MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Quels conseils pour se faire des ami(e)s ?

40 ans Lille 4853
Bonjour tout le monde !

Comme le titre le dit, quels conseils donneriez-vous pour se faire des ami(e)s ?

Pour ma part, je pense avoir tout essayé pour me faire des ami(e)s,  
en vain... Je reste une vraie handicapée sociale :oops:
J'ai dû écumer la majorité des sites internet traitant du sujet sans aucun changement.
Au boulot, je n'ai pas d'affinité avec mes collègues.
Les clubs (de sport, culturel, asso, etc...), ça n'a jamais fonctionné. Soit en sport je tombais sur des timbrés de la compétition, soit ça ne collait pas, voire personne ne m'adressait la parole, malgré mes tentatives.
Les sites type OVS, j'ai testé et ça n'a rien donné. Soit les gens se connaissaient déjà et ne cherchaient pas vraiment à agrandir leur cercle d'amis, soit je tombais sur des "pro" d'OVS qui souhaitaient juste apparaître dans le top 10 du nombre de sortie organisée/participée, soit ils étaient encore plus timides que moi et la conversation en restait là.
Les sorties diverses n'ont jamais rien donné non plus.

Là je commence à toucher le fond de la déprime à souffrir du vide amical, mes seuls loisirs sont regarder la télé et sortir mon chien, les seules activités que je peux faire seule. :roll:

Quels sont vos trucs qui ont vraiment fonctionné ? (surtout les timides ayant été dans ma situation et ayant connu un vide amical de plusieurs années).

Merci :D
38 ans 4079
Tu es sur un site où malheureusement les rencontres n'ont pas été très développées, c'est dommage. Mais via des sites dits "communautaires", dont ici, parfois ca fonctionne, il y a des amitiés qui se créent...
48 ans 35 10308
Et le bénévolat? Soit en asso culturelle ou autre, soit auprès d'ONG...
40 ans Lille 4853
Angia a écrit:
Et le bénévolat? Soit en asso culturelle ou autre, soit auprès d'ONG...


Le bénévolat c'est pas vraiment mon truc, mais merci pour les idées ;)
34 ans 1547
Ketai a écrit:
Bonjour tout le monde !
Les clubs (de sport, culturel, asso, etc...), ça n'a jamais fonctionné. Soit en sport je tombais sur des timbrés de la compétition, soit ça ne collait pas, voire personne ne m'adressait la parole, malgré mes tentatives.


Je connais plusieurs personnes qui m'ont effectivement dit qu'en club de gym, chacun était assez centré sur ses sensations.
Mais des associations ou des clubs culturels aussi ? Je suis étonnée, j'imaginais que c'était au contraire assez propice au lien social. Après, l'important c'est surtout de revoir régulièrement les mêmes personnes, c'est comme ça que les liens se créent, au début on se croise, ensuite et pendant longtemps on se dit bonjour, ponctuellement on discute, mais c'est qu'au bout d'un temps certain et si une affinité est là que ça va plus loin. Ça peut arriver vite parfois, mais je pense que c'est plus rare ou alors après des expériences "fortes" partagées.

Je crois que faire des choses pour créer des liens c'est très peu satisfaisant dans l'immédiat, comme avec OVS où on revoit pas forcément les mêmes gens, car ça vient avec le temps, une amitié.

Ketai a écrit:
Là je commence à toucher le fond de la déprime à souffrir du vide amical, mes seuls loisirs sont regarder la télé et sortir mon chien, les seules activités que je peux faire seule. :roll:


Quels sont vos trucs qui ont vraiment fonctionné ? (surtout les timides ayant été dans ma situation et ayant connu un vide amical de plusieurs années).

Merci :D

Est-ce que tu as déjà essayé de contacter des gens de ta région via des sites internet ? Ça peut t'aider à faire avec ta timidité, parce qu'au fond dans la rencontre, ce qui est important c'est parfois moins le lieu que le contact. Je ne sais pas comment tu es timide, mais peut-être que passer par internet (les sites communautaires t'ont été suggérés) et surtout par ce qui te plaît, t'intéresse, t'importe, ça pourra t'aider à créer des affinités.

J'imagine que ce soit être dur cet isolement amical. Mais pourquoi promener ton chien et la télévision sont les seules activités que tu peux faire seule ?
Qu'est-ce qui te bloque ?
C'est important je trouve, car te limiter à ces activités ne doit pas aider à te sentir mieux au quotidien et l'isolement affectif n'en est que plus douloureux. A moins que tu sois en couple et tu fasses d'autres activités en couple.

Personnellement, j'ai des amis mais je fais régulièrement des activités seule car nous n'avons pas toujours les mêmes disponibilités. Des fois je suis très triste d'être seule, mais je ressens aussi du plaisir à faire telle ou telle chose. C'est mieux pour moi que d'être triste et seulement triste. Là, il n'y a plus que ça.

Pour le bénévolat, ça peut être sous plein de formes différentes je pense. Ce qui me tenterait bien par exemple, c'est les AVF, pour accueillir les nouveaux venus dans la ville. Selon les AVF (je crois que c'est le nom), il y a des groupes "jeunes actifs".

Bon courage à toi
30 ans Dans le sud ;) 5608
En effet j'allais parler des AVF, ma mère est inscrite à l'un deux et s'est fait beaucoup d'amis ! Ils organisent des clubs de lecture, d'écriture, des randonnées, des sorties, des soirées...

Après je pense qu'en effet, pour se faire des amis il faut y aller plusieurs fois et pas juste après une fois dans une asso se dire ah ben non j'ai parlé à personne j'y retourne plus. Il faut du temps pour découvrir les gens et créer des affinités.

Par contre le club de sport ? Franchement pour se faire des amis j'y crois pas trop, moi quand j'y vais c'est pour m'entrainer et ça m'agacerait qu'on vienne me taper la discut'
48 ans 35 10308
papille a écrit:
Mais des associations ou des clubs culturels aussi ? Je suis étonnée, j'imaginais que c'était au contraire assez propice au lien social.

Ben en tout cas moi, suite à un changement de région, c'est comme ça que j'ai rencontre les gens que je fréquente aujourd'hui, y compris des gens qui sont devenus des vrais amis (et y compris mon compagnon! ;) ). J'ai d'abord adhéré à des associations culturelles (en effet, sportif, je pense que ça s'y prête moins) parce que le sujet m'intéressait, puis je suis devenue bénévole dans certaines d'entre elles, et ça permet vraiment de créer des liens je trouve (mais en effet pas en 15 jours!).

Le bénévolat associatif ça regroupe énormément d'aspect, pas forcément seulement aller distribuer des repas aux Restos du Cœur. S'investir dans le conseil d'administration d'une asso, c'est aussi du bénévolat! Mais rien qu'en étant adhérent actif on peut faire beaucoup de rencontres.
44 ans 701
Tout pareil.
Après notre déménagement, je n'avais pas envie de patienter à nouveau 3 ans pour papoter avec 3 mamans de l'école, alors je suis devenue la trésorière (alors que je n'y connaissais rien) de l'assoc de parents d'élèves.
Du coup j'ai rapidement pu rencontrer des gens, certains avec lesquels j'ai des affinités, d'autres moins, mais au moins j'ai l'impression de ne pas rester seule dans mon coin.
40 ans Lille 4853
papille a écrit:
Mais des associations ou des clubs culturels aussi ? Je suis étonnée, j'imaginais que c'était au contraire assez propice au lien social. Après, l'important c'est surtout de revoir régulièrement les mêmes personnes, c'est comme ça que les liens se créent, au début on se croise, ensuite et pendant longtemps on se dit bonjour, ponctuellement on discute, mais c'est qu'au bout d'un temps certain et si une affinité est là que ça va plus loin. Ça peut arriver vite parfois, mais je pense que c'est plus rare ou alors après des expériences "fortes" partagées.


J'ai fait partie d'une asso pendant un peu plus de 4 ans.
Autant dire que j'y voyais toujours les mêmes personnes, à raison d'une fois par semaine sauf vacances scolaires.
Eh bien à part les très jeunes (- de 16 ans) qui liaient des liens, les autres c'était plutôt "bonjour bonsoir" à ne discuter qu'avec le président de l'asso, et pressés de rentrer chez eux une fois terminée.
Je pense être mal tombée mais c'est comme ça. :roll:

Je ne connaissais pas du tout les AVF.
Je suis allée faire un tour sur le site de celui proche de chez moi, et les activités n'ont lieu qu'en semaine pendant mes heures de boulot, donc bon.
En plus connaissant mal ma région, j'aurais un peu de mal à la faire découvrir :lol:

Pour mes seules activités "solitaires", je me limite à des activités ne nécessitant pas de dépenser d'argent, à part regarder la TV et sortir mon chien, je ne vois pas trop ce que je pourrais faire d'autre.

Contacter des gens via internet, j'ai essayé mais je crois que même là je suis trop réservée. J'ai le sentiment que plus on a de moyens de communiquer et d'élargir son cercle de connaissances, + seule je suis. :oops:
34 ans 1547
Pour la timidité, ça vaudrait peut-être le coup de creuser s'il s'agit d'une pudeur dans la relation, d'un manque de confiance en soi, d'inhibition franche, d'un blocage, etc.

Ketai a écrit:
Pour mes seules activités "solitaires", je me limite à des activités ne nécessitant pas de dépenser d'argent, à part regarder la TV et sortir mon chien, je ne vois pas trop ce que je pourrais faire d'autre.


Ben en fait, (presque?) toutes les activités gratuites qu'on peut faire à plusieurs sont possible seul... après, ça dépend vraiment des goûts. Si on aime la nature, la découverte des parcs et des sentiers de ta région. Si on aime le tourisme, la visite des monuments à l'accès gratuit, découvrir les différents marchés proches, etc. Si on aime l'art, la visite des galeries d'art. Si on aime créer des choses, sortir avec un cahier et un stylo, aller se poser dans un endroit qu'on aime, écrire, dessiner, s'allonger et écouter de la musique, ou se faire des balades photos à thème. Si on aime les romans, bd, livres d'arts ou d'histoire, les livres jeunesses, aller bouquiner dans une bibliothèque. Certains musées font des entrées gratuites une journée par mois, sur l'office de tourisme et sur ovs tu peux trouver pas mal d'idées de sorties gratuites.
Après, évidemment, ça dépend où on vit, ce qu'on aime et l'envie qu'on a pour telle activité. On peut très bien prendre plaisir à regarder la télé et promener son chien, et que ça nous suffise. Simplement, ce serait dommage que l'isolement amical empêche de vivre des choses pour soi.
Mais bon, là n'était pas vraiment ta question première.

Citation:
Contacter des gens via internet, j'ai essayé mais je crois que même là je suis trop réservée. J'ai le sentiment que plus on a de moyens de communiquer et d'élargir son cercle de connaissances, + seule je suis. :oops:

Je crois que ces moyens rendent accessibles l'acte de communiquer mais il est toujours aussi coûteux (en temps et en énergie) de donner un véritable contenu à ce qui se partage entre deux personnes.
Peut-être est-ce moins difficile (mais pas facile pour autant) quand on part de ce qui plaît/parle à soi et que ce qu'on fait en lien avec notre centre d'intérêt devient un lieu d'échange, comme une cerise sur le gâteau. C'est moins "contacter des gens" que s'investir dans un domaine qui nous intéresse et qui peut être ensuite l'occasion d'autre chose.
48 ans 35 10308
papille a écrit:
Peut-être est-ce moins difficile (mais pas facile pour autant) quand on part de ce qui plaît/parle à soi et que ce qu'on fait en lien avec notre centre d'intérêt devient un lieu d'échange, comme une cerise sur le gâteau. C'est moins "contacter des gens" que s'investir dans un domaine qui nous intéresse et qui peut être ensuite l'occasion d'autre chose.

C'est très exactement pour ça que je parle souvent des associations ou du bénévolat. L'idée n'est pas de se forcer du tout mais de trouver des structures correspondant à une activité qu'on aime. Parce que pour moi le but premier c'est de se construire et s'épanouir soi-même. Et en plus c'est une occasion de rencontrer des gens, et dans une situation où on partage un intérêt, et en plus dans une situation où nous-même on est mis en valeur et épanoui/ouvert parce qu'on fait un truc qui nous plait.
B I U


Discussions liées