MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Une néophyte de la chirurgie se questionne

34 ans Montréal, Québec 288
Bonjour tout le monde!

Je m'excuse à l'avance si je choque, parce que ce n'est absolument pas mon but, je cherche simplement à comprendre.

Comme c'est quelque chose dont on ne  
parle pas ici(c'est peut-être parce que je vis dans ma bulle aussi, qui sait!), la chirurgie bariatrique est un phénomène que je peine à comprendre. De ce que j'en sais et que je perçois, ça me semble encore pire qu'un régime, pourtant, avec un bon suivi, ça semble fonctionner.

Alors j'aimerais avoir non seulement vos témoignages(parce que j'en ai lu quelques uns déjà et je me questionne toujours), mais aussi connaître les raisons qui vous ont menée à la chirurgie et connaître votre point de vue sur cette comparaison que je ne peux m'empêcher de faire avec les régimes restrictifs. En gros, pourquoi est-ce que ça fonctionne mieux pour vous qu'un régime?

Merci à celles qui voudront bien me répondre! :D
37 ans Orléans 908
Salut Angelfa :) Moi j'ai bénéficié d'une opération de chirurgie bariatrique, la sleeve. Tes questions, je me les suis posées au cours de mon suivi qui a duré un an (prise en charge chez un nutritionniste et un psychiatre, et divers examens).

Dans la sleeve, une grande partie de l'estomac est retirée. Le nouvel estomac a la forme d'un tube qui prolonge l'œsophage, et sa contenance est équivalente à celle d'un yaourt. Lorsque l'estomac est retiré, on enlève avec lui une grande partie des cellules responsables de la sensation de faim, c'est-à-dire celles qui produisent la ghréline.

Donc, ce que ça produit, c'est que l'estomac est vite rempli. De plus, on ressent certes la faim, mais la satiété arrive très rapidement. On se contente de peu, sans frustration. Comme m'avait dit une opérée de l'époque, à qui j'avais demandé si on n'était pas frustré de ne pas finir son assiette, elle m'avait répondu "non, car tu n'as plus faim. Quand tu vas au restaurant, et que tu manges ta pizza, tu n'as plus faim, est-ce que tu es frustrée de ne pas en manger une seconde ?".

De plus, je ne sais pas pourquoi, mais les goûts changent. Moi qui mangeais des pâtes quasiment à chaque repas, et au moins un morceau de chocolat par jour, ça ne m'attire plus du tout. Je trouve les pâtes trop lourdes à digérer et sans goût, et le chocolat trop sucré.
Au contraire, des crudités, des fruits, une bonne soupe, j'en mange par gourmandise maintenant !

Je suis opérée depuis 3 mois, et je maigris plus que je n'avais jamais maigri en faisant des régimes durant 6 mois. Et pourtant, avec ces régimes, j'étais frustrée, j'avais faim, et je n'attendais qu'une chose, craquer.

Alors qu'avec ma sleeve, je mange vraiment de tout, je mange ce qui me fait envie, même de la pizza ou du chocolat si je veux. Mais ça reste exceptionnel, et la plupart du temps je mange très équilibré, et ça se passe très bien.

Voilà, j'espère avoir répondu à ta question ;)
L
72 ans 7508
Le sujet a été abordé récemment sur ce post http://www.vivelesrond.../viewpost_2203331_.htm#2203331 je pense que ça peut t'apporter certains éléments.

Pour ma part je peux juste rajouter que je suis passé par là car je commençais à mourir et que désormais je peux continuer tranquillement à faire ma RA et ma thérapie. Je sais aussi que tant que je ne serais pas aussi arrivé à un certain point dans mon suivi, le spectre du retour au point de départ plane au dessus de ma tête. Le choix à un moment est vite fait.
B I U


Discussions liées