MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Lolita de Adrian Lyne

27 ans Montpellier (France) 211
Bonjour , j'aurais aimé savoir si quelqu'un ici a déjà vu le film " Lolita" de Adrian Lyne ( pas celui de Kubrick) et ce qu'il en  
a penser?

J'étais obligée d'en parler, personelement c'est un film qui me... pfiou pas de mot , il est tellement magnifique, j'ai dut le voir quoi? allé une bonne 20 ène de fois et a chaque fois je pleure toujours autant. C'est un film qui ne m'a pas laissé indem!
Pour ceux qui ne saurait pas du tout de quoi je parle voici un petit résumé ( que je n'ai pas écrit moi même ) :USA, 1947. Brillant professeur, Humbert Humbert arrive dans une petite ville de Nouvelle-Angleterre où il doit enseigner le français. Il loue une chambre chez Charlotte Haze, une veuve esseulée qu'il n'apprécie guère, mais il est subjuguée par sa fille Dolorès, surnommée Lolita, une insupportable et ensorcelante nymphette.

Ce qui m'a vraiment boulversé dans ce film c'est qu'on ne peut pas accuser Humbert de pédophilie ( a mon avis) car il n'y a vraiment QUE Lolita , aucunes autres jeunes filles ne lui produit cette effet... oh et puis quand il dit : " Je la regardais et je savais aussi sûrement que je sais que je vais mourir , que je l'aimais plus que tout ce que j'avais pu voir ou imaginer sur cette terre" c'est juste magnifique :oops:


( j'ai bientot terminé le livre et je suis vraiment déçue , parce que dans le livre tout est différent, je ne retrouve pas le Humbert qui m'avait boulversé , a la place je retrouve un espèce de pervers manipulateur)
3923
C'est tout le problème des adaptations cinématographiques qui se doivent d'édulcorer parfois les personnages afin de les rendre plus acceptables.
De même les images ne peuvent pas toujours retranscrire explicitement les textes.

Je me souviens avoir lu " Crash " après avoir apprécié le film de Cronenberg....
Si le film est teinté d'un érotisme soft mais légèrement dérangeant, le livre est franchement pornographique.
44 ans 17521
J'avais vu ce film au cinéma lors de sa sortie, et je dois dire que si j'aime Jeremy Iron, je n'avais pas spécialement aimé le film... enfin j'avais passé un bon moment, sans plus... je l'avais trouvé assez creux, en fait... pour moi, le film est tellement édulcoré qu'il en perd son côté sulfureux... :?

Et je suis d'accord avec ce que dit pierrelyon concernant "crash"...
65 ans Paris 35
Ne supporte pas du tout la comparaison avec celui de Kubrick. Remake inutile..
B I U