MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

malgrès vos complexes vous êtes vous sentis deshinibé ?

M
34 ans Londres 2
bonjour à toutes et tous,

tout est dans le titre mais peut être qu'avec un peu plus d'explications ce sera plus clair.

j'ai toujours été complexé par mon surpoids et je me  
suis coupé de toute relation sentimentale depuis toujours. ce qui fait qu'a 28 ans je n'ai jamais été amoureuse ou même eu de petit ami. cette situation me pesait depuis bien trop longtemps.
j'utilise le passé car il a 2 mois j'ai rencontré un homme dans le cadre de mon travail, qui m'attirait beaucoup; pas dans le sens romantique de la chose car physiquement bien qu'il plaise à de très nombreuse femmes de tout age moi ce n'ai pas franchement le genre qui m'attire habituellement.
Bref, il y a 3 semaines environs les choses sont allées plus loin du genre sexfriend.
Ce qui est vraiment bizarre car je pensais que pour ma 1er fois j'aurai besoin de tendresse, de le faire avec un homme que j'aime et qui m'aime, mais en fais non. Ca c'est fait naturellement moi qui suis poirtant une complexé dans l'âme je n'ai eu aucun problème à me retrouver nue devant lui avec la lumière allumé.
D'où ma question : vous est il arrivé de ressentir malgrès vos complexes dus à votre corps de ronde de tout oublié et de profiter de la situation?
est ce parce qu'il m'encourage et me complimente très souvent ? ou parce qu'il est très persuasif ? il a quand même réussi à me persuader de lui faire une fellation alors que cette pratique ne m'attirait vraiment pas; je vous rassure il ne pas forcé non plus je suis du genre à toujours essayé au moins une fois pour me faire ma propre idée.

voilà, l'explication de ma question.
Merci d'avance pour vos réponses
C
45 ans là 2187
Quand le désir nous enflamme très fort, on est capable de faire bien des choses qui nous font rougir en d'autres moments.
47 ans Out of nowhere 3812
J'ai toujours pensé que la mise en confiance par l'autre partenaire était très importante. Si par exemple, le partenaire est complexé par rapport à une partie de son corps, lui dire qu'il trouve "cette particularité" craquante.
Admirer les prétendus défauts du partenaire fonctionne bien pour le décomplexer.
46 ans Sur un gros arbre perché 7658
La méthode a ses limites : Par exemple, si tu es confronté à une personne portant une balafre conséquente, il n'est pas de bon goût de s'attarder dessus, à moins d'avoir une passion commune pour le cinéma de David Cronenberg.
30 ans La Ville Rose 2320
Personnellement non.
47 ans Out of nowhere 3812
le_chat_du_cheshire a écrit:
La méthode a ses limites : Par exemple, si tu es confronté à une personne portant une balafre conséquente, il n'est pas de bon goût de s'attarder dessus, à moins d'avoir une passion commune pour le cinéma de David Cronenberg.

Certes, j'ai dû tomber sur des canons qui s'ignoraient lol
34 ans 3170
wildtendercat a écrit:
J'ai toujours pensé que la mise en confiance par l'autre partenaire était très importante. Si par exemple, le partenaire est complexé par rapport à une partie de son corps, lui dire qu'il trouve "cette particularité" craquante.
Admirer les prétendus défauts du partenaire fonctionne bien pour le décomplexer.


Je pense que ça fonctionne uniquement si c'est sincère... Il m'est arrivé par le passé de rassurer la personne alors qu'effectivement c'était vilain, mais ça me faisait mal au cœur, et un jour en furie, elle m'a dit : je sais que tu ne le penses pas et que tu dis ça pour m'aider !:?
Je ne pouvais pas mentir... :oops:
38 ans Qqpart en France 676
le_chat_du_cheshire a écrit:
La méthode a ses limites : Par exemple, si tu es confronté à une personne portant une balafre conséquente, il n'est pas de bon goût de s'attarder dessus, à moins d'avoir une passion commune pour le cinéma de David Cronenberg.


toi tu n'as pas vu la séquence du Dr House où Cuddy embrasse sa cicatrice ;)
46 ans Sur un gros arbre perché 7658
Je songeais plutôt à "Crash", en effet.^^
38 ans Qqpart en France 676
je ne connais pas du tout ^^
28 ans Strasbourg 558
Je me reconnais un peu dans ton post, après 3ans de relation avec mon ex j'ai rencontré un mec super canon qui m'attirait vraiment & je voyais bien que moi aussi.
En fait on s'est vite rendus compte qu'on ne se correspondait pas du tout, on avait juste du désir l'un envers l'autre. Les trois fois où on s'est vus c'était génial, moi qui suis super complexée je suis très étonnée en repensant à cette période :lol:
Je pense que quand on éprouve un fort désir pour quelqu'un on passe outre tout ça ;)
29 ans 78
Bonjour !

Je souhaite ainsi aussi partager mon point de vue au sujet de cette "décomplexisation" :D

Pour ma part, je suis ultra complexée. Quoi, seule devant un miroir c'est un peu la battle avec mon reflet bref..

Il se trouve que je me suis étonnée a travers plusieurs relations avec des hommes qui n'avaient qu'un but charnel, que j'étais complètement décomplexée. J'avais cette sensation bizarre d'être totalement maître de moi même, et d'avoir un certain pouvoir de séduction avec mon corps ( ce qui me parait invraisemblable lorsque je suis habillée). C'est assez bizarre..

:oops:
36 ans dans ma chambre 663
Oh que oui!
avant d'être avec l'actuel, je me suis bien amusée, et quand j'y repense aujourd'hui, je souris de voir à quel point j'ai pû etre dévergondée, même avec mes 35 kgs en +.
Euh d'ailleurs, c'était une période assez olé-olé..
ce genre de rencontres m'a justement permis d'avoir confiance en moi et de prendre connaissance de ce petit pouvoir juste un soir, ou 2 , ou 3...
J
33 ans 8
C'est vraiment bizarre quand j'y réléchis...
Pour ma part, il y a quelques années avant d'être avec mon futur mari, j'ai eu 3 relations de quelques mois avec des hommes que je ne prenais pas vraiment au sérieux, disons que je savais pertinemment à chaque fois que ce n'était pas l'homme de ma vie. J'étais alors complètement décomplexée, je n'avais pas honte de mon corps et je me transformais en vraie tigresse pendant les rapports intimes.Peut-être parce que je savais que c'était sans avenir et donc sans conséquence.

Depuis que je suis avec mon futur mari, force est de constater que je ne me suis jamais lâchée de la sorte.
Quand je lis Citation:
J'avais cette sensation bizarre d'être totalement maître de moi même, et d'avoir un certain pouvoir de séduction avec mon corps
Chez moi, c'est exactement l'inverse, je ne m'autorise pas à me lâcher car je n'aime pas avoir l'impression de perdre le contrôle de moi-même et je reste malheureusement une personne assez tendue et stressée.J'ai mis du temps avec mon homme à passer du noir, de la lampe de chevet, à la lumière et je ne comprends pas pourquoi car je l'aime plus que tout et je sais qu'il adore mon corps. Peut-être que je me mets plus la pression justement ou peut-être est-ce à cause des quelques kilos que j'ai pris entre deux...
Bref, ce post m'a fait réfléchir, va falloir que je me détende!!
B I U


Discussions liées