MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Arte Povera...

_
33 ans 1768
L'Arte Povera...
plutôt qualifié d'attitude que de mouvement par les artistes eux même, qui refusent de se voir enfermés dans une définition, l'Arte Povera défie l'industrie culturelle, et plus largement, la  
société de consommation, par une stratégie proche du modèle de la guérilla... Attitude socialement engagée sur le mode révolutionnaire, cette position politique se manifeste par une activité artistique qui privilège elle aussi le processus "autrement dit le geste créateur au détriment de l'objet fini". L'Arte Povera tente de résister à toute tentative d'approrpiation en condamnant tant l'identité que l'objet en lui même... Un Art qui se veut "nomade"... insaisissable...

**oui j'ai pompé et pas qu'un peu il est 3h 30 z_z **

Connaissez vous?...
Êtes vous réceptifs à ce genre de provocation artistique... ou au contraire, avez vous une réaction de rejet?...
Incompréhension?... Admiration?... Adhésion rejet bref...

Je veux connaitre toutes vos réactions!!...

J'ai eu la chance d'aller au centre Pompidou... je dois avouée que je suis restée perplxe voire septique mais très intriguée...

J'aime connaitre les motivations de ces artistes afin de mieux comprendre leurs oeuvres... (au fait, considérez vous cela comme de l'Art?!... )

un lien très intéressant vers le site du centre Pompidou, article consacré à ce sujet...
287
Mais n'est-ce pas le propre d'un véritable artiste de ne pas rentrer dans une norme ,afin d'être totalement indépendant dans sa créativité ?
Et le faite d'y donner une appellation ne serait-ce pas là déjà une façon de cataloguer ces oeuvres ?!
Ceci dit , j'aime beaucoup cette démarche .
_
33 ans 1768
très intéressante réponse
tu as raison...
mais il reste tout de même des courants artistiques,
selon les époques, où on voulait, on se devait même d'être dans la norme!...
et ça ne signifie pas que certains de ces peintres ne sont pas de véritables artistes, n'est ce pas?...
donc tu évoques là une pensée assez contemporaine...

le fait de lui donner une appellation, oui... je pense effectivement que c'est déjà un catalogage...
287
irishErin a écrit:

mais il reste tout de même des courants artistiques,
selon les époques, où on voulait, on se devait même d'être dans la norme!...
et ça ne signifie pas que certains de ces peintres ne sont pas de véritables artistes, n'est ce pas?...


Oui ,c'est vrai ... :oops: Mais je pense qu'ils ont su montrer quelquechose d'universelle et qu'ils allaient plus loin que "le courant" de une manière subtile, et qui fait que finalement leurs oeuvres sont uniques et hors du temps ...
M
36 ans 2
Bonjour à tous :)

je fais des recherches sur l'arte povera, car j'ai un evenement creatif à créer ayant pour theme " l'arte povera" si vous avez des idées ... je suis toute ouie :p
Mon projet artistique se déroulera sur le pont des arts à Paris , un pont assez grand ( 155m x11m)

Les filles si vous avez des suggestions....

A bientot :)
K
74 ans ouest (Bretagne) 166
Je le laisse largement de côté, cela n'engage que moi, je suis insensible à ce type de comportement bien que culturellement très interressé, je l'ai ingurgité par obligation point barre! :)
la démarche presque identique des nouveaux réalistes m'interresse plus,
Raymond hains, jacques de la Villeglé, Arman, César pour ne citer qu'eux me paraissent plus "observables", il ya chez eux une proposition de démarche plus acceptable ;) (dans le sens du débat et de la confrontation d'idées)
La preuve en est: ils ont conquis l'amérique ils ont mis la "pagaille" à Nice et hop presqu'immédiatement New-York! en l'espace de moins de trois ans.... :shock:
Pierre Restany ne s'est pas trompé....
Bon arrêtons là, il ne s'agit pas d'écrire un mémoire...
Je persiste et je signe :Arte Povera heumff... :roll:
K
74 ans ouest (Bretagne) 166
irishErin a écrit:
très intéressante réponse
tu as raison...
mais il reste tout de même des courants artistiques,
selon les époques, où on voulait, on se devait même d'être dans la norme!...
et ça ne signifie pas que certains de ces peintres ne sont pas de véritables artistes, n'est ce pas?...
donc tu évoques là une pensée assez contemporaine...

le fait de lui donner une appellation, oui... je pense effectivement que c'est déjà un catalogage...


Je suis à genoux, les mains jointes, :cry: je vous supplie de ne pas évoquer de "normes" :!:
Elles n'existent plus depuis le sinistre David et son beau frère le ministre de la police de Niverkerke qui supervisait les "beaux arts". On ne pouvait à l'époque présenter dans les salon que des sujets religieux ou mythologiques! Sinon procès et son cortège de sanctions. Effrayant non.
Où sont les normes aujourd'hui?
Je veux bien qu'on m'explique!
Ketaring a la liberté totale de proposer partout ou il le souhaite ses graffittis de lattrines d'autoroute sans qu'il encoure le moindre ennui,
au contraire on publie...
45 ans ze youniverse 1623
Désolée, je suis une ignarde finie en ce qui concerne ce genre de démarche. J'aime comprendre d'abord et là, j'avoue que je n'ai pas tt suivi...QQl pourrait il m'expliquer le moteur de ce mouvement en termes clairs et le plus simple possible? Si c'est possible? Hein? Parce que là... :shock:
B I U