MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Initiation au parapente

34 ans Entre la crème et le beurre 737
Bonjour,

Je souhaite faire un stage d'initiation au parapente avec vols solo en fin de stage.

Des avis ? des impressions ?

Merci :D
35 ans à l'ouest! 6
Bonjour,

j'arrive longtemps après la bataille, mais j'aimerais savoir si d'autres personnes sont tentées par le parapente, en ont déjà fait, ou en rêve.

Je n'en suis encore qu'à la partie rêve, le temps de me remettre suffisamment en forme pour aller vers un stage d'initiation.

En attendant, je commence à construire une petite bibliographie de livres / sites web intéressant sur le sujet et une playlist de sublimes vidéos. De quoi acquérir des bases théoriques, et se motiver!

J'espère trouver du monde pour échanger sur le sujet :)

à bientôt!
33 ans 1547
Quel joli rêve, et documenté ! ;)

Si tu n'as pas beaucoup de réponses ici, n'hésite pas à regarder du côté d'un forum spécialisé, en général les passionnés sont prêts à répondre aux questions :) Mais tu as déjà peut-être trouvé ça.
32 ans 67
Ah le parapente c'est extra ! J'ai fait un baptême vers mes 15 ans et ce souvenir est magique :angel: !
Si les sensations du parapente te plaisent, je te conseille de tenter ensuite le deltaplane, c'est plus intense en terme de sensations pour plusieurs raisons : le départ est beaucoup plus "brutal" puisque tu cours sur une pente de dingue, presque dans le vide. Et après ben, tu voles "comme un oiseau", à l'horizontale quoi :D .
Cela dit, si tu souhaites pouvoir pratiquer en solo facilement le parapente est plus indiqué puisque le décollage ne nécessite pas de "piste" ultra pentue et spécialement prévue à cet effet.
Han ça y est, tu m'as donné envie d'en refaire :onfire: !
35 ans à l'ouest! 6
Merci pour vos réponses ! :D

C'est gentil Papille, je lis aussi des forums spécialisé, mais je suis encore loin d'y poster, et pour l'instant, mes préoccupation portent plus sur le poids maximum pour voler, et la rééducation alimentaire, donc émotionnelle en ce qui me concerne, et sportive pour arriver jusque là.

J'espère ici rencontrer des gens qui auront vaincu leur appréhension d'etre "trop lourd" ou "pas assez sportif" pour oser vivre ce dont ils ont envie. :)

Anais, désolée (et trop contente!) de t'avoir donné envie de t'y remettre! lol...Je soupçonne que le parapente a en effet un coté assez addictif! Où as-tu fais ton baptême?

Nous, en Bretagne, il y a une école vers le Menez hom, qui est notre "montagne sur la mer" (330 md'altitude! :lol: ). Sinon, j'aimerais beaucoup voler en Auvergne.

[url]
https://www.youtube.com/watch?v=PWrX4l7Tgw0[/url]

Quand au deltaplane, ça doit être très impressionnant aussi. Tu avais testé au cours de ton baptême?

Cela me fait un peu plus peur, à cause de la position horizontale justement. Mais les stages ici permettent de découvrir les deux activités, donc le jour ou je me lance pour le para, je tenterais le delta!

à bientôt pour d'autres échanges :)

(genre quel est "LE" bookin a acheté pour préparé la partie théorique? Avez vous connaissances des limites de poids des écoles que vous avez fréquentées? .... j'ai pleinnn de questions! :D)
S
40 ans 114
Bonjour,

Je suis ronde et j'ai mon brevet de pilote de parapente. je pourrai répondre à vos questions en détail si vous me laissez une adresse mail où vous contacter. Comme je réponds à ce post longtemps après je vais le faire plutôt général.

Pour découvrir le parapente il y a 2 moyens :
- le baptême en biplace : accessible à tous même paralysé ou aveugle avec le matériel adéquat, pour les très lourds bien le signaler pour que ça puisse coller avec la voile et le poids du biplaceur.
- le stage d'initiation que décrit Ceauccinelle (l'as-tu fait finalement ???? t'a-t-on découragée ???)

La première chose qu'on vous demandera pour un stage init c'est votre poids et votre taille. Ne mentez pas, c'est une question de survie, chaque voile est adaptée à une certaine fourchette de poids. Il est possible même pour les vraiment très lourds de voler seuls en parapente sous une voile biplace par exemple mais je ne vais pas prétendre que c'est facile et gagné d'avance.

Je le dis tout net, lors d'un premier contact par téléphone, les moniteurs ne peuvent pas savoir dans le cas d'un surpoids vraiment important si vous êtes dynamique ou non, musclé ou non, réactif ou non et on risque de vous refuser sans autre forme de procès. Ne vous découragez pas si vous en avez vraiment envie !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Je vous conseille plutôt de les rencontrer. Déjà parce qu'on ne remet pas sa vie (et sa confiance en soi...) entre les mains de n'importe qui, ensuite pour qu'ils puissent vous évaluer de visu.
S'ils vous sentent suicidaire ou amorphe là encore ils essaieront de vous décourager, sinon votre motivation pourra les convaincre.

groundcontrol a écrit:
mes préoccupation portent plus sur le poids maximum pour voler, et la rééducation alimentaire, donc émotionnelle en ce qui me concerne, et sportive pour arriver jusque là. J'espère ici rencontrer des gens qui auront vaincu leur appréhension d'etre "trop lourd" ou "pas assez sportif" pour oser vivre ce dont ils ont envie. :)


C'est mon cas. Pour juste un stage init et un grand vol, ça n'a pas réellement posé problème (passé le stade de se faire accepter...). C'est épuisant, le matériel n'est pas adapté, les monos n'ont pas trop l'habitude des débutants ronds (pas mal de ronds volent mais ils ont souvent grossi APRES avoir appris je présume) mais les monos peuvent faire voler n'importe qui en réalité. Il suffit qu'ils corrigent eux-même la voile au décollage.

Je voulais faire un grand vol pour me prouver que j'avais réussi à dépasser tout ça, mes peurs, mes complexes, le regard et les préjugés des autres etc... Je ne m'attendais pas à ce que j'ai rencontré en l'air. Un sentiment de liberté très fort. Je suis devenue accro, j'ai voulu apprendre. Là il a fallu que je me confronte à tout le reste mais l'envie de voler est un sacré moteur !

groundcontrol a écrit:
j'ai pleinnn de questions! :D)

J'ai plein de réponses :) Notamment sur les réglages du matériel. J'ai mis beaucoup de temps à trouver ceux qui correspondaient à mon volume, si je peux t'épargner de galérer comme je l'ai fait !

En conclusion : c'est plus difficile pour nous les ronds mais c'est possible, alors à bas les complexes et hauts les coeurs !
35 ans à l'ouest! 6
WOW! Génial Sportronde! :D

Merci pour ta réponse qui me donne de l'espoir et me motive a me bouger d'ici l'été. Je suis sure que cela servira aussi a d'autres personnes, qui n'osent pas encore.

Personnellement, je pensais aller vers un stage d'initiation, sans faire de baptême auparavant. Mais bon, je n'ai pas encore pris contact avec l'école qui m’intéresse :oops: ... Peur d’être refoulée en effet, alors que leur demander le poids maximum qu'ils acceptent me donnerait peut être un objectif concret à me fixer pour ma remise en forme. Pour l'instant, j'en suis à 115 kg pour 1m65.

Après, j'ai bien conscience qu'a poids égal, les gens vont être plus ou moins énergique. Donc dans tout les cas, je me prépare au niveau musculaire, endurance, et respiration. Il me semble que l'important est de pouvoir courir le temps de gonfler la voile, et d'avoir des muscles dans les bras + les abdos?

Pour ce qui est des réglages, je ne m'y connais pas encore assez pour ça, mais je peux certainement noter tes recommandations pour quand je serais en mesure de les appliquer! :)

Sportronde, comment en es tu arriver a t’intéresser a ce sport?

Ceauccinelle, moi aussi j'aimerais bien savoir comment ça s'est passé pour toi?

à bientôt :)
32 ans 67
Hello groundcontrol !

J'ai fait mon baptême de parapente près de Chambéry, et 5 ans plus tard mon celui de deltaplane à Saint-Hilaire-du-Touvet vers Grenoble en Isère. Le deltaplane est effectivement beaucoup plus impressionnant et à vrai dire je me souviens surtout des sensations et de l'aspect impressionnant mais pas vraiment de la vue que je pouvais avoir par exemple, contrairement au parapente qui était beaucoup moins flippant et plus cool(dans l'ambiance générale aussi). Je me souviens bien plus des vues magnifiques et en plus, la monitrice de vol m'avait accordé quelques secondes de conduite où j'avais pu faire quelques virages bien serrés ^^, un super souvenir !
Au final, je me tournerais plutôt vers le parapente si je faisais un stage de quelques jours.
35 ans à l'ouest! 6
Merci pour tes impressions Anais :)

c'est vrai que c'est difficile d'imaginer les sensations et émotions que voler provoque... Si ça se trouve j'aurais le vertige! :lol:

Toi , tu m'as donné envie de tester également le delta...mais c'est vrai que j'ai plus d'appréhensions. A la base, mon envie de voler vient d'un film vu petite je pense, l'envolée sauvage, ou une jeune fille et son pere suivent en ULM un groupe d'oies...De là, je suis passée au parapente, parce qu'avec le parachute, on ne fait que tomber! lol

Le parapente me parait être le plus autonome des sport de vol, accessible a l'apprentissage, avec un équipement relativement réduit (par rapport au delta, ulm etc..) et de nombreux lieux où pratiquer.
Mais j'aimerais bien tester la montgolfière aussi! rien que le son me fout des frissons! :D

Voler vers les montagnes doit être encore plus impressionnant...j'ai peur qu'ici, le paysage me paraisse tout plat, écrasé par la hauteur.
Tu as tout de même apprécié les paysages?
S
40 ans 114
groundcontrol a écrit:
je pensais aller vers un stage d'initiation, sans faire de baptême auparavant.

C'est ce que j'avais fait aussi.

groundcontrol a écrit:
leur demander le poids maximum qu'ils acceptent me donnerait peut être un objectif concret à me fixer pour ma remise en forme.


Pour mettre toutes les chances de ton côté, ne pose pas la question comme ça. Voilà la stratégie que je te propose : demande à un mec sûr de lui de téléphoner à l'école en son nom pour que tu ne te retrouves pas acculée à balancer ton poids d'entrée de jeu et dis-lui de demander quelles sont les voiles débutants dont ils disposent et en quelles tailles. Là, le mieux serait de demander la fourchette de poids des plus grandes puis "merci au revoir je réfléchis". S'ils insistent pour savoir sa taille et son poids, rien n'empêche de répondre 1,95m 115kg ;)et d'attendre leur réaction.
S'ils ont des voiles adaptées aux personnes de 115kg, tu peux voler dessous, point barre (attention il faut prendre en compte le poids du matériel, pas seulement celui du pilote, on parle de "PTV"). Savoir d'avance ce qu'ils ont avant de les contacter te permet de te préparer psychologiquement. Suffit pas de se faire accepter ou pas faut aussi éviter de se faire grignoter la confiance en soi, non ? :oops:
Après si en les rencontrant tu les sens trop réticents face à ton poids va ailleurs. Le parapente remet beaucoup de choses en question, pas la peine de s'infliger des formateurs qui ne croient pas en nous si on peut en trouver de plus ouverts ailleurs.


groundcontrol a écrit:
Il me semble que l'important est de pouvoir courir le temps de gonfler la voile, et d'avoir des muscles dans les bras + les abdos?

En réalité si le vent est assez fort et que tu maîtrises bien ta voile tu peux décoller sans courir du tout. Sans vent en revanche bonjour la course et tu n'as pas intérêt à te casser la gueule ! Là il faudra courir vite mais pas forcément longtemps non plus.
Tu auras vraiment besoin de tes abdos pour t'asseoir en l'air si tu règles mal ta sellette. En serrant beaucoup le dossier ça passe (refuser les réglages standards, pour nous c'est la cata et les monos sont pas forcement au courant !). Les muscles de tes bras ce sera pour porter le matériel (ou voler longtemps ce que tu ne feras pas au début. C'est une erreur du débutant que de forcer comme un malade, si on lève bien sa voile il ne faut pas beaucoup de force.)

Un stage init est infiniment plus fatiguant que voler. On passe son temps à monter et descendre une pente. Pourquoi ne pas t'exercer à ça ? Descendre une pente d'herbe en courant avec des chaussures montantes à bonne semelle aux pieds ?
Tu devrais aussi t'exercer à faire voler une aile de traction, au prix des stages parapente mieux vaut essayer de piger avant comment réagit une aile. Le vent, les voiles tout ça, c'est pas évident du tout au départ (ensuite non plus si tu veux mon avis...) et tu te sentiras plus à l'aise si tu te sens plus en confiance vis à vis de ça.
Je te conseille d'acheter une de celles-là :
http://www.decathlon.fr/Acheter/zeruko
Trop petite c'est juste un jouet, trop grande tu risques vraiment de te faire mal. Moi je me suis exercée avec la 1,9m2 ça me semble bien. C'est déjà un investissement mais si tu y prends plaisir ça vaut vraiment le coup. Reste à trouver un endroit ou t'exercer... L'idéal serait que qq'un te montre comment on en fait, sinon bon courage :mrgreen:

Encore une chose, tu veux faire UN grand vol, ou vraiment devenir parapentiste ? Si c'est UN seul au départ, va plus haut en montagne, sinon tous ces efforts pour 300m franchement... Juste le stress du décollage et de l’atterrissage pour quasi rien entre les 2...Si tu veux vraiment apprendre et que tu ne risques pas d'en rester là, 300m ça va.

groundcontrol a écrit:
Sportronde, comment en es tu arriver a t’intéresser a ce sport?

Je suis attirée par tous les sports extrêmes :D le truc c'est d'oser franchir le pas. Le poids est un sacré handicap, faut pas se leurrer, mais on peut le surmonter !
32 ans 67
C'est tout à fait ça pour le parapente, c'est le plus pratique des sports de vol, et c'est ce qui fait son succès.
En delta je pense que j'ai tout de même dû apprécier les paysages, mais je n'ai plus d'images de cela en tête alors que j'en ai plein avec le parapente ^^. Mais comme je disais, les conditions, l’ambiance étaient différentes donc ça peut jouer ! En même temps, le coin où j'ai fait du parapente n'était pas vraiment beau, on volait au-dessus d'une zone mi-urbaine sans charme, mais ça m'avait de toute façon fait un effet monstre :D !

J'adorerais faire un tour en montgolfière moi aussi, me prendre pour un personnage de Jules Vernes ;-).
S
40 ans 114
groundcontrol a écrit:
Peur d’être refoulée en effet, alors que leur demander le poids maximum qu'ils acceptent me donnerait peut être un objectif concret à me fixer pour ma remise en forme.


Il semblerait que la plupart des écoles n'ont pas de voiles pour ceux qui pèsent plus de 100kg. Pour le parapente et le parachute, j'ai l'impression que c'est la limite habituelle.

Ne te décourage pas ! Ca en vaut le coup.
B I U