MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Testostérone/pilosité ?

2630
Un excès de testostérone peut provoquer une forte pilosité, mais à partir de quel niveau ?

J'ai fait faire des bilans hormonaux il y a quelques années, et il s'est  
trouvé que j'avais un peu trop de testostérone, mais vraiment pas beaucoup (1,02 ng/ml alors que la norme est entre 0,1 et 0,9). Est-ce que ce taux de testostérone peut être à l'origine de problèmes de pilosité ?

A l'époque, mes médecins n'avaient rien dit, ne m'avaient proposé aucun traitement ; l'un d'eux avait juste dit que la pilule pouvait arranger ça (après, est-ce qu'il parlait de la pilule en général ou de Diane35, ça je ne sais pas), et un autre m'avait dit que ce taux était dû à mon (fort) surpoids, et que si je perdais du poids, ça descendrait tout seul ...
Y a-t-il vraiment un lien entre surpoids, et pilosité, via les hormones ?
35 ans 3056
Oui, il y a un lien entre fort taux de testostérone et pilosité.

Le taux de testostérone est assez variable.

Pour ma part, j'ai des OPK, j'avais un fort taux de testostérone (près du double de la norme) et je suis allée voir une endocrino qui m'a prescrit la pilule (jasminelle), sachant qu'avant ça, j'avais essayé diane 35 et adépal en plus de l'androcur (pour ma part, plus jamais d'androcur !) et que je ne supportais pas les anciennes pilules.

Au bout de quelques mois de traitement avec jasminelle (c'est comme une pilule normale, mis à part que je ne la prenais pas forcément à heure régulière quand j'étais célibataire), mon taux de testostérone a fortement diminué et frôle la norme.

Mon endocrino m'encourage aussi à perdre du poids mais depuis que je vais la voir, j'ai du perdre une quinzaine de kilos (en 3 ans environ) sans jamais faire aucun effort à part la RA.

Une fois que mon taux de testostérone a diminué, j'ai fait l'épilation laser pour certaines zones et le résultat est vraiment génial.

Enfin, pour ma part, comme je l'ai dit, j'ai des opk : le surpoids provoque les opk qui provoque le surpoids (en gros, le serpent se mange la queue). Les conséquences sont une augmentation de la pilosité, des règles irrégulières ou inexistantes sauf sous traitement, bref, plein de joyeusetés :lol: .
2630
patatouille a écrit:
des règles irrégulières ou inexistantes sauf sous traitement


Donc ça veut dire qu'on peut quand même avoir des règles avec la pilule ?
Parce justement j'avais exclu avoir ce trouble hormonal parce que j'ai toujours eu des règles assez régulières (jusqu'à mes 20 ans, où j'ai commencé à prendre la pilule ; sachant que mes problèmes de pilosité ont commencé vers les 18/19 ans)
35 ans 3056
lwena a écrit:
patatouille a écrit:
des règles irrégulières ou inexistantes sauf sous traitement


Donc ça veut dire qu'on peut quand même avoir des règles avec la pilule ?
Parce justement j'avais exclu avoir ce trouble hormonal parce que j'ai toujours eu des règles assez régulières (jusqu'à mes 20 ans, où j'ai commencé à prendre la pilule ; sachant que mes problèmes de pilosité ont commencé vers les 18/19 ans)


Oui, d'ailleurs, souvent, la pilule permet justement de régler tout ça et donc, faire avoir des règles régulières :lol:.

On diagnostique les opk avec une échographie car les symptômes ne sont pas forcément tous présents.

Voilou.
B I U