MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

j'en peux plus, je la colle devant la télé

43 ans gironde 345
Voila comme j'ai lu dans un autre post "avant j'avais des principes maintenant j'ai des enfants". Je m'enervais quand mon mari la colle devant la télé le soir et le  
we pour avoir la paix ! Apres trois jours de vacances je craque et fais la meme chose. J'en peux plus de jouer aux puzzles, legos, paymobil, coloriage, mr patate, lire les memes livres...J'en ai marre de ne pas pouvoir faire trois pas sans un "MAMAN !" Je ne connais pas beaucoup de monde, mes amies sont toutes à plus de 200 km a present. Mes parents sont partis au ski, ma belle mere a une grippe intestinale. Je me retrouve "coincé" à la maison avec elle. Je culpabilise d'avoir ce sentiment, je l'ai voulu je dois assumer et m'occuper d'elle mais j'y arrive plus. J'ai envie de prendre un bain et d'y rester trois heures, de bouquiner ,d'aller à la piscine, de peindre...J'ai envie d'être seule, sans mari, sans enfant.
Du coup je la colle devant la télé. Je suis nulle.
A
34 ans 40
Coucou :)

Tu sais pour moi, être maman ce n'est pas être superwoman non plus. Ta fille peut aussi se passer de toi de temps en temps, ton mari peut aussi prendre le relai certains soir pour t'aider à relâcher la pression, et tu peux quand même prendre le temps de faire ce que tu aimes. Essaie de planifier des temps pour toi !

Ma mère prenait un bain sans soucis, avec la porte ouverte et ma sœur assise avec ces jouets à côté d'elle, à jouer calmement. Tu ne peux pas être non-stop à ses côtés, surtout que les petits changent vite de centre d’intérêt (moins d'un quart d'heure en dessous de 3 ans !). Les enfants savent aussi s'occuper tout seul avec leurs jouets, pas besoin d'être sans arrêt derrière à proposer une activité :p

Et si tu as un gros besoin de décompresser, prends toi une baby-sitter pour 2h, ça ne coûte pas très cher, et ça te fera un bien fou ;) (si tu es sur Liège, je t'offre volontiers mes services, mais j'en doute ^^)

Courage, ne déprime pas !
39 ans paris 1304
meuh non t'es pas nulle :)
t'as juste envie d'un peu de temps pour toi c'est humain !!
moi j'en ai 3 et c'est dur aussi parfois je partirai bien 24h sans enfants :lol:

etre maman et assumer son enfant c'est pas s'oublier soi meme ...faut pas arreter de faire ce que tu aimes des tites choses pour toi comme peindre bouquiner ou prendre un bain ... si on se prive de ca de notre " pârenthese " apres on est aigrie ...

je l'avoue en bonne mere indigne je fais manger mon grand a la cantine et pdt les vacances il va au centre aéré..bon c'est vrai qu'avec les deux petits ( 2 ans et 1 an) j'ai pas de temps pour lui faire faire des jeux dehors des coloriages ou autre ... mais le peu de temps que j'ai de dispo ben je vais un peu sur le net ou je lis ca me permet de souffler et de m'evader un peu

et puis bon c'est pas mauvais pour l'enfant de s'ennuyer un peu il apprend a s'occuper seul et developpe son imagination aussi


comment bosse ton homme ? qu'est ce qui t'empeche de la lui laisser une fois par semaine pour aller a la piscine ? qu'est ce qui t'emepche la de la poser cet aprem devant un dvd et de te mettre dans un bon bain ?
fais toi plaisir :) et mets ton homme a contribution
apres tout un enfant se fait a 2 et s'assume a deux ;)
moi je vais reprendre la zumba 2*mois et l'aquagym 1*semaine parce que je l'assume j'ai besoin de qq heures sans mes enfants ...

on les a désiré on les aime plus que tout mais y a des fois on en peut plus on craque on les passerait bien par la fenetre !!
56 ans Région parisienne 2154
Bienvenue dans le monde réel !

Tu connais Florence Foresti ? Même si la formule n'est pas d'elle. Je l'ai entendue pour la 1ère fois dans un film qui s'appelait je crois "la montre de Kennedy".

La dose de culpabilité quand je colle le "grand" l'aprés-midi au Centre aéré et le petit chez la nounou alors que je suis en "vacances". Sauf que... trier les papiers et faire le ménage en paix, parfois, ça devient de la survie.

Dis-toi que mieux vaut pour ta fille une mère qui respire qu'une mère archi-présente et archi sur les nerfs.
S
86 ans 4919
hélénou je voulais te dire que tu te mets peut être une trop grande pression de réussite, tu veux être une mère parfaite.

Or la mère parfaite n'existe pas. On se base sur nos critères de mère parfaite, or nos enfants n'ont pas besoin de la mère idéale qu'on a dans la tête.

Ma psy m'avait dit quand mes enfants étaient petits et que je voulais être encore une mère parfaite :"une mère parfaite c'est très lourd pour un enfant. C'est beaucoup plus rassurant pour un enfant de se construire avec des parents qui font des erreurs (et qui le reconnaissent), cela leur donne plus de force pour affronter leurs propres erreurs et de voir qu'on peut faire une erreur et s'en relever et continuer.

Je fais partie des mamans qui ont mis leurs enfants devant la télé également. Je n'ai jamais vu le problème à cela si ce n'est pas toute la journée. Par contre j'ai toujours adapté le dessin animé à l'âge de l'enfant.

Petits des dessins animés très doux, tranquilles, je faisais attention au Walt disney par exemple qui sont violents pour des petits et cela n'a jamais posé de souci.

Cela te fait une petite pause, l'enfant est content. J'ai aussi joué avec eux, mais je ne me suis jamais forcé plus que de raison. Les puzzle j'en ai jamais fait, je déteste cela. J'ai fait d'autres choses. Je mettais de la musique, on dansait, on chantait, on se promenait, on allait à la place de jeux. En fait on est pas l'employée de la crèche, on est leur mère donc, j'ai vaguement fait de la peinture à doigts, de la pâte à modeler, quelques bricolages mais ils en ont fait bien plus quand ils ont été à la petite école. Je ne me suis pas sentie coupable, car il me semblait transmettre d'autres bons moments avec mes enfants.

Je veux dire par là qu'il faut s'enlever de la tête l'image de la mère idéale, si on aime pas faire de bricolages ou autre, on est pas une mauvaise mère.Si on se force trop, pour finir on sera de mauvaise humeur et c'est plus cela qui sera pénible pour l'enfant à mon avis.

Nos enfants grandissent avec la mère qu'ils ont. Je pense que le truc c'est de faire des choses qui te plaisent un minimum et prendre aussi un peu de temps pour toi.

Mes garçons sont grand maintenant et de les avoir fait regarder un dessin animé par jour quand ils étaient petits ne les pas empêcher de s'épanouir, d'être heureux et d'avoir une belle vie.

Ne culpabilise plus et fais le avec bonne conscience si tu surveilles les images qu'elle voit, il n'y a pas de soucis.

C'est peut être parce qu'avant d'être maman tu pensais que c'était pas bien et que tu ne le ferais pas pour tes enfants, qu'aujourd'hui tu vois cela comme un échec.

De toute façon en tant que maman on sera jugée parfois.

Le principal pour moi est de pouvoir regarder ses enfants dans les yeux et lui assurant qu'on a fait au mieux, selon nos capacités du moment et que l'on soit prêt à entendre quand nos enfants seront grands, qu'ils ont peut être souffert de ceci ou cela (des fois pas du tout ce qu'on pensait) et qu'on leur demande pardon pour cela.
M
42 ans 11
bonjour!
Je comprends la pression que tu te mets! Moi aussi je concours pour le prix "maman parfaite" et c'est bête mais on le gagne jamais! Une bonne maman c'est aussi une maman épanouie qui a des loisirs et des plaisirs et qui n'est pas dans l'unique don de soi! je suis maman depuis peu et franchement je souffle lorsque ma fille a une petite copine à la maison: bizarrement elles ont beaucoup moins besoin de moi dans ces moments là!
Bon journée!
Maguiloo
43 ans gironde 345
Je ne cherche pas à être la mere parfaite j'y ai renoncé bien avant ma grossesse. Je suis consciente d'être petri de defauts mais de qualités aussi ! Ma fille fera avec cela ainsi qu'avec les qualités et les défauts de son père. Je la laisse regarder la télé mais j'essai de limiter cela à des petites tranches étalés dans la journée 30 ' le matin et le soir avec des programmes adaptés à son age (elle a deux ans). Le reste du temps quand on enleve les repas, le bain et la sieste, on fait d'autres choses. Mais hier j'étais vraiment épuisé alors je l'ai collé devant la télé toute la journée et je l'y renvoyait des qu'elle me collait. J'avais pris quelques jours de vacances car je suis vraiment fatiguée et rester seule a la maison avec elle m'epuise encore plus. Hier soir quand mon mari est rentré on est allé à l'hyper du coin pour changer mon portable et faire quelques courses. J'ai fait un malaise. Je me suis senti agressé par la lumiere, le monde , le bruit. Mon mari ne comprends pas mon niveau de fatigue, il ne prends pas le relais avec ma fille. Depuis qu'elle est née je gere. Mais la j'en peux plus. Quand j'en discute avec lui, il est conscient qu'il n'en fait pas assez alors il fait des efforts pendant deux jours et ca recommence. Il ne la baigne pas, ne l'habille pas, ne la nourrit que quand je rentre du travail apres 20h30 et encore. Cela pese sur mon couple et je suis en plein doute. Je regrette d'avoir fait un enfant avec lui. Je savais qu'il ne s'impliquerai pas à fond mais pas a ce point! Je regrette d'avoir fait un enfant et me rendre compte que je n'arrive pas à la gerer. JE ne pensai pas que ca serai si dure au quotidien. Maintenant en plus elle rentre en phase d'opposition et je me sens completement demuni. Je n'ai pas la force de caractere de m'opposer à elle. C'est pathetique. J'ai l'impression de rater le coche.
Heureusement ma fille a d'autres personne dans sa vie, ses grands parents , sa nourrice, la creche. Elle est assez facile à vivre, et apparement epanouie.
Je redoute deja les prochaines vacances. J'essai de m'organiser, de faire des sorties, de voir d'autres gens mais j'y arrive pas. Je traine en pyjama toute la journée, je n'arrive pas à sortir de chez moi. Tous les matins je suis plein de projets et puis je trouve des excuses pour annuler et rester la.
J'ai hate de retourner à mon travail et de fuir la maison. Quand je travaille je me sens plus dans ma zone de confort que chez moi c'est quand meme un comble ! Je travaille 4 j par semaine mais 10h/j, le mercredi je l'ai mis à la creche de 10 a 17h et ca me fait un bien fou. Il reste encore les we et les vacances. Je me decois tellement de ne pas vouloir etre avec elle. Mon mari ne m'aide pas il me dit que je l'ai voulu donc que je dois assumer. Il ne comprends pas à quel point je n'y arrive plus. Je ne pense pas à me suicider mais à partir et tout laisser derriere ca oui. Ca me demange de prendre la voiture et d'aller n'importe ou quelques jours seule sans laisser de nouvelles. Fuir. Ce n'est pas tres responsable et je ne le ferai pas mais c'est l'humeur du moment. J'ai besoin de l'ecrire, j'ai besoin que ca sorte. Pourtant je n'arrive pas à le dire à mon mari et à mes proches. Je me sens vraiment honteuse de ce sentiment.
Bon j'arrete le pavé.
Merci les filles d'etre la et de me soutenir
43 ans Lille 7000
ton mari n'a pas voulu votre fille?
S
86 ans 4919
A la lumière de tes précisions, je me permets de te dire que ce n'est pas ta fille que tu ne supportes plus mais ton mari.

Le fait que tu n'en puisses plus avec ta fille est la conséquence de cela. En effet, un enfant c'est énormément de disponibilités et de travail et c'est pour cela que c'est normal d'être deux sur ce coup là. Tu n'as pas trop le choix que de devoir affronter tout cela en sortant tout ce que tu nous as écrit à ton mari.

Je comprends que tu te culpabilises de ressentir tout cela, et se dire qu'on s'est trompé de père pour notre enfant est très douloureux.

Si tu n'arrives pas à parler à ton mari, tu pourrais essayer de lui écrire une longue lettre dans laquelle tu exprimes tout ce que tu ressens et à quel point tu en es aujourd'hui.

Pourquoi ton mari te dit : tu l'as voulu, tu l'assumes, vous l'avez voulu tous les deux non ? Même en étant maman au foyer, mon mari me donnait un coup de main pour le bain par exemple, donc si tu travailles à l'extérieur, je pense que le papa doit s'impliquer d'avantange.

Et aller voir un psy pour t'aider à mettre tout cela en clair et réussir à l'exprimer? Si ton couple va mieux ou que la situation est claire, tu arriveras mieux à supporter ta fille.

Quand je te lis, je vois une maman en détresse.

Je pense qu'au fond de toi tu sais que tu dois tirer la sonnette d'alarme autour de toi, en commençant par ton mari.

Courage :cry: .
43 ans gironde 345
Pas vraiment. Je crois qu'il s'est senti coincé. Quand il en parle avec des amis il dit qu'il s'en aurai voulu de me priver d'avoir un enfant. Il dit aussi que la phase bébé ne l'interesse pas et qu'il attends qu'elle grandisse. Pour lui un enfant est interessant quand il parle et pose des questions, quand on peut "le raisonner". Pour ma part je crois que je me suis laissé aveugl par mes hormones et que je n'ai pas bien reflechi. Bref de toute facon maintenant elle est la et c'est à nous d'assumer. Des jours c'est facile et agréable, d'autres jours c'est galère. La balance est tout de meme positive. Mais parfois j'ai besoin d'étaler ma detresse, j'ai une tendance depressive (je pense que vous l'avez tous remarqué !) et je me complait parfois a regarder le verre à moitié vide.
43 ans Lille 7000
elle a deux ans et tu vabientôt sortir de la phase ou elle est super dépendante de toi ( et tu va la regretter, tu verras, cette phase...)... tu lui a pas fait un bb ds le dos? donc il l'assume aussi et tu ne dois pas te laisser faire...
et les grand parents ( bon à part en ce moment) peuvent pas prendre en vacances la petite? c'est ce qui me sauve de l'implosion... mes enfants partent régulièrement en vacances qq jours chez les gds parents ( qui vivent à 150 kms) pr que les grands parents puissent les voir grandir aussi... et ce depuis qu'ils sont bb...
et puis au lieu de mettre ta fille dvt les dessins animés ( c'est pas un jugement, hie, les miens aussi en regardent), essayent de commencer à lui apprendre à jouer seule, ça développera son imagination...
et genre prévoit une journée avec une copine, ou tu laisse ta fille à son père, ça te fera du bien et à lui aussi d'ailleurs...
43 ans gironde 345
Saralou
en te lisant j'ai eu les larmes aux yeux
je crois que tu es tombé pile.
J'ai un gros probleme de communication avec mon mari. Depuis toujours, ca le fatigue que je n'arrive pas à dire les choses. Du coup il en devient agressif et s'isole. Moi je n'arrive pas à lui parler sans m'enerver ou sans pleurer. Je suis specialiste aussi du fait de lui repondre quand il sort de la piece ou quand il est sous la hotte de la cuisine. Souvent il tente de dialoguer en disant qu'il n'est pas mon ennemi mais c'est plus fort que moi. Je suis tout de suite dans l'agressivité et le reproche. Ce n'est pas tres constructif. Avant d'avoir un enfant on avait des hauts et des bas mais ca allait. Avec un enfant on ne peux plus fuir nos problemes il nous reviennent en plein dans la figure.
43 ans gironde 345
Dame alienor
c'etait justement le programme de ces vacances c'est pourquoi je me sens hyperfrustrée ! Je devais aller chez une copine qui as aussi des enfants pour papoter avec elle car elle se sent seule aussi, et que les loulous jouent ensemble et nous laisse respirer un peu mais elle a annulé car malade. Parfois je la laisse chez ma belle mere mais elle est malade aussi ! j'espere avoir plus de chance la prochaine fois !
S
86 ans 4919
helenou a écrit:
Saralou
en te lisant j'ai eu les larmes aux yeux
je crois que tu es tombé pile.
J'ai un gros probleme de communication avec mon mari. Depuis toujours, ca le fatigue que je n'arrive pas à dire les choses. Du coup il en devient agressif et s'isole. Moi je n'arrive pas à lui parler sans m'enerver ou sans pleurer. Je suis specialiste aussi du fait de lui repondre quand il sort de la piece ou quand il est sous la hotte de la cuisine. Souvent il tente de dialoguer en disant qu'il n'est pas mon ennemi mais c'est plus fort que moi. Je suis tout de suite dans l'agressivité et le reproche. Ce n'est pas tres constructif. Avant d'avoir un enfant on avait des hauts et des bas mais ca allait. Avec un enfant on ne peux plus fuir nos problemes il nous reviennent en plein dans la figure.


Je suis complètement d'accord avec toi sur le fait qu'avec un enfant on ne peux plus fuir les problèmes, il faut les affronter.

Personnellement, d'avoir mes enfants m'a donné la force pour affronter des problèmes qui existaient avant eux. Quand j'ai touché mes limites, mon second fils avait 18 mois j'ai entrepris une longue thérapie qui m'a aidé à me sortir des ombres du passé qui me revenaient en pleine poire.

Je pense que rien n'est perdu (mais j'ai tendance à voir le verre à moitié plein maintenant ;) ). Au vu de ce que tu écris, ton mari a l'air prêt à vouloir parler, si tu n'y arrives pas ou que de manière agressive, pourquoi ne pas lui proposer d'aller consulter quelqu'un ensemble dans un premier temps ?

En fait tu peux voir le fait d'être devenue maman et de toucher le fond comme une chance. Quand on touche le fond dans la piscine, cela nous donne l'élan pour remonter et revenir à la surface.

J'ai été mal aussi à une période de ma vie et comme par hasard cela a été la période ou mon couple a traversé une crise, qu'on a réussi à surmonter pour être maintenant un couple uni et fort. J'ai appris à exprimer ce que je ressentais en le formulant de manière non agressive, je dis tout et tout de suite (des fois c'est chiant pour les autres :D ) mais comme cela les choses sont claires. Mon mari a appris à me demander des éclaircissements quand il ne comprend pas ce que je veux dire plutôt que se mettre en mode "cerveau reptilien" (c'est celui qui réagit quand on se sent attaqué).

Pour finir juste un petit :kiss: de réconfort.
56 ans Région parisienne 2154
Ta fille a deux ans, et si je lis bien ça fait deux ans que tu n'existes plus. Logique que tu n'en puisses plus. Il me semblerait important que tu puisses trouver quelqu'un de confiance à qui en parler. Un(e) psy. Mais avec qui tu te sentes à l'aise. Si tu t'occupes de toi après tu pourras mieux échanger avec ton époux. J'en parle en connaissance de cause !

C'est un âge difficile. on a déja beaucoup donné, tellement, et le petit (la petite) défusionne en s'opposant. Alors il faut encore trouver des trésors de patience pour encaisser les colères, les phases d'opposition, les refus...

Y a pas dans ta ville un truc genre "maison verte" ? Ou un lieu de dialogue pour les mamans ? Tu peux éventuellement te renseigner au CMPP. Pas pour consulter mais avoir une adresse de ce style.
Bon courage.
B I U