mais ça en vaut le coup.
Excuse moi si j'ai trop hativement fais des suppositions... Je ne souhaite que te donner quelques pistes...
Trouve un professionnel avec qui travailler, et par forcément un psychiatre ou un psychologue ! tu peux aller voir un psychomotricien, faire des ateliers d'expression artistique, faire du sport, faire du chant ou de la musique...
Bref, tout ce qui te permettra de faire sortir tout ça, tout ce que tu veux enfouir sous des médocs.
Tu dis que l'aide psychologique a ses limites. Oui et non. Les limites, ce sont les tiennes. ;)

Je t'encourage à tenir le coup, et va voir un psychiatre qui pourra te prescrire des médicaments s'il le juge utile.
Par contre, et n'en prend pas ombrage, je suis tout à fait de l'avis de Toad, on ne va pas te conseiller des médicaments. Parce que ce serait immoral, que ça ne t'aiderais pas, bien au contraire. De plus, ce genre de médicaments ne sont accessibles que sur ordonnance et nécessitent un suivi régulier.

Je te souhaite bonne chance !
N'hésites pas à m'envoyer un MP si tu en as envie.
K
44 ans dunkerque 19
Bonjour,
comme la plupars, je t'invite à parler avant de prends des medicaments, car dis toi bien que ceux ci ne représente qu'une aide ponctuelle. J'ai déjà fais pas mal de depressions et autres joyeuseté dans se style ( je suis cyclothymique, maniaco depressif ) et les médicaments ne sont rien sans un suivi cohérent. Je m'en suis sorti, enfin mon quotidien est plus facile à vivre maintenant, sans medicament, bref j'ai une vie normale, avec femme et enfant. Si il y a quelques années tu as fais une depression et que cela recommence, c'est peut être que le "mal" n'a pas etait bien soigné.
Bon courage et surtout dis toi toujours que chaque probleme à TOUJOURS une solution.
45 ans ze youniverse 1623
Merci pour vos réponses!
J'ai RDV la semaine prochaine chez mon Dr. Je vais reparler de tt ça avec lui et nous verrons bien. En tous les cas, votre soutien fait bcp de bien.
Bizes à tous!
32
selkys a écrit:
Bonjour à tous

Voilà en ce moment, mon moral est au plus bas. Je retombe ds la melancolie, je pleure pour un rien, j'ai l'impression que je retombe ds la dépression (comme il y a qqles années) :cry:
Je pense prendre RDV avec mon généraliste et je voudrais savoir, si vous êtes ou avez été ds le mm cas, quel anti depresseur ou anxiolitique pourrait m'aider ds cette sale passe.
Merci d'avance merci à tous


Je ne pense pas que l'on puisse vous conseiller, sans vous connaitre, vous examiner, avoir parlé avec vous quoi que ce soit en terme d'anxiolitiques ou d'anti dépresseurs. Il en existe d'efficaces, si réellement vous souffrez d'une dépression avérée, surtout si elle est réactionnelle, c'est à dire provoquée par une cause extérieure (et pas structurelle). Les médicament peuvent vous aider en complément de démarches complémentaires, psychothérapie, groupe de parole, changement de rytme ou de cadre de vie.

Pensez peut-être à une cure de magnésium et de millepertuis, à dormir plus régulièrement et surtout exposez vous à la lumière extérieure, même sans soleil, plus longtemps. Promenez vous même si vous n'en avez pas envie au début, respirez, sortez.

Ces simples petites choses, rassemblées pourraient vous aider

Bon courage
B I U