MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

cela devient difficile et on se marie fin avril ...

45 ans gagny 3067
tout est ds le titre

je suis avec zhom depuis 3 ans, bb a 8 mois et on va se marier fin avril.depuis que j'ai repris le taf mi mars, c'est  
la galère ....

la fatigue,la course pr aller et recup bb tous les jours, le taf où on m'a casé là où on a bien voulut et zhom qui est exécrable...

on a ts les 2 des caractères pourris ça c'est clair ms je ne supporte plus qu'il me parle mal, bjrs l'ex pr la petite ...

on se marie et bientôt et ayant déjà divorcée une fois, je ne sais pas si c'est finalement une bonne idée.

il ne voit que la petite, c'est d'ailleurs un des rares sujets où on s'entend bien.

on ne se touche plus, trop fatigués et maintenant même plus le week end ... ça me fiche le moral à 0 tout ça et comme je ne veux pas en parler à ma mère qui va s'inquiéter je me tourne vers vous

les cops, elles ont leur vie de couple et de famille dc pas envie non plus d'en parler

et là il cause à sa soeur au tél comme si de rien était et parle du mariage :?

j'ai déjà raté un mairage je n'ai pas envie de remettre ça voilà et surtt pr ma puce qui n'a rien demandé

merci à toutes de vos conseils :)
31 ans 191
La date approche et le stress monte. Si vous avez été jusqu'au fiançailles c'est que vous vous aimez. Prenez une petite soirée ou une journée juste pour vous sans votre fille. Pour vous parler , vous retrouvez ... juste vous deux.
Si ça se trouve et à le même ressenti que toi mais n'ose pas en parler.

La vie , le rôle de parents fais que votre couple passe en dernier.

Ne pars pas dans l'idée que tu va rater ton mariage.
38 ans Bordeaux, pessac 12
Je suis assez d'accord avec toi Cruelladenfer.

Pour avoir vécu ça l'été dernier, même les couples les plus solides au monde passent par des périodes comme ça avant le mariage.

Il faut dire que c'est un engagement fort et même pour les personnes qui peuvent prendre ça à la légère, la pression de l'entourage et l'obligation de réussir cet événement rend tout le reste plus compliqué.

Je me rappelle que pour décompresser on a souvent solliciter la famille et les amis pour garder nos enfants et nous permettre de nous retrouver.

Il faut absolument faire une coupure avec le train-train qui n'arrange rien.......
45 ans gagny 3067
Cruelladenfer a écrit:
La date approche et le stress monte. Si vous avez été jusqu'au fiançailles c'est que vous vous aimez. Prenez une petite soirée ou une journée juste pour vous sans votre fille. Pour vous parler , vous retrouvez ... juste vous deux.
Si ça se trouve et à le même ressenti que toi mais n'ose pas en parler.

La vie , le rôle de parents fais que votre couple passe en dernier.

Ne pars pas dans l'idée que tu va rater ton mariage.



mon mariage ... on sera que 7 :D dc pas de stress, j'ai déjà fait the mariage et les fiançailles pas trop non, on a décidé ça il y a 3 mois

le pblm c'est que mr et la communication cela fait 2 et qd j'aborde les sujets qui fachent, il se met en colère ...
45 ans gagny 3067
aurelie33600 a écrit:
Je suis assez d'accord avec toi Cruelladenfer.

Pour avoir vécu ça l'été dernier, même les couples les plus solides au monde passent par des périodes comme ça avant le mariage.

Il faut dire que c'est un engagement fort et même pour les personnes qui peuvent prendre ça à la légère, la pression de l'entourage et l'obligation de réussir cet événement rend tout le reste plus compliqué.

Je me rappelle que pour décompresser on a souvent solliciter la famille et les amis pour garder nos enfants et nous permettre de nous retrouver.

Il faut absolument faire une coupure avec le train-train qui n'arrange rien.......


idem , presque personne n'est au courrant de notre union, on avait pas envie d'inviter tte la famille

on fait ça entre ns et nos parents, dc la pression ... pas vraiment je pense
38 ans Bordeaux, pessac 12
Essayez de trouver un cadre propice pour une discussion,

sans fatigue, sans bébé à gérer....et avec du temps pour creuser et trouver les problèmes.

Je pense aussi que dans ces cas là il faut mettre notre susceptibilité et notre jugement de côté.

Des fois nos hommes ne demandent qu'à s'exprimer sans entendre de remarques de notre part.....

Mon couple a survecu comme ça, à force on a même trouver de nouveaux centres d'intérêt à partager qu'on n'imaginait pas...
107 ans Sous la neige au fond à droite 7534
Je suis d'accord avec les filles qu'il faut que tu te donnes un peu de temps pour réfléchir et que vous en parliez. Ça faisait dix jours avec mon chéri qu'on se disputouillait quasi-tous les jours. Rien de méchant, mais il y avait des petites tensions. Finalement, on s'est pris un quart d'heure à essayer de voir ce qui nous saoulait, et on a pris les décisions suivantes:
-j'essaie de moins être autoritaire (il m'appelle "Saddam C*****) et de pas le fliquer sur sa consommation de clopes;
-il essaie de prendre plus d'initiatives et de moins se plaindre.
Le truc, dans notre cas très précis, c'est qu'on s'est rendu compte que c'était les quatre situations qui faisaient qu'on se mettait à ronchonner. Depuis qu'on a discuté, pas *une* tension.
Ça l'air enfantin, mais si vous arrivez à faire la liste des situations où ça pète, peut-être que vous arriverez à les éviter?

Tuyau: pour rester diplomate, on a chacun parlé pour soi, genre moi j'ai dit "Je vais essayer de... parce que je sais que ça te saoule" de manière à éviter le "Ça m'insupporte quand tu..." qui est franchement agressif :).
S
85 ans 4917
La communication n'est pas toujours quelque chose de facile.

Mais je rejoins complètement Darlee-doo pour dire qu'il y a une manière de parler qui est agressive et l'autre non.

Quand tu t'adresses à la personne il faut impérativement dire : Je ressens qu'actuellement il y a ceci ou cela et ensuite il faut proposer à l'autre de s'exprimer de la même manière nous concernant.

Ne pas dire : tu ne fais rien, on ne peut pas parler avec toi, enfin toutes ses phrases automatiques qui mettent l'autre en position de défense immédiate.

Je ne parlais pas comme cela avant, mais quand notre couple a traversé une crise, j'ai appris, avec l'aide d'une thérapeute, à changer ma manière de parler et je pense que cela a fait une énorme différence. Nous sommes ensemble depuis 24 ans et mariés depuis 18 ans, mais sans cette façon de parler je pense que nous ne serions plus ensemble, nous n'aurions pas réussi à sortir de la crise de couple.
43 ans 89
Parfois les tensions sont dues au quotidien trop stressant et le couple s'éloigne, il faut alors prendre le temps de communiquer, pour parler et échanger sur le vécu de chacun. Mettre les choses à plat apaise tout le monde :)

Si ce sont des problèmes plus sérieux, un mariage, comme un enfant, n'a jamais résolu les problèmes de couple mais les accentue.
B I U


Discussions liées