MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

1er séance chez le psy...

L
33 ans 209
Bonjour,

J'ai décidé de commencer une thérapie pour me sentir mieux car j'ai des problèmes relationnels avec mon père (c'est un pervers narcissique) qui se manifestent par des angoisses.

J'ai beaucoup parlé  
et pleuré, j'étais très mal à l'aise par moment surtout lors des blancs alors qu'elle continuait à me regarder, je me sentais mal. J'étais tendu, j'avais des tics de langage (alors que je n'ai pas ça normalement) J'ai failli oublié de payer en plus tellement que j'étais perturbée par tous ce que j'ai raconté. A la fin de la séance, je savais pas quoi dire pour partir et lui dire au revoir. Bref, j'ai eu honte. Je me sens mieux mais j'arrête pas de me dire qu'elle a dû me trouvé nulle, bizarre, folle... moi qui essaye toujours de faire bonne figure !
C'est assez bizarre ce rapport au vide et à la séparation...

Ça vous à déjà fait ça ?
48 ans 35 10308
C'est tout à fait normal d'être bousculé par une séance chez le psy. Tu vas lui dire des choses que tu ne dis à personne, peut-être même des choses que tu ne te dis pas à toi, elle va peut-être te faire dire des choses que tu n'imaginais même pas penser ou que tu as oublié, ça va remuer des trucs... C'est aussi pour ça que tu y vas, pour mettre tout sur la table, et faire le tri. Il ne faut surtout pas "essayer de faire bonne figure" chez le psy, tu n'es pas là pour ça, au contraire je pense qu'il faut être la plus honnête, la plus "vraie" possible, pour arriver à déméler tes fils. Sinon, tu ne fais que serrer le noeud.
Et tu n'as aucune honte à avoir, elle en a vu d'autres, et elle en verra d'autres. C'est son métier.

Par contre si au bout de plusieurs séances tu trouves toujours que tu es mal à l'aise avec elle et que tu as l'impression que tu ne comprends pas ce qu'elle te fait faire, n'hésite pas à lui dire et lui poser des questions; et si vraiment nécessaire il peut arriver qu'on change de psy, ça peut ne pas fonctionner du premier coup avec la première personne.

Mais c'est sûr qu'aller chez un psy c'est accepter de se mettre à nu d'une certaine façon. Et ça remue, et c'est normal. C'est une démarche qui demande beaucoup de force je trouve, mais on se découvre aussi plus fort qu'on ne le pensait.
L
33 ans 209
Merci beaucoup pour ta réponse.
J'ai beaucoup pleuré hier soir et j'avais une profonde tristesse. Aujourd'hui je ne suis pas triste mais très en colère par rapport à mon enfance. J'ai eu du mal à dormir et j'ai revu toutes les scènes douloureuses de ma vie et j'ai réussi à mettre des mots dessus.
J'ai énormément de colère intérieurement, c'est sans doute pour ça que je suis triste parfois.

Je me sens mieux maintenant mais j'ai envie d'envoyer tout le monde bouler dès que ça me convient pas, sans doute pour dire "stop, j'existe et je peux dire non" et arrêter de prendre sur moi comme avant.

Et tu as raison, je ne pensais pas que je serai autant remué.
C
37 ans Isère 2330
Bonjour Lola35,

Je plussois Angia, tu n'as pas à faire bonne figure chez un psy, elle n'est pas là pour te juger, peu importe ce que tu diras, le nombre de larmes qui couleront, elle ne te jugera pas (et si elle le fait, change vite de psy!!)

J'ai commencé à consulter il y a presque 7 mois, au début à cause de problème relationnel avec ma soeur suite à une forte dispute, bon depuis on a passé pas mal de choses en revue (relationnel avec ma mère, mon père). J'avais énormément de colère pendant les 2 premiers mois.
J'ai beaucoup pleuré et verse des larmes encore à chaque séance.
Mais les larmes qui étaient très douloureuses au début, le sont de moins en moins maintenant.
J'ai pris conscience qu'elles me permettaient d'exprimer des choses qui ne sont pour le moment pas possible avec des mots.

En tout cas je te souhaite beaucoup de courage, si tu as cette volonté et ce désir en toi de vouloir aller mieux, et de mettre les choses au point, tu verras, c'est ultra moteur pour mener à bien ta psychothérapie.
Et puis, certaines personnes (:kiss:) de ce forum, vont pouvoir t'aider si tu te poses des questions.
Pour moi en tout cas, ça m'a vraiment, et ça m'aide encore beaucoup quand je vais m'exprimer sur mon topic.

Tu comptes la revoir?
43 ans Ile de France 556
Tu sais, à ma première séance chez le psychiatre j'ai tapé une crise de panique et les premières séances j'étais quasiment mutique et recroquevillée sur moi-même. J'ai progressé par la suite, la confiance venant. ça doit être normal, je pense : on va rarement voir un psy quand tout va au mieux.
L
33 ans 209
Bonsoir,

Merci pour vos messages !

J'ai rdv la semaine prochaine. Avec cette première séance, j'ai pris pas mal de recul déjà et j'ai l'impression que c'est un ensemble de choses qui font que je me sens pas toujours bien.
Je cumule beaucoup de choses ces derniers mois : j'ai déménagé il y à peine 6 mois, au boulot c'est compliqué au niveau organisation et j'ai des relations conflictuelles avec mon père (enfin j'avais.. je le vois plus trop).
Je pense que c'est normal mais je me sens paumée par moment, je ne trouve plus ma place.
M
34 ans Nancy 15
J'ai également entrepris de consulter un psychiatre pour "me comprendre" et avancer.
J'ai rdv fin janvier, c'est loin et près en meme temps. Loin car dans plus de 2 mois mais en meme temps ça me laisse le temps d'appréhender la chose.
J'ai déjà entrepris depuis qq jours de noter ce qui me passe par la tête et d'essayer de comprendre.
J'appréhende vraiment cette rencontre, j'espère que ça se passera bien, et que je ne vais pas me retrouver muette
48 ans 35 10308
misslunagrise29 a écrit:
J'appréhende vraiment cette rencontre, j'espère que ça se passera bien, et que je ne vais pas me retrouver muette

Même si tu n'arrives pas à t'exprimer, dans ce cas dis-lui justement ça "je n'arrive pas à vous parlez, je n'arrive pas à formuler". Tu ne dois certainement pas être la première à avoir cette appréhension, même si c'est la seule chose que tu arrives à lui dire il devrait justement partir de là pour t'aider à t'exprimer. Il pourra essayer de te demander pourquoi, ce que tu crains, ce qui te bloque. Essaye d'être la plus franche possible, dis ce qui te passe par la tête, même si ça te semble bête, il n'est pas là pour te juger, mais pour t'aider à détricoter toutes tes pensées et tes blocages. Il faut juste que tu lui donnes un fil, et après vous allez tirer dessus tous les deux.
Ne te met pas trop la pression. ;) Mais je comprends que c'est difficile.
48 ans Lorraine 4326
misslunagrise29 a écrit:
J'ai également entrepris de consulter un psychiatre pour "me comprendre" et avancer.
J'ai rdv fin janvier, c'est loin et près en meme temps. Loin car dans plus de 2 mois mais en meme temps ça me laisse le temps d'appréhender la chose.
J'ai déjà entrepris depuis qq jours de noter ce qui me passe par la tête et d'essayer de comprendre.
J'appréhende vraiment cette rencontre, j'espère que ça se passera bien, et que je ne vais pas me retrouver muette


je suis de Nancy , y' a moyen d'avoir un RV avec un psychiatre assez rapidement .
quelqu'un t'a conseillé celui-là particulierement ?
Tu sais si tu te retrouves muette , ce n'est pas du tout une catastrophe , si tu pleures non plus ? les psy ont l'habitude :-)
B I U