MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Perdre ses cheveux à cause de la chimio

45 ans versailles 53
Comment avez vous vécu votre perte totale de cheveux j'avais les cheveux très longs ya encore 2 mois
Aujourd'hui plus rien


moralement c'est dur
25 ans Haute Marne 9
Je l'ai vécu indirectement. Mon père & la mère d'une amie les ont perdu. mon père n'a pas perdu que ses cheveux mais aussi ses poils, sourcils, et cils. Une étape assez difficile pour la personne malade et pour son entourage.
41 ans (¯`•.•´¯) (¯`•.•´¯) *`•.¸(¯`•.•´¯)¸.•´ ♥ ☆ º ♥ `•.¸.•´ ♥ º ☆.¸¸.•´¯` 1576
bellassima, as-tu essayé de camoufler cela par le port d'une perruque ou bien d'un foulard ?

Personnellement je me disais que si ça m'arriverait je préférerais porter un foulard.

Tu peux le changer comme tu veux et le nouer de plusieurs façon.

Bon courage.
41 ans (¯`•.•´¯) (¯`•.•´¯) *`•.¸(¯`•.•´¯)¸.•´ ♥ ☆ º ♥ `•.¸.•´ ♥ º ☆.¸¸.•´¯` 1576
Un article qui peut être intéressant à lire :
http://www.doctissimo....ein-cheveux-chimiotherapie.htm
34 ans ile de la réunion 1647
J'ai donnée 30cm de cheveux pour faire des perruques pour celles qui perdent leur cheveux à cause de la chimio j'encourage tout le monde à le faire :)
Je pense pas pouvoir supporter de perdre mes cheveux. Je suis de tout coeur avec toi :)
P
39 ans 1638
Moi aussi je l'ai vécue de manière indirecte avec ma mère. C'est une étape très difficile tant au niveau esthétique qu'au niveau symbolique (c'est le 1er symptôme vraiment visible par les proches). Je te souhaite vraiment beaucoup de courage et je pense très fort à toi :kiss: .
B
46 ans Limousin 86
Bonjour,

Je n'ai pas perdu mes cheveux à cause d'une chimio mais à cause d'un traitement médical également (biothérapie).
Je n'ai pas perdu l'intégralité. Lorsque je m'en suis aperçu, j'ai alerté les médecins. Comme j'avais une masse importante de cheveux, ils ne se sont pas inquiétés. Puis sont venus les "trous" devant, les endroits "blancs" où on voyait mon crâne...
Durant tout l'été qui a suivi, j'ai porté des foulards assortis à mes robes, des canotiers... Bref j'ai camouflé. Bien évidemment, les connaissances ne s'en sont pas aperçus, ma famille m'a gentiment rassurée... Mais je l'ai très très mal vécu ! J'avais de longs (milieu du dos) cheveux frisés et je me suis retrouvée avec quelques fils de laine. Alors j'ai dû faire le deuil et couper ce qui restait. J'ai opté pour un carré qui fait du volume. Je n'ai jamais récupéré "tous" mes cheveux. Certes, je n'ai plus de "trous", mais ils sont tout fins... A ma dernière consultation pluridisciplinaire, j'ai vu un dermato qui m'a dit qu'il n'y pouvait rien.
Je sais que mon expérience n'est pas similaire, mais je te comprends et je partage ce que tu peux ressentir.
Un truc tout bête : quand je me suis plaint au corps médical de cette perte de cheveux, on m'a répondu en substance que l'esthétisme n'était pas important face à la maladie... Mes cacahouètes ! C'est vachement important, car le moral est primordial. Alors n'hésites pas à demander s'il existe dans ton centre de soins un atelier esthétique spécialement dédié au service oncologie (Ca existe dans ma région).
Je t'envoie de grandes pensées positives et un énorme courage.
B I U


Discussions liées