MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

De plus en plus de mal...

27 ans Bruxelles 7
Coucou !

Comment allez-vous ?

Voici ma petit histoire, depuis toute petite j'ai toujours eu tendance à grossir facilement. Il y a un peu plus de 4 ans j'ai réussi à perdre  
beaucoup de poids j'étais arrivée à la taille 40 voir parfois 38. Je me sentais bien, vraiment bien. J'ai réussi à stabiliser mon poids pendant un peu plus d'1 an.

Ensuite il y a 3 ans je me suis mise avec mon copain avec qui je suis heureuse mais j'ai eu plusieurs soucis familiaux et un décès en avril dernier qui ont fait que je me suis réfugiée dans la nourriture... Je fais très souvent des crises de boulimie non vomitive. Après ma crise je me sens moche, grosse bref je ne m'aime pas du tout.

Aujourd'hui je fais un 44-46 et je ne m'aime pas et même si mon copain ne me le dit pas ouvertement je sais qu'il aimerai que je sois comme au début de ma relation et moi aussi mais je n'y arrive pas.

Pour le moment je suis à la recherche d'un emploi, donc à la maison. Situation qui me rend très malheureuse. Je me dit que je vais faire attention à ce que je mange mais je ne sais pas pourquoi je fais des crises de boulimie non vomitive, au moins 1/j, c'est atroce je suis mal...

Je ne m'accepte plus comme je suis... Je vois le regards des gens qui m'entourent qui change, les remarques,... C'est dur.

J'ai envie de perdre du poids mais je n'y arrive pas. Je ne sais pas quoi faire...

Je fais du sport 2 à 3 fois par semaines (fitness, cardio) et je joue à Wii Fit je me dit que cela ne va pas me faire de poids mais c'est mieux ça que d'être affalée dans mon fauteuil.


J'ai pensée à une opération mais je ne veux pas faire ça du moins pas à mon âge, je pense que 20 ans c'est trop tôt. D'autres personnes pensent que justement c'est bien de le faire maintenant pour revivre mais de toute façon j'ai trop peur des opérations et autres donc je suis très loin d'en avoir envie. Je pense que je pourrai perdre du poids comme il y a 4 ans enfin j'espère... Mais vu comme c'est parti ce n'est pas gagné.

Fin bref, je ne sais plus quoi dire...Mais si quelqu'un a été dans mon cas ou bien qu'elle est dans mon cas n'hésitez pas à me donner des conseils ou autre.. Je prend tout les critiques comme les conseils.

Bisous..
29 ans 1489
Alors déjà je pense que ton poids est vraiment beaucoup trop léger pour envisager une opération! Tu peux faire un tour dans la rubrique "chirurgie" pour avoir des infos et des témoignages par des gens mieux informés que moi à ce sujet :)

Je pense qu'on ne devrait pas culpabiliser de ne rien faire, de "rester affalée" comme tu dis, mais c'est à mon avis une très bonne chose que tu pratiques un activité physique, particulièrement dans une situation qui favorise un état dépressif.
Est-ce qu'à côté de ça, et de la recherche du boulot, tu fais des choses qui te font plaisir? Balades avec des amis, lectures, expos, musique, petite soirée de temps en temps... par exemple.

Tu souffres visiblement de TCA, as-tu déjà consulté quelqu'un pour ça? Ce serait peut-être quelque chose à envisager, d'autant plus avec les événements douloureux que tu as vécu.

Sinon c'est pas toujours facile car ça coute de l'argent et on n'est absolument pas obligée de le faire, mais beaucoup de gens se sentent mieux par le fait de porter des habits qu'on a vraiment envie de mettre, pareil pour la coiffure, le maquillage et compagnie.
44 ans région parisienne 5831
En 44/46, tu n'as très probablement pas du tout le poids nécessaire pour envisager une opération: c'est aussi ma taille de vêtements, mon IMC est d'environ 30, or il faut un IMC de 40 au moins pour envisager une opération! J'en suis bien loin (et de toutes façons, je n'en ai pas envie non plus, c'est jsute histoire de dire :lol: ).

Tu n'arrives plus à perdre du poids, tu souffres de crises de boulimie... malheureusement, tout cela est très probablement le résultat du régime que tu as suivi: c'est en effet une des conséquences les plus courantes des régimes.

Tu n'es donc pas du tout responsable de la situation, tu la subis. Si tu veux te renseigner un peu plus sur les mécanismes qui mènent du régime à la boulimie, tu peux aller lire un peu ce site.

Tu y trouveras aussi la méthode de "ré-éducation alimentaire" que l'on prône sur ce forum pour éventuellement perdre du poids sans subir les effets néfastes des régimes. Il s'agit de faire la paix avec la nourriture, de façon à arrêter les crises de boulimie et retrouver ton poids d'équilibre.
27 ans Bruxelles 7
Merci pour vos réponses.

J'aimerai aller voir quelqu'un pour ma boulimie mais mon budget du moment ne se résume qu'à mes allocations familiales (150€/mois) du coup je ne saurai pas me le payer pour le moment mais dès que j'aurai une vie stable professionnellement parlant j'irai consulter c'est un fait...
C'est aussi quelque chose de difficile pour moi j'ai décidé d'arrêter mes études il y a un peu moins d'un mois afin de faire une formation en janvier qui me permettra d'aboutir à un très beau projet et me retrouver en tant que demandeuse d'emploi, à la maison, ne plus rien gagner comme argent avec les jobs d'étudiants c'est une situation qui me rend mal. Je n'aurai jamais pensé que cette situation me ferait tant de mal. La preuve les crises sont devenues plus présentes :?

J'essaye de ne pas culpabiliser mais c'est dur...

Je fais 1m52 pour environ 90 kg j'ai un IMC de 39 du coup je ne suis pas très loin de pouvoir faire l'opération mais même si j'avoue y avoir penser je ne sauterai pas encore le pas.

Je vais aller voir le site, merci beaucoup

Bonne soirée
34 ans 359
Je fais quasiment la même taille et le même poids que toi, à très peu de choses près, et aussi la même taille de vêtement.

L'IMC n'est pas un indicateur très fiable, pour tout te dire, personne n'arrive à imaginer mon poids réel en me regardant, mais là n'est pas la question.

Avant de parler de poids, de perte de poids devrais-je dire, il me paraît évident qu'il faut que tu prennes soin de toi et de ton estime de toi.

Avec le même poids et la même taille, je suis considérée comme en obésité sévère par la médecine et pourtant, je suis en parfaite santé (ni diabète, ni cholestérol, ni hypertension, ni rien d'autre d'ailleurs). Le sport est un très bon moyen de "garder le contact" avec son corps et la représentation qu'on s'en fait, à condition de le faire pour le plaisir et pas en ayant un objectif poids, c'est pourquoi je t'encourage à continuer.

Pour ce que ça vaut, j'ai souffert de boulimie non vomitive de mes 12/13 ans à mes 23 ans et durant cette période, je n'ai fait que grossir. J'ai arrêté les crises à un moment où ma vie a changé radicalement, c'est venu tout seul. Depuis mes 23 ans, donc depuis 5 ans, mon poids variait énormément. J'avais commencé par perdre une dizaine de kilos sans effort particulier (l'arrêt des crises à répétition, sans doute). Puis j'en ai repris 15.
Depuis 2 ans, mon poids stagne et depuis quelques mois, je perds régulièrement du poids, petit à petit, et ne le reprends pas.

La différence? J'ai arrêté de me dire qu'il fallait faire attention à ce qu'on mange. J'ai entamé une RA par moi-même et ça commence à porter ses fruits, même si j'ai parfois encore du mal avec la notion de satiété :lol:

Le mécanisme pernicieux de la boulimie vient de la restriction cognitive, et tu l'as très bien décrit toi-même: tu "fais attention à ce que tu manges" et plus tu fais attention, plus tu as envie de criser.
B I U


Discussions liées