MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Merci VLR pour la maîtrise des "pulsions"

391
Cela fait maintenant quelques mois que je suis inscrite sur ce forum, et je tenais à remercier un peu toute la communauté, les gens avec qui j'ai échangé, les débats  
que j'ai parcouru (pas sur que ça soit le bon topic, mais étant donné que je parle de mes troubles).

Je suis arrivée ici avec mon obsession de la perte de poids. Celle-ci n'a pas disparue, je crois que l'on est tous d'accord pour dire que ce n'est pas aussi simple, mais elle est, depuis quelques temps, en arrière-plan.

Je réfléchis à mon alimentation. Parfois ça vire au lourd pour mes proches, mais je crois qu'ils ne sont pas forcément à même de passer par ce que je vis, à savoir que j'ai, et j'aurai sans doute toujours, une relation complexe avec les aliments. Et qu'aujourd'hui, j'essaye de recréer un rapport plus sain avec ma nourriture.

Je dédiabolise certains mets, d'autres sont encore un peu durs à considérer.

J'essaye de manger en écoutant ma faim, mais ce n'est pas évident, je n'ai jamais vraiment su ce que c'était que cette faim, mais si je ne peux pas finir mon assiette... 2 fois sur 3 je ne la finis pas. Ce n'est pas évident, mais je crois que c'est un gros progrès. Je me force à "jeter" si je n'ai clairement plus faim. À faire le deuil un peu du gâchis que je créé. Mais je me dis qu'en passant par là, j'apprendrais à ne pas le faire juste en n'étant plus "tentée", et en contrôlant mieux mes quantités (je mets 3 jours pour finir mon parmesan \o/ victoire de canard).
De même, lorsque mes crises disons de boulimie / gourmandise me prennent. J'arrive de mieux en mieux à mettre un holà. Même si le résultat est maigre (il va rester le fond du paquet :lol:), c'est mieux que de l'avoir englouti.

Et désormais, après un tel épisode, je pense à VLR et j'essaye de ne plus culpabiliser. Je me dis "je me connais, je sais que je vis ça, et je ne peux pas toujours y échapper, mais ce n'est pas grave".

Je ne suis pas sortie de l'auberge, j'en suis consciente. D'ailleurs, ce nouveau terrain d'expérimentation alimentaire m'a occasionné mes deux plus violentes crises si on peut dire ^^'... mais je prends ça comme les soubresauts d'un changement, plus que comme de véritables crises. Je pense de moins en moins à la possibilité du régime et du plus en plus à "si je vais mieux dans ma tête, mon corps ira mieux". Je n'ai pas encore su me départir, ceci dit, du "si je faisais x kilo de moins...". Mais je m'en accommode un peu mieux selon les jours.

Désormais, pour relâcher la pression de la restriction, j'achète des choses dont j'ai envie - je ne peux pas encore m'empêcher de comparer les étiquettes, il est vrai, pour voir les apports et calories :lol: - et quand j'en ai envie, je me laisse aller à me faire plaisir. Il est vrai que je peux manger des biscuits ou du chocolat sans faim (:/). Mais là où j'engloutissais en culpabilisant (et me jurant que j'allais ne plus en acheter, et éliminer par une bonne grosse dose de sport et en jeunant...), je mange 3/4 biscuits, 2/3 morceaux.

Et il m'arrive de ne pas "finir". D'acheter un paquet de gâteaux en me disant que je vais sans doute le dévorer, et je n'y touche pas au final. Il est là, un peu comme une victoire. Comme ces tablettes de chocolat entamées que je suis surprise de découvrir dans mon placard, totalement oubliées (mésaventure d'hier :lol:). Ou une pomme commencée par gourmandise que j'ai littéralement oubliée dans ma main.

Plus étonnant, et moins lié à la nourriture, lorsque je regarde un magazine féminin, je suis surprise de ne plus envier les mannequins. Je réalise tout d'un coup que je ne les trouve plus si belles, voir, en fait, je les trouve un peu "inquiétantes", proche de l'inhumain. Après avoir vu des pubs avec des mannequins Plus Size, je réalise que je trouve leur corps bien plus réels au final (je ne dis pas que les rondes l'emportent sur les minces, juste que je n'idéalise plus la minceur... que je réalise que ces photo sont de grossiers mensonges).


Bref, je vous remercie toutes et tous.


Et à celles qui sont encore dans les difficultés, je ne peux que dire de lire tout ce qui se dit ici. Ça prend du temps, mais ça aide beaucoup !

Je prêche à mon tour dans mon entourage, pour faire bouger les choses, bousculer les préjugés sur les ronds, et les plus ronds, et démonter la gueule des régimes ^^'.
31 ans Dans le sud ;) 5608
Amen ! =D> =D> =D>
51 ans 735
bravo pour tout ce chemin accompli : c'est long mais ça vaut le coup ! \:D/
33 ans perdue dans un monde qui est devenu fou 539
La chance !!! :lol: Je suis contente pour toi !
45 ans 1090
pour toi.[/url]
41 ans 91 1472
=D>

mais surtout n'oublie pas... bravo à toi
B I U


Discussions liées