MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Attention à l'internetose !

37 ans Paris 404
Salut

Au vu des nombreuses questions que l'on peut voir sur la plupart des forum santé, et qui commencent par "j'ai lu sur le net que de tels symptômes pouvaient être  
dus à..." (ajoutez ici le nom de maladie que vous voulez, de préférence grave et incurable), j'ai eu envie de citer ici un petit texte qui date de plusieurs années déjà, mais hélas toujours d'actualité :

Citation:
L'internetose est une nouvelle maladie apparue au début des années 2000.

Il s'agit un groupe de symptômes banals associés à une grande angoisse qui est lié à la fréquentation d'internet.

L'histoire naturelle de la maladie est la suivante :

Au début, il y a des signes sans gravité : un ganglion par ci, le nez bouché, une boule sur un testicule, un fourmillement dans les mains, un douleur bizarre, une angine qui tarde à guérir, etc.

En l'absence de consultation médicale, ou après un avis médical rassurant jugé insuffisant, la victime va exposer ses symptômes sur internet, dans des forums notamment.

Elle va recevoir alors des avis variés de personnes totalement incompétentes ou lire des choses effrayantes, qui vont la porter à envisager différents diagnostics :
- Primo infection VIH 90% des cas
- Sclérose en plaques 75% des cas
- Cancer de la gorge ou du testicule 25% des cas.
- Maladie de Creutzfeld Jakob 5% des cas
(plusieurs choix possibles)

Le VIH et la SEP ont l'énorme avantage de pouvoir donner tous les symptômes qui existent, il est donc facile de se reconnaître dans leur description.

La maladie se déclare alors, avec le développement de nouveaux symptômes liés à l'angoisse, qui ne font qu'aggraver la suspicion de maladie, contre l'évidence médicale de bonne santé.

La quête de renseignements sur Internet s'accroît, et ne fait qu'aggraver les choses en brouillant l'esprit de la victime, la maladie imaginée occupant 90% de ses capacités cognitives.

Seules solutions pour rompre le cercle vicieux :
- Trouver un médecin capable de faire adhérer la victime à l'idée qu'elle est en bonne santé ou souffre d'une affection bénigne (genre banal reflux gastro-oesophagien post antibiotiques )
- Débrancher internet dans les cas les plus graves.


Merci en passant au Dr Dupagne, médecin et administrateur d'un forum santé, pour cet article.
34 ans Paris 201
Bien que tout à fait d'accord avec cet article, j'ai quand même envie de mettre en avant le fait que ça fait parfois grand bien de discuter avec d'autres "usagers" non médecins (oui parce qu'il paraît qu'on est usager de soin ;) ) et que ça va aussi parfois permettre à des gens qui n'osent pas aller consulter de passer le pas ...
Je suis d'accord sur la vigilance pour ne pas donner d'avis médical, et au contraire renvoyer sur un médecin pour la question du diagnostic, mais la question du "vivre avec", du partage d'expérience, ou tout simplement du support moral me semble avoir tout à fait sa place sur internet.
Une petite réaction comme ça, sur le vif ...
M
36 ans 3802
je suis de ce genre là... surtout depuis que j'ai pu trouvé sur le net un truc grave confirmé par le médecin ensuite... qui n'a eu aucun tact en m'annonçant la nouvelle, ça m'a traumatisée je crois

du coup la dernière fois j'ai poussé mon doc à me faire tester pour la malade de lyme... enfin heureusement que je l'ai forcé à me faire des tests car on a trouvé qqch et elle pensait que ct juste des angoisses... à force j'ai l'impression qu'elle ne me prend pas au sérieux

donc oui faut faire attention à ce qu'on lit sur le net... on n'est pas médecin en lisant
40 ans Somewhere in the night... 437
C'est vrai que l 'internetose est un "problème" mais j'aimerais dire quand même que ce forum médical dont tu cites les sources et bien je trouve que des fois les professionnels qui y interviennent t envoient bien sur les roses pensant que tu ne sais pas lire car ils ont explique le cas à la page 1350/2048 et que tu n'avais qu'à lire.
Je fais cette remarque car je fais partie des angoissés du Vih (pour dire même avec protection je trouve le moyen parfois de psychoter c'est dire!) et le docteur Dupagne avait créer un forum spécial pour les angoissés du vih qui selon une saute d humeur a été fermé.
Apres un rapport à risque effectivement on psychotte et surtout que les infos divergent (sida info service qui s est arreté en 1990 sur la législation oud autres site médicaux parlant des derniers tests de 4 eme génération qui permettent un resultat a 99.8% fiable a 1 mois apres le rapport et a 100% a 1 mois et demi).
Donc en effet le plus simple est d aller chez le médecin mais vous imaginez si à chaque fois qu'on suspecte quelque chose on allait chez le médecin?je ferais des test hiv apres chaque rapport? le mieux etant de se cantonner à un ou deux specialisé site et ne pas lire les forums ou du moins les prendre pour ce qu ils sont et non pas ce rapport maso de beaucoup vouloir à tout prix trouver le symptome pour nous donner raison.
10361
ptittrunks a écrit:
vous imaginez si à chaque fois qu'on suspecte quelque chose on allait chez le médecin?je ferais des test hiv apres chaque rapport? .


ben en fait ils ( les docteurs) ne sont pas la pour ca ? a chaque expérience, a chaque personne, a chaque cas, correspond un diagnoistic qui dépends de tas de choses parfois.
Parce que tu crois que sur vlr on est a l'abri de cela ? tu sais le nombre de fois ou j'ai pu lire, j'ai un bouton sur le nez ( je schématise un peu hein ?) quest ce que c'est ? est ce grave ? j'ai tel ou tel resultats a des analyses de sang ca veut dire quoi ?.

Les résultats ne doivent interprété que par des praticiens compétent, et pas par le meilleur copain ( même s'il le fait dans le simple but de faire plaisir et de rendre sevice)
on peut partager nos expériences dans ce domaine, faire un diagnostic non !
37 ans Paris 404
kasia a écrit:
Je suis d'accord sur la vigilance pour ne pas donner d'avis médical, et au contraire renvoyer sur un médecin pour la question du diagnostic, mais la question du "vivre avec", du partage d'expérience, ou tout simplement du support moral me semble avoir tout à fait sa place sur internet.
Alors là je suis entièrement d'accord ! Heureusement qu'il y a le net pour que les gens souffrant d'une même maladie puisse se soutenir, s'entraider et se sentir moins seuls

Mais pour ce qui est d'un avis médical en fonction de symptômes, je suis d'accord avec Co_lette, RIEN ne remplace un spécialiste...
et si on se rend compte qu'on psychote tellement qu'il faudrait aller voir son généraliste tous les 4 matins, dans ce cas c'est pathologique, et essayer de se rassurer sur le net ne fait en général qu'accentuer les choses.
60 ans Au bord de la mer 15536
ptittrunks a écrit:

Donc en effet le plus simple est d aller chez le médecin mais vous imaginez si à chaque fois qu'on suspecte quelque chose on allait chez le médecin?je ferais des test hiv apres chaque rapport?

Non mais là c'est toi qui a une phobie très particulière, et je ne pense pas que lire un site internet y change quoi que ce soit.
Si tu flippes après chaque rapport à cause du VIH, consulter pour savoir si tu l'as choppé ou pas ne sert à rien, ce qu'il faut c'est que tu ne flippes plus ;)
M
37 ans 397
kasia a écrit:

Je suis d'accord sur la vigilance pour ne pas donner d'avis médical, et au contraire renvoyer sur un médecin pour la question du diagnostic, mais la question du "vivre avec", du partage d'expérience, ou tout simplement du support moral me semble avoir tout à fait sa place sur internet.
Une petite réaction comme ça, sur le vif ...


+1 également !
Moi je suis une angoissée du cancer, il y a eu beaucoup de cas dans ma famille et après plusieurs deuil cette maladie me fait très peur. J'ai donc tendance à m'en trouver à chaque fois que j'ai un pet de travers ! Mais je finis toujours par aller voir un médecin quand vraiment quelque chose ne passe pas au bout de 2 semaines.

Sinon je suis 100% d'accord pour le partage d'expérience : j'ai une malformation au dos, quelque chose d'assez grave, mais hélàs peu de gens me comprennent, parce que le "mal au dos" c'est très commun et que chacun a son remède magique pour me soigner.... Or ce que j'ai c'est une malformation de la colonne vertébrale, quelque chose contre lequel il n'y a qu'une opération extrêmement risqué, mais qui en cas de trop grande évolution peut me paralyser à vie... Et cela m'a fait beaucoup de bien de voir le témoignage d'autres personnes souffrant de la même chose. L'impression qu'enfin quelqu'un comprenait vraiment ce que je ressens depuis des années ! :)
R
35 ans 15384
Je remonte parce que sur VLR ou ailleurs,l'internetose fait des ravages :lol: ;)

Donc ce texte devrait etre lu attentivement par tous ceux qui pensent qu'Internet remplace une consultation médicale !
36 ans 5932
:lol: Docteur Internet c'est comme Señor Météo : on ne peut pas croire tout ce qu'il raconte.
B I U