MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Opération bypass après 1 semaine

J
36 ans 4
Bonjour pour faire bref je faisais 102kg pour 1m60. Après des années en surpoids, des échecs dans tous les régimes, des visites chez un Psy j'ai décidé de passer a  
la chirurgie.

Choix difficile a faire et je tiens a prévenir qu'on en chie a l hopital.. C'est pas anodin et même après 7 mois de réflexion je me demande si j'ai fait le bon choix.

Aujourd'hui la perte de poids est assez importante en une semaine. Mais psychologiquement j'ai du mal a bouffer comme un gamin d'un an. D'autant plus que je suis une personne qui m alimentait avec tout sans exception donc alimentation très variées.

Donc a ceux qui veulent faire l opération vraiment réfléchissez y encore et encore .

Je ne sais pas si je dois regretter ou non mais je positive et j'avance.

Ps : tout se passe bien pour le moment et la perte est casi a -10% en une semaine.
39 ans très au sud 7887
euh 1 semaine... mais c'est même pas encore cicatrisé!
Je ne comprends pas très bien... tu dis avoir réfléchi pendant 7 mois et tu t'étonnes à 1 semaine de manger comme un piou. Mais tu t'attendais à quoi sachant qu'on t'as amputé une partie de l'estomac, de l'intestin et qu'on te les a raccordé chirurgicalement? Je veux bien croire que le corps a des capacités de récupération étonnantes mais quand même!

Tu n'auras ton alimentation "fixe" post intervention que dans 6 mois quasi! Tu ne peux pas encore en juger là, tu es en plein début de convalescence.

Ceci dit je suis contre la chirurgie sauf pour les cas extrêmes, comme cela devrait être puisque à la base ces chirurgies n'ont été pensées que pour ces cas là, maintenant la médecine et les chirurgiens font n'importe quoi sur n'importe qui et c'est devenu un vrai business qui enrichit des chirurgiens peu scrupuleux aux dépens des patients (1ères victimes directes) et de la société (la SECU) qui paie pour des interventions non justifiées mais facturées au prix fort (et je parle même pas des dessous de table!)
48 ans 35 10308
Je suis d'accord avec Reinette.
Et l'intervention est faite, donc de toutes façons pour les regrets maintenant c'est trop tard, la seule chose que tu peux faire c'est de t'assurer que tu as le meilleur suivi possible pour que ça se passe le mieux pour toi et que cette opération t'apporte ce que tu en espères.
En particulier, j'espère que tu as un suivi psychologique pour t'accompagner dans cette nouvelle façon de t'alimenter et dans ta nouvelle vie. Si ton équipe ne t'en a pas proposé un (ce qui ne serait pas très sérieux), alors tu aurais vraiment beaucoup à y gagner d'en trouver un par toi-même.
Bon courage.
44 ans Paradise island 524
julee a écrit:
Bonjour pour faire bref je faisais 102kg pour 1m60. Après des années en surpoids, des échecs dans tous les régimes, des visites chez un Psy j'ai décidé de passer a la chirurgie.

Choix difficile a faire et je tiens a prévenir qu'on en chie a l hopital.. C'est pas anodin et même après 7 mois de réflexion je me demande si j'ai fait le bon choix.

Aujourd'hui la perte de poids est assez importante en une semaine. Mais psychologiquement j'ai du mal a bouffer comme un gamin d'un an. D'autant plus que je suis une personne qui m alimentait avec tout sans exception donc alimentation très variées.

Donc a ceux qui veulent faire l opération vraiment réfléchissez y encore et encore .

Je ne sais pas si je dois regretter ou non mais je positive et j'avance.

Ps : tout se passe bien pour le moment et la perte est casi a -10% en une semaine.


Je ne comprends pas du tout ton discours,dans un autre post tu dis à quelqu'un de ne pas lâcher,de trouver un autre chirurgien qui accepte d'opérer alors que d'autres chirurgiens pensent que ce n'est pas nécessaire et là tu dis regretter (serait-ce que le chirurgien de Courbevoie avait raison??)
J'avoue que je comprends mal pourquoi un by-pass à une personne qui a un IMC de 38 et 29 ans,mais le fait de se faire opérer n'importe ou sans préparation longue et sérieuse ça donne souvent du n'importe quoi.
Bref,la bonne nouvelle pour toi c'est que ton alimentation d'ici quelques mois ne sera plus celle de maintenant,tu pourras remanger de tout (et même regrossir)....je te conseille de te faire suivre par une diet et un psy pour te donner les meilleures chances.
J
36 ans 4
Parce que je pense que le désespoir nous pousse a obtenir cette perte de poids.

Oui j'ai un suivi nutrition et Psy et je suis bien consciente que certaines personnes une fois by passée ne vont plus au rdv mais ça ne sera pas mon cas. Il y a des réunions organisées par des chirurgiens nutritionnistes et c'est important d'y aller car on a des gens qui ont vécu. Mais comme je disais après une semaine est déjà dure alors faut un mental d acier. Je ne peux pas dire que je dirais a une personne obèse "va te faire opérer" mais j'encourage les personnes qui ne vivent plus une journée sans penser a leurs poids a aboutir a cette solution.

N'oublions pas que les risques d'avc a partir de 40 en obésité morbide sont fréquentés. (Encore la sœur d un amie 37 ans) alors il faut aussi comprendre sans juger que certaines personnes voient en cette opération une délivrance.

À bientôt
48 ans 35 10308
julee a écrit:
N'oublions pas que les risques d'avc a partir de 40 en obésité morbide sont fréquentés. (Encore la sœur d un amie 37 ans) alors il faut aussi comprendre sans juger que certaines personnes voient en cette opération une délivrance.

J'ai une amie qui a fait un AVC à 30 ans, poids normal, sportive (pas compétition hein, juste "en forme" quoi), pas fumeuse, pas buveuse... Donc elle entre comment dans tes statistiques? (qui sortent d'où d'ailleurs?). La corrélation entre surpoids et problème de santé ce n'est justement qu'une corrélation, pas un lien de cause à effet. Et il y a de plus en plus d'études qui montrent que ce n'est pas forcément l'obésité en soi qui est la cause, mais plutôt le mode de vie (sédentarité, tabac...) et qu'un obèse en bonne santé n'a pas plus de risque qu'une autre personne de poids "normal".

Hors problèmes de santé réel et immédiat qui nécessite une perte de poids rapide, penser qu'on va améliorer son espérance de vie avec une opération de chirurgie bariatrique c'est un leurre. Quel est le recul sérieux sur le devenir des opérés à 20 ans, 30 ans? Qu'est ce qu'on sait sur leur espérance de vie, sur la façon dont ils vont vieillir, sur leur fragilité face à des maladies, etc?

Si quelqu'un se fait opérer par désespoir, ou par obsession de son poids, c'est qu'il a été très mal conseillé. Le désespoir, les obsessions, ça se soigne, mais pas par la chirurgie.
39 ans très au sud 7887
la logique voudrait même qu'une personne qui songe au by-pass se dise qu'elle va raccourcir son espérance de vie...
en effet, une longue (très longue et plus la personne est opérée jeune et plus cette période est longue) période de malnutrition et de carences ne peut que nuire à la santé et par conséquent à l'espérance de vie.
Et autant appeler un chat un chat, c'est bien par la malnutrition/malabsorption que le by passé (et autre méthode de chir bariatrique) perd du poids.
La preuve de cette malnutrition est la prise artificielle sous forme de cachets de compléments alimentaires...

L'argument "prévention" je n'y crois pas non plus. Un ami a eu un cancer a 19 ans. Ma jeune voisine a une leucémie à 29 ans. Une collègue a été amputée de plus de la moitié de son intestin suite à des complications d'appendicite, une ancienne collègue a eu un AVC à 32 ans post accouchement... aucune de ces personnes n'était en surpoids, toutes avaient une bonne hygiène de vie.
B I U


Discussions liées