MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Masturbation - le sciage, ou rock and roll (cherchons infos)

V
59 ans 40
Bonjour,

J'ai 53 ans et mon amie 48.
Nous nous connaissons depuis quelques temps et sommes particulièrement amoureux.

On est aussi de gros bavards (et curieux) et on discute de tout.

Du coup  
mon amie m'a parlé pour la 1ère fois de sa seule et unique manière d'avoir un orgasme : le sciage, autrement dit en se couchant sur le ventre, en serrant ses cuisses, et en ondulant doucement du bassin (plus gros scénario dans la tête), et SANS se caresser le moins du monde.

J'avoue que c'est la toute 1ère fois que je rencontre cela et surtout à ce niveau là : c'est à dire orgasme exclusif ainsi.

Jusqu'à présent elle n'avait jamais atteint l'orgasme que de cette façon et toujours seule, jamais avec un partenaire (moi inclus) et jamais autrement : ni les mains, ni les vibros... etc

Comme cela ne me pose pas de problème on en a beaucoup parlé.

Du coup elle a réussi à le faire devant moi : pénombre, film ad hoc pour elle, et moi en retrait, je veux dire surtout ne rien dire et ne rien faire... voire ne pas la regarder.

À part cela elle est tout sauf coinçé niveau sexe croyez moi... mais au niveau de l'orgasme proprement dit c'est l'uni que moyen pour le moment.


Nous aimerions donc évoluer ensemble sur le sujet.
Et elle a VRAIMENT envie de jouir enfin de façon différente...

Le net ne regorge pas de solutions ou de témoignages consistants.

Nous sommes tombés sur ce forum sympa où il nous semble qu'on échange intelligemment...

Donc nous recherchons tous types de témoignages, idées, liens instrtuctifs et toutes bonnes idées sur le sujet...

Et si miracle quelqu'une a vécu la même chose et a réussi à évoluer... je pense qu'elle fera une (très) heureuse...
S
40 ans sur le chemin... 1248
Bonjour Verlaine239 et son amie;)

Alors moi je n'ai malheureusement aucun conseils à donner, mais j'avais juste envie de dire merci!

Merci car je ne savais pas que cette pratique s'appelait le sciage,et mettre un mot, ainsi que voir que je ne suis pas la seule me réconforte!

jamais eu d'orgasme non plus autrement...

Si d'autres femmes se reconnaissent dans le message de Verlaine et son amie, je suis aussi très intéressée par les réponses...
V
59 ans 40
Bonsoir,

Effectivement vos vécus sur ce sujet sont identiques et sa surprise est à la hauteur de la tienne en constatant qu'elle n'est pas la seule même si on avait trouvé quelques autres témoignages sur le net laissant entendre qu'elle n'était pas seule au monde.

Après t'avoir lu il est quasiment certain qu'elle va s'inscrire elle aussi, même si elle est un peu timide dans cette démarche forum/informatique/technique et totalement novice dans ces discussions virtuelles.

Mais elle a très envie d'en savoir plus après ce que tu as écrit.

Donc si ce n'est pas en live ce sera au moins en MP.

À très bientôt...
S
40 ans sur le chemin... 1248
je serais ravie d'échanger autour de ce sujet avec elle, toi aussi peut-etre vu que tu es son conjoint est qu'apparemment elle te fait confiance au point de t'en avoir parlé.
a bientôt donc en MP

et si d'ici la, d'autres dames veulent partager leurs expériences... :)
33 ans 1547
La découverte des plaisirs sexuels précèdent souvent de bien longtemps les plaisirs d'une sexualité partagée. Ça vient de l'enfance, de l'adolescence, et ça a le temps de se ritualiser, de se fixer, de devenir relativement exclusif à une certaine pratique. Le cerveau a ses conditionnements ;)
Ça dépend évidemment des personnes ensuite. Ça ne veut pas dire que c'est la seule source de plaisir comme tu sembles bien l'indiquer, mais la seule façon d'obtenir ce plaisir là.

Le fait que sa pratique n'implique pas de caresses me semble pas spécifique à sa situation. Le partenaire n'utilisera jamais ses mains, son sexe, ou un objet comme le ferait une personne à l'égard de son propre corps. C'est parfois encore mieux, parfois complètement différent, parfois moins bien.

Par ailleurs se masturber sans se toucher avec les mains est loin d'être rare à mon avis.

Si elle a pu jouir ainsi, mais en ta présence, à mon sens, c'est déjà un peu différent d'avant. Et peut-être pourras-tu être de plus en plus présent justement, d'abord pour l'exciter, puis peut-être plus encore.

Je n'ai pas plus d'infos là dessus mais en terme de témoignages de femme sur leurs plaisirs, j'ai trouvé intéressant ce lien qui avait été donné par Mademoiselle je crois que le forum. Ça ne parle pas spécifiquement de la situation de ton amie, mais ça vous intéressera peut-être.
http://infokiosques.net/lire.php?id_article=665
V
59 ans 40
Bien lire le sujet de la «rédac» et ne pas confondre plaisir et orgasme...

Il est évident qu'elle a plein de plaisirs par ailleurs, encore heureux pour elle

Mais elle n'a jamais atteint l'orgasme autrement qu'ainsi...

papille a écrit:

Le fait que sa pratique n'implique pas de caresses me semble pas spécifique à sa situation. Le partenaire n'utilisera jamais ses mains, son sexe, ou un objet comme le ferait une personne à l'égard de son propre corps. C'est parfois encore mieux, parfois complètement différent, parfois moins bien.


????? explicite ????

papille a écrit:

Par ailleurs se masturber sans se toucher avec les mains est loin d'être rare à mon avis.


Le sujet n'est pas se masturber sans les mains mais atteindre l'orgasme EXCLUSIVEMENT par «sciage» ou «crossing legs» comme disent les anglo saxons...

Madame n'a absolument aucun problème d'excitation au contraire... mais elle aimerait bien passer du sciage à autre chose ...

Il est évident que confiance, sérénité, lâcher prise... etc sont à l'ordre du jour.

Il n'empêche que le cas d'une femme ayant vécu cela et ayant su évoluer en terme d'atteinte de l'orgasme (je n'ai pas dit du plaisir mais bien de l'orgasme) serait rudement intéressant pour elle, tout comme des échanges (qui vont venir avec Sy qu'elle remercie déjà).

Le lien... n'est pas précisément ce que nous cherchons mais merci quand même.

Mme n'a pas particulièrement envie d'abandonner cette technique de masturbation mais elle aimerait (plus que) bien ne plus être prisonnière (et on peut la comprendre) de cette technique pour le moment exclusive pour atteindre l'orgasme et trouver des idées ou des témoignages pour un peu s'en départir...

Bon on n'en est qu'au début de ce voyage original et palpitant vers d'autres horizons de masturbation personnelle et féminine...

On ne se prend pas la tête avec cela mais on commence à explorer les pistes possibles...
A
27 ans 1
Bonjour a tous ! Je suis dans le même cas ! J'ai 22 ans et depuis très longtemps j'ai découvert cette technique de masturbation.. Avant même de comprendre se que jetais en train de faire réellement... Et justement aujourd'hui je me renseignais un peu pour savoir si beaucoup de femmes étaient dans ce cas...
Je n'ai également jamais atteints l'orgasme autrement que seule et avec cette technique... Si je me touche, ça ne marche pas. Je dois vraiment être libérée, couchée, serrée les cuisses et me contracter dans le bas du ventre. Et je me posais la même question,.. Est-ce qu'il y aurait des techniques pour atteindre l'orgasme avec mon partenaire ?!

Merci !
S
40 ans sur le chemin... 1248
Où en es ton amie, Verlaine, dans le projet de s'inscrire sur le site ou d'échanger en MP? je n'ai toujours pas eu de nouvelles et pourtant je suis persuadée qu'en regroupant les témoignages de femmes d'ages et d'horizons divers cela nous ferait avancer... :)
S
40 ans sur le chemin... 1248
sinon je suis de l'avis de Papille:c'est une technique masturbatoire infantile... mais comment entrer dans l'ère adulte de partage?? ou plus exactement, arriver a ressentir des sensations autrement avec un partenaire??
V
59 ans 40
On est toujours là mais maintenant la démarche de dialogue lui appartient....

Cela devrait se faire sous peu... mais cela ne peut venir que d'elle (elle est déjà inscrite mais n'a pas encore posté).
A
23 ans 1
Je réagis à cette discussion quelques années plus tard. Je suis également dans la même situation. J’ai 23 ans, je me masturbe depuis très petite avec la méthode de « sciage », et je n’étais jamais parvenue à l'orgasme autrement que de cette façon... mais depuis peu, je me suis offert 2 jouets : un womanizer et un rabbit. Ça a été une révélation pour moi ! Première fois que je peux jouir différemment, grâce au rabbit. Ça a été très rassurant de voir que j’étais capable d’avoir un orgasme autrement et que je pouvais laisser un partenaire me donner du plaisir jusqu’à l’orgasme. Donc mon conseil : essayer de diversifier les stimulations (externe et interne) pour trouver d’autres choses que l’on aime et ne pas hésiter à se tourner vers les sextoys car ils peuvent offrir des sensations très différentes ;)
L
23 ans 1
Bonjour y a til tjrs quelqu'un d'actif ? Avez vous trouvé des solutions pour y parvenir a deux ?
51 ans Alsace 23
Je crois en effet que les sextoys peuvent en effet faire découvrir de nouvelles sensations et d'autres façons de jouir...On est chacune différente sur la façon de jouir mais pour celles qui n'ont pas encore testé, c'est une méthode tres efficace pour se donner du plaisir....Juste choisir les jouets qui vous conviennent le mieux..
G
26 ans 1
Salut à tous !

Je suis contente que cette discussion ait été réactivée il n'y a pas longtemps. Je l'avais déjà repérée il y a deux an en faisant des recherches sur le sujet. À l'époque, je m'inquiétais et pensais ne pas être normale parce que je ne parvenais pas à jouir autrement que par la technique du sciage. En réalité, je crois que cela n'a rien d'anormal : nous sommes apparemment très nombreuses à ne réussir à atteindre l'orgasme qu'en utilisant "le même chemin". Si on est habituée au sciage, on aura beaucoup plus de facilité à y parvenir de cette manière ; mais c'est la même chose pour celles qui sont habituées à se toucher, elles y arriveront beaucoup plus facilement comme ça. Comme beaucoup de femmes ici apparemment, j'ai découvert accidentellement le sciage très jeune. Je suis donc "conditionnée" en quelque sorte à jouir de cette manière et je n'y étais jamais arrivée autrement... Jusqu'à il y a peu. :)

Je ne sais pas comment vous pratiquez vous même le sciage mais pour moi ça combine 3 elements : une forte pression des cuisses, un balancement du bassin qui fait se contracter le muscle pelvien et une bonne dose d'imagination ^^. Étant donné que je ne me touche pas, la place du fantasme est très importante pour faire "monter la sauce".

Mon partenaire était très frustré de ne pas parvenir à me faire jouir. J'ai donc décidé de mener une expérience : un jour, je lui ai demandé de me faire un cunilingus et de mon côté, j'ai commencé à fantasmer dans ma tête comme si j'allais me masturber par sciage. J'ai gardé le fil de mon fantasme pendant qu'il procédait de son côté, comme je l'aurais fait durant une masturbation solitaire. Dans le même temps je bougeais un peu mon bassin comme dans la technique du sciage (c'était pas très pratique pour lui mais ça ne l'a pas empêché de poursuivre). Et en combinant stimulation clitoridienne orale, stimulation mentale et contraction du pelvis, je suis parvenue à jouir pour la première fois de ma vie autrement que toute seule (wouhou !). J'ai en quelque sorte reproduis la technique du sciage en changeant un paramètre, à savoir la stimulation directe du clitoris, qui ne se fait plus par frottement ou pression des cuisses mais par la langue du partenaire. Si vous êtes pas très cuni, je pense qu'il y a moyen d'y arriver en stimulant avec les doigts. Mais attention : l'orgasme mets souvent plus de temps à arriver. Il faut être patient avec soi-même et son partenaire.

Si je peux me permettre des conseils du coup :

1) Trompe ton cerveau, fais lui croire que tu emprunte exactement le même chemin que d'habitude mais en remplaçant un des éléments de ton "rituel" mast
B I U