MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Il est temps d'en finir ...

A
34 ans 1
Salut


Cela fait plusieurs années que je suis ce forum, mais je n'ai jamais eu le courage de poster peut être par ce que je suis un garçon et que  
je pensais être le seul dans ce cas.... faut dire que seulement 10% des personnes présentant des TCA sont du sexe masculin.

Bon je me lance.

Il y a 3 ans alors que j'étais encore au lycée, je faisais 128 kg pour 171cm, j'étais un garçon plutôt jovial, je n'avais jamais eu de problème de sociabilité , bien au contraire , mon poids n'avait que peu d'importance a mes yeux hormis les endroit ou il fallait se mettre torse nu comme la plage.

Je ne prêtai pas une grande importance aux moqueries bien que ça gênait les autres membres de ma famille.

Mais voila alors que je continuais mon petit bonhomme de chemin ( je voulais devenir médecin ), je suis tomber raide dingue d'une fille de ma classe et c'est alors que j'ai fais un régime suivie plus ou moins par un nutritionniste accompagner de 2h de musculation par jour .
Ce qui ma permis de perdre 50 kg en 6 mois, j'étais très déterminé

Mais voila alors que je m'embellissais et que je recevais de nombreuse avances de la part d'autres filles , je restais malgré tout sur la même fille .
Je n'ai jamais pu m'accorder avec la fille en question qui par malheur se retrouvai dans la même fac de médecine que moi... ce qui fait que j'accordais plus d'importance a cette filles qu'a mes cours , je n'allai en cour que pour la voir etc ... et c'est alors que mes TCA ont commencées progressivement.

Je suivait toujours un régime hyper proteiné et je cachais mes crise de boulimie vomitive à tout le monde.

Malheureusement, ces crise ont continuées et m'ont crées des période de dépressions suivies de période d'euphorie. J'étais devenue bipolaire et mon poids continuais de faire le yoyo en fonction de ces périodes.

Ce qui fait que j'ai totalement perdues confiance en moi et sur mes deux années de p1 je ne me suis jamais présenté aux concours.

Au jour d'aujourd'hui je pèse 82 kg et ça fait 4 mois que je ne sort plus de chez moi, je ne regard plus les gens dans les yeux et j'ai toujours ces crise de boulimie vomitive qui me suivent , j'ai perdu contact avec tous mes amis et je ne sais pas quoi faire pour m'en sortir... a coter de ça mes parents essayent de m'aider mais ne comprennent pas non plus.

J'ai essayé de voir un psychiatre , mais j'avais l'impression de parler dans le vide sans jamais avoir de réponse a mes problèmes .

Merci a tout ceux qui me suivent toujours , je sais que c'est pas facile et j'espère que vous serez nombreux et nombreuse a réagir et merci pour tout
34 ans 4879
Je pense que dans ton cas, la boulimie est liée à deux facteurs:

Tout d'abord le régime, dur, j'ai déja fait des régimes hyperprotéinés, c'est un vrai calvaire. Le principe de ces régimes c'est une grosse perte de poids puis, dès que l'alimentation redevient "normale" (par la j'entends avec de "vrais aliments", une reprise du poids perdu plus des kilos en plus.

Cela est normal, lorsque tu prives ton corps, il se met en mode privation, soit un stockage de tout ce qui est avalé. Lorsque tu manges encore tes sachets il n'a rien à stocker du coup tu maigris, mais lorsque tu recommences la moindre nourriture normal, il va continuer à stocker pendant de longs mois, beaucoup plus que normalement...et tu va reprendre tout ton poids, même en mangeant du poulet grillé et des haricots verts...ton corps va pomper toute la graisse et les sucres que tu lui donnera, même ce qu'il n'aurait pas pompé avant, tout simplement pour faire des réserves en prévision d'une autre privation.

Ensuite, une mauvais image de ton corps. Le fait que tu te fasse vomir, typique de la boulimie (contrairement à l'hyperphagie)est le signe que l'apparence et la peur de regrossir sont le facteur principal. Le fait que tu te fasse vomir t'empêche de regrossir, te permet de garder un poids stable...mais à quel prix??
Tu t'expose à de problêmes intestinaux grave, déchaussement des dents, haleine fétide, vomissements de sang, et à terme la mort.

Bref à ce stade, la seule manière d'apaiser tes rapport avec la nourriture et de ne plus être obsédé par le fait de maigrir doit se jouer sur le plan psychologique. Bref tu l'aurais compris, seul un psychologue ou un psychiatre,voire un comportementaliste si possible spécialisé dans les TCA peut t'aider à aller mieux.
Je te conseille d'aller voir sur le site du "gros" et de les appeler afin qu'il te donnent le nom d'un médecin près de chez toi...qui connaitre vraiment tes problêmes et surtout...qui ne te jugera pas.

Bon courage, tu en parles c'est déja bien...tu as fait le 1er pas, maintenant va consulter si tu veux vraiment t'en sortir... ;)
B I U


Discussions liées