MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Être BORDERLINE....

_
33 ans 1768
j'ai vu qu'il y avait deux topics concernant ces troubles mais comme ils parlaient aussi de boulimie, j'ai préféré en créer un nouveau...

Voilà, je voulais vous  
mettre le lien d'un site, je pense que ça peut en aider certain/e...

http://www.aapel.org/bdp/borderline.html

Quand j'ai découvert que ça existait, j'y ai tout de suite reconnue celle que j'ai été pendant une très sale période de ma vie, et j'étais contente de voir tout le chemin que j'avais fait, je n'étais plus "malade" je n'imaginais pas vraiment que ce genre de chose existe... je me concidérais juste comme étant... "hypersensible"...
même mes parents n'ont jamais été au courant, mais maintenant que c'est fini, je peux en parler, pour aider d'autres personnes dans le même cas...




(petit extrait pour les flemmards ^^ )



Qu'est-ce que c'est ?(*)

Très réducteur: "Une personne souffrant d'un trouble de la personnalité borderline oscille entre un comportement d'adulte et un comportement semblant enfantin. Le comportement d'adulte du Borderline s'effrite subitement et sans provocation apparente en des pleurs ou une colère d'enfant perturbé"
Définition encore plus réductrice: "Tatie c'est une femme enfant"

Beaucoup plus proche de la vérité: Le trouble de la personnalité borderline est un trouble de l'émotion.
"Ils ont une tendance à réagir plus intensément que les autres à des niveaux de stress moindres. L'on parle de dérégulation émotionnelle ou de surémotivité, d'hyperémotivité".(Définitions.non médicales)



Comment reconnaître,un trouble de la personnalité Borderline ?


Est-ce que ceci vous décrit ou décrit une personne que vous connaissez ?

" Mais pourquoi a t’elle fait cela ? "

Si vous ou une personne que vous connaissez a de façon régulière,plus de 5 points suivants, il est possible qu’elle souffre de ce trouble de la personnalité
(De façon régulière voir note insistant sur le mot "regulier")
Ce test est dérivé des critères du trouble borderline dans le manuel DSM IV édité par l'association américaine de psychiatrie
Ce test ne constitue PAS un diagnostic, seul un spécialiste comptétent dans cette pathologie peut établir un diagnostic.


* Problèmes relationnels
* Incapacité à gérer ses émotions ou victime de ses émotions
* Changements d’humeurs soudains, intenses rapides ou fréquents
* Anxiété
* Relations de type Amour / Haine. Pense autrui en Tout Bon / Tout Mauvais sans compromis
* Sentiment d’être une " victime ", incapacité à accepter ses propres responsabilités
* Sentiment de déprime, tristesse ou de vide
* Accès de colère fréquents ou imprévisibles (extériorisés ou pas)
* Image de soi instable
* Peur de l’abandon
* Comportements impulsifs autodestructeurs comme la Boulimie, Sexualité à risque, Anorexie, Dépenses incontrôlées, Alcool, Drogue, Conduite dangereuse, Abus de médicaments, …
* Attaques de rage
* Tentatives de suicides ou d’automutilation comme se couper, se brûler, se griffer

.
Les personnes passent leur temps à contrôler plus ou moins des émotions qu’elles ne contrôlent pas vraiment
Leur capacité à cacher leur maladie fait que bien souvent l’entourage " ne voit rien ", alors que leur vie est une souffrance et un véritable enfer dissimulé
_
33 ans 1768
mince..! maintenant que je relis ça, des mois après, je suis "horrifiée"... je ne me reconnais plus du tout la dedans, et c'est rassurant..!
E
34 ans rennes (france) 73
attention aux troubles Borderline!
Je ne mets pas en doute le fait que tu sois atteint(e) de cette maladie, mais je préviens à titre indicatif uniquement : Ces troubles et les points charnières dont on vous dit "si vous répondez à tant d'entre eux, vous etes peut-etre...etc" son des troubles que tout le monde ressent plus ou moins... et parfois, une seule donnée peut tous les faire arriver, sans pour autant que vous ne soyez Borderline.
En effet, unee bonne dose de stress qui amènerait par exemple à compenser en mangeant se traduirait en suite par malaise, culpabilité, difficulté à communiquer etc. Il s'agirait alors non pas d'u Borderline mais plutot... d'une mauvaise gérance du stress.
J'invite celles- et ceux qui se sont retrouvés dans cette description à lire le test plus complèmentaire. Il est assez long, mais les questions sont précises. Remplissez-le et envoyez le. Voici l'adresse de qqn qui pourra peut-etre vous le fournir? Moi j'ai eu des contacts avec lui pou traiter justement un potentiel "trouble Borderline", et il est très sympathique.
interview@aapel.org


Je ne veux pas ni vous décevoir (parceque vous étiez ravi(e) d'avoir trouvé un nom à votre malaise ni vous effrayer ou vous rassurer ou quoi que ce soit... J'aimerai juste mettre un bémol. Cete maladie c'est comme quand qqn vous dit "j'ai une angine" parcequ'il a mal à la gorge! Ce gars là ne se souvient plus de ce que c'est qu'une vrai angine! Celle où on est rouge, fièvreux, mal aux oreilles, on ne peut rien avaler etc. Là, c'est pareil, je parle en connaissance de cause.
C'est tout.
Joyeuse paques
1830
je pensais être borderline jusqu'à ce que j'en parle à ma psy. Beaucoup de jeunes, ados, jeunes adultes, croient être borderline alors qu'il n'en est rien ;). C'est que beaucoup d'ados et de jeunes ont les "symptomes" du borderline alors que c'est naturel à cet âge là. On ne peut en être sûr que bien plus tard (par exemple mon grand père est borderline, mais chez lui on en est sûrs, ça ne s'est pas calmé à ses 25 ans ;)). Donc faut bien faire attention ^^.
_
33 ans 1768
elrinaobrien a écrit:
attention aux troubles Borderline!
Je ne mets pas en doute le fait que tu sois atteint(e) de cette maladie, mais je préviens à titre indicatif uniquement : Ces troubles et les points charnières dont on vous dit "si vous répondez à tant d'entre eux, vous etes peut-etre...etc" son des troubles que tout le monde ressent plus ou moins... et parfois, une seule donnée peut tous les faire arriver, sans pour autant que vous ne soyez Borderline.
En effet, unee bonne dose de stress qui amènerait par exemple à compenser en mangeant se traduirait en suite par malaise, culpabilité, difficulté à communiquer etc. Il s'agirait alors non pas d'u Borderline mais plutot... d'une mauvaise gérance du stress.
J'invite celles- et ceux qui se sont retrouvés dans cette description à lire le test plus complèmentaire. Il est assez long, mais les questions sont précises. Remplissez-le et envoyez le. Voici l'adresse de qqn qui pourra peut-etre vous le fournir? Moi j'ai eu des contacts avec lui pou traiter justement un potentiel "trouble Borderline", et il est très sympathique.
interview@aapel.org


Je ne veux pas ni vous décevoir (parceque vous étiez ravi(e) d'avoir trouvé un nom à votre malaise ni vous effrayer ou vous rassurer ou quoi que ce soit... J'aimerai juste mettre un bémol. Cete maladie c'est comme quand qqn vous dit "j'ai une angine" parcequ'il a mal à la gorge! Ce gars là ne se souvient plus de ce que c'est qu'une vrai angine! Celle où on est rouge, fièvreux, mal aux oreilles, on ne peut rien avaler etc. Là, c'est pareil, je parle en connaissance de cause.
C'est tout.
Joyeuse paques



Je pense que tu as tout à fait raison d'émettre ce bémol..!

J'y ai réfléchi en allant me coucher hier soir,
et effectivement, le fait de dire "je suis/ j'ai été borderline est loin d'être anodin...!
je n'ai pas eu de "diagnostique" j'ai déduis ça moi même de ce que j'ai pu en lire,
et pour le lien qui est donné et que tu copies, je l'ai rempli et envoyé ce questionnaire, je n'ai jamais eu de réponse...

Je pense aussi que se mutiler est beaucoup plus grave que le simple fait de mal gérer ses émotions..! :roll:

Mais comme c'était assez passagé, il est très probable que, dans MON cas, ça ne soit pas des troubles borderline proprement dit...

Ceci dit, ça n'empêche pas les personnes (plus âgées que des adolescents mal dans leur peau de toute façon ;) ) qui soufrent de s'y retrouver peut être...



Enfin bref, je n'ai peut être pas bien fait, ça risque d'affoler certaines personnes fragiles, mais ça n'était pas mon intention....:?:roll:
E
34 ans rennes (france) 73
Non pour la mutilation ok. Mais tu constatera quand meme que une bonne partie de cette liste est anodine (jusqu'à un certain point attention).
Pour le questionnaire, je suis surprise! J'ai eu une réponse quelques semaines plus tard.
Enfin je sais bien que le but n'était pas de dramatiser! Mais il vaut mieux que tout le monde en est bien conscience : C'est une maladie à part entière! :?
R
36 ans 15384
Moi je le suis,diagnostiquée depuis deux mois déjà ...
Le site de l'aapeel est certes très bien fait,mais il ne tient pas lieu de diagnostic. Seul un médecin psychiatre pourra vous le confirmer ( ou l'infirmer ) !

Je vous assure que c'est une vraie maladie mentale,grave,certainement pas anodine. La vie est un véritable enfer quand on en souffre,croyez moi.

On peut etre boulimique SANS etre borderline hein ! Faudrait arreter de vouloir absolument associer les deux ...
101 ans Sur une comète 1981
Je le suis aussi. Diagnostic d'un psy. Mais j'ai fait beaucoup d'AM. Je n'en ai plus fait depuis... Purée je sais le nombre de mois >.< J'apprends à vivre avec ce trouble. Je pense que ce n'est pas toujours facile pour mon entourage même si je gère de mieux en mieux. Les symptômes on en fait tous un peu, mais pas avec la passion du borderline.
S
32 ans 3465
elrinaobrien a écrit:
attention aux troubles Borderline!
Je ne mets pas en doute le fait que tu sois atteint(e) de cette maladie, mais je préviens à titre indicatif uniquement : Ces troubles et les points charnières dont on vous dit "si vous répondez à tant d'entre eux, vous etes peut-etre...etc" son des troubles que tout le monde ressent plus ou moins... et parfois, une seule donnée peut tous les faire arriver, sans pour autant que vous ne soyez Borderline.
En effet, unee bonne dose de stress qui amènerait par exemple à compenser en mangeant se traduirait en suite par malaise, culpabilité, difficulté à communiquer etc. Il s'agirait alors non pas d'u Borderline mais plutot... d'une mauvaise gérance du stress.
J'invite celles- et ceux qui se sont retrouvés dans cette description à lire le test plus complèmentaire. Il est assez long, mais les questions sont précises. Remplissez-le et envoyez le. Voici l'adresse de qqn qui pourra peut-etre vous le fournir? Moi j'ai eu des contacts avec lui pou traiter justement un potentiel "trouble Borderline", et il est très sympathique.
interview@aapel.org


Je ne veux pas ni vous décevoir (parceque vous étiez ravi(e) d'avoir trouvé un nom à votre malaise ni vous effrayer ou vous rassurer ou quoi que ce soit... J'aimerai juste mettre un bémol. Cete maladie c'est comme quand qqn vous dit "j'ai une angine" parcequ'il a mal à la gorge! Ce gars là ne se souvient plus de ce que c'est qu'une vrai angine! Celle où on est rouge, fièvreux, mal aux oreilles, on ne peut rien avaler etc. Là, c'est pareil, je parle en connaissance de cause.
C'est tout.
Joyeuse paques


Je suis d'accord.

Sinon, je pense que ça voudrait dire que beaucoup de personnes sont borderline ( y compris moi qui réuni pas mal de symptômes).

Ces symptômes là, tout le monde peut les avoir ( pour la plupart). Il suffit d'être impulsif et lunatique...( comme moi xD).
R
36 ans 15384
Ellemir a écrit:
Je le suis aussi. Diagnostic d'un psy. Mais j'ai fait beaucoup d'AM. Je n'en ai plus fait depuis... Purée je sais le nombre de mois >.< J'apprends à vivre avec ce trouble. Je pense que ce n'est pas toujours facile pour mon entourage même si je gère de mieux en mieux. Les symptômes on en fait tous un peu, mais pas avec la passion du borderline.


+1
Perso il m'arrive encore de m'AM,j'avoue :oops:
Mais les crises s'espacent de plus en plus :)
B I U