MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Reprendre une formation ?

39 ans Angers 1761
29 ans et je ne suis toujours pas posée.. Mon cv recèle de formations entamées et non terminées, de petits boulots et si j'ai bien compris, suite à un entretien  
que j'ai eu lundi, ça fait un peu peur aux employeurs (ça et d'autres choses.. ) En discutant avec la recruteuse, elle a fini par me demander pourquoi je ne bossais pas dans l'"informatique" puisque ça semblait être mon centre d'intérêt principal..

Et là se pose la question de la formation. Est-ce que c'est vraiment judicieux de faire une formation maintenant ? J'ai peur de me retrouver dans le même cas de figure que précédemment.. A savoir, commencer un truc qui me branche et finir par lâcher l'affaire pour manque de motivation ou d'intérêt ou par découragement.. La différence, c'est que ça serait via l'AFPA et sur un an.. Un an plutôt intensif donc a priori, pas le temps de s'ennuyer, pas le temps de décrocher..

Je ne sais même pas si j'ai vraiment envie de ça.. Ou même si j'en suis capable.. Grave à mon âge de ne toujours pas savoir vers quoi s'orienter..

Bref, pourquoi ce message ? Déjà parce que j'ai besoin d'en parler ! Ça me travaille beaucoup, je suis un peu paumée.. Et parce que j'aimerai bien avoir vos retours d'expérience, vos avis, suggestions, conseils..
36 ans paris 517
Tout d'abord bonjour a toi

Ensuite bienvenue a toi jeune qui ne sait pas quoi faire ni ou aller il parait que c'est un truc de notre génération je te rassure tu n’es pas la seul dans ce cas

Pour ta formation je te dirais de bien faire attention car tu peux avoir une patient mais transformer cette passion en boulot ne vas pas te plaire a tout les coups
107 ans 3096
Je pense que tu devrais essayer de trouver exactement ce qui t'a poussé à arrêter les formations que tu avais entamées. Ensuite, essaye d'analyser avec le recul si tes choix étaient vraiment justifiés ou pas. Avoir un gros ras-le-bol, s'ennuyer, avoir envie de tout lacher, personnellement ça m'arrive très souvent mais c'est pas pour autant que je passe à l'acte.
37 ans Montréal 1666
Je suis un peu comme toi... ou pire?

J'ai étudié en soins infirmiers, en langues, en photo, en enseignement, en droit, en questions internationales et en pratique sage-femme et j'ai travaillé comme clown, comme emballeuse de farines biologiques, comme aide vétérinaire, comme télémarketeuse, comme caissière, comme vendeuse de jouets, comme directrice de la garderie d'une colonie de vacances, comme préposée aux manèges, comme spécialiste de la pomme et comme chef d'équipe en intervention psychosociale. J'en oublie fort probablement.

Et je ne sais pas encore ce que je veux. Ça se précise entre deux choix, mais je n'arrive pas du tout à me brancher. Depuis 6 mois...

Tout ça pour te souhaiter du courage et te dire que tu n'es pas seule... ;)
37 ans Montréal 1666
Juste un petit conseil: en entrevue et dans ton C.V., il ne faut pas tout dire... Grâce à une présentation confiante et bien travaillée, j'arrive toujours à faire valoir mes expériences pertinentes sans qu'on me soupçonne girouette mais sans mentir, et j'ai toujours eu les boulots que j'ai voulu! Tout ce que tu as pu faire, c'est une richesse! S'il y a des boulots que tu as eu longtemps, ça vaut la peine d'en parler...
32 ans Metz 291
Coucou,

Je sais pas si tu le sais mais pour faire une formation avec l'AFPA il te demande déjà de faire un stage, histoire de savoir si ça te plaît vraiment, ensuite y a les test et tout et tout.

Personnellement je suis allée à une réunion d'information (je sais pas si c'est ton cas à ton aussi) et j'ai trouvé que c'était plutôt sympa, tu apprends vraiment le métier, y a pas de matière "inutile" comme à l'école ^^

Je connais quelqu'un qui a fait une formation à l'AFPA et il a trouvait ça super :)

Après je sais pas si tu le fais, mais le mieux reste de faire un stage avant de se lancer pour voir si ca te plaît vraiment et puis comme ça tu peux parler avec les personnes de ton stage de leur parcours pour en arrivé à la, c'est assez intéressant d'avoir divers point de vu.
42 ans 4830
Vertige a écrit:
Je suis un peu comme toi... ou pire?

J'ai étudié en soins infirmiers, en langues, en photo, en enseignement, en droit, en questions internationales et en pratique sage-femme et j'ai travaillé comme clown, comme emballeuse de farines biologiques, comme aide vétérinaire, comme télémarketeuse, comme caissière, comme vendeuse de jouets, comme directrice de la garderie d'une colonie de vacances, comme préposée aux manèges, comme spécialiste de la pomme et comme chef d'équipe en intervention psychosociale. J'en oublie fort probablement.

Et je ne sais pas encore ce que je veux. Ça se précise entre deux choix, mais je n'arrive pas du tout à me brancher. Depuis 6 mois...

Tout ça pour te souhaiter du courage et te dire que tu n'es pas seule... ;)


hey t'as été foraine aussi? :lol:

pour répondre à ecila, quel intérêt de faire une nouvelle formation tant que tu ne sais pas ce qui te branche? faire un truc par dépit est le meilleur moyen d'abandonner en cours de route. pourquoi tu ne prends pas un petit boulot, le temps d'y voir plus clair, de savoir exactement ce que tu veux faire? rien ne t'empêches de reprendre des études un peu plus tard, au besoin en alternance, ou de créer ta propre boite...
ce n'est pas parce que tu aimes tchater ou trainer sur le net en général que tu aimeras le boulot d'informaticienne, ça n'a pas forcément grand chose à voir...
107 ans 3096
Vertige a écrit:
J'ai étudié en soins infirmiers, en langues, en photo, en enseignement, en droit, en questions internationales et en pratique sage-femme et j'ai travaillé comme clown, comme emballeuse de farines biologiques, comme aide vétérinaire, comme télémarketeuse, comme caissière, comme vendeuse de jouets, comme directrice de la garderie d'une colonie de vacances, comme préposée aux manèges, comme spécialiste de la pomme et comme chef d'équipe en intervention psychosociale. J'en oublie fort probablement.


:lol: je trouve ça assez marrant dit comme ça !
Mais bon j'ai un ancien collègue qui était parti au Canada et sa copine, chimiste de formation, a obtenu sans problème un boulot dans les assurances/banques. C'est pour dire qu'au Canada vous être visiblement moins réfractaires qu'en France à donner du boulot à quelqu'un qui n'est pas qualifié à priori. Ici en France on nous demande tout le temps les diplomes, l'expérience... c'est moins facile.
39 ans Angers 1761
Merci pour vos réponses ^^.

Heureusement pour moi je ne fais pas que trainer sur le net et je ne réduis certainement pas l'informatique à ça ^^. Mon dernier taf consistait justement à dépanner des gens niveau internet/pc.. Le côté pédagogique et recherche de solutions me plait pas mal. Quand je dis "informatique" c'est vers ça que je voudrais me tourner si je fais une formation, ce côté maintenance, résolution de problèmes..

Je suis bien d'accord avec toi Ploufplouf ! C'est dommage de ne pas laisser de chance aux personnes motivées qui n'ont pas forcement les diplômes qui vont bien (même si parfois, en forçant un peu les choses, ça peut passer) Ça a un côté très décourageant finalement..

Pour l'AFPA, mon ex conjoint a fait une formation par ce biais là également donc je vois à peu près comment ça se passe.

Enfin, je suis toujours dans le flou.. Je cherche du boulot évidemment mais le peu de réponses que j'obtiens, positives ou négatives, n'est ni motivant ni encourageant..
35 ans 724
Vertige a écrit:
Juste un petit conseil: en entrevue et dans ton C.V., il ne faut pas tout dire... Grâce à une présentation confiante et bien travaillée, j'arrive toujours à faire valoir mes expériences pertinentes sans qu'on me soupçonne girouette mais sans mentir, et j'ai toujours eu les boulots que j'ai voulu! Tout ce que tu as pu faire, c'est une richesse! S'il y a des boulots que tu as eu longtemps, ça vaut la peine d'en parler...


humhum si el laisse des années au oubliette
sa va faire encore plus louche
et a lentrevue il vont pas la louper
39 ans Angers 1761
Voui, pour le coup.. Dès qu'y a un gros trou dans le cv, tu peux être sûre qu'ils te demandent pourquoi ^^.
39 ans Campagne poitevine 2253
Je suis moi aussi un peu dans le flou en ce moment, avec une grosse envie de tout plaquer par moments. J'ai une formation de traductrice et, sans surprise, je suis... traductrice. Ca me plaisait au début, mais j'ai l'impression de stagner. C'est même pas vraiment une question de salaire, mais surtout un manque d'évolution. Ca fait 6 ans que je suis dans la même boîte et que je fais la même chose. Avec toujours la hantise de me retrouver sans job (la boîte a eu de très mauvais moments et on a du mal à remonter la pente) et de trèèèèès longues périodes d'inactivité (là, en gros, ça fait deux mois que je ne fous plus rien, les journées sont longues). Je vais avoir 30 ans dans quelques mois et l’avenir ne me paraît pas follichon dans ma branche. J’ai pas envie de me mettre à mon compte parce que j’ai besoin de voir des gens et ça me serait trop dur de moisir seule chez moi, en plus mon fiancé est à son compte et je vois bien que c’est pas évident.
Comme j’ai cumulé pas mal d’heures de DIF, je me dis que je devrais peut-être envisager une formation mais le problème c’est que je ne sais absolument pas ce que je veux faire. Je ne sais pas si un bilan de compétences m’aiderait ou pas. J’ai un peu d’amertume en me disant qu’avoir fait des études longues pour en arriver là, c’est dommage… Avec le recul, j’aurais mieux fait de faire d’autres études dans un secteur plus porteur et offrant davantage de possibilités d’évolution de carrière.
Pour celles qui ont fait un bilan de compétences, le conseilleraient-elles dans mon cas ?
P
39 ans 1638
Coucou Ecila,

J'ai fait une formation en informatique à l'AFPA moi aussi, et très sincèrement je ne recommanderais pas, ou alors vraiment bien te renseigner avant sur le site où tu souhaites aller, parce que ça peut changer du tout au tout selon ton formateur.

Après il y a des gens de ma formation qui s'en sortent bien, mais c'était vraiment des gens très motivés et qui ont bossé énormément 'par eux mêmes', le soir et le week-end.

Par curiosité, c'est plutôt TSGRI la formation qui t'intéresse?
39 ans Angers 1761
Voui Poupée Russe, c'est bien TSGRI qui me branche. Si je me lance, ça sera avec l'AFPA d'Angers (puisque j'y habite et qu'ils proposent cette formatin). C'est également là que mon ex a fait sa formation (dev. logiciel) et a priori ça ne s'est pas trop mal passé pour lui.

Pourquoi tu ne recommanderais pas l'AFPA ? Ça c'est mal passé pour toi ?
P
39 ans 1638
Ben l'AFPA c'est l'auto-formation. Déjà, ça il faut le savoir (bon apparemment pour toi ça va); mais il y en avait plus d'un qui l'ont appris lors de leur premier jour, et certains ont carrément abandonné.

Donc sur le principe de l'auto-formation, je ne suis pas contre. Mais disons qu'il faut un minimum de suivi. Dans le centre où j'étais, il y avait des formateurs supers, et d'autres (dont le mien) qui n'en avait vraiment rien à f.....
Nous, quand on avait besoin du formateur, on allait le chercher et après on prenait les paris sur le temps qu'il allait mettre à venir :roll:

Bon après je ne regrette pas, j'ai passé une bonne année, j'ai bien rigolé, par contre, professionnellement parlant, ça ne m'a pas apporté grand chose. Mais encore une fois, c'est aussi très certainement parce que je n'ai pas assez travaillé "par moi-même", bon et puis il faut dire que j'ai eu la bonne idée de tomber enceinte juste après la formation :D
B I U


Discussions liées