MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

J'ai du mal aujourd'hui...

1289
Voilà il y a quelques temps je parlais d'un collègue qui me plait (P), et je vous avais aussi dit que j'avais fait une grosse bêtise avec 2 autres collègues  
(K et E). Ca c'est arrivé il y a à peu près 2 mois.

Depuis je sais plus trop où j'en suis. P m'a fait la tronche et m'a balancé des trucs vraiment durs, du style il trouvait pas mon nom sur la liste et "si la liste était par poids je te trouverais tout de suite". On a l'habitude de se houspiller tous les deux mais JAMAIS il ne m'avait dit un truc comme ça. Là ça faisait quelques jours qu'il recommençait à me parler à peu près normalement.

Aujourd'hui il vient me voir avec un grand sourire et il me dit qu'il a "une bonne et mauvaise nouvelle" : il ne va plus travailler avec moi. Il a 15 jours à finir, après il part en vacances et quand il reviendra il sera dans une autre section.

Je savais que ça allait arriver mais je pensais avoir un peu plus de temps. Là, ça m'a fait comme un coup de massue sur la tête. On a un peu parlé, et moi qui déteste avouer avoir des sentiments je lui ai dis qu'il allait me manquer. Il a rigolé et m'a dit qu'il s'en foutait et après il a ajouté qu'il allait être un peu là quand même, qu'il allait pas disparaitre.

Pendant un moment j'étais juste comme assommée, après j'ai foncé aux toilettes j'ai pris mon cutter au passage et je me suis tailladé le bras. Ca faisait bien 10 ans que j'avais pas fait un truc comme ça. J'ai pleuré un peu, et je me suis dépêchée de finir mon travail pour pouvoir rentrer pleurer de tout mon saoul chez moi.

Et là je sais plus quoi faire. Une partie de moi à envie de me terrer dans mon coin et d'attendre que ça arrête de faire mal. L'autre à envie de péter un cable, de mettre mon pull Baby Phat avec l'ouveture pile là ou il faut, de me maquiller comme une voiture volée et de me pointer au taf comme ça. Après tout, ils savent tous que je suis une grosse pute, ça va pas changer grand chose hein... C'est pas comme si j'avais quoi que ce soit à perdre!

En tous cas là je suis sexy à mort avec mon bronzage Bétadine.
39 ans au bord du lac 605
non non non je m'insurge... tu n'es pas une pute d'abord. Coucher avec un collègue de boulot ça a dû arriver à environ 50% de la population française, alors arrête tout de suite de penser ça.

Ensuite, si ça lui fait tant plaisir que ça de ne plus te voir, ben il sait pas ce qu'il loupe le pauvre. Il ne mérite pas que tu te fasses du mal pour lui. Ce qui est fait est fait, mais ne te laisse pas abattre. Reste un ou deux jours chez toi si tu en ressens le besoin, puis retournes-y la tête haute, tu ne dois rien à personne et personne n'a le droit de te juger non mais ho!

Mais la claque est dure à avaler, enfin c'est surtout l'attitude de ce mec qui est dure à avaler, tu ne mérites pas ça. :kiss:
1289
Je clarifie, il m'a pas dit que la bonne nouvelle c'était qu'on allait plus bosser ensemble.

Il déteste le boulot qu'il fait actuellement et je le sais depuis longtemps (il aurait dû changer de section l'année dernière mais il lui ont demandé de faire un an de plus). Je peux pas lui en vouloir, c'est crevant ce qu'il fait et physiquement il n'aurait pas pu continuer longtemps. Je comprends qu'il soit très content de changer de boulot et même, je suis contente pour lui. Mais ça m'empêche pas de crever à l'intérieur rien que de savoir que je ne vais plus le voir tous les jours.

En fait il ne m'a rien fait de mal, c'est juste moi qu'ai craqué d'un coup comme ça...
39 ans au bord du lac 605
ah ok je comprend mieux ;)

mais ça n'enlève rien au fait que tu n'est pas une pute, que tu es une fille bien et c'est normal que tu sois triste de ne plus le voir autant. Alors stp ne te fais plus de mal, ok? :kiss:
45 ans 1896
Je suis d'accord avec Euphrasie, ne te fais pas de mal, ne fait rien que tu risques de regretter plus tard. Pleure si tu en as besoin, essaye de trouver à qui parler. Mais dis-toi que la vie continue, et qu'elle peut être belle.
B I U


Discussions liées