MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Attention au monologue :p

26 ans 294
Salut !

J'écris surtout ça pour tout laisser sortir. C'est quelque chose dont j'ai pas envie de parler et en même temps y a pas grand chose à dire.

J'ai  
eu un petit ami juste après mon premier amour. On a rompu. Je mentirais si je disais qu'il ne me trottait pas encore dans la tête. On a recouché ensemble depuis et je me pose pas mal de questions. On a rompu suite à sa dépression mais il va de mieux en mieux. Ca a un goût de gâché, de pas fini. Alors y a des jours où je vais bien, d'autres où il me manque et d'autres où je me retrouve à pleurer comme une gamine en le traitant de tous les noms parce qu'il avait promis de rester. Et pourtant, on parle encore parfois, on joue à des jeux en ligne ensemble et on rit comme des gosses, on s'amuse. Je sais que c'est fini et je ne suis pas sûre d'être toujours amoureuse. C'est la frustration de le voir partir, ça aurait pu être tellement plus.

Quand on s'est vus, on a passé la journée à se faire des câlins, à rigoler, et il me serrait contre lui tellement fort que j'ai cru qu'il allait me casser. Y a pas grand chose à dire, je ne comprends juste pas pourquoi. Il ne veut pas qu'on réessaye parce que lui en ai demandé trop trop vite, il parait. Il a jamais rien voulu m'expliquer et il prenait chaque question comme une attaque. Pourtant par moments, j'ai l'impression de revenir au temps où on était tous les deux.

Et je me suis acharnée à essayer de comprendre pourquoi mon coeur se serre périodiquement en pensant à lui, pourquoi j'ai une boule dans la gorge et je pleure comme un bébé. Puis je suis venue à la conclusion que je ne voulais pas abandonner même si je sais qu'il faut, qu'il est temps d'arrêter les frais. J'arrive pas à vouloir arrêter, je voudrais tellement que tout disparaisse d'un coup et ne plus en avoir rien à faire. Mais j'y repense toujours, à ses grands yeux tout bleus et l'étincelle de malice dedans quand il s'amusait à m'ennuyer.

Comment je pourrais détester quelqu'un qui au final, ne m'a rien fait de mal? Parfois je me dis que c'est réparable. Cet homme qui m'a toujours répété à quel point j'étais belle, qui m'a défendue quand j'en avais besoin, qui m'a donné une véritable confiance en moi et m'a appris à m'affirmer, qui m'a fait découvrir tant de choses, que j'ai veillé à l'hôpital. Parfois il m'énerve, juste parce qu'il est trop égoïste, trop arrogant, j'ai envie de lui coller une gifle, de lui hurler au visage qu'il n'est qu'un lâche et que de toute façon il est complètement parano et que je le hais. Mais c'est pas suffisant pour le détester ou le mépriser, j'ai toujours une haute estime de lui, quoi que je fasse.

Surtout pour l'instant, c'est dur. C'était en été qu'on s'est rencontrés, j'ai horreur de l'été.

Voilà, merci de m'avoir lue. J'attends pas vraiment de réponse, je sais que la chose logique à faire c'est couper les ponts mais y en a toujours un pour revenir vers l'autre en disant qu'il est désolé et j'ai plus la force de me déchirer pour ça. Alors j'attends que ça passe.
30 ans 193
Bonjour

je ne veux pas te faire de peine mais étant passée par des situations similaires plusieurs fois j'ai envie de te répondre. après ce n'est qu'un regard extérieur je peux me tromper

de ce que tu m'en dis et surtout s'il a des tendances dépressives, il semble qu'il t'apprécie, te voie peut-être comme quelqu'un de réconfortant et sympa mais qu'il n'est simplement pas (plus?) amoureux de toi... Il peut te trouver très chouette voire belle sans pour autant avoir envie de construire qqchose avec toi malheureusement.

je crois que ça se reflète dans ce qu'il dit quand tu souhaites savoir pourquoi il ne veut pas retenter. Si j'ai retenu une chose de mes expériences et de celles de mon entourage, quand quelqu'un est amoureux (ou a un vrai coup de coeur), peu importe les "c'est compliqué" "on est trop diff pour ça" "c'est pas le moment" etc etc etc quoiqu'il arrive il fera tout pour sortir avec toi. S'il ne le fait pas ou trouve des excuses, même fondées, c'est qu'il n'est pas amoureux de toi. Il t'apprécie, passe du bon temps avec toi mais attend qq dont il sera amoureux pour se poser.

je sais que c'est dur à entendre mais j'espère que ça pourra t'aider à avancer et ne plus perdre de temps en ayant des attentes qu'il ne partage pas
bisou
30 ans La Ville Rose 2304
Je ne crois pas être dépressive mais dans les périodes où je vais mal j'ai un comportement assez étrange. Du coup, quand je lis " une personne amoureuse fait tout pour rester avec toi, qu'importe les problèmes ", ça me touche un peu et je vais expliquer pourquoi.

Quand j'ai des problèmes je ne parle pas et me renferme un peu sur moi-même. Si j'avais un partenaire/copain/mari bref, je l'éloignerai aussi je pense. Pour qu'il ne souffre pas de la situation misérable dans laquelle je me trouve, ou qu'il me voit triste ou désemparée. Parce que je l'aime et que je veux donner et partager le meilleur de moi. Pas le pire. ( Paradoxalement j'aiderais mon partenaire sans hésiter si la situation était inversée ).
Donc @Mycea, peut-être qu'il a un raisonnement similaire. Les dépressifs sont souvent gênés de l'être, car c'est une maladie non-physique, et beaucoup de gens disent que c'est du cinéma. C'est peut-être sa façon à lui de partager le jours où il va bien avec toi tout en t'évitant ses rechutes. A considérer que ce soit ça, là où certains voient de la lâcheté, moi j'y vois un preuve d'amour. Pas la meilleure, pas la plus simple autant pour lui que pour toi, mais l'intention est là.

Personnellement, c'est à cause de ce raisonnement que je refuserais, si l'occasion se présentait, de m'investir dans une vie de couple.

Enfin tout ce que je dis repose sur une hypothèse. Parles-en avec lui, qu'il se confie un peu et exprime comment il voit les choses. Il n'a peut-être pas de mauvaises intentions, il est peut-être juste maladroit. Explique lui aussi que ça te blesse, il devrait se remettre en question.

Bon courage. :)
26 ans 294
Je sais qu'il ne m'aime plus comme avant, il le dit lui-même. C'est juste une sorte de frustration parce que je me dis que si c'était pas venu dans le chemin, tout se serait bien passé. J'ai du mal à le digérer. Moi même, je ne l'aime plus comme avant. C'était un besoin de tout faire sortir, surtout.
26 ans 294
C'est juste que parfois j'ai l'impression que c'est pas tout à fait mort, et il a pareil. Du coup, c'est un peu le bordel.
253
Tu es en train de faire un deuil, un vrai deuil, et ce n'est absolument pas facile.
(ici les étapes du deuil : http://fr.wikipedia.org/wiki/Deuil)

Je te dis ça car ce que tu raconte me fait penser à mon ex.
J'avais toutes les raisons de le quitter, il m'avait trompé, il m'avait fait du mal, plus que du mal, il m'a volée, humiliée. Il ne s'est plus fait connaitre quand j'ai rompu, il me répondait froidement. Je savais que je ne devais plus le recontacter, je savais que je devais le faire diparaitre de ma vie.

Un mois après, ma mère est décédée. Dans les mois qui ont suivi, j'ai réussi à formuler l'énorme difficulté que je vivais : c'était impossible pour moi sur le moment de faire le deuil d'une personne morte, et en parallèle d'une personne encore en vie.

On morfle... Et le temps fait son oeuvre
Courage
B I U


Discussions liées