MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

jalousie?

41 ans à l'ouest ! 6
Bonjour,


voilà quelques années que je vous lis, que j'avance dans mes réflexions....et voici que, ça y est, des questions, des interrogations me viennent!

J'ai une collègue, qui avait la même carrure  
que moi, taille 48/50, qui chantait à qui voulait l'entendre, que JAMAIS elle ne ferait un régime, qu'elle acceptait son corps...sans être particulièrement proche d'elle, je l'écoutais, et me disait en voilà une fille qui s'assume et qui est bien dans ses baskets!
En septembre, elle a commencé à ne plus manger le midi, et elle s'est mise à faire du sport tous les jours....évidemment elle a perdu du poids de façon très spectaculaire. Les collègues applaudissent des 2 mains, la complimentent, voire l'encouragent.

et moi dans tout ça? du haut de mes presque 36 ans, je me sens mal. Oserai-je dire que je suis jalouse? du moins c'est que je ressens, avec un mélange de trahison genre "elle a rompu le pacte de la ligue des grosses!" ce qui est débile, vraiment!
et encore plus profondément je me sens encore plus mal de ressentir ça, surtout que quand j'essaie d'analyser ça, je crois que ce que j'envie le plus c'est l'attention que lui portent les autres.
est-ce que, en fin de compte, on reste une petite fille toute sa fille, même sous ma "grasse carcasse"?
est-ce que les plus aguerries de l'acceptation de soi ressentent encore ses moments de doute, d'envie?

(même si je n'ai pas de réponse, je vous remercie de faire vivre ce forum et des échanges que j'ai pu y lire)
28 ans 15
Bonsoir,
oui malgrès que je fais tout pour m'accepter, je ne peux, certains jours m'empecher d'envier mes amis toutes taillées comme des mannequins et réver de leur ressembler, je pense que c'est parfaitement normal... ;)
41 ans à l'ouest ! 6
merci de ta réponse,
en fait ce n'est pas que je l'envie, de toute façon je sais bien que , soit elle se privera toute sa vie, soit elle relachera son attention et là, elle va flamber sa balance...
ce qui m'énerve, c'est de ne pas arriver à dépasser ça, à encore vouloir avoir de la reconnaissance, à me sentir encore "petite fille"

bref c'est compliqué !
28 ans 15
Je connais cette envie de me sentir petite fille, parfois j'ai très envie de le redevenir, mais j'ai du mal à comprendre ce que tu entends par là dans ton cas? Veux-tu dire que tu à envie de retourner en enfance? Regrettes-tu cette époque pour une raison ou pour une autre? Bref, je ne comprends pas très bien ^^"
41 ans à l'ouest ! 6
au contraire j'aimerai me sentir "adulte", me libérer et faire taire cette petite fille en moi.
39 ans 191
Il ne faut pas la faire taire cette petite fille, mais l'écouter, la rassurer.

Savoir à quelles émotions de petite fille cela te renvoie ? Et voir qu'avec ton regard d'adulte, les choses sont différentes.

Je te donne un exemple que m'avait donné une amie ;)
Elle gérait un groupe de personnes, organisait des réunions entre eux. Un jour, elle découvre qu'ils sont allés faire un resto sans elle.
Première réaction (la petite fille qui parle) : ils ne m'ont pas invitée, ils ne sont pas sympas ... *rumine* *rumine*
Second temps, réaction d'adulte : Ma petite fille intérieure me renvoie un sentiment d'exclusion que j'avais dans la cour de récré quand on ne m'invitait pas à jouer ... Alors qu'en fait, grace à moi, le groupe s'est soudé et font des sorties. Je suis heureuse de cette cohésion.

Bon je sais pas si je suis claire :lol:
47 ans Sur un gros arbre perché 7658
à 3 ans, on leur lit des histoires.

à 30 ans, il faut écouter leurs histoires...

L'heure du coucher est toujours un moment éprouvant.
1574
Y a des moments où c'est sympa de se sentir petite fille.. :oops:
Et c'est pas pour autant que tu n'es pas une adulte...

Quant à la jalousie.. C'est vraiment un truc de grandes filles!

Le chat... Je connais des hommes qui aiment qu'on leur lise des histoires pour enfant avant de dormir... C'est pas si éprouvant ;)
B I U