MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

La maladie d'Alzeimer - besoin de réponses

41 ans Ici et là-bas 3402
Bonjour tout le monde,

je crois qu'il faut qu'on se rende à l'évidence, ma grand-mère, enfin, celle de mon mari mais c'est comme la mienne, a un problème. On suppose que  
c'est Alzheimer, vu les symptômes, mais on est pas médecin.

Comment la dépister? Ca se passe chez le généraliste? Comment cela se déroule-t'il?

Que va-t'il se passer? Est-ce que les traitements ont un effet? Est-ce que çà les stabilise? Est-ce que çà améliore leur vie?

Que fait la maladie? Est-ce qu'elle agit aussi sur le corps? Enfin, je suis pas claire mais en gros, est-ce qu'elle raccourcit aussi la vie du malade?

Je pleure en écrivant tout çà, parce que je ne veux pas, je suis pas d'accord, je veux pas que çà lui arrive…
Le problème, c’est que ses enfants (ma belle-mère, entre autres) refusent la vérité , enfin, depuis ces vacances, on en a beaucoup discuté, et ils acceptent l’idée petit à petit mais ne font pas grand-chose. Ils refusent de la forcer à faire quoi que ce soit… Je peux comprendre, c’est dur d’accepter çà, c’est leur mère après tout… Mais justement, ils devraient vouloir le meilleur pour elle…
Bon, je m’égare un peu… :cry:

Merci d’avance pour vos témoignages.
34 ans Grenoble 245
Bonjour,

En premier lieu, il faut effectivement en parler à votre médecin généraliste, c'est lui qui connait le mieux votre mère et qui pourra voir les changements, et c'est lui qui pourra décider des examens à faire pour trouver s'il y a une maladie.

Les symptômes d'Alzheimer sont nombreux et dépendent de l'avancée de la maladie, il serait difficile de les décrire tous.
La perte de mémoire en fait partie bien sûr, mais aussi la dépression, les hallucinations, la crainte envers les gens, etc.

La médiatisation de cette maladie fait que souvent les proches pensent que la personne malade souffre d'Alzheimer mais il peut s'agir d'autres maladies. C'est pour cela qu'aller chez son médecin est indispensable.

Les traitements de la maladie Alzheimer peuvent éventuellement atténuer les symptômes (mais certainement pas les faire disparaître), et il faut ajouter souvent d'autres traitements (anti-dépresseurs par exemple).

Est-ce que la maladie raccourcit la durée de vie ? Pas évident comme question...
Disons que l'évolution de la maladie Alzheimer fait que la personne subit de grosses pertes de mémoire, et entraîne de grosses pertes d'autonomie, qui vont faire que la personne ne va plus pouvoir manger par elle-même, puis déglutir, et donc sera fortement affaiblie, ce qui favorise la venue de maladies infectieuses qui peuvent causer la mort sur des organismes aussi vulnérables.
Et d'un point de vue technique, les malades peuvent facilement se blesser gravement ou mettre leur vie en danger dans un logement qui ne sera plus adapté à leur maladie (personne qui oublie de débrancher un fer à repasser, qui oublie de fermer le gaz, qui ne connait plus le n° du SAMU ou des pompiers en plus de cela).

Une fois la maladie diagnostiquée, il y a des "accueils de jour" dans des hôpitaux ou des centres de malades Alzheimer où une personne malade peut venir une après-midi par semaine pour faire connaissance avec d'autres personnes et où des activités ludiques sont proposées pour éviter autant que faire se peut l'avancée rapide de la maladie.

De nombreuses informations sont disponibles auprès d'associations comme France Alzheimer, qui fait des petits guides pour mieux comprendre et accompagner les malades.

Mes informations ne viennent que de ce genre de guides et de l'accompagnement que j'ai pu faire en tant que bénévole auprès d'une personne malade, mais la première chose à faire reste de voir votre médecin généraliste. Il est le mieux placé pour pouvoir déceler des changements, faire le diagnostic et vous aiguiller.

Et si la maladie est confirmée par le médecin, il ne faut pas hésiter à se faire aider par une association, demander une auxiliaire de vie, car c'est très épuisant pour un proche de s'occuper d'un malade, et c'est aussi très éprouvant psychiquement, d'autant plus que l'on n'a pas les formations qu'ont les auxiliaires de vie.

Voilà à peu près tout ce que je peux te dire à ce propos, mais si jamais tu as besoin d'aide ou autre, n'hésite pas à me contacter par mp.

Bon courage !
38 ans ici et ailleurs... 1068
Courage... cette maladie n'est pas la plus facile à vivre pour les proches. En premier lieu, allez consulter chez le médecin. Les symptomes de la maladie sont en effet très variés, pour la dépister, il lui fera surement passer un scanner cérébral, un MMS (une sorte de test qui fait appel à la capacité cognitive de la personne, des questions d'orientation, de mémoire et de retranscription des informations). On accuse à tort la maladie d'Alzheimer, mais en effet, il y a d'autres maladies possibles (démences vasculaires, dépression, syndrome frontal...)
Les traitements existants ne guérissent pas de la maladie, malheureusement, la médecine bute encore et n'a pas encore trouvé de remède.. mais les médicaments existants stabilisent l'avancée.
Cette maladie ne provoque pas un décès, mais ce sont toutes les conséquences inhérantes à la perte d'autonomie qui mènent à cette fin.
N'hésitez pas à vous faire aider, et je rajouterais même qu'il est important de penser à l'avenir. En cas de maladie avérée, il est très dur de garder une personne atteinte d'Alzheimer à la maison. Possible oui, mais épuisant psychologiquement et physiquement. Et il est important d'en parler avant, de tout préparer "au cas où" la maladie s'aggrave, il existe des institutions spécialisées pour que ces personnes vivent en sécurité.
Je vais te parler un peu de mon expérience perso, qui vaut surement mieux que des explications médicales. La cousine de ma grand mère a été diagnostiquée Alzheimer il y a 5 ans, au début, elle perdait un peu la tête, se perdait quand elle allait en ville, achetait 10 yaourts le matin et les mangeait en 1h, et le soir, engueulait son fils car il les avait tout mangé... Son fils a décidé de la garder à domicile, avec une auxilliaire de vie la journée quand il travaillait. Cela à duré 3 ans, 3 ans qu'il a consacré à sa mère, faisant passer son couple en arrière plan. Un matin, la grand mère a mis une cassette vidéo dans le micro ondes, et à partir de là, il a commencé à dire que ce n'était plus gérable à domicile (elle allait 2 demis journées par semaine en accueil de jour), et a entamé les démarches pour trouver un institut spécialisé. L'attente à duré un an avant de trouver une place, un an durant lequel elle a commencé à devenir violente, a insulter les voisins, à frapper et à mordre les visites qui venaient la voir.
Maintenant, et depuis un an, elle vit dans un CANTOU (une maison spécialisée pour les gens atteints de démence, d'alzheimer et autres), et elle y est très bien. Fini la violence, elle a retrouvé un "cadre", des murs sécurisés, du personnel formé et présent. Elle reconnait certaines personnes, a un discours quelquefois censé, mange encore seule et semble "heureuse".
Désolée de te noircir le tableau, mais tous les Alzheimer ne sont pas violents, je suis infirmière, et j'ai pu soigner des patients atteints très gentils. Ils perdent la tête oui, ils sont déconnectés de la réalité, certains crient ou ne parlent plus, mais ont encore une étincelle dans le regard.
39 ans Normandie 12382
Avant tout chose , il faut qu'elle voit son généraliste , qui lui fera quelques tests et l'enverra voir un autre médecin si nécessaire .

Ma tante l'a eu assez à 50 ans pendant 10 ans , son mari a eu le choix entre la garder à la maison et la mettre dans un établissement . Il l'a gardé mais c'était chaud quoi , elle arrivait à se barrer seule dans la ville , elle le confondait avec son père décédé etc ... elle a eu des médicaments qui lui ont permis de retarder les effets d'alzeimer et puis plus c'est pris tôt mieux c'est donc il faut foncer chez le médecin mais il faut se faire une raison qu'il n'y a pas de guérisson ... pour l'instant .

Courage !!!! ;)
D
34 ans 117
Je ne pourrais pas répondre à tes questions car je ne connais que peu cette maladie, mais tu peux peut être entrer en contact avec des associations de proches de malades d'Alzheimer, ça pourrait te faire du bien et sans doute répondre à beaucoup de tes questions ;)
B I U