MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Edwige Entier sur France Inter...

44 ans 17521
Alors... ça sera mon coup de gueule du jour...

Edwige Entier, dans l'émission "Enfances" sur France Inter, le mercredi matin de 10 h à 11 h...

ELLE  
M'ENERVE !!!!! :evil: :evil: :evil:

Je ne la supporte plus, mais alors plus... déja, j'ai toujours eu du mal avec ses pauvres clichés d'un autre âge et de sa condescendance, mâtinée d'une bonne dose de culpabilisation des parents à propos de tout et n'importe quoi...

La première fois que j'ai entendu une de ses émissions, sur le thême de "faut-il laisser l'enfant dormir dans le lit des parents ?", une de ses réponses m'avait laissée par terre, à savoir : "non, c'est dangereux, parce que la nuit, le papa rentre, il a un peu bu, il ne va pas se rendre compte qu'il est en train d'étouffer le bébé dans le lit en se couchant dessus"... :shock: je pense que les papas ont été ravis d'être assimilés à des alcooliques criminels en puissance et que toutes les gentilles mamans se sont dépêchées de demander le divorce afin de soustraire leur progéniture à de tels monstres...

Au fil des émissions, nous avons droit à tout un florilège de banalités sur l'éducation, le rôle de la femme à la maison, notre maternité qui nous fait femmes... :roll:

Mais ce matin, elle a dépassé les bornes, en tout cas MES bornes... :twisted:

Le sujet ? Ces ados qui se mutilent... et oui, mesdames et messieurs : nous parlons bien de percings et de tatouages... :shock:

ben oui, vous saviez pas ? c'est un signe de mal-être évident... et les pauvres parents, il faut les mettre en garde, et surtout, les encourager à montrer leurs "Djeuns" à un psychiatre, hein, parce que c'est très très très grâve, tout ça...

l'animateur qui était avec Edwige Entier a été pathétique, insistant tout au long de l'émission sur le côté sexuel des percings, remettant ça sur le tapis sans arret, tremblant vraisemblablement pour sa virilité en s'imaginant avec un prince albert au bout du gland...

et les témoignages, complétement séléctionnés pour aller dans le sens du "c'est pas bien!" ou "c'est vrai que j'étais mal dans ma peau"...

Quid de l'esthétique ? du plaisir de se faire plaisir ? de la sensualité ?

Quid des adultes qui se font percer et tatouer et qui l'assument parfaitement ? à qui ça n'a jamais posé aucun problême ?

non, juste une bande d'adolescents dépressifs, suicidaires et sado-masochistes, qu'il faut conduire d'urgence à l'exorcisme psy, pour le salut de leur âme et de leur image face à une société - intolérante ? mais non, normalisante !!! soyons heureux, soyons clones ! rien qui dépasse et tout ira pour le mieux dans le meilleur des mondes...

Edwige, vous avez encore tout compris... vous avez encore parlé pendant une heure d'un truc auquel vous ne connaissez rien, à part votre vision fantasmée d'un phénomène que vous ne comprenez pas, qui ne vous interesse pas mais que vous jugez du haut de votre cinquantaine fermée aux autres, à force de vouloir leur inculquer vos lumières de pedopsy qui a tout compris à la misère de l'âme humaine, et que "même que si on faisait tout comme vous dites, eh ben que le monde il irait 'achement mieux"... :twisted:

Edwige, sortez un peu de votre tour d'ivoire, prennez un peu la peine de parler à de vraies personnes... cessez de dénigrer sans savoir... cessez de dire "Attention !!! c'est un signe de souffrance... "

Bien sur qu'il y a de la souffrance... il y en a partout... mais elle ne s'exprime pas forcement uniquement dans les comportements "hors norme" que vous montrez du doigt...

La souffrance, elle est aussi dans l'incompréhension, dans le jugement... la souffrance, c'est d'être incompris par des personnes (comme vous) qui se targuent de tout comprendre et se permettent en plus de donner des conseils aux parents démunis face au gouffre abyssal qui s'ouvre devant eux : l'esprit de leur(s) ado(s)...

Merde à la fin !!! je suis pas contente du tout... même ma mère était outrée... elle a failli téléphoner... pour parler des gens pour qui ça se passe bien, dont ce n'est pas un signe d'associabilité ou de dépression, pour dire que parfois ça se vit bien dans les familles, l'arrivée d'un percing ou d'un tatouage, que parfois, même avec des percings et des tatouages on peut devenir des adultes responsables et intégrés socialement... mais elle a bien fait d'économiser une communication, je pense : les témoignages sont tellement orientés qu'elle n'aurait pas été prise à l'antenne...

Et pour finir, je vous donne le lien vers une interview bidon d'Edwige Entier sur le blog d'un Gamer, qui m'a bien fait rire... parce qu'évidement, les jeux vidéos non plus, c'est pas bien-pas bien...
44 ans Nord 1567
Je suis tout à fait d'accord avec toi, Karen... et en plus, tu m'as bien fait rire... :lol:

Le problème de Mme Entier, et de beaucoup de gens à l'heure actuelle, c'est de vouloir à tout prix psychanaliser tout ce qui se passe... Un bébé régurgite ? Il fait un rejet de sa mère, faudrait l'emmener voir un psy (déjà entendu... :roll: ), un ado sort en boîte et se prend une cuite, après un jeu débile à coups de binouzes ? Attention, il est en train de devenir alcoolique, faut en parler à un spécialiste... Un gamin capricieux casse ses jouets et se roule par terre à la moindre contrariété ? Vous en avez parlé à un psy ? etc, etc...

A force de vouloir tout expliquer, tout contrôler et médiatiser à tout va, on arrive à ... Edwige Entier, avec ses idées d'un autre temps (de où une femme n'est véritablement femme qu'en étant mère ?? et les mamans qui travaillent, c'est pas bien, faut rester auprès de ses enfants pour leur épanouissement personnel... j'en passe et des plus belles...).

Je suppose que Mme Entier a ses fans, mais en ce qui me concerne, j'ai cessé de suivre ses conseils depuis bien longtemps (je ne l'écoute pas sur France Inter, mais elle écrit aussi dans la presse familiale et santé...).

Et en plus, je suis tatouée, mon mari aussi, donc on est forcément des parents indignes....et oui, quel plaisir on peut prendre à se "mutiler" comme ça ??
5030
Je n'ai pas entendu cette emission!!
Mais perso a chaque fois que je l'entends cette dame, je zappe!! Je peux pas non plus la supporter!!! grrrrrrrrrrr
55 ans 91 25732
C'est vrai qu'elle devient gonflante Madame Antier avec ses jugements à l'emporte pièce sytématiques.

Vu l'opinion qu'elle a de la majorité des parents (et des enfants qui sont, horreur ! de futurs parents en puissance !) je me demande pourquoi elle n'a pas demandé la promulgation d'une loi visant à stériliser toute la population. Comme ça le problème serait définitivement réglé ! J'exagère ? Elle aussi... Souvent... Trop souvent. Et comme elle est médecin, il y a plein de gens qui l'écoutent et prennent ce qu'elle dit pour parole d'Evangile.

Je sais je n'ai pas d'enfant (elle va me féliciter Madame Antier de n'avoir pas procréé, enfin une femme responsable qui ne va pas créer un ado mal dans sa peau et piercé ! Voire tatoué ! Voire les deux ! ) mais même vu de l'extérieur, je me dis qu'être parent, c'est pas si facile que ça... Alors au lieu de culpabiliser les parents, si on les aidait un peu ?

J'ai eu les oreilles percées à l'âge de 21 mois. J'aurais donc déjà eu des tendances mutilatrices à cet âge... A moins que ce ne soient mes parents qui, sous l'empire de l'alcool, aient décidé de me mutiler volontairement, pour assouvir leurs fantasmes sado maso... Voilà ce qu'elle penserait de mes jolies noreilles auxquelles pendent actuellement des papillons verts... Et moi en plus je trouve ça joli ! Complètement dégénérée ! Bravo mes parents. :lol:

Dites Madame Antier, ça vous embêterait de vérifier votre calendrier ? On est au XXIe siècle ! Oui il y a des ados en souffrance. Oui il y a des parents en souffrance. Mais à tout vouloir généraliser, vous allez allez à l'encontre de ce qu'on attend de vous. Alors d'accord vous avez écrit "Eloge des mères" ou "Comment aider votre enfant à s'épanouir", mais j'ai le sentiment qu'il y a un souci là...

Pour finir un extrait de ce que Madame Antier a dit sur France Inter, à propos d'un livre parlant d'homoparentalité aux enfants "Jean a deux mamans" et qu'elle souhaitait faire retirer des bibliothèques :

Citation:
T.T « Il ne faudrait donc pas parler d'homosexualité aux jeunes enfants » ?
Edwige Antier : « C'est aux parents de savoir ce dont ils veulent parler à leurs enfants. L'éditeur n'aurait-il pas dû préciser que c'est un livre avec avis parental ? Imaginez que des homosexuels voient leur enfant choisir un livre nazi dans une bibliothèque jeunesse ! Vous trouveriez cela normal ?


Et voilà le motif pour lequel elle voulait faire retirer le livre (elle n'était pas toute seule à le demander) :

Citation:
"L'homoparentalité n’est pas une valeur, mais un fait marginal. Elle véhicule donc, dans ce sens, des antivaleurs. Or, les idées marginales doivent être le choix des parents, en aucun cas celui d'une bibliothèque municipale ou d'une mairie. Cela n'est pas du ressort d'une institution publique. Le premier devoir d'une bibliothèque est de respecter le choix des familles. Or, lire ou raconter ce genre d'histoire bouleverse tout et peut nuire à la construction psychique."


Oui les parents doivent savoir de quoi ils ont envie de parler à leurs enfants. Mais entre l'homoparentalité et le nazisme, il n'y aurait pas comme une différence ?

Tu vois Karen, elle m'agace aussi ! :evil: ;)
B
56 ans 167
Et bien, tout comme vous... cette femme est suffisante à un point inimaginable... elle me colle des boutons. Je suis bien contente de voir que je ne suis pas la seule, parce que j'avais l'impression d'exagérer en disant qu'elle est d'un autre âge et qu'il faudrait qu'elle lâche les baskets aux mères qu'elle culpabilise à outrance. Alors juste un gros merci à vous !

=D>
33 ans 92 / 69 5897
Hs on
C'était ma pédiattreeeeeeeeeeeee quand j'habitais à Paris....
hs off

On a tous ses livres à la maison, mais je n'ai jamais eu envie de m'y plonger...
44 ans 17521
Sabishoo-PPA a écrit:
Hs on
C'était ma pédiattreeeeeeeeeeeee quand j'habitais à Paris....
hs off


Haaaaannnnnnn ! c'est pour ça, alors... :shock:


:lol: :arrow:
N
31 ans 172
Il y a bien longtemps que je n'écoute plus les conseils des pédiatres. De toute façon, pas un n'a le même avis. Mon mari est tatoué, j'ai été pierçée ( ah folle jeunesse !!!), et pire que tout, mon enfant de trois ans et demi dort dans notre lit.

Voilà, n'en jetez plus, je suis une mère indigne, mon mari est un père ignoble, et mon enfant à un pb psy.

Eh bien, je vous dirais mme Entier (z'êtes sures de l'orthographe ?): J'm'en fous. mon mari aussi, et je pense que mon fils aussi de ce que vous pensez de nous.

Et je concluerais qu'on a jamais vu un ado dormir dans le lit de ses parents.
33 ans abonnée absente 829
Faudra que j'écoute pour voir la crétinerie de cette brave dame!!En tout cas Karen,tu m'as bien fait rigoler là :lol: (surtout le coup du prince Albert pour le monsieur...excellent) ;)
S
41 ans 11
Edwige Entier, pas de quartiers ! :lol:
B I U


Discussions liées