MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Obsédée par la mort

46 ans Lyon 1299
comme certaines d'entre vous le savent j'ai accouché de mon petit Noé le 28/02.

vous le savez peut être moins, mais son grand frère Gabriel est né avec une anomalie cardiaque  
non décelée et il a passé 5 semaines et réa cardio pédiatrique entre la vie et la mort, à faire toutes les complications possibles et imaginables (dont une embolie cérébrale avec oedème au cerveau qui a failli le laisser déficient intellectuel). il va maintenant très bien même si nous avons passé des moments très très durs.

quand Noé est né à la maternité j'allais plutôt bien.

et depuis que je suis rentrée c'est tout le contraire.

le lendemain de mon retour mon mari était de garde de nuit et Noé s'est mis à vomir en geiser, de manière assez impressionnante.
et là je me suis pété une crise panique telle que mon mari a du rentrer :oops: et depuis il est en congé mais que jusqu'au 26.

bref je suis tout le temps stressée, quand il dort je vais le voir toutes les 10min pour m'assurer qu'il respire, ça m'angoisse. j'ai toujours peur de le retrouver... enbfin vous voyez quoi :cry:

noé a eu droit à un électrocardiogramme à sa naissance qui s'est révélé bon, mais le professeur en cardio, qui avait suivi Gabriel en réa, et qui m'a fait mon écho cardio foetale, a demandé, quand il a reçu les résultats de l'ECG, à voir Noé dans 3 mois pour un contrôle.
exactement au même endroit que là où gabriel était hospitalisé...

une psychologue, au courant de mon dossier, est passée me voir pendant mon séjour, et m'a laissé son numéro.
je me suis décidée à lui téléphoner vendredi et j'ai rendez vous avec elle demain.

la journée je vais "pas trop mal" mais dès que tombe la nuit c'est la cata. un peu comme quand Gabriel était à l'hopital en fait.

je me demande si je dois mettre ça sur le compte de la chute d'hormones, le fameux baby blues (car je pleure aussi pour un rien) ou alors si c'est plus profond, plus grave que ça.

et vous, comment avez vous vécu vote retour à la maison et votre coup de blues ?
40 ans caudrot 1384
salut karine, je comprends un peu ta situation. gabin a failli ( purée j'ai du mal à l'ecrire) mourir à 3 semaines de vie.
Et bien bizarrement, je suis plus sereine maintenant , car je sais qu'il est guéri et que c'était la faute à pas de chance.

Concernant ton état psychique, les angoisses qui arrivent la nuit c' est normal, la journée tu es occupée. si je me souviens bien, pour ton 1er, tu avais senti que quelque chose n'allait pas, tu as sauvé la vie de ton enfant en insistant pour qu'il soit vu par un médecin. Et bien dis toi, que ce sera la même chose pour ton 2ème, ton instinct de mère te préviendra s'il se passe quoique ce soit.
En parler c'est primordial, surtout avec la chute des hormones.

Après tu peux mettre le lit de bébé dans ta chambre, comme ça tu n'es pas loin de lui.

Maintenant c'est l'infirmière qui parle : si l'ecg de contrôle est ok pas raison de t'inquiéter. Le contrôle à 3 mois , c'est pour s'assurer que tout va bien et écarter définitivement toute pathologie cardiaque.
je suppose qu'on a dû te dire que s'il se marbrait ou avait les lèvres bleues, tu files aux urgences.

Essaies de relativiser, ce n'est pas parce que c'est arrivé à ton 1er, que ton second aura aussi un souci.

Zen et câline bien tes bibous ;)
M
44 ans Pau 568
Bonsoir
Ton message m'a ramené deux ans en arrière. La naissance de ma puce m'a beaucoup secouée. Déjà à la mater', j'étais terrorisée à l'idée qu'elle meurre de la MSN pendant mon sommeil : je ne dormais plus ! Celà a duré un mois. J'allais là voir tous les 1/4 d'heure quand elle dormait. Ma fille pleurait beaucoup. Avec le recul, je pense qu'elle ressentait mes angoisses. Aujourd'hui, je suis enceinte de bébé2. Je suis beaucoup moins stressée par cette grossesse que pour la 1ere mais je ne sais pas comment je réagirais à la naissance. Je te souhaite beaucoup de courage car c'est difficile surtout que tu as une expérience traumatisante avec ton ainé. Je pense qu'un soutien psy te sera utile, viens te confier le plus souvent possible sur le forum, celà soulage. Je t' :kiss: :kiss:
57 ans Région parisienne 2154
Ton angoisse se justifie largement de par ce que tu as vécu avec l'aîné.
Tu sais, je crois que pas une seule mère ne peut dire ne pas être angoissée par la MSN.
Voir cette psy te permettra de parler tes angoisses, qu'elles ne soient pas portées par le bb.
:kiss:
46 ans Lyon 1299
lalulu333 a écrit:

je suppose qu'on a dû te dire que s'il se marbrait ou avait les lèvres bleues, tu files aux urgences.


oui ça je l'ai vérifié je ne sais combien de fois sur mon ainé, ainsi que les conjonctives ;)

pour le dodo dans notre chambre, moi qui étais plutôt contre avant, et bien maintenant ya pas moyen, c'est obligatoire :lol: il dort avec nous dans son couffin par terre ! par contre on le met pour un dodo par jour dans son couffin dans son lit dans sa chambre (et je passe mon temps à aller vérifier, en plus du babyphone), pour qu'il s'habitue un peu, mais le dodo de nuit c'est pas pour tout de suite, au désespoir de mon mari !
j'ai pris comme excuse que comme ça on réagit plus vite aux pleurs et ça évite de réveiller le grand :lol:

pour la pathologie au début on m'avait dit que c'était congénital, puis pendant l'écho foetale le professeur m'a dit que ça pouvait être héréditaire, d'où mon angoisse (c'est le syndrome de wolf parkinson white peut être en as tu entendu parler).

bref, au delà de ça c'est plutôt la MSN qui me terrorise, et de lire que vous aussi vous y avez pensé me "rassure" un peu.

maore, je me trouvais aussi plutôt zen pendant cette grossesse vis à vis de la maladie, et puis à la naissance ça s'est avéré beaucoup moins simple en fait.

merci à toutes en tout cas !
42 ans lyon 1868
coucou,

ben je crois qu'on a toute eu peur de la MSN, normal, si petits on les aime déjà si fort, mais quand en plus on a toucher du doigt ce que pouvais faire la perte d'un enfant comme ca a été ton cas avec Gabriel, alors je crois qu'il est normal que tu n'ai pas envie de le vivre.

N'hésites pas une seule seconde pour la psy, ca ne peut que t'aider.
49 ans Sous la pluie !!! 4781
Je comprends tes peurs. Ma 4ème puce a une maladie génétique et les débuts ont été très très difficile sans compter son opération qui aurait pû tourner au drame (je l'ai mieux gérer pour ma 5ème puce qui a la même maladie). Cette peur-là, elle est là présente toujours. Tu as vécu quelque chose de terrible avec ton p'tit loup et tu ne veux pas revivre la même chose. C'est normal. Je penses que tu as fait le bon choix en prenant rendez-vous avec la psychologue. Ca va te faire du bien d'en parler, de sortir toute cette angoisse. Le contre-coup de ton accouchement et du reste c'est jamais facile à gérer quand on rajoute les craintes que tu as, c'est normal que tu craques. Alors, sors-lui tout ce que tu as sur le coeur. Le fait que ton p'tit bout dorme avec toi, te rassures un peu quand même ? Je te souhaite beaucoup de courage ma belle. Et si ça ne va pas n'hésites pas à me MP. Je penses fort à toi. Bisous à toi et ton Noé :kiss: :kiss:
45 ans 1805
Karine,
Tu sais avec ce que tu as vécu avec ton premier enfant, ça me parait logique ta réaction...Sur un autre post Izadora parlait de lâcher prise...et bé disons que pour toi ce lâcher prise pourrait te faire du bien: dans le sens ou c'est normal d'avoir toutes ces angoisses au vue de ce que tu as vécu. Accepter tes craintes (et d'ailleurs tu es en train de le faire ne serait-ce qu'en venant en parler ici), cette obsession par la mort, c'est aller de l'avant. C'est tenter de trouver une issue à des angoisses qui te sont insupportables.
Enfin, je crois ;) ;) ;)
46 ans Lyon 1299
j'ai attaqué un suivi psy et vais être orienté vers un centre qui s'occupe des liens mamans/bébé (séances individuelles d'entretien mais aussi activités avec bébé comme des massages par ex)

je vous tiendrai au courant...
40 ans Bas-Rhin 1498
que tu ne sois pas dans cet état d'inquiétude après ce qu'il c'est passé avec Gabriel, ce serait franchement un exploit, tu ne crois pas...

Après qu'elle soit rentrée de l'hopital, j'ai mis plus que 3 mois à me séparer progressivement de ma puce, la sieste, c'était sous mes yeux dans le couffin, sur le canapé du salon, je passais mes nuits avec elle, sans le papa car il ronfle, j'avais peur de ne pas entendre respirer ma fille .

C'est simple j'ai réintégré le lit conjugal il y a tout juste une semaine et c'est grâce à elle, c'est elle qui me montrait que c'est bon, tu peux me laisser, je vais bien .

Tu n'es pas Wonderwoman, c'est normal que tu aies peur, surtout que pour Gabriel, cela n'a pas été détecté tout de suite...

Accroche toi, le baby-blues n'aide pas non plus, mais si tu as besoin de pleurer, fais le...
B I U