MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Psychanalyse des contes de fée

5030
Envie de parler de ce livre, qui est un essentiel dans ma bibliothèque!



Proche de Freud qui a étudié le développement de l'enfant en fonction de ses rapports avec ses parents  
(en particulier la mère ), l'auteur nous dit dans cet ouvrage que l'on apprend aussi selon les lectures!

Pour lui, un conte de fée aurait une dimension psychologique, disons même inconsciente considérable. Lire des contes permettrait partiellement à l'enfant de résoudre ses problèmes inconscients (de type oedipien et autre ).
Loin de gommer les difficultés de la vie, le conte de fées les exprime et enseigne à l'enfant qu'elles sont surmontables pour peu qu'il accepte de s'y confronter.

Petit exemple: La figure récurrente de la méchante belle-mère (Blanche-Neige, Cendrillon) qui tente d'éloigner la fille de son père aide la petite fille à concilier sans culpabilité les désirs destructeurs qu'elle a à l'égard de sa propre mère avec l'amour immense qu'elle a pour elle.

Bref, un livre très intéressant!!

L'avez vous lu? Qu'en pensez vous ?
L
47 ans rhône 1
personnellement j'ai préféré "petit poucet deviendra grand" de Pierre
Lafforgue. le conte est d'ailleurs souvent utilisé comme outil thérapeutique avec les enfants en difficultés familiales, psychologiques...
lempicka
R
45 ans ...in my mind.... 351
Oui, mais Bettelheim n'est pas le premier à s'être interrogé sur l'importance de figures mythiques/symboliques ds les récits oraux et écrits qui ont transcendé les âges...D'ailleurs, il mélange l'approche freudienne et l'approche jungienne qui ont pourtant des postulats de base très différents !!

Freud s'est servi du mythe d'Oedipe...mais c'est Jung qui a le plus pertinnement relevé ces figures (dites "archétypiques). Marie-Louise Von Franz, collaboratrice de Jung, a écrit de nombreux ouvrages sur les contes de fée ..Je conseille vivement "La femme dans les contes de fée" .
Car d'ailleurs Jung, tout en étant fils de son temps, n'a pas mis en place une théorie mysogyne et a étudié la psyché féminine...
40 ans Belgique 4012
anais-nin a écrit:

Car d'ailleurs Jung, tout en étant fils de son temps, n'a pas mis en place une théorie mysogyne et a étudié la psyché féminine...


+1 :mrgreen:

En ce qui concerne le livre... j'ai jamais accroché. J'ai tenté de le lire plusieurs fois (dans l'ordre, en commençant par d'autres chapitres...) mais j'ai jamais réussi à dépasser les cinq premières pages. :?
37 ans Une bibliothèque j'espère, sinon ma thèse ne finira jamais... 2848
J'ai un peu lu Bettelheim en terminale...
J'avoue n'avoir pas fini le bouquin, un peu aride parfois, mais il avait l'air pourtant fort interessant....

J'y reviendrais peut etre un de ces jours..
S
47 ans alsace 12
Audreyyyy a écrit:
Envie de parler de ce livre, qui est un essentiel dans ma bibliothèque!



Proche de Freud qui a étudié le développement de l'enfant en fonction de ses rapports avec ses parents (en particulier la mère ), l'auteur nous dit dans cet ouvrage que l'on apprend aussi selon les lectures!

Pour lui, un conte de fée aurait une dimension psychologique, disons même inconsciente considérable. Lire des contes permettrait partiellement à l'enfant de résoudre ses problèmes inconscients (de type oedipien et autre ).
Loin de gommer les difficultés de la vie, le conte de fées les exprime et enseigne à l'enfant qu'elles sont surmontables pour peu qu'il accepte de s'y confronter.

Petit exemple: La figure récurrente de la méchante belle-mère (Blanche-Neige, Cendrillon) qui tente d'éloigner la fille de son père aide la petite fille à concilier sans culpabilité les désirs destructeurs qu'elle a à l'égard de sa propre mère avec l'amour immense qu'elle a pour elle.

Bref, un livre très intéressant!!

L'avez vous lu? Qu'en pensez vous ?


Je l'ai lu et je dois avouer que j'ai été très surpris de certaines analyses. certes, l'un des fils fils spirituels de freud en est l'auteur, ce qui explique pas mal de choses . Je dois avouer que je ne suis pas du tout freudien dans l'âme, donc j'envisage surtout cet ouvrage comme un divertissement plaisant
45 ans ze youniverse 1623
lempicka a écrit:
personnellement j'ai préféré "petit poucet deviendra grand" de Pierre
Lafforgue. le conte est d'ailleurs souvent utilisé comme outil thérapeutique avec les enfants en difficultés familiales, psychologiques...
lempicka


Dis moi Lempicka, ce livre , c'est sur quelles genres de difficultés? C'est de la vulgarisation ou il faut avoir une maîtrise de psycho pour le lire?
Ca m'intérresse beaucoup.
Merci ;)
40 ans Rhône-Alpes 726
Il n'est pas très difficile. Je l'ai lu sans avoir fait d'études de psycho.
Il faut surtout connaître un peu de vocabulaire. Mais cela reste accessible.

Bonne lecture ;)
A
34 ans bruxelles 1
Bonjour à tous... Je suis étudiante en première Normale primaire. Et je dois réaliser un travail sur le livre de Betheleim. Je voudrais, en fait, des avis différents concernant le livre (dans mon entourage, personne n'a lu ce livre malheureusement): vos commentaires, votre avis personnel par rapport à ce livre et aux contes qui y sont rapportés (j'en ai déjà lu quelques-uns sur le forum).
Je voulais aussi vous demander si vous sauriez m'aider à "définir" le thème principal car je n'arrive pas à le "formuler " correctement.
Merci à tous pour votre aide...
B I U


Discussions liées