MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Divorce des parents quand on est adulte...

41 ans TOULOUSE 228
Bonsoir à toutes et à tous.

Je viens ici régulièrement depuis un petit moment et ce soir c'est moi qui ai besoin de vous...

J'ai appris officielement cet apres-midi que mes parents  
se séparaient...
C'est nul, j'ai 25 ans, il y a des enfants qui vivent cela tous petits, moi j'ai 25 ans et j'ai du mal à le gerer...

Evidemment je sentais et je savais que ca tournait plus tres rond mais bon...c'est la vie, ca arrive à tous les couples des petits moments de baisse d'amour. Mais là aujourd'hui que c'est concret ca me fait mal.

Je ne suis pas la plus a plaindre ds l'histoire, il y a mon frère qui a 15 ans et qui lui "débarque". Evidemment en tant qu'ado il vit ds sa bulle et il n'a rien vu venir alors le choc est dur...

Alors voilà je me sens mal, un peu bancale... Chez nous, grande famille, la famille c'est super important, on sait qu'on peut tous compter les uns sur les autres et la pouf tout s'écroule. Bien sur ils restent mes parents mais je me sens seule, seule face à l'un et seule face à l'autre, plus du tout une famille.

Je suis consciente que si ils ne s'aiment plus il vaut mieux qu'ils soient heureux séparements, je préfère meme, mais bon...

Voilà, j'ai vidé ce qui me pèse depuis aujourd'hui, je me dis que je suis adulte, que je suis nulle de réagir comme ca. Des couples qui divorcent y'en a plein mais ca me laisse tout de meme un grand vide...
C
42 ans 140
Pourquoi seulement les enfants le vivraient mal?

Je me demande même si c'est pas pire en tant qu'adulte, car on a plus conscience de la portée de la séparation de la souffrance des parents.
Vu notre age ils peuvent se confier...alors qu'à un enfant on lui cache des choses ou il y'a des choses qui ne voient pas.
Ce qui est dur pour l'enfant c'est d'être trimbalé et de perdre ses repères.

Je suis dans le même cas que toi vivie, je l'ai mal vécu tant que ma maman le vivait mal, maintenant qu'elle s'est faite à l'idée je m'y suis faite aussi. Mais ça me travaille quand même, c'est con mais je les voyais avoir une petite retraite pépère dans leur maison...heureux. Donc tout ça une croix dessus! Courage vivie on se fait à tout.
2213
Je ne suis pas dans le cas mais j'aimerai.Oui je sais ca doit te choquer d'entendre ca mais mes parents ne s'aiment plus depuis longtemps, 25ans exactement.Ma soeur a été concue pour ne pas que mon père s'en aille et il a rien vu venir.Maintenant ils ont a peine 56 ans, ils ne veulent plus travailler, ils s'inventent des maladies et passent leur temps chez le doc ou a l'hopital.Ils nous envahissent tout le temps et nous rétorquent qu'on ne les aime pas quand on leur dit qu'on en a marre.
Tu vois, la vraiment j'aimerai qu'ils soient séparés, qu'ils aient refait leur vie chacun de leur coté et qu'ils retrouvent le bonheur plutot que de s'enfoncer dans la dépression et de bouffer des médocs pour arriver a supporter celui ou celle qu'ils n'aiment plus.
41 ans TOULOUSE 228
Ah mais ca j'en suis sur, je préfère les voir heureux...

C'est juste mon image parfaite qui s'enfuit...
Le souci c'est que étant tres proche de mon père, il se confit beaucoup... et meme si il a raison dans sa vision de ma mère (ki est vraiment tres tres difficile a vivre) bah moi je sais pas si j'ai envie d'entendre tout...
2213
C'est sur que ce n'est pas a toi d'etre la confidente de ton père, ce n'est pas ton role.La vie privée de tes parents ne doit pas t'etre jetée au visage, ils vont te faire culpabiliser car tu devras choisir un "camp".
Le mieux est d'expliquer clairement que leurs problèmes ne te regarde pas et que tu désire rester la fille d'un comme l'autre.Ne te laisse surtout pas entrainer dans une guerre de couple, ca fera trop de dégats.
C
42 ans 140
vivie___ a écrit:
Ah mais ca j'en suis sur, je préfère les voir heureux...

C'est juste mon image parfaite qui s'enfuit...
Le souci c'est que étant tres proche de mon père, il se confit beaucoup... et meme si il a raison dans sa vision de ma mère (ki est vraiment tres tres difficile a vivre) bah moi je sais pas si j'ai envie d'entendre tout...

Oui ça c'est trés dur, moi quand mes oreilles ne peuvent supporter ce qu'elles entendent, je dis stop!
1234
Ouhlà moi aussi je vis cela en ce moment. Enfin disons presque, ca stagne pour le moment. Flyingdog est dans le meme genre de situations si je ne m'abuse.
Je te souhaite beaucoup de courage pour surmonter cette épreuve et puis si tu as besoin, tu peux me contacter en MP.

Gros bisous!
51 ans yvelines_ 587
je me suis dit exactement la meme choz que toi vivie, quand mes parents se sont séparés, j'avais 27 ans. je me suis retrouvée la confidente de ma mère, mon père et ma petite soeur qui avait 17 ans. En fait je passais d'un bord à l'autre en essayant de jouer la mediatrice pour que chacun "s'entende". aucun ne m'a preservé et je le vivais mal car j'étais "grande".
C'était un soulagement pour moi qu'ils se separent mais en meme temps ils étaient seuls et j'essayais de combler. bref l'horreur !
une fois que tout le monde avait trouvé son petit rythme, ma mère nous a annoncé au bout de 6 mois qu'elle partait en we à la mer avec mon père :lol: pour faire un petit "point" sur leur vie...
ils se sont remis ensemble et aujourd'hui tout va mieux, car mon père a enfin pris conscience qu'il pouvait perdre ma mère.

en tout cas je te souhaite plein de courage mais surtout preserve toi, n'écoutes pas tout et ne te mets pas au milieu.
F
43 ans 92 356
moi aussi c'est la même chose :( . Mes parents viennent de se séparer et j'ai 26 ans. Je suis l'aînée donc ma mère se confie beaucoup à moi, mais aussi à ma soeur, qui a 16 ans, c'est la plus jeune. Honnêtement c'est pas facile à vivre, même si mes parents ne s'aiment plus, et qu'ils ont l'air heureux chacun de leur côté, ce qui m'ennuie c'est d'être obligée de faire le médiateur. C'est pas mon rôle, et je refuse de le porter.
42 ans Belgique 4012
ginie04 a écrit:
Ouhlà moi aussi je vis cela en ce moment. Enfin disons presque, ca stagne pour le moment. Flyingdog est dans le meme genre de situations si je ne m'abuse.


Tu te souviens bien Ginie ;) :kiss:

Vivie, les miens ont divorcé en novembre et là mon père va s'en aller au bout de la France, donc je suis dans l'étape qui suit la tienne (mise en place du divorce). Je comprends que ça soit dur à gérer, moi aussi ça me fait bizarre... enfin, j'ai surtout peur de devoir maintenant jouer un rôle auprès de mon père qui n'est pas celui de fille, mais plutôt de "remplacement de ma mère" (elle jouait l'infirmière, la femme de ménage, la pourvoyeuse de fonds, etc) :roll:
Ma mère s'est toujours beaucoup (trop?) confié à moi depuis que je suis toute petite, et je sais aussi à quel point cette charge est lourde à porter.
A part te mettre à l'écart de tout ça, et te dire que tu n'as pas à t'occuper de l'histoire du couple de tes parents, je ne sais pas trop quoi te dire. Personnellement j'essaye juste de rester en position neutre, mais c'est pas tous les jours faciles... :?
En ce qui concerne l'image parfaite du couple parental, ça fait des lustres que je n'y crois plus, donc là je ne serai pas d'une grande aide. J'espère que d'autres pourront partager ça avec toi.

Courage pour la suite du divorce, et pis si t'as besoin d'en parler, on est tous là ;)

:kiss:
48 ans 3697
Les miens ont divorcés alors que j'avais 22 ans mais j'avais déjà mon propre chez moi depuis quelques mois :D .

Ma mère s'est toujours confiée à moi et je savais combien elle était mal avec lui :( .

Il buvait occasionnellement mais dés qu'il buvait, il était violent envers elle.

Quand çà se produisait, on était tous traumatisé( mon frère, ma petite soeur et moi), je calmais ma petite soeur qui tremblait de partout( elle a 12 ans de mois que moi)et mon frère et moi se mettions entre deux.

Elle restait avec lui parce qu'elle en dépendait financièrement.

Je ne cessais de lui dire de le quitter, qu'elle serait aider en tant que mère seule car j'avais peur qu'un jour, çà tourne mal.

Avant que je trouve mon boulot, elle a connu quelqu'un, mon père s'en est douté et me harcelait de questions mais jamais je n'ai vendu ma mère.

Il l'a frappé un jour à tel point qu'elle s'est retrouvée le genou plâtré et là, çà a été la goutte d'eau qui a fait débordé le vase.

Je suis partie car j'ai trouvé mon appart et eux ont divorcés :D .

Elle est partie vivre avec son copain et lui a gardé la maison quelque temps.

Mon seul regret, c'est que çà aurait dû se faire avant, dés la première claque qu'il lui a mise :roll: .
J'aurais pas du entendre les confidences de ma mère, de devoir mentir pour la protèger, ce n'était pas normal que ma soeur se mette dans des états pareils dés qu'il haussait la voix, qu'on se mette entre deux, qu'on avait peur de la suite dés qu'il buvait un verre, qu'on assiste à leur nombreuses disputes, etc...

Donc, pour moi, leur divorce a été un soulagement.

Mon pére a changé du tout au tout( je pense qu'aprés le divorce, il s'est remis en question), il vit avec quelqu'un et ma mère vient de se marier.

Je les vois tous les deux de temps en temps et tout va bien.

Bisous :kiss: !
42 ans Montréal 752
C'est effectivement difficile quand l'un de nos parents nous prend pour confident...je le sais je le vis quotidiennement depuis 1 ou 2 ans...

Mais il faut imposer ses limites et leur dire le fardeau que c'est...

Et pour gérer un divorce? Je ne crois pas que ça soit facile, car comme tu le dis, vivie, c'est l'image de la famille qui éclate, les habitudes quoi
26 ans Réunion, Reunion 1
Bonjour, je m'appelle Laura je commence tout juste ma vie d'adulte et vient tout juste de déménager de chez mes parents. Ça fait un moment que je le vois venir mais je me disais que ça allait s'arrangeait mais rien ne s'arrange au contraire ma mére n’arrive plus à faire semblant d'etre bien avec nous. Rien n'est encore sur mais je sens la séparation proche. En tout cas je ne sais pas comment ni si j'arriverai à surmonter cette épreuve. J'ai souvent des idées trés noires qui me passent par la tête et je ne sais pas comment extérioriser ma colère et mon chagrin. Le pire c'est quand je vois mon père pleurer chose qu'il n'a jamais faite avant, j'ai très mal. JE ne sait vraiment pas comment y faire face. Je sais que c'est le couple de mes parents que je dois au maximum rester en dehors de ça mais je me dis que la vision que je me faisais du futur n’était pas la bonne et que tout va changer. Je n'arrive pas à imaginer mes parents séparer et a voir notre vie de "famille" aprés ça. Je redoute vraiment l'avenir et ne sais pas du tout vers qui me tourner.
D
35 ans 117
Bonjour Laura,
Je comprends complétement ce que tu vis, cela fait maintenant 6 mois que mes parents nous ont annoncé qu'ils se séparaient. On a tendance à se dire qu'en tant qu'adulte ça ne devrait pas nous toucher autant mais on ne peut pas être insensible à ce genre d'évènements.
Il y a 1an j'étais comme toi, je le sentais arriver et ça me paraissait complètement insurmontable. Maintenant j'ai réussi à me faire à l'idée mais c'est encore très douloureux, beaucoup de personnes souffrent, ma mère est en pleine dépression et on la porte à bout de bras ma soeur et moi. Je sais qu'on en a encore pour de longs mois avant que le divorce soit effectif et que la maison soit vendue. La seule chose qui me permet de m'accrocher actuellement, c'est de me dire que dans quelques années ils auront refait leur vie, on ira tous mieux, et on sera capable de regarder en arrière et de se dire "oui il fallait en penser par là, ils n'étaient pas heureux, c était nécessaire". Cette pensée me permet d'affronter les moments les moins faciles. Je te souhaite beaucoup de courage.
B I U


Discussions liées