MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

reportage sur les femmes battues dans 7 à 8 - TF1

33 ans perdue dans un monde qui est devenu fou 539
Coucou les filles,

Je viens pousser un petit coup de gueule inutile puisque je sais pertinemment que ça ne fera rien changer mais bon, j'ai besoin de partager mon indignation...

Alors voilà  
comme tous les dimanches je me plante devant "7 à 8, votre magazine d'actualités". Alors j'étais déjà pas bien après le reportage sur l'accident de car en Suisse (j'ai pleuré comme une madeleine). Et PAF ! Ils nous en remettent un coup avec les femmes battues (c'est le cas de le dire !). Et c'est tant mieux ! C'est important de ne pas oublier ces victimes silencieuses d'autant plus que ça peut toucher n'importe qui, quelle que soit la classe sociale, etc. Enfin bref, je ne vous apprends rien.

Donc je regarde 7 à 8, et à un moment il y a une fille qui vient témoigner contre son père qui la frappe, elle et sa mère. Avec menace de mort, la totale quoi ! La jeune femme s'effondre en expliquant que sa mère a déjà porté plainte contre son mari il y a 3 ans et qu'il avait juste écopé d'un avertissement, et qu'elles regrettaient qu'il n'y ait pas eu de sanctions. Et là, la gendarmette la regarde avec l'oeil vitreux inexpressif du bovin, et lui dit un truc du genre "bah oui mais fallait porter plainte à chaque fois parce que sinon on fait rien" (c'est pas vraiment ça qu'elle dit mais c'est ce que j'ai retenu) :shock: :shock: :shock: :shock: Euh, sans déconner !?! Donc faut que tu te fasses taper sur la gueule au moins 2 fois pour que quelqu'un se bouge ? Et en plus, un peu d'empathie ça la tuerait ? Franchement de la façon dont elle aborde la chose on a presque l'impression que c'est bien fait pour la mère, elle n'avait qu'à porter plainte plus tôt. Comme si c'était facile ! :roll:
Dans le fameux reportage, il disait qu'une femme battue sur 10 porte plainte, y'a peut être une raison à cela, c'est que ça doit être extrèmement difficile de faire cette démarche...
Alors OK, y'aura toujours quelqu'un pour faire l'avocat du diable en disant "bah oui mais la gendarmette peut être qu'elle met de la distance entre elle et la victime pour se protéger" mais là quand même c'est carrément un no man's land !

ça me met le coeur en vrac ce genre de truc... Je sais, j'ai la sensibilité débordante ;)
Vous l'avez vu ? Qu'en pensez vous ? Est ce que c'est moi qui exagère ?
757
La loi est ainsi faites que oui, il faut d'abord se faire battre, avec des marques (des preuves) pour pouvoir porter plainte..

Car on ne marche pas comme dans Minority Report, ou on arrête avant même l'exécution du délit.

On ne fait pas de prévention, mais de la prévention.

Et c'est gradué, d'abord la main courante, puis la plainte etc..

Du moins si je me souviens bien de mes cours de droit pénal!

Je me souviens, le prof nous avait dit "laissez vous taper, si vous riposter, vous pourriez vous même vous retrouvez avec un dépôt de plainte"

Ca doit venir de la religion chrétienne, ou on tend la joue droite (car le droit est avant tout canonique et romain)
S
97 ans 4480
JE n'ai pas vu le reportage donc je ne sais pas comment la gendarme a réagi.
Mais oui, clairement, elle ne peut pas pleurer avec chaque victime.
Certes, il faut de l'empathie mais surtout rester professionnel.

(tu sais, je vois des choses terribles dans mon boulot.. Je pleure en dehors, pas devant les malades... )


Après, concernant le problème des femmes battues, c'est tellement vaste. Et ça doit être dur de porter plainte contre quelqu'un que l'on aime malgré tout (car souvent, elles en sont raides dingues de leurs hommes... )
K
30 ans Au Mouliin. 1344
Je ne réagirai pas sur le reportage car je ne l'ai pas vu mais sur une histoire que je connais :
Une femme en couple avec un homme depuis 16 ans, elle souffre en silence comme la plupart des femmes dès le début de leur relation, il l'étrangle, elle ne porte pas plainte malgrè sa famille auprès d'elle. Elle retourne meme avec lui après cette sombre histoire. Passons encore 10 ans à souffrir en silence, protéger sa fille, la maltraitance morale était de mise.

Un jour, elle a eu le courage de le quitter, il l'a poursuivit, l'a menacé, mais cette fois ci elle a tenue bon.... Pendant ce temps la police disait tant qu'il ne fait rien ( sous entendu violence on ne peut rien faire)

Oui sauf que ce qu'il a fait, il l'a tué.

Désolée de raconter ça mais tout ça pour dire, chaque femme à son fardeau et chaque histoire est différente. C'est facile de faire des reportages ou dire tant de femmes sur tant font ci et ça. Mais alors si elles ne portent pas plainte, comme sait on qu'elle est battue?

La police peut agir mais à quelle condition? A quelle moment?

Voilà, j'ai également jeté mon pavé dans la mare mais j'avais besoin que ça sorte
2137
Je suis sortie deux ans avec un homme qui me battait, oui il me battait, me frappait, me tirait le cheveux, m'insultait et j'en passe!
Je le dis maintenant mais cela a été difficile, tres difficile! ;)

Je n'ai pas vu le reportage mais je me revois dans ce que tu décris, surtout la gendarmette! :evil:

Car apres deux ans de souffrance où les voisins téléphonaient à la police et je mentais en disant que non ca va je vais bien..

J'ai décidé d'aller porter plainte une fois:

Le policier m'a dit:

Vous habitez ensemble? (j'habitais chez lui)
j'ai répondu oui
Qui paye le loyer?
Lui
Vous etes chez votre mere normalement?
Oui
Alors ne retourner pas chez lui et tout ira bien, on ne peut rien faire de plus! :roll: :roll: :roll:

Voila comment cela s'est terminé la premiere fois! :?

Je l'ai quitté, on habite pas dans la meme ville, mais son meilleur ami habite à 5mn de chez moi!
Un jour je l'ai croisé dans le metro, j'etais au téléphone avec un copain, je crois qu'il l'a entendu!

Tres jaloux, il m'a suivit dans les escaliers, puis m'a tiré les cheveux, une balayette et j'ai dégringolé les escaliers!

La je me suis dit: on est plus ensemble, je ne viens plus chez lui mais il me tape encore dessus c'est bon! :evil:

Je suis donc retournée au commissariat! :oops:

Et là je suis tombée sur une policiere tres tres sympathique :roll: qui m'a dit:

Pourquoi vous voulez portez plainte?
Avec votre carrure vous pouvez vous défendre!!
Et comment je sais que vous ne mentez pas?

Enfin bref la totale..

J'ai pas porté plainte, je suis allée à l'hopital de la Cité pour faire reconnaitre mes bleus pour que le docteur les "transforment" en jour d'itt ( j'en ai eu 3)!

Là je suis retournée voir la super policiere qui m'a dit:
:shock: vous avez eu des jours d'itt???? :shock: :shock:

Ca veut dire que vos bleus etaient graves :? !

Et elle s'est excusée de m'avoir malmenée la derniere fois mais que c'etait pour me mettre en situation si je devais passer devant un juge (ouais bien sur :roll: )

Au final, on est passé devant un juge des conciliations, une femme!
Monsieur l'a insulté, lui a presque craché à la figure, il n'a pas voulu s'excusé de ce qu'il m'avait fait, et a meme reconnu!

C'etait en mai 2009!

Depuis j'attends toujours d'être reconnue en tant que victime...

(et lui continue de taper ses copines...) :(
34 ans 4879
Pfuiii Debbie quand je te lis je me dis que j'ai vraiment eu de la chance... Mon ex me frappait aussi occasionnellement (en plus de la violence morale, des insultes etc...).
Je l'ai laissé faire, et puis un jour il m'a frappée, dès le réveil, parce que j'avais eu le malheur de le réveiller en me levant...je suis allée porter plainte (à la gendarmerie)... Les mecs étaient à 2 doigts d'aller direct l'embarquer au saut du lit...mais quand je leur ai dit qu'on avait pas de lien "officiels" (pas de mariage, de pacs etc...) ils m'ont dit qu'ils ne pouvaient pas le mettre en garde à vue. Ils ont pris ma plainte, très gentiment, et l'ont convoqué 2 jours plus tard pour un entretien...ça a débouché sur un rappel à la loi et rien d'autre...mais je me dis que si une autre porte plainte après moi un jour pour violences il y aura déjà ça et que ça pèsera plus lourd...
Bref pour en revenir au témoignage, après la plainte je suis retournée avec...quitter ce genre d'hommes c'est toujours difficile (en général ils sont très manipulateurs en plus)... Et j'ai vraiment eu du mal à me décider à aller porter plainte, je m'étais retrouvée une 1re fois aux urgences (vertèbres déplacées) et malgré l'interne qui m'avait dit que je ne devais pas accepter ça j'avais été incapable d'aller porter plainte... J'ai eu le déclic, je ne sais pas comment, mais beaucoup ne l'auront jamais malheureusement... :(
C'est difficile à comprendre tant qu'on ne l'a pas vécu et qu'on a pas les prédispositions que cherchent ce genre d'hommes (manque de confiance en soi, carences affectives, trop grande gentillesse etc...), car ces hommes là savent repérer les femmes qui accepteront de subir ce traitement pour des raisons diverses... :(
33 ans perdue dans un monde qui est devenu fou 539
Je suis aussi amenée à voir des situations difficiles, je travaille dans le logement social et j'ai été amené à voir des gens qui habitaient dans leur voiture en hiver, demandaient à aller aux toilettes pour se laver un minimum et malgré tout, je n'ai jamais été indifférente ou "habituée" de voir ce genre de choses. J'ai toujours de l'empathie et le jour où je n'en aurais plus je changerais de boulot.

Ce que je voulais dire par ça :
Citation:
Donc faut que tu te fasses taper sur la gueule au moins 2 fois pour que quelqu'un se bouge ?

C'est que pour moi, la justice devrait avoir une tolérance zero à ce sujet. "Y'a pas de c'est arrivé qu'une fois"...
Et évidemment les gendarmes ne vont pas faire le tour des foyers pour voir si tout va bien mais quand une femme (ou un homme)dépose une plainte, un simple avertissement me parait un peu léger. Une femme meurt tous les 2 jours sous les coups de son conjoint... POur moi, tout est dit.

Comme je l'ai dit plus haut, je comprends que ce soit très très difficile pour une femme de partir, de déposer plainte. Souvent il y a des enjeux financiers, familiaux voire professionnels. Ce n'est vraiment pas elles que je remets en cause.
2137
J'avais bien compris que tu ne remettais pas en cause la femme qui va porter plainte, mais malheureusement en France le droit fait qu'il faut quand meme pas mal de preuve pour accuser quelqu'un et qu'il soit juger comme on le voudrait!

A l'inverse des USA où parfois les peines sont vraiment tres lourdes ici on laisse passer beaucoup de choses!

Tu vois quand Nenufar dit que comme on a pas de lien avec l'homme alors ils ne peuvent pas l'arreter, je trouve cela completement :shock:

Et le pire c'est que c'est vrai quoi!

Ils m'ont dit: vu que le bail n'est pas à votre nom, rien ne vous retient, partez, rentrez chez votre mere et on en parle plus!! :roll:

:roll: :roll: Je sais pas en fait me replonger la dedans me rapelle que ça a été le parcours du combattant pour poser une simple plainte!
Et j'etais épaulée et j'avais la volonté de le faire, alors une femme qui doute et qui est seule..
34 ans 4879
debbie971 a écrit:

Et j'etais épaulée et j'avais la volonté de le faire, alors une femme qui doute et qui est seule..

+1
33 ans perdue dans un monde qui est devenu fou 539
Citation:
Tu vois quand Nenufar dit que comme on a pas de lien avec l'homme alors ils ne peuvent pas l'arreter, je trouve cela completement

Je suis tout à fait d'accord avec vous les filles, c'est pas parce que ça se passe comme ça que c'est normal. ça veut dire que demain si mon amoureux me frappe, comme je suis toute seule dans la région où j'habite j'ai que mes yeux pour pleurer ??? On vient seulement de se pacser et je suis sur le bail que depuis janvier donc s'il était arrivé quoi que ce soit avant c'était tantpis pour moi ? :shock:

c'est un peu normal de rassember des preuves sinon tout le monde accuserait tout le monde et malheureusement on sait bien que parfois les gens accusent à tort, par vengeance, etc. A t'on vraiment besoin de rassembler des preuves après plusieurs agressions pour que la justice fasse vraiment quelque chose ?

J'ai entendu ce que vous avez dit mais je trouve ça quand même moche :cry:
359
Pour le fait d'attendre que l'homme frappe plusieurs fois, le problème c'est que les gendarmes, il leur faut des preuves, des vraies ...
Si on pouvait croire l'être humain et qu'il ne mentait pas, la question ne se poserait pas ; mais il y a déjà eu de nombreux cas de fausses accusations, donc ça me parait normal qu'en l'absence de preuve, on ne puisse pas envoyer un mec en prison ...

Quant au fait de ne rien pouvoir faire parce qu'il n'y a ni mariage, ni PACS, tu aurais dû lui rappeler que si un mec dans la rue t'avait sauté dessus pour te frapper, t'aurais aussi porté plainte et ils n'auraient certainement pas dit "Vous n'avez qu'à changer de trottoir la prochaine fois" ...

Je pense que le meilleur moyen de réduire le nombre de femmes battues, c'est avant tout la prévention, expliquer aux jeunes filles que non, ce n'est pas normal, et que dès le premier coup elles doivent se casser, ne pas rester avec un type qui les frappe.
Moi-même, j'ai une estime de moi en-dessous de zéro, je suis trop gentille, mais si mon copain me frappe, rien qu'une fois, je jure que je me casse du jour au lendemain. Quitte à revenir plus tard pour qu'on s'explique, mais je pense que c'est quelque chose qui doit rentrer dans les mentalités comme quelque chose d'inadmissible, et qu'on ne devrait jamais, sous aucun prétexte, supporter.
34 ans 4879
Iwena a écrit:

Moi-même, j'ai une estime de moi en-dessous de zéro, je suis trop gentille, mais si mon copain me frappe, rien qu'une fois, je jure que je me casse du jour au lendemain.

Moi aussi je disais ça...avant. Et je te souhaite sincèrement de ne jamais tomber sur un mec à la fois violent et manipulateur comme mon ex...parce que les mecs de cette espèce là il est très difficile de leur échapper, vraiment...
Sa nana d'avant moi les a plantés dans un arbre la première fois qu'il l'a frappée, en rentrant de la soirée, parce qu'elle s'était toujours dit qu'elle n'accepterait jamais ça et qu'elle se rendait compte que malgrès le fait qu'il venait de la frapper elle était incapable de le quitter... Ils s'en sont sortis mais elle elle avait vraiment voulu mourir... Et moi ça a été la même chose le jour ou il m'a quitté...et pourtant ce mec là nous frappait, nous insultait, nous menaçait... Mais encore une fois, beaucoup savent comment s'y prendre pour te rendre tellement dépendante d'eux (et je parle pas d'un pt de vue financier) que lorsque ils passent à l'acte pour la 1ere fois tu ne PEUX pas les quitter...
2137
Nenufar a écrit:
Iwena a écrit:

Moi-même, j'ai une estime de moi en-dessous de zéro, je suis trop gentille, mais si mon copain me frappe, rien qu'une fois, je jure que je me casse du jour au lendemain.

Moi aussi je disais ça...avant. Et je te souhaite sincèrement de ne jamais tomber sur un mec à la fois violent et manipulateur comme mon ex...parce que les mecs de cette espèce là il est très difficile de leur échapper, vraiment...
Sa nana d'avant moi les a plantés dans un arbre la première fois qu'il l'a frappée, en rentrant de la soirée, parce qu'elle s'était toujours dit qu'elle n'accepterait jamais ça et qu'elle se rendait compte que malgrès le fait qu'il venait de la frapper elle était incapable de le quitter... Ils s'en sont sortis mais elle elle avait vraiment voulu mourir... Et moi ça a été la même chose le jour ou il m'a quitté...et pourtant ce mec là nous frappait, nous insultait, nous menaçait... Mais encore une fois, beaucoup savent comment s'y prendre pour te rendre tellement dépendante d'eux (et je parle pas d'un pt de vue financier) que lorsque ils passent à l'acte pour la 1ere fois tu ne PEUX pas les quitter...


+++100000! ;)

J'ai un caractere de merdre, je l'ai malemené mon ex avant de me mettre en couple avec lui!
Puis tout allait bien, on flirtait etc..

On avait rendez vous, je suis arrivée en retard, il est venu me chercher à la station de métro et bam premiere gifle et balayette, parce que monsieur pensait que j'etais avec quelqu'un d'autre! :roll:

Puis il s'est excusé, à dit qu'il ne recommencerait pas!

Et pour te dire, je l'ai affiché devant tous ses potes en disant bien c'est la derniere fois que tu poses la main sur moi!
Mais l'amour et la manipulation on fait leur travaille!

Tout le monde m'a parlé etc. Au final c'est quand j'ai décidé que c'etait trop, que notre relation tournait en rond, j'ai voulu casser, pour me récuperer hop une demande en mariage.. :roll: :roll:
B I U