MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Besoin de petits conseils...

A
25 ans 18
Bonjour,

Depuis que j'ai 16ans, j'ai des rapports très compliqués avec la nourriture.
J'ai perdu environ 15kilos en quelques mois. J'ai petit à petit supprimé, trié mes aliments, jusqu'a ne retenir  
plus que des fruits et légumes et seulement le soir (devant mes parents). Etant encore au lycée, je ne mangeais plus le midi au self. Cette maladie m'a poussé à ne plus etre moi meme, on ne me reconnaissait plus, tant sur le plan physique que sur le plan mental. Je n'etais plus moi-meme.
Durant cette periode, j'ai voulu tout controler. Je ne sortais plus, pour ne pas avoir à manger hors de chez moi, et cela me permettait de travailler, travailler, travailler. Je visais "l'excellence" "la perfection", meme si je savais que c'etait impossible.
Une mauvaise periode dans laquelle j'ai pu trouver une écoute et un soutien auprés d'une psychologue. En parlant, en délivrant des choses jamais dites, je me suis remise à manger, tout en faisant attention pour ne pas reprendre de poids trop vite.
Mais depuis le debut de l'année, j'ai du arreter de voir la psychologue car j'ai du changer de ville pour debuter mes etudes. Et la tendance s'est inversée. Je me suis retrouvée assez seule dans mon appartement. Et j'ai eu ce besoin de me remplir de tout ce dont je m'etais privée. Et la des crises ont debuté et j'ai tres vite repris mes 15kilos, voir un peu plus. Ces crises me rendent malade,car j'ai gardé l'optique de perdre du poids sauf que j'en prends sans arret et c'est très difficile à accepter. Aujourd'hui je souhaite arreter tout ça, stopper ma prise de poids et le stabilise, et simplement vivre comme les autres. Si vous avez quelques conseils, ou seulement un parcours similaire, j'aimerais pouvoir avoir contact avec vous :). Je vous souhaite plein de courage, pour celles qui ont des problèmes avec la nourriture, ou celles qui tentent de s'en sortir.
34 ans 3196
On s'est croisées sur un autre post. Je te donnerai le même conseil qu'à Lollipops ;)

Pour retrouver un rapport normal à la nourriture, intéresse toi de près à la RA, que beaucoup de filles du forum pratiquent ici. Tu peux aller voir la section RA du forum et le site gros.org
Tu peux aussi lire les livres du Dr Zermati ou du Dr Apfeldorfer, qui ont considérablement aidé un grand nombre de personnes ici.

En ce qui te concerne, je crois qu'il est en outre important que tu retournes voir un psy, d'autant plus si ça t'a aidé par le passé.

Bon courage, et j'espère à bientôt sur le forum :)
A
25 ans 18
Merci pour ta reponse :).
Je suis actuellement suivie par une autre psychologue dans ma nouvelle ville, mais le courant ne passe pas avec elle, et je n'avance pas, et n'ose pas lui parler ouvertement.
Je vais me renseigner sur la RA alors, je ne connaissais absolument pas!
46 ans à la maison ! 10072
Change de psy, c'est important.
A
25 ans 18
je ne suis pas très rassurée à l'idée de changer une nouvelle fois de psychologue. J'ai eu beaucoup de mal à parler à la 1ere psychologue mais elle, elle me parlait beaucoup, et m'a mise en confiance et je me suis mise à lui dire mes pensées. Celle que je vois en ce moment ne me parle pas, elle m'ecoute seulement. J'ai peur de tomber une nouvelle fois sur une psychologue de ce genre, et je vais devoir recommencer le "travail" pour rien... je suis comme coïncée...
34 ans 3196
An22 a écrit:
je ne suis pas très rassurée à l'idée de changer une nouvelle fois de psychologue. J'ai eu beaucoup de mal à parler à la 1ere psychologue mais elle, elle me parlait beaucoup, et m'a mise en confiance et je me suis mise à lui dire mes pensées. Celle que je vois en ce moment ne me parle pas, elle m'ecoute seulement. J'ai peur de tomber une nouvelle fois sur une psychologue de ce genre, et je vais devoir recommencer le "travail" pour rien... je suis comme coïncée...


Tu sais, ça peut être bien d'être face à quelqu'un de neutre. La psy que j'ai pendant trois ans parlait peu. J'étais assez mal à l'aise au début, car je me suis rendue compte que je cherchais l'approbation des gens. Je me calquais sur ce que je pensais que l'on attendait de moi, je m'adaptais à mon auditoire. Face à un quelqu'un qui ne livrait rien de lui-même, je me sentais comme en déséquilibre.

En fait c'était l'effet recherché. La psy voulait que, pendant 1h, chaque semaine, j'ai un espace uniquement pour moi. Rien que pour moi. Elle jouait le rôle d'un miroir, intervenant juste pour corriger le reflet faussé que je me faisais de moi-même.

Ca m'a beaucoup aidé. Après, si tu te sens complètement bloquée, n'hésite pas à changer.
A
25 ans 18
Je crois que je recherche moi aussi l'approbation des gens... j'essais tout le temps de correspondre aux attentes des autres personnes, pour pouvoir plaire aux autres.
J'ai sans cesse l'impression de devoir controler ce que je suis, de peur de ne pas correspondre aux "normes" et de peur de deranger. Je n'avais pas conscience que cela pouvait avoir un impact sur les consultations avec la psychologue, c'est vrai que c'est peut etre le fait de me retrouver en gros "face à moi meme" qui me derange...
B I U