MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Asos retire des ceintures radioactives

100 ans 20875
Des douaniers américains ont découvert ces ceintures fabriquées en Inde. 50 d'entre elles ont été vendues à des clients de 15 pays.



Le site britannique de vente en ligne de  
vêtements et d'accessoires de mode Asos a indiqué mardi avoir rappelé un lot de ceintures en cuir alors que les douaniers américains avaient découvert qu'elles étaient "radioactives". Les ceintures en cuir recouvertes de clous métalliques, fabriquées en Inde, ont été placées dans un lieu de stockage spécifique pour les éléments radioactifs après avoir été contrôlées positives au Cobalt 60, a indiqué un porte-parole du site de vente en ligne.
Michelle Obama, grande cliente du site

Les autorités américaines n'ont pas laissé l'entreprise inspecter ces ceintures en raison des "procédures réglementaires habituelles", selon la même source. Le site internet Asos, qui compte la Première dame américaine Michelle Obama parmi ses clients, a vendu 50 de ces ceintures à des clients de 15 pays avant de retirer, en janvier, le stock de la vente.
"Dangereuses à partir de 500 heures"

Un porte-parole a confirmé à l'AFP qu'un rapport interne de l'entreprise indiquait que les ceintures pourraient être dangereuses pour la santé si elles étaient portées plus de 500 heures.

"L'avantage, en étant un site de vente en ligne, c'est qu'il a été très facile de contacter les personnes qui avaient commandé les ceintures pour qu'elles les renvoient, beaucoup plus facile que si elles avaient été vendues en magasin", a expliqué à l'AFP le porte-parole d'Asos. "Le risque causé par ce produit est assez faible", a-t-il ajouté, précisant que le retrait de la vente était une décision "complètement volontaire" de la part d'Asos. Il a également indiqué qu'aucun autre produit vendu sur le site n'était concerné et que le groupe était en contact avec le fournisseur pour "s'assurer d'obtenir un produit satisfaisant".

"Malheureusement, cet incident est assez fréquent en Inde et en Extrême-Orient, qui sont de grands consommateurs de ferraille", indique un rapport interne d'Asos, cité par le Guardian."Pendant le processus de raffinage de ces métaux, les sources radioactives orphelines sont parfois accidentellement fondues en même temps", ajoute-t-il.
Acteur clé de la vente de vêtements

Asos est devenu un acteur clé de la vente de vêtements en ligne depuis son lancement en 2000. Il affichait le mois dernier un bénéfice de 25,7 millions de livres (30 millions d'euros) pour la période entre septembre 2012 et février 2013. Avec des bureaux à Londres, New York et Sydney, Asos attire des acheteurs de 160 pays et affiche 16,6 millions de visites sur son site internet par mois.


http://www.lepoint.fr/...ives-28-05-2013-1673190_24.php

Assez flippant quand meme :shock:
47 ans à la maison ! 10072
Ce qui devrait paraître flippant à tout le monde, c'est de se dire que des gosses manipulent tous les jours de trucs radioactifs pour un salaire de misère...
35 ans 3267
trashrap a écrit:
Ce qui devrait paraître flippant à tout le monde, c'est de se dire que des gosses manipulent tous les jours de trucs radioactifs pour un salaire de misère...


Penses tu, tant que ça ne menace pas LEUR bien être...
L'autre jour, ma mère me racontait que, chez Promod, une femme lui lance alors qu'elle regarde les articles: "Des débardeurs à moins de cinq euros, quelle affaire! J'en prends trois, et vous, madame?" Ma mère lui répond :"Oui, mais vous avez pensé comment ils en arrivent à les vendre cins euros? Vous avez pensé qu'ils les font probablement fabriquer par des enfants, sous payés, et vous avez entendu ce qui s'est passé au Bangladesh?" La femme: "Oh, j'y avais pas pensé... Mais c'st quand même une affaire, cinq euros!"
70 ans 3528
Pourquoi, ce serait moins grave si c'était des adultes qui manipulaient des matériaux radioactifs sans aucune protection ?

Evidemment, Asos demande de la meilleure qualité à son fournisseur, pas qu'il offre des conditions de travail moins risquées à ses employés.

bref.
47 ans à la maison ! 10072
Je reconnais que ce n'est évident de rester éthique. Il n'y a pas vraiment de juste milieu entre le coût d'un vêtement fabriqué dans ces conditions épouvantables au Bangladesh et un vêtement fabriqué de façon éthique. En plus, même les vêtements hors de prix peuvent être fabriqués dans ces conditions...
Sans parler du "made in France" qui ne veut rien dire.
35 ans 3267
Tout à fait, et tout à fait d'accord avec Mamisha aussi...
B I U


Discussions liées