MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Et l'honneur, dans tout ça ?

42 ans 04 5576
Bonjour :lol:,

ma petite pensée "philosophe" du jour (:lol: :lol:)

Quelle est votre définition de l'honneur ? comment l'appliquez vous, la vivez vous ? est ce désuet, à votre avis?

Toad,  

qui ne devrait pas se faire une semaine de kaamelot entrecoupée de films comme pirates des caraibes :lol:
34 ans Alfortville 248
Pour moi l'honneur, c'est l'estime de soi et des autres, savoir garder sa dignité,la loyauté, et tout ceci provient de l'éducation. (ce n'est que mon avis)

Hélas, c'est quelque chose qui se perd puisque la valeur n°1 du moment c'est le fric, peut importe comment on l'obtient.
46 ans Paris 9872
Pour moi c'est une notion que je n'emploie jamais, ça me fait penser aux duels stupides, aux crimes dits d'honneur au Pakistan, aux combats de regards des n*-ta-mère machos dans le métro, etc.

L'honneur c'est l'image (très haute) qu'on a de soi et qu'on défendrait quitte à mourir, ou à tuer.

L'honneur me fait horreur.
46 ans 17521
poupoule a écrit:
Pour moi c'est une notion que je n'emploie jamais, ça me fait penser aux duels stupides, aux crimes dits d'honneur au Pakistan, aux combats de regards des n*-ta-mère machos dans le métro, etc.

L'honneur c'est l'image (très haute) qu'on a de soi et qu'on défendrait quitte à mourir, ou à tuer.

L'honneur me fait horreur.


Je n'aurais pas mieux dit... c'est un truc qui me dépasse complétement... Pour moi, ce qu'on appelle "l'honneur" est en général de "l'orgueil mal placé"... bref...
34 ans Parisienne exilée à Liège 1628
Ah tiens je n'avais pas pensé à l'honneur de cette façon :?
Dans le sens de crime d'honneur, je ne suis pas du tout d'accord avec cette notion.

Mais pour moi l'honneur c'est, être propre de toute action basse et lâche, la fierté d'être tout droit, ne rien avoir à se reprocher et ne jamais chercher à l'entacher.
46 ans 17521
Lycoris a écrit:

Mais pour moi l'honneur c'est, être propre de toute action basse et lâche, la fierté d'être tout droit, ne rien avoir à se reprocher et ne jamais chercher à l'entacher.


En fait, moi je vois déjà pas comment quelqu'un pourrait être totalement "propre de toute action basse et lâche", ça relève soit du mensonge, soit de l'orgueil mal placé encore une fois, parce que c'est se refuser le droit à l'erreur, or l'erreur fait aussi évoluer... "la fierté d'être tout droit"... moi j'appelle ça être en accord avec soit-même... on a tous quelque chose à se reprocher, un jour ou l'autre, pas la peine de se faire hara-kiri pour autant... généralement on ne fait pas exprès... mais se reconnaitre le droit à l'erreur, pour moi ça s'appelle de l'humilité, et c'est à mon sens une valeur bien plus importante que "l'honneur"...
A
35 ans Caen 6651
moi je pense qu'une semaine de kaamelot entrecoupée de films comme pirates des caraibes

c'est tout à ton honneur !!!

et pour répondre à la question... l'honneur je ne sais pas si ça existe encore mais je pense que je le définierai comme :
se respecter et respecter encore plus les autres (surtout s'ils ne le méritent pas histoire de leur montrer qu'ils valent mieux que ça)

après, à mes yeux, vite fait avant d'aller dormir, l'honneur d'une jeune fille ça existe encore... faut pas qu'elle joue les traîner à 13 ans quoi (d'ailleurs c'est pas du tout un jeu à mon avis bon après si elle aime ça... mais bon c'est un autre débat et je m'embrouille sévère) et surtout entant que faible créature, les plus forts se doivent de lui faire honneur plutôt que de profiter d'elle (ou lui apprendre à se faire respecter ou je ne sais quoi)

l'honneur d'une famille ça existe encore car de sales rumeurs peuvent te détruire la vie sur le long terme ou au moins tes relations sociales (et les rumeurs au fond de ma belle campagne ça manque pas)

l'honneur d'un mourant qui ne veut pas être un légume ou une dépouille aux yeux de ses proches ça aussi ça existe encore

mais voilà à part ces quelques exemples concrets... l'honneur ça m'inspire pas beaucoup
34 ans Parisienne exilée à Liège 1628
karen a écrit:
Lycoris a écrit:

Mais pour moi l'honneur c'est, être propre de toute action basse et lâche, la fierté d'être tout droit, ne rien avoir à se reprocher et ne jamais chercher à l'entacher.


En fait, moi je vois déjà pas comment quelqu'un pourrait être totalement "propre de toute action basse et lâche", ça relève soit du mensonge, soit de l'orgueil mal placé encore une fois, parce que c'est se refuser le droit à l'erreur, or l'erreur fait aussi évoluer... "la fierté d'être tout droit"... moi j'appelle ça être en accord avec soit-même... on a tous quelque chose à se reprocher, un jour ou l'autre, pas la peine de se faire hara-kiri pour autant... généralement on ne fait pas exprès... mais se reconnaitre le droit à l'erreur, pour moi ça s'appelle de l'humilité, et c'est à mon sens une valeur bien plus importante que "l'honneur"...

Je crois que j'ai dû mal m'exprimer :lol:
Quand je dis propre de toute action basse et lâche c'est justement des actions du style grosse trahison, aller insulter quelqu'un qui n'a rien demandé, des trucs prémédités juste pour le plaisir d'être méchant quoi.
C'est des choses comme ça qu'on n'a pas à se reprocher, mais c'est peut être plus avoir du sens moral?

Mais je ne dis pas être d'accord avec hara-kiri (je trouve hara-kiri dommage dans le sens où si t'échoue c'est pas grave, faut pas en mourir pour ça mais c'est une autre culture, d'autres principes, perdre l'honneur pour les samouraï c'est pire que la mort quoi...) ni les crime d'honneur hein, je dis juste pour moi ce qu'est l'honneur comme dans la question :)

En relisant je crois que pour moi l'honneur c'est plutôt un sens moral, du respect de soi et des autres.

Et en lisant almarita, je comprends totalement l'honneur d'un mourant, jamais je ne voudrais finir en légume à l'hôpital, si je suis irrécupérable en ayant toute ma tête, je préfère mourir. Je ne voudrais jamais être assistée toute ma vie, j'ai été claire avec chéri dessus, si jamais je ne pouvais vivre en ayant toute ma lucidité ou l'usage de mes membres je veux la mort, je ne supporterais pas avoir besoin de quelqu'un pour m'assister au quotidien :?
46 ans 17521
En fait, ça va être compliqué, parce que je crois qu'on ne met pas tous les mêmes choses dans les mêmes mots... :lol: L'exemple du mourant, pour moi, c'est pas son honneur qui est en jeu, c'est sa dignité... c'est sans doute juste une question de terme... non ?
34 ans Parisienne exilée à Liège 1628
Ah tiens pour moi honneur et dignité c'est à peu près pareil :lol: (hum on va dire c'est honorable de vouloir mourir dignement? :lol:)
46 ans Paris 9872
Il me semble que l'honneur, contrairement aux autres notions citées (respect, dignité, etc.) contient fondamentalement une dimension de souci de sa propre réputation. On "défend" son honneur.
Cf. Montesquieu qui faisait de l'honneur le ressort de l'aristocratie, tandis que la vertu était celui de la république.
32 ans seine et marne 637
Quand on me parle de sa je pense au samourai et a leur code de l'honneur que j'aime bien

http://shotokancrsa.com/samourai.htm


;)
793
Je ne trouve rien à redire contre le code Bushido mais ce n'est pas de cette manière que je ressens l'honneur. ;)

Mon honneur c'est ma dignité, mon ego ; un miroir dans lequel je peux me regarder sans honte et sans complexes, fier de ne jamais trahir, de ne jamais tremper dans la moindre compromission, de ne jamais fermer les yeux sur quelque chose qui me révolte ou qui va à l'encontre de mes principes moraux ou philosophiques.
B I U