MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

a le besoin de manger sans avoir faim

E
29 ans 7
bonjour,

voila j'ai 26 ans maman d'un petit garçon de 5 ans, j'ai commencer a grossir y a 10 ans après le depart de chez mes parents...
je fait 1.68 et  
108 kilos, je continue de grossir j'ai l'impression que sa ne s'arrette plus.
j'ai vu des diététiciennes mais rien, j'ai plutôt un soucis psychologique je crois.
le matin je gère je déjeune et ensuite jusqu’à midi sa va je n'ai pas forcement l'envi de manger ni faim...par contre entre 15h et 20h c'est la grosse galère j'ai tjs faim (enfin je sais meme pas si c'est vraiment de la faim), c'est comme si mon ventre me disait je suis plein ne mange plus mais que mon cerveau m'obliger a allez au placard ou frigo...
est ce qui a des filles dans la meme situation? comment gerer vous?
88 ans 9582
eden3019 a écrit:
bonjour,

voila j'ai 26 ans maman d'un petit garçon de 5 ans, j'ai commencer a grossir y a 10 ans après le depart de chez mes parents...
je fait 1.68 et 108 kilos, je continue de grossir j'ai l'impression que sa ne s'arrette plus.
j'ai vu des diététiciennes mais rien, j'ai plutôt un soucis psychologique je crois.
le matin je gère je déjeune et ensuite jusqu’à midi sa va je n'ai pas forcement l'envi de manger ni faim...par contre entre 15h et 20h c'est la grosse galère j'ai tjs faim (enfin je sais meme pas si c'est vraiment de la faim), c'est comme si mon ventre me disait je suis plein ne mange plus mais que mon cerveau m'obliger a allez au placard ou frigo...
est ce qui a des filles dans la meme situation? comment gerer vous?


Bonjour Eden tu es maman au foyer ? Ne serait-ce pas de l'ennui ? car quand je travaille pas de souci mais quand je suis à la maison, si je n'ai pas une occupation, je ne pense aussi qu'à manger…
E
29 ans 7
oui je suis tout le temps a la maison, c'est possible que se soit de l'ennuie. mais je n'arrive pas a le gerer aussi :(
88 ans 9582
est ce que tu fais une activité physique ? Je suppose qu'à cinq ans ton fils va à l'école, du coup tu pourrais aller faire du sport en début d'après midi juste après l'avoir remis à l'école ? ou si tu es anti sport, une association ou… t'occuper, faire qqch pour toi, c'est important.

surtout pas de régime, si tu as déjà un pied dans les TCA ce serait le meilleur moyen de sauter dedans à pieds joints.
E
29 ans 7
j'allais en salle de sport mais je n'ai pas pu continuer car j'ai des soucis au genoux et avec le poids sa n'aide pas....
88 ans 9582
eden3019 a écrit:
j'allais en salle de sport mais je n'ai pas pu continuer car j'ai des soucis au genoux et avec le poids sa n'aide pas....


la piscine peut être ? ou aquagym, aquabike moins violent pour les genoux ?
S
84 ans 4671
Bienvenue sur ce forum tout d'abord :)

J'ai mangé pendant des années pour combler plein d'émotions, l'ennui en faisait moins partie que d'autres, mais le principal était qu'en fait je fuyais l'émotion.

Je vais mieux et ma relation a la nourriture aussi depuis que j'ai appris a affronter mes émotions, les accepter, les vivre et chercher peut etre à comment améliorer mon ressenti global sur ces émotions par une thérapie.

je t'invite à lire en long et en large, le site du www.gros.org qui m'a bien aidé, ils ont une approche comportementale avec la nourriture, tu peux aussi trouver une liste de thérapeutes travaillant selon leur méthode.

Faire du sport c'est super, mais si c'est mis en place en stratégie d'évitement pour être occupée pour ne pas manger, le moment ou tu ne peux plus en faire pour x raisons, tout te revient devant la figure. L'idée c'est plutôt de comprendre les raisons qui t'ont amenée à chercher un évitement dans la nourriture et petit a petit, te reconstruire une meilleure estime de toi et d'apaiser cette relation à la nourriture.
88 ans 9582
oui tu fais bien de le préciser Saralou, pas de sport comme stratégie d'évitement ou pour maigrir, juste un moyen de se réapproprier son corps, de vivre des chose à travers lui, se réconcilier quoi ! faire quelque chose pour soi, avec sa personne toute entière (pas que le cerveau ou l'estomac) ;)
S
48 ans suisse 960
Ce que tu décris pourrait ressembler à ce qui s'appelle des EME (envies de manger émotionnelles) de fin de journée (enfin dès l'après midi chez toi.

L'idée c'est que dès le matin tu mets en place un genre de contrôle de ce que tu manges, dailleurs tu dis "je mange correct" le matin. Mais ensuite la journée se passe avec l'accumulation de tensions, de malaise corporel, de pensées parasites, d'ennui etc......

Cette accumulation plus le contrôle du matin de l'idée de ce que tu vas manger entrainée un débordement d'envie de manger. Tu manges donc , puis tu culpabilises (grand classique vécu pendant des années pour moi). Donc après tu continues de manger avec des idées que demain sera différent, que tu vas te reprendre etc.....

Je suis passée par fdifférentes approches, le bien être corporel, des changements de vie professionnelle par ex, la redécouverte des aliments, refaire de la super cuisine. J'ai eu la chance de consulter des personnes qui connaissent les méthodes de zermati et apdfeldorfer. Si tu ne connais pas leurs bouquins sont en poche ça peut être un début.
E
29 ans 7
c'est exactement sa sirelle.

j'ai trouver une sophrologue a coter de chez moi, j'hesite a l'appeler :(
B I U