MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Mediator: 500 à 1000 morts

54 ans le pays de Cocagne bien sur 4169
sur ce lien http://www.lefigaro.fr...500-a-1000-deces-en-france.php ils parlent d'une étude de la CNAM sur le suivi de patients ayant pris du mediator, il y a un risque  
cardiaque apparemment pour des patients qui l'ignorent
108 ans 6176
pour ma part impossible d'accéder à l'article sans un accès ( payant :-s)

tu pourrais nous faire un copier/coller stp Cocagne?

merci ;)
E
30 ans Lyon 12
INFO LE FIGARO - Une étude de la Cnam a évalué les risques imputables à ce médicament retiré en novembre dernier.

Mediator, le médicament des laboratoires Servier réservé à l'origine aux diabétiques en surcharge pondérale puis prescrit aux patients désireux de perdre du poids serait responsable de 500 à 1000 décès en France. C'est ce qui ressort d'une étude confidentielle de la Caisse nationale de l'assurance maladie (Cnam) dont Le Figaro a pu avoir connaissance. Suite à une saisine de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), les médecins de la Cnam ont passé à la loupe le devenir médical des patients ayant pris du Mediator. L'objectif étant d'évaluer le nombre d'hospitalisations et de morts potentiellement liés à ce médicament. Selon d'autres travaux réalisés au Centre hospitalier de Brest, le risque de complications graves liées à ce médicament serait de l'ordre de 0,5 cas pour 1000. Celles-ci surviendraient pour des traitements d'au moins quelques mois.

L'Afssaps a commandé cette étude dans un contexte de judiciarisation, plusieurs malades ayant porté plainte contre la firme Servier (deuxième groupe pharmaceutique français après Sanofi-Aventis) du fait de complications cardiaques consécutives à la prise de Mediator. Par ailleurs l'Agence du médicament a également été critiquée par les plaignants et leurs avocats pour avoir tardé à retirer cette molécule du marché. C'est 33 ans après sa commercialisation et dix ans après la première déclaration de pharmacovigilance en France que le Mediator a été suspendu. Ce produit, un dérivé des amphétamines est chimiquement proche d'un autre produit de Servier, l'Isoméride, retiré lui de la vente en 1997.

Les chiffres de l'étude de la Cnam confirmeraient donc ceux parus dans la thèse de doctorat d'Etat de docteur en pharmacie soutenue par Flore Michelet à l'université de Rennes il y a quelques mois. «La situation est grave, cette histoire va mal se terminer, nous confiait récemment un expert reconnu en pharmacovigilance. Le jour où les chiffres vont sortir, il va y avoir un scandale terrible».

Le Mediator est accusé d'avoir des effets secondaires particulièrement graves en favorisant les maladies des valves cardiaques et l'hypertension pulmonaire. Dès 1997, le New England Journal of Medicine, l'une des plus prestigieuses revues médicales américaines publiait un article détaillant les effets néfastes du dexfenfluramine sur les valves cardiaques. D'autres publications scientifiques suivront notamment dans Plos One. La toxicité cardiaque de leur métabolite commun est reconnue en 2000.

«J'ai demandé à l'Afssaps, en ma qualité de rapporteur spécial de la Mission Santé pour la Commission des Finances de me fournir l'étude de la Cnam», explique le député Gérard Bapt. Quid des patients qui ont pris du Mediator pendant des années? Le Dr Irène Frachon, pneumologue au CHU de Brest, auteur d'un livre paru en juin (Mediator, sous-titre censuré) estime qu'une surveillance s'impose. « J'ai fait part à l'Afssaps de ma préoccupation. Nous voyons régulièrement à l'hôpital de Brest des malades hospitalisés pour insuffisance cardiaque grave et qui s'avèrent être des victimes «qui s'ignorent» du Mediator, explique-t-elle. Le risque que le traitement médical ou chirurgical soit inadapté ou trop tardif est alors important. Il faudrait que les patients qui ont été significativement exposés au Mediator soient invités à consulter un cardiologue avec réalisation d'une échographie cardiaque. Ce repérage est possible grâce aux données de la Cnam, données qui sont cependant supprimées au bout de 3 ans ».

Quand le Mediator a été retiré du marché en novembre dernier, 300.000 personnes étaient sous traitement en France. Chaque année, sept millions de boîtes étaient vendues dans notre pays.


Voilà j'imagine que Cocagne dort à cette heure ci :)
2812
trisss a écrit:
pour ma part impossible d'accéder à l'article sans un accès ( payant :-s)

tu pourrais nous faire un copier/coller stp Cocagne?

merci ;)


Juste un petit rappel : les copies intégrales d'articles avec diffusion en ligne au plus grand sont strictement interdites. Des procès ont lieu assez régulièrement pour non respect du droit d'auteur (on n'en parle pas mais ils existent bien).
47 ans Face au vent 5339
L'étude de la CNAMTS n'est pas confidentielle. Je peux la retrouver à celles qui le souhaitent.
54 ans le pays de Cocagne bien sur 4169
effectivement c'est à cause des droits d'auteurs éventuels que j'avais mis le lien direct mais ce que j'ai retenu de l'article c'est qu'une pneumologue de Brest conseillait aux personnes ayant pris du Mediator même quelques mois de se faire faire une echographie cardiaque car elle jugeait que le nombre de patients ayant un problème cardiaque silencieux était potentiellement élevé avec ce médicament, c'est pour ça que j'avais mis ce lien
47 ans Face au vent 5339
En fait, l'AFSSAPS a supprimé à la fin de l'année dernière son autorisation de mise sur le marché pour le Médiator, de même que pour tous les médicaments comportant la molécule incriminée (le benfluorex) !
:arrow: Suspension de l'autori...u Mediator (site de l'AFSSAPS)
31 ans Vallet 2805
c'est vachement rassurant j'en est eu moi du mediator !!
bon pas longtemps mon medecin me la vite enlever parce qu'il m'avait parler des risques
Je suis toujours vivante c'est déjà sa
30 ans Lille 906
Bonsoir,
j'ai pris du médiator pendant environ 4 ans avec un arrêt il y a environ 2 ans et demi.. Dois-je consulter? J'évoquerais la situation avec mon médecin lors de la prochaine visite mais dois-je me dépêcher?
31 ans Vallet 2805
4 ans c'est pas rien je ne sais pas quand est ta prochaine visite mais je serai toi je tarderai pas trop non plus
L
39 ans 1063
ça fait des années que c'est interdit dans des tas de pays cette molécule, c'est étrange qu'on en parle qu'aujourd'hui en France, en fait je savais même pas qu'on l'avait encore nous :shock:
54 ans le pays de Cocagne bien sur 4169
effectivement je crois que tu fais partie des personnes pour lesquelles la prise du médicament est récente et ne peux exclure des complications, tu devrais ne pas attendre et te rapprocher de ton médecin
45 ans 1896
Titeluciole a écrit:
Bonsoir,
j'ai pris du médiator pendant environ 4 ans avec un arrêt il y a environ 2 ans et demi.. Dois-je consulter? J'évoquerais la situation avec mon médecin lors de la prochaine visite mais dois-je me dépêcher?

Je pense que oui. Depuis deux jours j'ai lu et entendu des conseils à ce propos dans plusieurs médias,
par exemple.
30 ans Lille 906
ok, je l'appelle demain je dois aussi renouveler mes séances de kiné et demander un soin de pédicurie il va aimer ^^
B I U